Agenda culturel, fêtes et festivals

Carnaval de Bâle (Basler Fasnacht)

Le carnaval de Bâle donne lieu à la plus grande fête populaire de suisse. Car les Bâlois ne fêtent pas le carnaval, ils le vivent. Première particularité : le Basler Fasnacht se fête après tous les autres, car c’est le seul carnaval à subsister en terre protestante.
On ne sait pas à quand remonte sa tradition, mais les rites extrêmement précis qui le régissent sont postérieurs à la moitié du XIXe siècle.

Comment se déroule le carnaval de Bâle ?
Le lundi suivant le mercredi des Cendres, à 4h du matin sonnantes, c'est le coup d'envoi du carnaval. Dans l'obscurité, toute la ville se retrouve costumé et masqué dans les rues du Grand Bâle. Toutes les lumières s’éteignent, et à la lumière des lanternes, tout le monde retient son souffle au rythme des tambours. Un moment magique, un brin mystique.
Cette liesse durera jusqu'au jeudi à 4h du matin.
C’est alors que commence le Morgenstraich : les premières lueurs des lanternes, portées par plus de 100 cliques masquées (des groupes qui préparent une année durant l’événement et qui sont exclusivement composés de Bâlois), apparaissent des quatre coins de la ville, au son des seuls fifres et tambours, et se dirigent dans un rythme étrange mais fascinant vers la Marktplatz. Les dizaines de milliers d’acteurs (les Bâlois) et de spectateurs (les touristes) suivent ce qui devient lentement un cortège, avant de se disperser dans les bistrots pour y manger la fameuse soupe à la farine : la Mehlsuppe.
Le lundi après-midi est réservé aux cortèges qui balancent confettis, fleurs et bonbons à la tonne. Le soir, alors qu’on peut admirer les lanternes sur la Münsterplatz (des chefs-d’œuvre éphémères illustrant généralement l’actualité locale), les cliques éclatent et leurs membres vont, par petits groupes, écouter dans les restaurants les Schnitzelbängg, des poèmes ironisant sur la vie locale de l’année écoulée.

Dans l’après-midi du lundi et du mercredi, tout le monde a participé au cortège officiel : les cliques n’aiment guère cette formalité, mais c’est le seul moyen de se partager les sommes gagnées grâce à la vente des insignes, selon une clé de répartition mystérieuse mise au point par un comité encore plus mystérieux...

Le mardi, passé l’après-midi réservé au carnaval des enfants, les Guggenmusik (ensemble de trompettes et de grosses caisses jouant volontairement faux) entrent dans la danse. La fête se poursuit alors toute la nuit, toute la journée du mercredi, et jusque vers 4h dans la nuit de mercredi à jeudi...

Le jeudi matin à l’aube, on retrouve des rues miraculeusement propres (on est en Suisse...), et les Bâlois attendant leur tram comme si de rien n’était.

Le carnaval de Bâle rassemble 15 à 20 000 personnes actives, à savoir costumées.

Quand : du 2 au 4 mars 2020
Site internet : Basler Fasnacht
Fiche destination : Suisse

Agenda Suisse

Voyage Suisse

Bons Plans Voyage

Services voyage



Suisse Les articles à lire