Activités, loisirs et sorties Washington DC

Achats

Dans cette ville culturelle par excellence, le plus sympa est de rapporter un petit souvenir des musées qu’on a aimés. À part les incontournables mugs et tee-shirts, on trouvera souvent des objets et gadgets originaux. Un catalogue ou un ouvrage d’art pour les amoureux de la peinture, un vêtement coloré à l’American Indian, un avion télécommandé au National Air and Space Museum, un objet design au Hirshhorn, les célèbres lunettes noires de Jackie Kennedy ou bien un de ses colliers, la réplique en peluche du toutou de la famille Obama, un fac-similé de la Déclaration d’indépendance des États-Unis... bref, vous aurez l’embarras du choix.

Eastern Market est le dernier survivant des cinq marchés publics traditionnels de Washington. Ne pas manquer ce déballage dominical où, en dehors des cagettes de légumes et autres produits de bouche (sous la halle), vous trouverez aussi un marché aux puces. On erre, on fouine, on se perd dans le dédale des étalages.

Culture

Pour des informations sur les concerts, les expos, les spectacles, les programmes et les horaires des cinémas, se procurer le City Paper, hebdo gratuit largement diffusé dans les commerces.

De fin juillet à mi-août, Screen on the Green projette des films en plein air sur grand écran le lundi soir (vers 20h30), devant le National Mall. Ambiance très sympa.

Le John F. Kennedy Center for the Performing Arts est un immense complexe théâtral, comparable au Lincoln Center de New York. On y trouve l’American National Theater, le Washington Opera et trois autres théâtres. Siège également du National Symphony Orchestra et du National Ballet. Bonne cafétéria et panorama sur la ville de la terrasse.

Visites

Georgetown est LE quartier historique de Washington, avec ses maisons d’habitation anciennes superbement restaurées, ses jolies boutiques et ses restos chicos qui font le plein de yuppies. Très animé aussi le soir, surtout le week-end. À l’image d’autres grandes villes américaines (comme Beacon Hill à Boston, par exemple), Georgetown est un ancien quartier noir reconquis par les Blancs. L'Exorciste, film d'horreur culte,  fut d'ailleurs tourné en 1972-1973 à Georgetown. Les cinéphiles pourront y voir le fameux escalier (75 marches entre Prospect et M Street, au niveau de 36th Street), mortellement dévalé par le père Karras, possédé à son tour par le démon qui défigurait la fillette enfin exorcisée.

Si vous abordez Georgetown par le sud, au niveau de 30th Street, jetez un œil sur le Washington Harbor, un récent complexe commercial édifié le long du Potomac. L'architecture est intéressante, bassins avec jets d’eau, galeries avec boutiques de luxe, etc. L’élégante marina, avec ses cabin-cruisers au bord à bord, draine énormément de monde lors des soirées de la belle saison. De nombreux bars servent de point de concentration à des hordes de noctambules.

Le quartier d'East Capitol s’étend du Capitole au Lincoln Park (et au-delà). Pour les promeneurs impénitents possédant un peu de temps, la balade est agréable. Ça ressemble beaucoup à ce que put être Georgetown il y a 30 ou 40 ans (en moins léché qu’aujourd’hui). D’ailleurs, c’est aussi un ancien quartier noir repris par les Blancs, avec de superbes maisons, des hôtels particuliers avec de beaux jardins sauvages. Capitol Hill, c’est la ville réconciliée avec la campagne. Les rues bordées d’arbres, les trottoirs phagocytés par la mauvaise herbe, les jardins encore plus sauvages confèrent au quartier un charme sans égal.

Les grands quartiers noirs pauvres sont désormais à Anacostia, au sud-est (de l’autre côté de l’Anacostia River), et tout ce qui s’étend à l’est de 14th Street, à partir de Q Street, en remontant vers le nord. Anacostia vécut le processus inverse de Georgetown. Majoritairement blanc jusqu’en 1940, il connut jusque dans les années 1970 un afflux de familles noires. Aujourd’hui, Anacostia est à 96 % afro-américain.

Sur U Street (entre 13th et 16th Street) s’étend un quartier noir qui doit sa renommée au plus grand compositeur de jazz d’Amérique, Duke Ellington, qui y passa son enfance (au 1212 T Street, entre autres). Des années 1920 aux années 1960, ce fut le quartier de la bourgeoisie noire de Washington. On y trouvait des boîtes de jazz où se produisaient les plus grands (Billie Holiday, Fats Waller, le Duke...). U Street avait gagné le surnom de Black Broadway. Des écrivains noirs de renom y habitèrent, comme Angeline Grimke, Zora Neale Hurston, Langston Hughes, Alain Locke... Les années suivant la fin de la ségrégation et les violentes émeutes après la mort de Martin Luther King, en 1968, virent le quartier s’appauvrir et se dégrader. Cependant, depuis quelques années, un processus de revival est en cours. Restos et cafés branchés y éclosent depuis le début des années 1990.

On dit «  Washington D.C.  »

Remarque : il faut préciser Washington D.C. (District of Columbia). Si l’on dit seulement Washington, un Américain croit parfois qu’on parle de l’État et non de la ville. L’État en question est sur la côte pacifique ! Le district fédéral de Columbia, qui a la forme d’un losange adossé au Potomac, a été créé extra-territorialement, si l’on peut dire, avec des terres du Maryland et de la Virginie (laquelle en a d’ailleurs récupéré un morceau à une époque où l’on pensait que cette capitale n’avait pas grand avenir...).

Vie nocturne

Pour les salles de concert, on vous conseille de bien vous renseigner sur la programmation (sites internet, bouche à oreille), voire de tendre l’oreille à l’extérieur (parfois on peut rentrer dans le bar sans payer l’entrée).

U Street Corridor est indéniablement le quartier qui bouge à D.C. Depuis quelques années, on assiste à une éclosion de galeries d’art, de bars et restos branchés en tout genre sur 14th Street, entre U et P Streets.

Avec ses dizaines de milliers d’étudiants, Georgetown se devait d’aligner un grand nombre de lieux pour boire, écouter du rock et cruiser. Étrangement, l’ambiance fait plus Amérique profonde (pas nécessairement un compliment) que secteur animé d’une grande capitale. Washington n’est pas réputée pour sa night life, et l’on comprend pourquoi. Néanmoins, l’action s’ordonne sur M Street et Wisconsin Avenue.

Voyage Washington DC

Bons Plans Voyage Washington DC

Services voyage



Forum Washington DC

Voir tous les messages

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Vos discussions préférées du forum Washington DC

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Washington DC

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus Washington DC

Agenda Washington DC