Santé et sécurité Panama

Santé

Le climat étant chaud et humide, il convient d’observer des règles d’hygiène strictes et de veiller à la bonne conservation des aliments.

L’eau du robinet est en principe potable partout, sauf à Bocas del Toro et Kuna Yala, mais il est quand même recommandé de consommer de l’eau minérale, en particulier dans les régions de l'intérieur et les campagnes.

La dengue est présente tout au long de l'année, et en particulier pendant la saison humide, de mars à octobre. Il est nécessaire de se protéger contre les piqûres de moustiques.

La transmission du chikungunya reste possible.

En raison de la présence du virus Zika transmis par des piqûres de moustiques-tigres, il est recommandé aux femmes enceintes ou ayant un projet de grossesse de différer leur séjour, ou de se protéger contre les piqûres de moustiques.

Le virus Hanta est présent au Panama, notamment dans les provinces d’Herrera et Los Santos. Ce virus se transmet par voie respiratoire, lors de travaux ou de promenades en forêt ou aux abords de forêts.

Vaccins conseillés

Il est recommandé d'être à jour de ses vaccinations universelles : DTCP, hépatite B, fièvre jaune. En particulier, les conditions d’hygiènes n’étant pas les mêmes que dans les pays développés, les vaccins contre la typhoïde, les hépatites A et B peuvent être recommandées selon les conditions de voyage.

- En cas de séjour rural ou prolongé : rage.
- En cas de séjour aux frontières avec la Colombie (région du Darién, qui est de toute façon formellement déconseillée) ou avec le Costa Rica : traitement antipaludique.

Attention : pour être efficaces, les vaccins et traitements doivent être effectués dans un délai précis avant le départ et après le retour.

Sécurité

La province du Darién est longtemps restée inaccessible, et sa proximité avec la Colombie en fait un refuge pour les paramilitaires, guérilleros et trafiquants de stupéfiants. En conséquence, le ministère des Affaires étrangères déconseille formellement de se rendre dans la province du Darién, à l'Est du Panama et à la frontière avec la Colombie. Par extension, le Quai d'Orsay déconseille sauf raison impérative de se rendre dans la partie orientale de la province de San Blas. Si vous vous y rendez, soyez particulièrement prudent, et ne vous aventurez pas au-delà de Yaviza, fin de la route panaméricaine.

Il est également déconseillé sauf raison impérative d'aller dans certaines villes comme Panama, Colón, Cristóbal, Tocumen, San Miguelito, La Chorrera et Arraiján.

En ville, quelques règles basiques s’imposent. Il faut être vigilant dans la vieille ville de Panama City (ou Panama Ciudad), la capitale, ne pas s’éloigner des rues touristiques avec un appareil photo en bandoulière et des dollars plein les poches ! Soyez encore plus prudent la nuit.
On déconseille de se balader dans des quartiers sensibles de Panama Ciudad, comme El Chorillo, Calidonia, Curundú, Juan Diaz et San Felipe, de jour comme de nuit. On évitera de circuler à pied la nuit dans le vieux quartier historique du Casco Antiguo. De même, les principales villes autour de Panama City sont déconseillées, sauf raison impérative : San Miguelito, Pedregal, Tocumen, Arraiján et La Chorrera.

Ne hélez pas n’importe quel taxi à la sauvette. En voiture, fermez bien les fenêtres et les portières.

La deuxième ville du pays, Colón, située sur la côte atlantique, est connue pour son taux de criminalité particulièrement élevé. Vous n’aurez rien de bien passionnant à y faire, évitez donc tout simplement cette ville.

La détention de drogue est strictement interdite au Panama, et passible de lourdes peines d'emprisonnement.

Attention : en cas d'excursion au volcan Barú, il est vivement conseillé de faire appel à un guide qualifié. Ne pas partir seul.

Assurance

Pour inciter les touristes à visiter le pays, les autorités délivrent gratuitement aux visiteurs une assurance valable pendant 30 jours. Elle est distribuée dès l’arrivée à l’aéroport international. L’assurance voyage couvre les accidents ou les maladies contractées par le touriste lors de son séjour au Panama, la perte ou le vol de pièces d’identité et tous les frais administratifs en cas d’accident.

Le plafond est de 7 000 $ pour une semaine d’hospitalisation, 500 $ pour des urgences dentaires, 3 500 $ pour une assistance juridique, un service d’ambulance aérienne allant jusqu’à 40 000 $, et entre 500 et 1 000 $ pour l’achat de médicaments.

Voyage Panama

Bons Plans Voyage Panama

Services voyage



Forum Panama

Voir tous les messages
Santé et sécurité

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Les dernières discussions du forum Santé et sécurité Panama

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Panama

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus Panama

Agenda Panama

Panama Les articles à lire

Petit pays méconnu, lieu de passage de nombreux routards entre le Costa Rica et la...