Partir, Éloge de la bougeotte

Auteur : Daniel Herrero

Editeur : Éditions de la Table Ronde

224 Pages

Partir, Éloge de la bougeotte

Avec sa crinière hirsute et son incontournable bandeau rouge, on a peine à l’imaginer partant dans le désert pour se mêler aux Touaregs. Mais chez Daniel Herrero, le voyage est devenu chronique, pour autant qu’on puisse apposer un adjectif pathologique à son avidité d’horizons nouveaux. Comme il l’explique joliment dans ce livre-témoignage, ses voyages tiennent plutôt du curatif, de l’initiation aussi. Partir pour se trouver, se retrouver… C’est sur les routes que l’ancien rugbyman, imperméable aux exposés scolaires, s’est forgé sa propre culture, nourrie de ses expériences, des récits d’écrivains-voyageurs, des poésies d’Omar Khayyam, des figures inspiratrices de Che Guevara ou de Geronimo. Depuis plus de trente ans qu’il parcourt les sentiers (détournés, autant que possible) de la planète, le voyage est devenu une véritable dépendance ! Ce livre est aussi l’occasion de partager quelques-unes de ses anecdotes de routard. La forêt amazonienne et ses frémissements nocturnes qui valent quelques sueurs froides à l’aventurier débutant. Le partage des rites ancestraux des Apaches. La découverte du narguilé dans un boui-boui perdu au milieu des ruelles de Gizeh. Le discours de Mandela dans un stade bondé de la Jamaïque. Les Marquises, le Yémen, Madagascar, la Roumanie… Au fil du récit se dessine une véritable philosophie de la vie, celle d’un routard incurable. Voilà qui n’est pas pour nous déplaire ! Une belle leçon de savoir-vivre, en somme.
 
Lire également dans notre rubrique " L'invité ", l'interview de Daniel Herrero.

Texte : Clémentine Bougrat

Mise en ligne :

Je commande ce livre

Les articles à lire

Bons Plans Voyage