Santé et sécurité Louisiane

Santé

La sécurité sanitaire est excellente aux États-Unis, mais extrêmement chère, même pour les Américains.

Pas de consultation médicale à moins de 150$-200 $ et on ne vous parle même pas d’une visite aux urgences, qui, sans assurance, peut coûter (avec les soins qu’elle entraîne) plusieurs milliers de dollars ! Pour les médicaments, multiplier par deux au moins les prix français. Voilà pourquoi il est impératif de souscrire avant le départ une assurance voyage intégrale avec assistance-rapatriement.

> Découvrez les assurances voyages Routard Assurance.

Routard Assurance - AVI International

Consultez notre dossier pratique : Comment faire le bon choix dans les assurances voyages ?

Les médicaments et consultations

Prévoyez une bonne pharmacie de base, avec éventuellement un antibiotique à large spectre prescrit par votre généraliste (au cas où), a fortiori si vous voyagez avec des enfants. Sur place, si vous souffrez de petits bobos courants ou facilement identifiables (rhume, maux de gorge...), vous pouvez pratiquer l'automédication, comme le font les Américains.
S'il vous manque quelque chose, sachez que de nombreux médicaments, délivrés uniquement sur ordonnance en France, sont vendus en libre-service aux États-Unis, dans les drugstores type Duane Reade, CVS, Rite Aid ou Walgreens (certains sont ouverts 24h/24). Si vous cherchez du Doliprane, le nom déposé le plus répandu est Tylenol (le paracétamol se dit acetaminophen).

Évidemment, si cela vous semble grave ou s'il s'agit d'enfants, un avis médical s'impose. Vous trouverez les coordonnées des médecins dans les pages jaunes « Clinics » ou « Physicians and surgeons ». Attention, on le répète : les consultations privées sont chères !

DiabVoyage

Les maladies

- Quoi que l’on pourrait penser, il n’y a pas de paludisme dans les bayous (éradiqué depuis belle lurette).
En revanche, le virus à West Nile, transmis lui aussi par les piqûres de moustiques (très communs et partout répandus), est implanté aux États-Unis depuis 1999. Elle a pour redoutable complication l’encéphalite. Depuis 2003, l’épidémie se calme, mais elle peut reprendre à tout moment sa virulence du début. D’où l’importance, dès le mois de mai et jusqu’au début de l’hiver, d’éviter les piqûres de moustiques dans l’ensemble du pays : répulsifs cutanés à 30-50 % de DEET, imprégnation des vêtements, voire moustiquaires imprégnées. On peut s’en procurer en pharmacie ou en parapharmacie.

- Gare aux alligators dans les bayous, gardez vos distances même s’ils vous paraissent totalement inoffensifs voire assoupis. Ce sont des animaux sauvages qui peuvent se réveiller en moins de deux ! Par contre, l’eau des bayous ne pose aucun problème sanitaire (pas de risque de bilharziose et autres maladies contractées dans les eaux stagnantes).

Les vaccins

Aucun vaccin n'est exigé sur le sol américain (sauf situations particulières, scolaires et universitaires en particulier), mais, comme partout, soyez à jour de vos vaccinations « universelles » : DTCP et hépatite B.

Sécurité

Pas de réel danger dans les villes du Sud, safe dans les quartiers touristiques, mais soyez vigilant dans les zones les plus défavorisées et à la nuit tombée. Pas de parano non plus, vous ne risquerez pas votre peau en vous baladant dans le Vieux Carré et le faubourg Marigny de La Nouvelle-Orléans ! Mais ne perdez pas de vue que la Terre promise n'a pas tenu ses promesses à tout le monde, surtout dans certains coins du Sud.
D’ailleurs, n’hésitez pas à questionner le réceptionniste de votre hôtel. En principe, il connaît son sujet. S’il vous conseille de prendre un taxi pour vous rendre dans un bar ou dans une salle de concert un peu excentrés, suivez ses recommandations.

Autre nuisance (qui n’a rien à voir) : les moustiques, particulièrement redoutables, surtout le soir en été. Les bayous de Louisiane sont un refuge particulièrement hospitalier pour tous les petits insectes piqueurs.

Cela peut paraître idiot de vous le rappeler les alligators sont des animaux sauvages. Gardez vos distances si vous en croisez un au bord d’une route (et tant pis si vous n’avez pas pris la photo) !

- En cas de problème urgent, composez le 911.

La Nouvelle-Orléans, ville dangeureuse ?

Ville pauvre, La Nouvelle-Orléans caracole toujours en tête du classement des villes les plus dangereuses des États-Unis devant Detroit et Saint Louis. Une consolation, le taux d’homicide n’a jamais été aussi bas depuis les années 1970. Cela dit, ne tirez pas de conclusions alarmistes car il s’agit de chiffres donnés sur la totalité de la ville, impactant des secteurs où les touristes ne mettront sans doute jamais les pieds.
Si la prudence reste de rigueur, les quartiers les plus touristiques, notamment le Vieux Carré et Marigny, mais aussi Garden District, le CBD ou le quartier de l’Université, ne posent pas de problème pour qui se balade à pied. Et les trois quarts des précautions d’usage ci-dessous, fondées sur le bon sens, sont d’ailleurs valables pour la plupart des grandes villes du monde.

- Le conseil de base est de ne pas se promener seul(e) à pied dans certains quartiers hors du « circuit touristique » sans savoir précisément où vous allez. Le soir, évitez de vous engager dans les rues peu ou pas éclairées, même à plusieurs.

- De manière générale, si vous devez vous déplacer la nuit tombée dans des secteurs à l’écart du Vieux Carré, faites-le en voiture ou en taxi, jamais à pied. Ne pas oublier qu’aux États-Unis, contrairement à l’Europe, un quartier change complètement de type de population d’un bloc à l’autre, simplement en traversant une rue. Chez nous, les changements sont plus graduels.

- De jour comme de nuit, évitez les quartiers à risques, notamment le nord de Claiborne Avenue (la partie nord du Tremé).

- Ne prenez sur vous que la somme nécessaire à vos dépenses de la journée. Même dans le Vieux Carré, faites toujours attention à vos affaires. Comme partout, il y a de très fins pickpockets dont la dextérité n’a d’égale que l’audace. L’ambiance est souvent tellement sympa dans la rue qu’on baisse facilement la garde.

- Sachez encore que les flics de la ville ont une réputation de durs. Ne faites pas les malins quand on vous demande vos papiers. On n’est pas en France.

- Dernière porte ouverte à enfoncer : n’achetez jamais de drogue (même de l’herbe), c’est un coup à se faire poignarder, flinguer, voler ou encore arrêter par la police, qui ne plaisante absolument pas avec ces choses-là (surtout s’il s’agit d’étrangers).

- En 1997 le parlement de Louisiane a voté une loi tolérant le meurtre (sous certaines conditions, bien entendu). Si quelqu’un surprend une personne dans sa maison ou avec l’intention de lui piquer sa voiture, il est en droit de lui tirer dessus et de le tuer (le port d’arme est légal dans cet État). Attention à la confusion de voiture, soyez sûr de votre bien. En gros, c’est la peine de mort sans jugement...

Voyage Louisiane

Bons Plans Voyage Louisiane

Services voyage



Forum Louisiane

Voir tous les messages
Santé et sécurité

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Les dernières discussions du forum Santé et sécurité Louisiane

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Louisiane

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus Louisiane

Agenda Louisiane

Louisiane Les articles à lire