Culture et arts Sri Lanka

Yoga et ayurveda

La culture du Sri Lanka a été grandement influencée par le bouddhisme et l'hindouisme. Le yoga, la méditation et l'ayurveda sont pratiqués au quotidien par de nombreux Sri Lankais. Bien que certains considèrent la pratique des asanas (ou postures) comme une gymnastique ou une façon de rester en forme, les anciens yogis les utilisaient pour préparer le corps à la méditation, afin de s'asseoir longuement sans aucune gêne.

La médecine occidentale a enfin reconnu les bienfaits du yoga, considérant que la régulation de la circulation sanguine et de la respiration, ainsi qu’une juste stimulation des organes sont essentielles pour la santé. En se concentrant sur le développement et la prise de conscience du mouvement physique, l’esprit et le corps arrivent à se connecter, permettant un meilleur contrôle des émotions et une plus grande compréhension de son être profond.
Les bénéfices apportés par cette pratique ne sont plus à démontrer, notamment dans le cadre de troubles psychologiques (dépression), ou ceux liés à de gros traumatismes ou même de simples situations de stress responsables de bien des maux.

La plupart des techniques de méditation couramment pratiquées au Sri Lanka sont fondées sur des techniques de méditation bouddhistes. La pratique du yoga touche le système nerveux parasympathique et contribue ainsi à apporter une profonde relaxation. Elle aide à diminuer l'anxiété.
Après une séance de yoga, on peut noter une amélioration de l'humeur du pratiquant, ainsi qu'une augmentation de son énergie. L'accent mis sur la respiration consciente, le centrage intérieur, la relaxation et la méditation évitent les blocages mentaux et émotionnels. Si une séance fait toujours du bien au moral, les techniques de développement de l'estime et de l'acceptation de soi ne révèlent leurs bienfaits qu'après une longue période de pratique régulière.

La médecine ayurvédique

Le terme « ayurveda » recouvre une tradition (commune à l'Inde du Sud) remontant à plus de 2 500 ans, qui utilise une pharmacopée complexe. On y trouve environ 2 600 plantes, des huiles essentielles, des poudres minérales, des métaux comme l'or et le cuivre, et quelques produits d'origine animale. Une plante donnera 3 remèdes différents selon que l'on utilise la tige, la feuille ou la fleur.

Les thérapies se présentent sous forme de bains, d'huiles de massage, d'inhalations, de vomitifs, de purgatifs, etc. Encore aujourd'hui, l'île compte 3 fois plus de praticiens ayurvédiques, appelés vederala, que ceux de médecine dite « générale ». Les vrais traitements sont toujours très longs et peuvent durer plusieurs mois.
Les plus accessibles pendant un court séjour seront :

  • le sauna aromatique (sweat karma), dans une salle où les murs sont imprégnés de substances aromatiques ;
  • les bains de vapeur (vashpa swedanam), dans une baignoire ne laissant émerger que la tête ;
  • les massages des différentes parties du corps, qui, à défaut d'être de vrais traitements, peuvent être un véritable plaisir !

Si la qualité des soins demeure remarquable chez les praticiens traditionnels, l'industrie du tourisme a légèrement dévoyé cette médecine. Privilégiez les adresses réputées auprès des locaux et n'oubliez pas qu'un traitement à base d'herbes peut être dangereux s'il n'est pas bien pratiqué. Si vous êtes une femme, demandez à être massée par une femme.

Les massages ayurvédiques constituent l'une des plus anciennes thérapies régénératrices du corps. Les huiles médicinales à base de plantes ont des vertus multiples (tonification des muscles, amélioration de la circulation sanguine, régénération des tissus...).
Les massages ayurvédiques varient en fonction de votre humeur. L’ayurveda distingue 3 constitutions de base, ou humeurs, appelées « doshas » : vata, pita et kapha. Le médecin détermine votre dosha en considérant que chaque être humain est composé de 5 éléments (l’espace, l’air, l’eau, le feu et la terre) dans des proportions différentes.
Il existe aussi différents massages pour traiter différents maux (rhumatismes, arthrite, hypertension, migraine, nervosité, état dépressif...).
Et si vous n’y croyez pas, vous verrez qu’au pire, on se sent tout simplement drôlement bien après un bon massage ayurvédique.

Drapeau

Le drapeau sri lankais, chargé de symboles, est inspiré de celui de Wickrama Rajasingha, le dernier souverain de Kandy.

Lors de l'indépendance, en 1948, le Lion Flag a remplacé l'Union Jack. Le roi des animaux y représente la force et brandit un sabre, attribut de l'égalité et de la justice. Les 4 feuilles de l'arbre sacré (Ficus bô) évoquent les 4 vertus du bouddhisme : la bonté, la compassion, la joie et la sérénité. Quant aux 4 couleurs du drapeau, elles représentent la sagesse avec le jaune, la force avec le rouge, et les communautés minoritaires avec l'orange pour les Tamouls et le vert pour les musulmans.

Mais le drapeau que l'on voit le plus souvent est la bannière bouddhique, créée par le colonel Henry Stell Olcott (1832-1907). Cet Américain débarqua sur l'île en 1880, fonda la société théosophique bouddhiste, créa des écoles, rédigea un catéchisme encore en vigueur. Il dessina un drapeau en reprenant toutes les couleurs de l'arc-en-ciel qui auréolaient la tête du Bouddha. Le bleu représente la méditation, le jaune la « pensée juste », le rouge l’énergie spirituelle, le blanc la foi et l’orange l’intelligence.

Voyage Sri Lanka

Bons Plans Voyage Sri Lanka

Services voyage



Forum Sri Lanka

Voir tous les messages
Culture

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Les dernières discussions du forum Culture Sri Lanka

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Sri Lanka

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus Sri Lanka

Agenda Sri Lanka

Sri Lanka Les articles à lire