Sonar, le voyage électronique

Sonar, le voyage électronique
© www.sonar.es

Du 13 au 15 juin, trois jours de fièvre musicale enflammeront Barcelone, au rythme des plus grands noms de la scène électro internationale. Chaque année, le Sonar accueille un nombre plus important de visiteurs, tant il s'est imposé comme LE festival de référence en matière de musique électronique, mais aussi d'art multimédia. Nul doute que cette année encore, le SON sera au top et que se presseront à Barcelone un maximum de technotravellers et autres techno-amateurs.

Toute l'avant-garde à Barcelone


Pour sa neuvième édition, le festival international de la musique d’avant-garde et de l’art multimédia de Barcelone vous invite à venir flirter avec les dernières technologies en compagnie de la fine fleur des DJ’s de la scène internationale, de la crème des artistes multimédias et des meilleurs graphistes, et tout cela sous le soleil catalan ! Avec plus de 250 activités, 50 concerts, 90 DJ’s, 90 films et 60 œuvres multimédias, le choix est vaste.
« Sonar by day » proposera des concerts, des expositions de matériel (platines, tables de mixage, stroboscopes, etc.), une aire multimédia, une salle de projection, une médiathèque, des conférences et une zone dédiée aux dernières technologies du Net.
Le soir, le soleil laissera la place à la danse. Sur quatre dancefloors distincts, des DJ’s de renommée mondiale, tels que Carl Cox, Jeff Miles, Roger Sanchez ou Richie Hawtin électriseront les foules dans des sets endiablés. Avec plus de 10 000 m2 pour faire la fête, « Sonar by night » promet de mettre le feu !

Quand l’électronique unit musique et vidéo…


Les baffles grésillent d’impatience, les platines s’élancent enfin, et le DJ, nouveau prophète de la danse, délie son art dans des ajustements sophistiqués. Mais il n’est plus seul ! Le VJ (vidéo DJ) enchaîne alors, sur un écran géant, des images de synthèse tout droit sorties du silicium – chauffé à bloc – de son ordinateur. Pour le clubber, l’expérience est intense, presque frénétique. L’avènement de l’informatique permet de proposer aujourd'hui des shows de toute beauté, où le visuel danse avec le son.

Un grand rendez-vous technoïde


De plus en plus nombreux, le public du Sonar devrait atteindre, cette année, les 100 000 personnes. Aux festivaliers « classiques » et amateurs de musique électronique, s'ajouteront un grand nombre de technotravellers, qui snoberont sans doute les soirées clandestines pour se retrouver à Barcelone. Il faut dire que la capitale catalane s'est forgé une sacrée réputation de noctambule, détrônant Londres pour le titre de destination la plus hype du moment. Plus chaude que Berlin ou Paris, plus culturelle que Ibiza, résolument tournée vers l'avenir et vers la création contemporaine, Barcelone séduit, interroge et invente : c'est ce qu'elle prouve avec le Sonar !
Avec son immense recordfair (foire aux disques), le Sonar offre aussi la possibilité de découvrir les derniers produits du marché et de faire des emplettes, de disques notamment, afin de continuer à électriser les nuits européennes…

Sonarsound au-delà des frontières espagnoles


Parce que les autres villes du vieux continent ne sont pas en reste, cette année, le Sonar s'est exporté à Londres (au Royal festival Hall), à Lisbonne (le 9 mai au Club Lux), en Suisse (le 25 mai, à Neuchâtel) et en Allemagne (le 10 août prochain à l’occasion du festival de musique classique et contemporaine Schleswig Holstein Festival). Durant les mois à venir, un grand nombre d’événements sont prévus dans les clubs et les festivals, avec comme but, plus que jamais, de marier les nouvelles technologies et la créativité dans des feux d’artifice de couleurs et de sons.

Infos pratiques


Le site du festival détaille le programme du Sonar et donne des renseignements pratiques.

Achat des billets
Sur le site www.bbvaticket.com
Tarifs :
Ticket soirée de 30 à 33 €.
Ticket pour la journée : 11,50 €.
3 jours et 3 nuits : 93 €.

Où dormir ?
Dépêchez-vous ! Barcelone risque d'être prise d'assaut !

- Auberge de jeunesse : plaça Reial, 17, 08200. Tél. : 93-318-51-90. Fax : 93-301-40-34. M. : Liceu. Compter environ 18 € (120 F) la nuit. Environ 150 lits en chambres de 2, 4, 8 ou en grands dortoirs. Gros avantage : on rentre à l’heure que l’on veut.
- Pension Fernando : Ferran, 31, 08002. Tél. et fax : 93-301-79-93. Internet : www.barcelona-on-line.es/fernando . M. : Liceu. Une partie auberge (14 €, soit 92 F environ par personne dans des dortoirs de 9 lits maximum) et une partie hôtel (48 €, soit 315 F la double). Bon rapport qualité-prix.

Où manger ?
On peut grignoter dans l'un ou l'autre des stands qui s'installeront sur les lieux du festival. Pour une cuisine plus élaborée, rendez-vous en ville :

- Lluna Plena : carrer Montcada, 2. Tél. : 93-310-54-29 et 93-315-17-29. M. : Jaume I. Ouvert de 13 h à 16 h et de 21 h à minuit. Menu très correct à midi pour environ 10 € (65 F) et menu autour de 15 € (100 F) le soir. Réservation conseillée. Cadre agréable, briquettes claires et plafond voûté.

Texte : Laurence Pinsard

Mise en ligne :

Catalogne Les articles à lire

Voyage Catalogne

Bons Plans Voyage

Services voyage