Cuisine, gastronomie et boissons Budapest

Restaurants

La ville regorge de restos, la plupart moins chers qu'en Europe de l'Ouest. En général, les cuisines des restaurants ferment entre 21h et 22h mais il existe des adresses plus nocturnes.

Le pourboire est parfois ajouté d'autorité pour les clients étrangers : il correspond normalement à 10 %, mais on voit parfois des 12 %, des 15 %, des 18 %... Si ce n'est pas le cas, ne l'oubliez pas. L'usage veut qu'on ne le laisse pas sur la table, mais qu'on l'englobe dans l'addition. On communique alors le « nouveau prix » au serveur

Cafés, bars

Budapest compte d’innombrables söröző (bars à bières) et borozó (bars à vins). Ces établissements, en général situés en sous-sol, sont des bistrots populaires par excellence - même si les bars à vins prennent des allures de plus en plus branchées.
Dans les borozó, le garçon puise à l’aide d’une louche (tailles différentes) dans des cuves à vin en aluminium - une pour le blanc, une pour le rouge, etc. Pour boire plus et plus longtemps, beaucoup de consommateurs coupent leur vin avec de la limonade (c’est le blanc limé tombé en désuétude en France). C’est dans ces bistrots que les employés viennent boire un coup avant ou après le travail.

Pendant l’époque communiste, les söröző et les borozó constituaient des espaces de liberté à l'abri des regards indiscrets, et l’on pouvait y refaire le monde autour d’un verre. Certains Hongrois regrettent que ces bars obscurs aient tendance à céder la place à des cafés et des bars « à l’occidentale ».

- Cafés de jour : on trouve une grande variété de cafés et de bars à Budapest. Cela va du petit café-salon de thé peinard avec déco de magazine et produits plus ou moins bio et/ou sans gluten au lounge branché.

- Bars en plein air : ils ne sont ouverts qu’en été. Très agréables quand ils donnent directement sur le Danube comme c’est le cas du côté de la « baleine » ou quand on peut profiter d’une cour ceinte de beaux bâtiments Art nouveau ou d’un jardin ombragé.

- Bars de nuit : bars musicaux souvent et pubs dansants. Peu d'ambiance avant minuit-1h du matin.

- Ruin pubs : ce sont eux qui font aujourd’hui la réputation de la Budapest jeune et branchée. Souvent d’anciens entrepôts, bâtiments publics désaffectés, propriétés de l’époque communiste ou simples cours d’immeubles (kerts) transformés en bars. Certains marchands de biens et promoteurs, en attendant les travaux de rénovation ou de démolition, louent également des immeubles pour en faire des lieux de nuit. Voilà des endroits remarquables et abordables, parfaits pour faire des rencontres.
L’usage consiste en btiner plusieurs au fil de vos papillonnages nocturnes. Mais attention, les adresses ont une durée de vie parfois très brève.

Sparties et pub crawls

- Épisodiquement, des soirées sont organisées dans certains bains. Ce sont les célèbres sparties de Budapest, un néologisme regroupant les termes « spa » et « party ». Les sparties des bains Széchenyi sont les plus courues. On y danse en maillot au cours de soirées électro endiablées (rassurez-vous, on vous refile un petit sac étanche pour votre carte de paiement, votre montre et votre portable). Ça dure facilement jusqu’à 3-4h du matin, puis quand on a la peau comme celle d’une tortue, il ne reste plus qu’à rejoindre les bras de Morphée.
D’autres bains comme les Rudas proposent également des sessions nocturnes. Très agréables en hiver.

- Entre avril et octobre, de nombreux hostels et plusieurs compagnies organisent des pub crawls dignes des grandes virées anglo-saxonnes. Au programme : au moins 4 bars à la mode, avec l'une ou l'autre pinte de bière ou shot de pálinka incluse dans le prix... Contacter par exemple Absolute Walking Tours ou Budapest Bikes. Coût très variable de 7 000 à 15 000 Ft environ.

Où prendre un petit déjeuner ou un goûter à Budapest ?

Les pauses dans l'un des salons de thé de la ville sont toujours de grands moments, empreints d'une nostalgie très Mitteleuropa. Beaucoup de ces décors rappellent Vienne et la Belle Époque.
Les recettes font la part belle à la crème (ah, le krémes !) et au marzipan (massepain). Une pâtisserie coûte au moins 400-500 Ft, et jusqu'à 2 300 Ft chez Gerbeaud !
On y mange aussi des sandwichs, des sortes de quiches et quelquefois des plats du jour.

Bons Plans Voyage Budapest

Services voyage



Forum Budapest

Voir tous les messages
Restos et gastronomie

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Les dernières discussions du forum Restos et gastronomie Budapest

Vos discussions préférées du forum Restos et gastronomie Budapest

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Budapest

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus Budapest

Agenda Budapest

Budapest Les articles à lire