Kerouac et la Beat Generation. Une enquête

Auteur : Jean-François Duval

Editeur : P.U.F.

328 Pages

Kerouac et la Beat Generation. Une enquête

Journaliste et écrivain, Jean-François Duval est depuis longtemps passionné par ce phénomène littéraire et culturel que fut la Beat Generation, dont l’origine remonte à l’immédiat après-guerre, lorsque se forma aux États-Unis un groupe d’amis que réunissait un même amour de la poésie et de la liberté.
Mais « Il n’y a jamais eu de mouvement beat » affirme Allen Ginsberg, l’une des principales figures de cette aventure, à l’auteur. « Nous sommes chacun des écrivains profondément singuliers » poursuit-il. Si des points communs existent entre Ginsberg, William Burroughs ou Jack Kerouac, – figure centrale et involontairement héroïque de ce « mouvement » et donc de ce livre –, leurs styles d’écriture ne sont pas identiques.
Après une introduction synthétique, Jean-François Duval présente six longs entretiens réalisés entre 1994 et 2011 auprès d’acteurs de l’aventure beat : Ginsberg, Carolyn Cassady, Joyce Johnson, Timothy Leary, Anne Waldman et Ken Kesey. À leur lecture se compose un tableau fourmillant de détails, qui permet de comprendre la complexité d’une histoire humaine et artistique majeure des années 1950 et 1960.
Les philosophies orientales, la liberté sexuelle, l’inventivité stylistique en littérature ou l’expérience des drogues hallucinogènes sont quelques-unes des directions dans lesquelles sont allés les « beatniks ». Sans oublier bien sûr l’invention du mythe de la route en tant que révélateur de sa propre destinée, par Jack Kerouac.
Avec la publication d’On the road, en 1957, la Beat Generation sortit de l’underground pour entrer dans l’Histoire. Vinrent ensuite Bob Dylan, le psychédélisme, les hippys ou encore… les guides du Routard !

Texte : Michel Doussot

Mise en ligne :

Je commande ce livre

Les articles à lire

Bons Plans Voyage