San Francisco par Eleonore Friess

Eléonore Friess

Eléonore Friess, rédactrice au Routard, nous livre ses coups de coeur à San Francisco, où elle s’est rendue pour réactualiser le guide.

De ses escapades au coin de la rue ou un peu plus loin, la benjamine de l’équipe ne veut pas en perdre une miette. Elle explore le monde à la recherche de rencontres joyeuses, de beaux panoramas, de fêtes inoubliables ou simplement d’un bon petit plat. Depuis l’école de journalisme, son calepin et sa curiosité ne la quittent plus.

Un film à voir absolument ?

Un film à voir absolument ?
Castro © Brad - stock.adobe.com

Harvey Milk, de Gus Van Sant (2008). Militant pour les droits des homosexuels dans les années 1970, Harvey Milk est élu superviseur du 5eme district de San Francisco en 1977, devenant ainsi  le 1er homosexuel ouvertement déclaré à être nommé à un tel poste aux USA. Il sera assassiné moins d’un an plus tard. En 2008, Sean Penn décroche l’Oscar du meilleur acteur pour son interprétation d’Harvey Milk, dans le film homonyme. Poignant, le récit porte haut les espoirs, les combats (et les lourdes déceptions) de la communauté homosexuelle dans la lutte pour leurs droits. On y découvre aussi Castro, le quartier gay de SF, qui se pare aujourd’hui de drapeaux multicolores à chaque coin de rue. Quant à l’ancien magasin de photo de Milk (à Castro St), il accueille désormais la boutique de l’association Human Rights Campaign, dont les bénéfices de ventes sont reversés à la Harvey Milk Foundation.

Et d’autres pour une séance ciné complète ?

Et d’autres pour une séance ciné complète ?
Alcatraz © Debbie Ann Powell - stock.adobe.com

Si vous ne connaissez pas San Francisco et sa baie, vous en avez sûrement aperçu des paysages et sites touristiques au cinéma. Le plus emblématiques de tous est la prison d’Alcatraz, qui a inspiré de nombreux réalisateurs et servi de décor à L’Evadé d’Alcatraz (1979) avec Clint Eastwood ; The Rock (1996) avec Sean Connery, Nicolas Cage et Ed Harris ; et Meurtre à Alcatraz (1995) avec Kevin Bacon et Gary Oldman. Citons aussi Zodiac (2007) : l’histoire vraie d’un tueur en série qui frappa la région de SF dans les années 1960-1970. Histoire vraie toujours avec Social Network (2010) sur l’ascension de Mark Zuckerberg et Facebook ; et aussi A la recherche du Bonheur (2006), avec Will Smith. Fiction cette fois pour Blue Jasmine (2013) de Woody Allen. Dans un registre plus léger, citons aussi Mrs Doubtfire (1993), dont l’imposante maison victorienne de Steiner Street est toujours photographiée par les fans, ou encore Princesse malgré elle (2001) avec Anne Hathaway et Julie Andrews. On termine par les incontournables : Bullitt (1968) avec Steve McQueen et sa mythique scène de course poursuite dans les rues de Frisco, et enfin Sueurs froides (1958) d’Alfred Hitchcock, souvent classé parmi les meilleurs films de l’histoire du cinéma.

Un livre à emporter en voyage ?

Sur la route de Jack Kerouac. Symbole de la liberté, de la contestation des valeurs bourgeoises et de la révolte face à la cupidité du monde, ce livre est devenu LA référence quand on parle de Beat Generation. Communistes illuminés pour certains, vagabonds à la créativité vigoureuse pour d’autres, le groupe de copains et poètes Allen Gisberg, William Burroughs et Jack Kerouac sont à l’origine de ce mouvement né dans les années 1960-1970 à San Francisco : celui d’une génération en quête d’émancipation envers les règles établies. Ode à la drogue, au sexe, au voyage et aux rencontres imprévues, le livre révèle une jeunesse en quête d’elle-même, déçue de l’American dream. Pour retrouver un peu de l’atmosphère de cette époque contestataire, arpenter les cafés de North Beach, autrefois fréquentés par ces auteurs célèbres. Sans oublier un saut à la célèbre librairie City Lights, fondée par Lawrence Ferlinghetti, qui a édité les premiers travaux littéraires de la Beat Generation.

Une petite playlist spéciale San Francisco ?

Allez, quelques tubes culte à se repasser en boucle !

I left my heart in San Francisco, Tony Benette (1953)

San Francisco Bay Blues, Eric Clapton (1954)

San Francisco, Scott McKenzie (1967)

I’m always drunk in San Francisco, Carmen Mcrae (1968)

(Sittin’On) the Dock of the Bay, Otis Reddings (1968)

San Francisco, Maxime le Forestier (1972)

San Francisco Days, Chris Isaak (1993)

Fake Tales of San Francisco, Arctic Monkeys (2005)

Save Me San Francisco, Train (2009)

Ecoutez notre playlist Californie pour commencer votre voyage ! 

Mise en ligne :

San Francisco Les articles à lire

Voyage San Francisco

Bons Plans Voyage

Services voyage