Sur la plage de Santa Maria Macinaggio
i

Visiter Macinaggio, Vacances Corse

Activités à faire, lieux à voir - Tourisme Macinaggio, Cap Corse

Le port de plaisance est l’un des plus courus du cap Corse : il peut recevoir jusqu’à 200 bateaux. Paoli, en 1761, souhaitait en faire une base navale pour sa future flotte. Et c’est aussi à Macinaggio qu’il débarqua le 13 juillet 1790 après son exil en Angleterre. Puis ce fut au tour de Bonaparte, 3 ans plus tard, de passer par là, et en 1869, l’impératrice Eugénie y débarqua. Quel défilé !
La route quitte la côte dans cette dernière marine de l’est pour s’enfoncer dans les terres vers l’ouest. Le seul moyen de suivre le littoral est d’emprunter, à pied, le sentier des douaniers jusqu’à Centuri. Sublime.

Préparez votre voyage Corse avec nos partenaires

Les idées Week-ends, les derniers reportages sur Macinaggio

Infos pratiques Corse

Bons plans voyage

Voyages Jusqu'à -70%
Voyages Jusqu'à -70%
Inscrivez-vous sur Voyage Privé et découvrez des séjours haut de gamme en vente Privée en France.
Voir l'offre

Questions fréquentes Macinaggio

Découvrez nos coups de coeur :

  • Le sentier des douaniers : Macinaggio est le point de départ (ou d’arrivée) du sentier des Douaniers qui suit le littoral jusqu’à Centuri. Plus ou moins bien balisé et accessible à tous, même si la portion près de Centuri comporte un passage difficile. En été, cagnard redoutable ! Départ de Macinaggio même, ou bien depuis la plage de Tamarone. La rando peut se diviser en plusieurs sections, et on peut l’aborder par 4 sites différents ou ne parcourir que 1 ou 2 de ses 3 tronçons. Compter 4h pour Centuri-Tollare, 45 mn pour Tollare-Barcaggio et 4 bonnes heures pour rallier Barcaggio depuis Macinaggio. C’est dans cette dernière portion que l’on pourra passer par les sites suivants ;

  • Le site naturel de la Capandula : il s’agit de l’un des plus beaux morceaux de la côte, grosso modo toute la partie du littoral s’étendant de Macinaggio jusqu’à Barcaggio. Soit 377 ha de maquis et de plages protégés et surveillés avec attention par le Conservatoire du littoral. De mars à juin, chaque année, des groupes d’oiseaux migrateurs en provenance d’Afrique y font escale ! Il n’y a pas qu’eux. Sur les îles Finocchiarola, au large de la plage de Tamarone, vit une colonie de goélands d’Audouin, une espèce très rare, identifiée en 1826 et en Corse ! À part en Espagne et sur quelques autres îles de Méditerranée, ce goéland ne vit nulle part ailleurs. En Corse, on en dénombre entre 20 et 90 couples selon les années ;

  • De très belles plages : la baie de Tamarone. La zone protégée de Capandula commence là. Vraiment une très belle balade à faire dans la journée. On peut aussi aller de Macinaggio à Tamarone à pied. Dans les collines calcaires de punta di a Coscia se cachaient des ossements de cerfs et de sortes de loups, remontant à 60 000 ans av. J.-C., qui tendraient à prouver que l’homme chassait dans le coin à cette époque reculée. Selon les années et les tempêtes, la belle plage de Tamarone est parfois envahie de posidonies ;

  • De la plage de Tamarone, on peut gagner la très jolie plage des Îles par le sentier des douaniers et rejoindre la rade de Santa Maria. À un moment, au passage d’un petit col, 4 tours génoises se trouvent alignées : celle de Finocchiarola, celles de Santa Maria et d’Agnello, et, plus loin encore, celle, carrée, de l’île de la Giraglia. Le sentier débouche sur la chapelle Santa Maria (à double abside), qui accueille, de juin à septembre, une intéressante expo réalisée à l’initiative du Conservatoire du littoral. La rade se termine par la tour de Santa Maria della Chiapella, restaurée par le Conservatoire du littoral à l’identique, avec sa fière allure de ruine.

Les événements Corse

Photos Macinaggio

La couleuvre
La couleuvre

posté par Blackrider

Blackrider
Le chardon
Le chardon

posté par Blackrider

Blackrider
L'ile et la tour
L'ile et la tour

posté par Blackrider

Blackrider

Macinaggio : à voir dans les environs