Géographie et paysages Polynésie française

Disséminées sur un territoire maritime aussi étendu que l’Europe occidentale, les 118 îles de la Polynésie française (du grec polus et nesos, « îles nombreuses ») se regroupent en 5 archipels.

Îles de la Société

Les îles de la Société, les plus grandes, se subdivisent en îles du Vent (Tahiti, Moorea, Maiao, Tetiaroa et Mehetia) et en îles Sous-le-Vent (toutes les autres : Huahine, Raiatea, Tahaa, Bora-Bora, Maupiti, etc.). À l’ombre de sommets volcaniques érodés, elles s’entourent des plus beaux lagons.

Îles Australes

Au sud, les îles Australes, traversées par le tropique du Capricorne, sont des îles montagneuses, difficiles d’accès. Certaines seulement possèdent un récif.

Archipel des Tuamotu

Au nord, l'archipel des Tuamotu, qui s'étendent sur 1 500 km jusqu’aux îles Gambier (l’archipel le plus excentré du territoire) composent l’un des plus grands groupes d’atolls au monde. Bas et plats, ces atolls enserrent presque tous de vastes lagons, à l’instar de celui de Rangiroa, qui pourrait engloutir l’île de Tahiti !

Îles Marquises

Les îles Marquises, à 1 500 km au nord de Papeete, forment un monde à part. Très isolées, les îles se distinguent par des paysages sauvages, où des falaises altières se jettent dans des flots tumultueux. Le lieu est splendide, mais son éloignement rend le voyage cher.

Origines et activité volcaniques

Les îles polynésiennes sont toutes nées de l’activité volcanique à la fin de l’ère tertiaire. Sur le fond de l’océan, à 4 000 m de profondeur, de la lave s’écoula alors par des « points chauds », des brèches fixes dans l’écorce terrestre. Éruption après éruption, elle s’entassa, sous forme de coussins de lave, sortes de boulets de canon formés au contact de l’eau froide, pour finalement percer la surface. Une île était née.

Entraînée par la plaque continentale, celle-ci se retrouva bientôt coupée de son point chaud nourricier et cessa de grandir. Mais déjà une nouvelle île naissait à l’aplomb de la source de magma. Au gré des poussées souterraines plus ou moins fortes, des dizaines d’îles se formèrent ainsi sur un même alignement, certaines parvenant jusqu’à la surface, d’autres demeurant volcans sous-marins.

Le même processus s’est répété pour toutes les îles de Polynésie. Certaines, plus grosses, plus récentes, ont moins souffert : c’est le cas de Tahiti. D’autres, plus petites, ont déjà commencé à sombrer : ainsi en va-t-il de Huahine et surtout de Bora-Bora. Toutes les îles volcaniques sont ainsi vouées à disparaître. Pour mieux renaître.

Car progressivement les coraux s’amoncèlent autour d’elles, constituant un anneau de vie. Des sédiments se déposent et des motu (îlots) apparaissent. La végétation s’y implante à son tour. Les « îles basses » des Tuamotu, des atolls, émergeant à peine au-dessus de l’océan, ne sont ni plus ni moins que cela : les survivances d’anciennes « îles hautes » désagrégées par le temps et englouties par l’océan. Là où se tenait le volcan se trouve maintenant le lagon.

Bons Plans Voyage Polynésie française

Services voyage



Forum Polynésie française

Voir tous les messages
Climat

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Les dernières discussions du forum Climat Polynésie française

Vos discussions préférées du forum Climat Polynésie française

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Polynésie française

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus

Agenda

Polynésie française Les articles à lire