On se fait la bise ? Le guide international des bonnes manières

Auteur : Mark McCrum

Editeur : Editions du Seuil

271 Pages

On se fait la bise ? Le guide international des bonnes manières

Papa part en voyage d’affaire en Finlande, il ne sait pas pourquoi on lui a collé ce petit-déjeuner de travail. Maman a reçu un e-mail d’une parfaite inconnue américaine, terminant son message par « xoxo ». Votre grand frère ne voit plus sa petite amie philippine depuis qu’il lui a offert des lys. Quant à votre meilleure amie turque, ces derniers temps, elle ne sort plus, gagnée par ce sentiment qu’on appelle l’hüzün… Autant de situations incongrues, véridiques et parfois ubuesques, qui peuvent au mieux déboucher sur un sourire d’incompréhension, au pire sur une crise diplomatique !
Dans On se fait la bise ?, Mark McCrum, journaliste voyageur, s’est amusé à recenser les différentes situations de la vie quotidienne dans les pays étrangers, des salutations aux promenades, en passant par les vêtements à porter, les repas, les gestes, noms et autres mots à (ne pas) prononcer. Cela donne une variété de situations où l’on se retrouve parfois : comment écrire la date du 1er avril dans un pays ? Comme aux États Unis ou en Suisse (04/01/08) ? Comme en Grande-Bretagne ou au Brésil (01/04/08) ou comme en Europe de l’Est et au Québec (08/04/01) ? On sourit, on s’interroge et souvent on bénit l’auteur de nous éviter ces chausse-trappes.
Ainsi découvre-t-on finalement la coutume des Finlandais à conclure leurs contrats professionnels devant de bonnes galettes de pommes de terre, avec tartines de fromage et harengs dès potron-minet ; que les Américains aiment signer leur e-mail d’un « xoxo », formule de politesse équivalente à notre « gros bisous », que les lys sont synonymes de deuil aux Philippines et que l’hüzün se rapproche du sentiment humain, trop humain de la mélancolie. Grâce à ce petit manuel des règles de bienséance à l’étranger, fini les impairs, à vous les relations apaisées. L’heure est maintenant venue de se dire au revoir, shuva-bidhai (bengali) ou head-aega (estonien) !

Texte : Gavin's Clemente-Ruiz

Mise en ligne :

Je commande ce livre

Les articles à lire

Bons Plans Voyage