Voyager en bus en France

Voyager en bus en France
© Irina Fischer - stock.adobe.com

Depuis la désormais célèbre « loi Macron » de juillet 2015, le secteur du transport en bus est libéralisé, permettant l’ouverture de lignes d’autocars interrégionales, reliant les villes françaises entre elles. 

Longtemps limitée, l’offre de voyages en autocar à travers la France devrait connaître un développement fulgurant. D’après l’Autorité de régulation des transports (Arafer), 201 villes françaises ont été desservies toutes l’année et 302 villes françaises pendant au moins un trimestre en 2018. On compte 2 084 liaisons sur l’ensemble de l’année dont 1 125 commercialisées. Quelques 9 millions de voyageurs ont emprunté les lignes de bus en 2018 (contre 110 000 en 2014 et 6,2 millions en 2016) et les prévisions sont des plus optimistes pour les années à venir. Dans notre dossier, découvrez tout ce qu’il faut savoir pour voyage en bus en France. 

Quels sont les tarifs, avantages et inconvénients ?

Quels sont les tarifs, avantages et inconvénients ?
© Petair - Adobe Stock

Il faut dire que l’autocar présente de sérieux avantages, à commencer par des tarifs particulièrement accessibles et plusieurs liaisons quotidiennes (jusqu’à 14 A/R par jour pour Paris-Lille !).

Outre des tarifs d’appel extrêmement alléchants (à partir de 5 €), les trajets en bus sont bien moins chers que les voyages en train et, surtout, les tarifs restent bas jusqu’à la dernière minute.

Pas la peine de s’y prendre des semaines à l’avance pour trouver un tarif abordable, même si les billets les moins chers s’envolent rapidement. Ainsi, avec BlablaBus, on a trouvé un Paris-Lille dès 4,99 €, Paris-Rennes dès 10,99 € ou encore un Paris-Lyon dès 14,99 €, ce qui permet une certaine flexibilité. Les billets sont souvent modifiables, et certaines compagnies acceptent parfois l’annulation jusqu’à 30 min avant le départ contre un bon d’achat de la valeur du billet. Toutefois, il est important de vérifier les conditions de modification, d’échange et de remboursement !

Les flottes d’autocars sont également modernes, avec des sièges inclinables, le wifi gratuit, la climatisation, une prise électrique par rangée de sièges, une lampe de lecture et une tablette inclinable.

En revanche, il vaut mieux ne pas être pressé, car les trajets sont particulièrement longs. Eh oui, avec le TGV, on avait presque oublié qu’il faut 6h de route pour aller de Paris à Lyon, 7h45 de Nice à Lyon, 9h45 de Marseille à Bordeaux ou 10h de Toulouse à Paris !

Si vous voyagez de nuit, prévoyez un coussin, voire une couverture. Et n’oubliez pas votre carte d’identité, qui vous sera demandée avant de monter à bord !

À signaler : les comparateurs de tarifs http://www.checkmybus.fr/ et http://www.comparabus.com/fr/http://www.kelbus.fr/

Quelles sont les principales compagnies de bus ?

Quelles sont les principales compagnies de bus ?
© Björn Wylezich - stock.adobe.com

 BlaBlaBus : la filiale d’autocars longue distance de la SNCF aété rachetée par BlaBlacar en juillet 2019, Ouibus est devenu Blablabus.  Les dessertes sont nombreuses avec environ 400 destinations dans 10 pays d’Europe, dont évidemment la France. Tout est prévu à bord des bus pour passer un trajet confortable : sièges inclinables, wifi gratuit, prise individuelle, toilette… Billets à partir de 5, 9, 15 ou 19 € selon les destinations et les promos.

Flixbus : lancée en Allemagne en 2013, FlixBus dispose du premier réseau de cars longue distance au monde. Il relie plus de 2 000 destinations dans 28 pays d’Europe et environ 205 destinations en France. Ses autocars verts et oranges assurent quelques 45 000 liaisons quotidiennes à travers l’Europe à partir de 5 € l’aller simple. Quant au confort, il est optimal : prises électriques, wifi gratuit, toilettes, place pour les jambes, snack et boissons (dans certains bus)… 

– Isilines et Eurolines anciennes filiales de Transdev, Eurolines et Isilines (spécialisé dans les trajets nationaux) sont devenues la propriété de Flixbus en avril 2019. Un rachat qui porte sur les activités d’Eurolines en France, aux Pays-Bas, en Belgique, en République Tchèque et en Espagne, entre autres. Comme dans les Flixbus le confort prime : prises électriques et USB, wifi gratuit, siège inclinable, presse à bord….

Texte : Routard.com

Les articles à lire

Bons Plans Voyage