Traditions et coutumes Lettonie

Fêtes et jours fériés

Festivals de chant

« Pour un Letton, les dainas représentent plus qu'une tradition littéraire. Ils sont l'incarnation de sa culture. » Ces mots sont de Vaira Vike-Freiberga, présidente de la Lettonie de 1999 à 2007 et spécialiste des dainas.

On a identifié quelque 30 000 mélodies et plus de 1 million de textes existants, dont certains sont aujourd'hui enseignés en classe. Les thèmes font écho à la vie quotidienne des paysans, au passage des saisons, aux objets du quotidien. Les dainas relatent aussi les grandes étapes de la vie. Ils reflètent aussi les anciennes croyances solaires, personnifient la nature, évoquent des déesses oubliées.

En 1873, le premier festival national de la chanson fut organisé pour démontrer le caractère unique de la culture lettone. Dès lors, on ne fit plus que collecter les chants anciens.

Les dainas revinrent sur le devant de la scène à la fin de l'ère soviétique : instrument du combat pour l'identité, ils incarnèrent les revendications de tout un pays.

Aujourd'hui, cette tradition s’est perpétuée et est mise à l’honneur lors du Balticca Festival, organisé à tour de rôle dans l’une des capitales baltes.

La Saint-Jean (Jāni)

La fête de la Saint-Jean, les 23 et 24 juin, sont les favorites des chanteurs de dainas. La journée du 23 juin porte même le nom de l'un des refrains les plus populaires : Līgo, līgo. Les célébrations, liées au solstice d'été, sont d'origine païenne : les paysans pratiquaient jadis des rites destinés à favoriser les bonnes récoltes.

On quitte les villes en masse pour la forêt, le bord d'un lac ou d'une rivière. Bières et fromages spéciaux sont préparés, colliers de fleurs (pour les femmes) et couronnes de feuilles de chêne (pour les hommes) confectionnés. Les épis de blé, tressés en gerbes, ornent les portes. Ils portent chance. Car on attribue à toutes les herbes et plantes ramassées le jour de Jāni et le lendemain des vertus magiques.

Le soir venu, on se regroupe, bière à la main, autour du feu de la Saint-Jean. Généralement dressé au sommet d’une colline, il est entretenu sans discontinuer jusqu’à l’aube.

Les autres fêtes solaires

Trois autres fêtes traditionnelles marquent le calendrier letton, également liées aux anciens rythmes agraires et aux solstices.

À Pâques (Lieldienas), on se balançait sur une corde dans l'espoir de meilleures récoltes et d'un bétail en bonne santé ! Les filles, pour remercier les garçons de les avoir poussées, leur offraient des œufs peints.

À l'automne, Mikeli marque l'ouverture des portes de l'hiver et l'arrivée des esprits des défunts.

Noël (Ziemassvētki), avant sa christianisation, consacrait la renaissance du soleil une fois passé le solstice d’hiver. Les villageois, costumés en ours ou en loup, en mort-vivant ou en botte de paille, vont de ferme en ferme pour chasser les mauvais esprits. On brûle un tronc d’arbre, symbole de toutes les infortunes passées.

Religions

Pour faire simple, la Lettonie compte 3 confessions majeures :

  • luthériens au nord, les plus nombreux ;
  • catholiques au sud et à l’est, dans les régions anciennement occupées par la Pologne ;
  • orthodoxes partout où vit la minorité russe.

Chacun de ces 3 groupes représente entre 20 et 25 % de la population. Il n’y a donc pas de religion vraiment dominante. Entre 6 et 7 % des habitants sont affiliés à d’autres religions.

La communauté juive, très importante avant la Seconde Guerre mondiale, a été presque entièrement exterminée, il ne reste qu’environ 6 000 personnes aujourd’hui.

Coutumes et curiosités

- Comme ses voisines, la Lettonie, possède 2 dates d’indépendance. Au lendemain de la Première Guerre mondiale, alors occupée par les troupes allemandes, la Lettonie déclare son indépendance le 18 novembre 1918. Occupée ensuite par les Russes, c’est l’éclatement de l’URSS en 1991 qui permet au pays de recouvrer son indépendance.

- Le pays compte l’une des plus larges collections au monde de chants traditionnels : on en compte environ 300 000. Véritable héritage folklorique, ces chants ont aidé au réveil national. Tous les 5 ans, The Nationwide Latvian Song and Dance Festival rassemble plus de 15 000 artistes et des centaines de milliers de spectateurs !

- Visite de la ville avec séance de tir, bar où l’on se prend en photo avec des guns à la main, grenades aux murs en guide de déco, armureries... Décidément, on a bien du mal à comprendre la fascination des Lettons pour les armes.

- Regardez autour de vous et levez les yeux. Selon une étude, les femmes lettonnes sont les plus grandes du monde, avec une moyenne de 1,70 m. Rien d’étonnant à ce que le pays affiche l’une des plus fortes concentrations de mannequins de la planète !

- À la traîne, les pays de l’ex-URSS ? Point du tout ! La Lettonie caracole dans le top 10 des pays avec l’Internet le plus rapide du monde. Et toc !

Voyage Lettonie

Bons Plans Voyage Lettonie

Services voyage



Forum Lettonie

Voir tous les messages

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Vos discussions préférées du forum Lettonie

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Lettonie

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus Lettonie

Agenda Lettonie

Lettonie Les articles à lire