Berlin : carnaval multiculturel à Kreuzberg

Berlin : carnaval multiculturel à Kreuzberg
© Daniela Incoronato

Le week-end de la Pentecôte (du 9 au 12 mai), les Berlinois parleront des dizaines de langues et feront la fiesta. Pas de miracle à l’horizon, mais simplement un grand rassemblement : le Carnaval des Cultures ou quatre jours de fête de rue, de mixité culturelle, de concerts, de bonne bouffe et d’échanges politiques, dans le quartier mosaïque de Kreuzberg. Une belle réussite du Berlin multiculturel, où cohabitent plus de 180 communautés !

Kreuzberg, le Berlin métisse

Plate-forme entre Est et Ouest, Berlin est aussi une ville de mélanges. Après la chute du célèbre mur, l’ouverture aux influences diverses s’est accrue. Aujourd’hui, on compte plus de cinq cent mille étrangers à Berlin, de cent quatre-vingt origines différentes, dont beaucoup d’artistes et d’intellectuels.
A Kreuzberg, haut lieu de la culture alternative dans les années 80, cohabitent toutes sortes de communautés : immigrés turcs, intellos, artistes contestataires, bourgeois bohèmes… De Bergmannstrasse à Marheinekeplatz, Kreuzberg 61 est un quartier idyllique et alternatif, où l’on trouve plein de bars et de restos sympas. Du côté de SO36, vous trouverez la bohème contestataire et les immigrés pauvres du Kurdistan. Enfin, du côté de Kottbusser Tor et de Görlitzer Park, Kreuzberg prend des airs de Belleville turc.
C’est dans ce quartier d’une foisonnante diversité qu’est né, en 1996, le Carnaval des Cultures (Karneval der Kulturen). Le but : en faire un lieu d’expression et de mélange des cultures minoritaires et jeunes de la capitale allemande, une sorte d’ode à son caractère pluriel.

Carrefour des mélanges

C’est un pari gagné. En se baladant dans Kreuzberg pendant le carnaval, on peut acheter des vêtements péruviens en mangeant des nouilles chinoises, quelques pas plus loin, boire une chope de bière allemande en découvrant l’artisanat du Togo, de l’autre côté de la rue, écouter un groupe de reggae du Sénégal en respirant des effluves d’encens indien.
Les associations berlinoises sont invitées chaque année à profiter de l’événement pour se faire connaître et diffuser leur action. Voilà pourquoi se côtoient aisément, au fil des rues, un stand de soutien à un condamné à mort, les militants anarchistes, les artistes dadaïstes, les multiples associations d’entraide… Au total, trois cents stands de tous les genres.
La musique, elle aussi, est internationale. Quatre scènes sont installées sur la Bücherplatz : une à dominante turque, une autre latino, une troisième entre Europe de l’Est et Asie et la dernière consacrée à l’Afrique. Sans oublier le festival off : des concerts plus ou moins officiels sur les trottoirs et dans les bars du quartier, jusqu’au bout de la nuit.

Défilé marathon

Un événement à ne pas manquer durant ce week-end : le défilé du 11 mai qui passera par Hermannplatz, Hasenheide, Gneisenaustraße et Yorckstraße. Il rassemblera à partir de 12 h 30 quatre mille deux cents participants costumés, tout en couleurs et en musiques du monde, pendant neuf heures. Le Carnaval des Cultures rassemble bon an mal an plus d’un million de personnes. Son succès est grandissant (la première édition n’avait rassemblé “ que ” cinquante mille personnes).
Durant quatre jours, la fête est vraiment dans la rue. Toutes les générations se croisent, plus ou moins tard dans la nuit. L’atmosphère est bon enfant, telle que les Allemands conçoivent les grands rassemblements. Ne manquez pas non plus le 10 mai le charmant carnaval des enfants. Au moment où le printemps montre son nez, le Carnaval est une bonne entrée en matière à l’été berlinois toujours très chaud (dans tous les sens du terme) . Et aussi, une épatante découverte : celle du Berlin multicolore, à l’image de cette capitale en plein bouillonnement. Venez à Berlin, c’est ici que ça se passe !

Pour en savoir plus

Le Carnaval des Cultures à Berlin
Du 9 au 12 mai 2008 (week-end de la Pentecôte).
Horaires : vendredi, de 16 h à minuit ; samedi et dimanche de 10 h à minuit ; lundi de 10 h à 19 h.
Métro : Hallesches Tor ou Mehringdamm.
Défilé, dimanche 19 mai de 12 h 30 à 21 h 30.
Plus de renseignements sur le site : www.karneval-berlin.de.

Où manger ? Où boire un verre ?

- Max und Moritz : Oranienstrasse 162. Ouvert de 10 h à 2 h. www.maxundmoritzberlin.de Plats de 5 à 15 €. L'un des plus vieux bistrots au sud de la Spree sert une cuisine traditionnelle des plus savoureuses.
- Türkisches Restaurant Hasir : Adalbertstrasse 12 (rue très animée le soir). Plat entre 3 et 8 €. À emporter ou sur place. Très bon accueil.
- Yorckschlösschen : Yorckstrasse 15. Ouvert tous les jours dès 9 h. À la carte ou plat du jour (environ 5,5 €). Idéal pour siroter un petit vin blanc.

Texte : Mélanie Lemaire

Mise en ligne :

Allemagne Les articles à lire

Berlin s’étend 890 km² (8 fois plus que Paris intramuros) pour 3,5 millions...

Voyage Allemagne

Bons Plans Voyage

Services voyage