Santé et sécurité Canada

Santé

Au Canada, les frais de santé sont très élevés pour les touristes étrangers (tarifs hospitaliers de 1 000 à 2 000 $ par jour) ; ça ne rigole pas. Les hôpitaux et cliniques exigent la présentation d'une carte personnelle d'assurance pour accepter une admission. Il est donc indispensable de souscrire, avant le départ, une assurance voyage intégrale avec assistance-rapatriement.

> Découvrez les assurances voyages Routard Assurance.

Routard Assurance - AVI International

Consultez notre dossier pratique : Comment faire le bon choix dans les assurances voyages ?

Antimoustiques

Dès la fin de l'hiver, les moustiques et simulies (moucherons noirs piqueurs) prolifèrent et attaquent avec une agressivité que l'on voit rarement. Il convient de s'en protéger, car leur nuisance a vite transformer votre séjour en un cauchemar (particulièrement de mi-juin à mi-juillet).
Certains moustiques peuvent même transmettre, dans le sud du pays, une maladie potentiellement mortelle : l'encéphalite à virus West Nile. Pas de vaccin disponible.
Seule protection, les moustiquaires et vêtements couvrants, répulsifs cutanés efficaces. Sur place, dans les magasins spécialisés dans le camping, on trouve toute une gamme de produits adaptés au pays. Mais attention, ils sont généralement inutilisables avant 12 ans. Et mauvais pour votre santé en tout état de cause. Si vous voyagez avec des enfants, achetez-en plutôt avant le départ (par exemple la gamme Insect Ecran, qui existe à la fois en version cutanée mais aussi en solution de trempage pour les vêtements, mais aussi Cinq sur Cinq), ou bien optez, résistante à plusieurs lavages pendant 2 mois).
Vous pouvez aussi opter pour les vêtements en filets, genre minimoustiquaire de tête.

Par ailleurs, les tiques sont très nombreuses dans toutes les zones forestières et arbustives, autant dire la quasi-totalité du sud du Canada. Les tiques peuvent transmettre une redoutable infection : la maladie de Lyme. Lors de tout séjour rural, bannissez les vêtements blancs (qui attirent les tiques), couvrez-vous bien la tête (chapeau), les bras, les jambes et les pieds ; examinez-vous régulièrement de la tête aux pieds, notamment dans les plus du corps, pour limiter les risques (il faut 24h à une tique pour transmettre la maladie). Faites-vous aider pour les parties difficilement accessibles comme dos, cuir chevelu...

Vaccins

Aucun vaccin exigé sur le sol nord-américain, mais, comme partout, soyez à jour de vos vaccinations « universelles » : tétanos, polio, coqueluche et diphtérie, rougeole, hépatite B. Le vaccin préventif contre la rage (maladie transmissible par à peu près tous les mammifères, y compris les chauves-souris) est recommandé pour tout séjour prolongé en zone rurale isolée des ressources médicales ou en contact avec des animaux.

Urgences

  • 911 : numéro gratuit à composer 24h/24 pour tout type d'urgences.

Les urgences hospitalières sont souvent très, très engorgées et les délais de prise en charge très longs. C'est le point faible d'un système de santé par ailleurs excellent.

Sécurité

En ville

Taux de criminalité faible, délinquance quasi inexistante, le Canada n'est pas une destination dangereuse. Les villes sont sûres et la société canadienne peu violente.
Bien entendu, comme partout, ne tentez pas le diable et prenez les précautions de base contre le vol. Le soir, évitez les quartiers laissés à la gouverne des drogués...
Le problème urbain majeur du Canada est le même qu'aux États-Unis : les sans-abri, phénomène aggravé par des facteurs politiques et sociaux, en constante augmentation depuis le milieu des années 1990.

Dans la nature

Panneau ours © Tomasz Zajda - Adobe Stock

La faune canadienne est fascinante mais peut aussi être dangereuse. Observez toujours les animaux de loin, même la maman de Bambi, et a fortiori petit ours brun. Gardez toujours une distance de sécurité avec les animaux et ne les nourrissez jamais ! Donner à manger à un animal sauvage, c’est l’habituer à quémander de la nourriture. À force, les animaux deviennent familiers, voire agressifs si vous n’avez rien à leur donner. Et les gardes doivent alors les abattre.

De nombreux ours (bruns et noirs) vivent dans les forêts de l'Ouest, la Colombie-Britannique abritant même la plus forte concentration d’ours noirs au monde.
Même s'ils représentent rarement un danger, il convient de faire attention (surtout si la maman est avec ses petits). Des recommandations sont faites aux visiteurs à l’entrée de sites susceptibles d’abriter des ours.
Dès que l’un d’entre eux a été repéré quelque part, une affichette signale sa présence potentielle. Le plus prudent est de se munir d’une bombe au gaz poivré en cas de face-à-face (bear spray, en vente dans les parcs ou les magasins de matériel outdoor genre Mountain Equipment Co-op, environ 40 $, sur présentation d'une pièce d'identité le plus souvent). Si vous ne l’utilisez pas sur place (ce qu’on vous souhaite), vous pourrez la refiler à d’autres randonneurs à la fin de votre voyage car interdiction absolue de transporter ça en avion, même en soute.

Si vous campez, la précaution majeure consiste à ne jamais laisser de nourriture à l'intérieur ou à côté de votre tente. Et si c’est le cas, bonjour les dégâts ! Quant à la toile de tente, inutile de préciser qu’elle ne constitue pas un rempart contre un coup de griffe... 
Pour pallier cela, les campings officiels sont souvent équipés de casiers anti-ours où l’on peut mettre ses provisions à l’abri.

En randonnée, partez toujours à plusieurs. Dans certaines zones où des ours ont été repérés, le secteur est généralement fermé. Inutile donc de s’y aventurer sous peine d’amende. Dans tous les cas, se rapprocher des bureaux d’info des parcs AVANT de partir en rando pour s’enquérir de la conduite à tenir en cas de rencontre avec un ours.

En cas de rencontre nez à nez avec Teddy Bear, gardez votre calme et rebroussez chemin s’il n’est pas conscient de votre présence. S’il vous a repéré, surtout ne vous enfuyez pas en courant.

Enfin, soyez particulièrement prudent à VTT. Puisque vous allez vite, vous multipliez les chances de tomber à l’improviste sur un ours. Mieux vaut donc ralentir à l’approche des fourrés, virages et de toute zone où la visibilité est moindre.
Quant aux adeptes du footing en montagne, ayez en tête que, dans la nature, ce sont les proies qui courent...

Dans le Nord, les forêts sont infestées de moustiques et de black flies, petites mouches noires qui piquent férocement. Munissez-vous de produits répulsifs, évitez de vous parfumer et de porter des vêtements de couleur foncée. Juin est le pire mois de l'année ; ça commence à se calmer en juillet, mais...

Sur la route, des panneaux indiquent les zones peuplées de cervidés. Ralentissez, surtout la nuit. Des accidents arrivent fréquemment.

- Les feux de forêts peuvent parfois obliger à des détours énormes. Toujours bien se renseigner auprès de Parcs Canada.

Voyage Canada

Bons Plans Voyage Canada

Services voyage



Forum Canada

Voir tous les messages
Santé et sécurité

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Les dernières discussions du forum Santé et sécurité Canada

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Canada

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus Canada

Agenda Canada

Canada Les articles à lire