Grande Bretagne et Londres : 5 bons plans pour un séjour sans se ruiner

Grande Bretagne et Londres : 5 bons plans pour un séjour sans se ruiner
VAKSMANV - stock.adobe.com

En partenariat avec Mastercard

On ne va pas se mentir : Londres et la Grande Bretagne en général ne font pas partie des destinations les moins chères… Mais il existe plus d’une astuce pour limiter les frais ! Voici cinq bons plans pour faire des économies (même à Londres !), que ce soit dans les musées, au restaurant ou au moment de régler ses achats…

1/ Je profite de la baisse de la livre sterling pour partir

Le coût de la vie est de façon générale plus élevé qu’en France, mais depuis l’annonce du Brexit, la monnaie britannique a chuté : 1 euro équivaut à environ 1,20 livres sterling (voire moins). C’est donc le bon moment pour s’offrir un city break à Londres ou un séjour nature dans les Highlands d’Ecosse. Côté logistique, le plus judicieux reste de retirer de l’argent au distributeur, à son arrivée ; avec une carte Mastercard, cela revient par exemple moins cher que de changer soi-même des devises au bureau de change. Mais la solution la plus intéressante, c’est encore de régler ses achats directement par carte (voir bon plan numéro 5).

2/ Je fais mes réservations en 2-2 grâce à l’autorisation de pré-autorisation

Quand on réserve un hébergement ou une voiture de location, on nous demande bien souvent un dépôt de garantie. Eh bien avec une carte comme Mastercard, plus besoin de donner ces sommes en liquide ou en chèque : il n’y a qu’à présenter sa carte. Le commerçant va alors procéder à une « demande de pré-autorisation » et venir bloquer une certaine somme sur notre compte, qui ne sera toutefois pas débitée (sauf en cas de problème, forcément). Par contre, cette somme bloquée va malgré tout impacter votre plafond de paiement. Raison de plus pour vérifier, avant de partir, si nos plafonds (de paiement, mais aussi de retrait) sont suffisants pour toute la durée de notre voyage. Il serait dommage de se retrouver bloqué sur place à un moment donné ! Si on s’aperçoit qu’ils sont trop justes, on les augmente de façon temporaire avec l’aide de son conseiller.

3/ Je m’intéresse aux pass pour les musées et les transports

Musées et transports peuvent vite faire chauffer la carte bancaire, surtout à Londres ! Une bonne nouvelle, toutefois : tous les musées nationaux sont gratuits (British Museum, Tate Modern, National Gallery …). Ce n’est pas le cas des sites royaux (Kensington Palace, Tower of London…), plutôt très couteux. Pour ceux-là, il existe le pass « Royal Palace Tickets London ». Si on reste plusieurs jours, on s’intéresse aussi au London Pass, qui inclut l’entrée dans plus de 80 sites touristiques (avec option coupe-file) et les transports. Autre très bon plan, cette fois-ci à l’échelle de toute l’Angleterre : le « English Heritage Pass ». Il donne accès à 100 sites du patrimoine d’Angleterre - dont le prestigieux Stonehenge - pendant 9 ou 16 jours consécutifs (41,50 € et 50 euros/adulte ; il existe aussi des prix pour deux et pour les familles). On le rentabilise en trois visites.

4/ Je me requinque à bon prix au pub

On ne fait pas que boire de la bière, dans les fameux pubs. On y mange, aussi ! C’est d’ailleurs l’endroit idéal pour se requinquer sans se ruiner, le tout dans une ambiance on ne peut plus typique. Les pubs proposent des plats consistants et bon marché appelés « pub grub » (autrement dit, bouffe de pub). Au menu, par exemple : jacket potatoes (pommes de terre garnies), scotch egg (œuf dur, pané et frit avec de la chair à saucisse), sans oublier le ploughman’s lunch (fromage servi avec des oignons ou du chutney et du pain frais). Enjoy your meal!

5/ Je règle mes souvenirs par carte bancaire

Avant de partir, on n’oublie pas les souvenirs (de Londres, on peut notamment rapporter du thé Fortnum & Mason). Pour régler, on ne se casse pas la tête : on sort sa carte bancaire ! Non seulement c’est plus pratique que les espèces, mais c’est aussi plus économique. Payer ses achats avec une carte Mastercard s’avère par exemple beaucoup plus avantageux qu’avec du liquide retiré au distributeur. Bon à savoir : le paiement sans contact, à l’image du « contactless » de chez Mastercard, fonctionne également à l’étranger. Là encore, une option bien appréciable pour les achats de souvenirs de dernière minute !

Texte : Routard.com

Les articles à lire

Bons Plans Voyage