Carte d'identité Californie

- Superficie : 424 002 km² (4,5 % du territoire américain, 3e État par sa superficie après le Texas et l'Alaska).
- Capitale : Sacramento (509 000 habitants).
- Population : 39,6 millions d'habitants (recensement 2014 ; c'est l'État le plus peuplé : 12,2 % de la population américaine).
- Population des grandes villes :

  • Los Angeles, 4 millions d’habitants (environ 18,5 millions pour le Grand Los Angeles) ;
  • San Francisco, 884 000 habitants (7,7 millions pour la Bay Area) ;
  • San Diego, 1,4 million d’habitants (3,1 millions pour le Grand San Diego).

- Langues : l'anglais (américain). L’espagnol est la 2e langue de l'État.
- Monnaie : le dollar américain.
- PIB par habitant : environ 65 000 $, contre 58 000 $ pour la moyenne nationale.
- Taux de chômage : dans la moyenne nationale, autour de 3,6 % (2019).
- Régime : démocratie présidentielle.
- Nature de l'État : République fédérale (50 États et le District de Columbia).
- Président : Donald Trump (républicain), élu en novembre 2016, investi en janvier 2017 ; prochaines élections présidentielles en novembre 2020.
- Gouverneur de Californie : Gavin Newsom (depuis 2019).
- Site inscrit au Patrimoine mondial de l'Unesco : le parc national de Yosemite (inscrit en 1984).

Économie

La Californie, l'un des fers de lance de l'économie américaine, demeure l'État le plus puissant économiquement des États-Unis grâce à une économie diversifiée et innovante (de l’agriculture aux dernières technologies de l’information, en passant par le tourisme, le cinéma et les énergies renouvelables).
Mais si son PIB flirte avec les 2 500 milliards de dollars, la situation est plus sombre qu’il n’y paraît. Le taux de chômage est plus élevé que la moyenne nationale et sa dette est la plus importante du pays. Mais comment le Golden State, 6e puissance économique mondiale (devant la France), a-t-il pu en arriver là ?

Il y a d’abord eu la crise énergétique de 2001 et celle de la fameuse Silicon Valley, puis l’éclatement de la bulle de crédits immobiliers à risques depuis 2007. Pionnière dans le développement des subprimes, la Californie a été touchée de plein fouet par la crise financière et immobilière. La sécheresse est un autre facteur aggravant : la région, considérée comme le grenier de l’Amérique, a subi d’importantes pertes agricoles.
Parallèlement à l’accroissement incessant du service de la dette, les sources de revenus de l’État sont allées s’amenuisant, l’impôt sur le revenu rapportant de moins en moins en raison des licenciements en masse.

Depuis 2008, ce sont aussi près de 40 milliards de dollars qui ont été supprimés dans les dépenses sociales, les transports publics et l’entretien des infrastructures, et surtout l’éducation. L’État qui était connu pour avoir le meilleur système éducatif et les meilleures universités du pays (Stanford, Berkeley, UCLA...) se trouve désormais à la traîne : les écoles voient leur budget restreint, celui des universités a été amputé de 25 %. En conséquence, le coût de la scolarisation universitaire n'a de cesse d'augmenter depuis 10 ans, limitant encore davantage l’accès aux études.
Pour endiguer cette dérive, le gouverneur Gavin Newsom a signé une loi donnant la possibilité aux étudiants californiens d’étudier gratuitement pendant 2 ans (et ainsi d’obtenir un bachelor) dans les community colleges. Ces universités, méconnues car évincées des classements par les mastodontes de la Ivy League, sont pourtant une alternative économique et qualitative aux frais de scolarité exorbitants de ces célèbres établissements. D’autant qu’à l’issue de leur bachelor, les étudiants peuvent les intégrer en 3e année. Et malgré cette cure d’austérité drastique, le déficit, effacé dès 2013, a repointé son nez en 2018. Les conséquences sociales sont violentes : de plus en plus de personnes sont obligées de cumuler 2, voire 3 emplois, les banques alimentaires sont contraintes de distribuer toujours plus de repas.

Si la Californie reste un État dynamique et la Silicon Valley une terre bénie pour les personnes hautement diplômées, les emplois « normaux » requérant des qualifications moyennes manquent toujours plus.

Le cas particulier de la Bay Area

Si la Californie dans son ensemble peut mieux se porter, la Bay Area aurait plutôt tendance à sourire. En 2019, le PIB de la région pesait quelque 750 milliards de dollars !
L’essor de la Bay Area repose certes sur le tourisme (plus de 26 millions de visiteurs annuels), mais aussi et surtout sur le formidable moteur d’innovation de la Silicon Valley. Conséquence logique, le PIB par habitant y est l'un des plus élevés des États-Unis.

On pourrait encore décliner quelques chiffres et statistiques : une productivité presque 2 fois supérieure à celle du reste du pays, le record de firmes de capital risque et le plus grand nombre de brevets déposés par employé de tous les États-Unis. Tout repose sur l’innovation technologique. La Bay Area abrite d’ailleurs la plus forte concentration de méga business des États-Unis après New York : Google, Yahoo, Facebook, Apple, eBay, Netflix... ils sont tous là.

Voyage Californie

Bons Plans Voyage Californie

Location de voitures - Recherchez, comparez et faites de vraies économies !

Location de voitures - Recherchez, comparez et faites de vraies économies !

Location de voitures
Le plus grand service de réservation de locations de voitures au monde

Le plus grand service de réservation de locations de voitures au monde

Location de voitures

Services voyage



Forum Californie

Voir tous les messages

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Les dernières discussions du forum Californie

Vos discussions préférées du forum Californie

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Californie

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus Californie

Californie Les articles à lire