Nos randonnées secrètes en France

Nos randonnées secrètes en France : Sud

Randonnées dans les salines, autour de châteaux ou dans les gorges, le Sud de la France en accueille de nombreuses dans cette vaste région et ces dernières n'attendent qu'une chose : être découvertes ! 

Le vallon du Chassezac, calcaire et soleil - Ardèche (Rhône-Alpes)

Le vallon du Chassezac, calcaire et soleil - Ardèche (Rhône-Alpes)
© A. Louche - Adobe Stock

2 h 30, 6 km, balisage jaune, depuis Casteljau, 12 km à l’est des Vans (D 104 A). Parking de l’Agachou, 500 m au nord du VVF (D 452).

Au sud de l’Ardèche, les gorges du Chassezac traversent le bois de Païolive, connu des grimpeurs pour ses rochers calcaires. 

On retrouve ce même relief le long du Chassezac. Le soleil y a délavé le calcaire blanc de silhouettes ruiniformes que l’on domine depuis le plateau d’Endieu. Murets et sentiers caillouteux ajoutent à cet univers minéral, jusqu’aux ruines du village de Cornillon.

Le surplomb au-dessus du Chassezac domine les eaux de cette rivière irrégulière, jusqu’aux ruines d’Endieu. La descente sur une plage de galets et la remontée par la forêt rocheuse permettent de rejoindre le point de départ.

- Topoguide L’Ardèche à pied, éd. FFRP, 2012
Comité départemental du tourisme de l’Ardèche

Consulter notre guide en ligne Ardèche-Drôme.

Villeneuve, flamants roses entre sel et ciel - Hérault (Occitanie)

Villeneuve, flamants roses entre sel et ciel - Hérault (Occitanie)
© Siel/cen LR

5 h, 16 km, balisage jaune, depuis Villeneuve-les-Maguelone, parking du groupe scolaire Dolto.

À 12 km au sud de Montpellier, les Salines de Villeneuve, anciens marais salants, sont protégés par le Conservatoire du Littoral depuis 1992.

Des pieux (cayrels), des parcelles (partènements) et des vannes (martelières) témoignent encore de l’exploitation de ces salins mentionnés au XII° siècle. Un univers irréel où seuls les cris des nombreux oiseaux, les envols des flamants roses et les silhouettes élégantes des avocettes troublent le randonneur.

Commencer par l’étang de l’Arnel et un détour vers l’ancienne cathédrale de Maguelone, perdue dans les cistes et les acanthes. L’étang de Vic et le chemin du Saunier racontent l’histoire des anciennes salines. Le retour se fait entre petites routes, mazets et canaux dits « robines ».

- Topoguide L’Hérault à pied, du Haut-Languedoc à la Méditerranée, éd. FFRP, 2012 
Comité départemental du tourisme de l’Hérault

Consulter notre guide en ligne Languedoc-Roussillon.

Citadelle du sentier cathare - Aude (Occitanie)

Citadelle du sentier cathare - Aude (Occitanie)
© jeanphilippe delisle - Adobe Stock

2 h 30, 10 km, balisage jaune-bleu, jaune-orange, depuis le parking de Cucugnan, 42 km à l’ouest de Perpignan (D 117).

Avec ses citadelles du vertige, le paysage cathare est entré dans la légende.

Par rochers et garrigue, la boucle de Quéribus offre un panorama exceptionnel. Traverser le village de Cucugnan, au pied de l’église connue pour le sermon de son curé (Les Lettres de mon Moulin, A. Daudet, 1879).

À travers vignes, laisser le sentier Cathare à un oratoire pour continuer tout droit en montant. En crête, reprendre le sentier Cathare jusqu’au parking (602 m) du château de Quéribus et son panorama exceptionnel (visite 1 h).

Laisser à nouveau le sentier Cathare sur la crête pour redescendre par une zone de terre rouge ravinée et parfois glissante. Revenir par la piste de Cucugnan.

- Topoguide L’Aude, Pays Cathare à pied, éd. FFRP, éd. 2011.
Comité départemental du tourisme de l’Aude

Consulter notre guide en ligne Languedoc-Roussillon.

Pêcheurs sur Verdon - Alpes-de-Haute-Provence (Provence)

Pêcheurs sur Verdon - Alpes-de-Haute-Provence (Provence)
© JL - Adobe Stock

2 h 30, 6 km, balisage jaune, depuis le parking de La Colle de l’Olivier (D 952), 8 km à l’est de La Palud.

Sur cette partie en aval des gorges du Verdon, la descente vers le canyon se fait dans un environnement de végétation toute provençale. Panoramas, falaises et senteurs garantis.

Sans craindre les dénivelés, on s’approche de la rivière, assagie par le barrage de Sainte-Croix. Le sentier chemine à quelques mètres au-dessus de l’eau pour remonter dans la garrigue. Faire un petit détour pour ne pas manquer la cascade de Saint-Maurin, dans le tuf.

Chênes verts, buis, genévriers, houx et asparagus plantent le décor. Le plateau forestier vous ramène au point de départ.

- Topoguide Gorges, lacs et plateaux du Verdon à pied, éd. FFRP, 2012
Comité départemental du tourisme des Alpes-de-Haute-Provence

Consulter notre guide en ligne Provence.
Voir les photos des gorges du Verdon

Les lacs de la Cayolle en Ubaye - Alpes-de-Haute-Provence (Provence)

Les lacs de la Cayolle en Ubaye - Alpes-de-Haute-Provence (Provence)
© Radu Razvan - Adobe Stock

3 h 30, 14 km, balisage blanc-rouge, jaune-vert, depuis le parking du refuge de la Cayolle, 30 km au sud de Barcelonnette (D 902). Rando en altitude, à faire en été.

Vérifiez la météo pour admirer dans toute leur splendeur ces magnifiques lacs du parc national du Mercantour. Franchir le col de la Cayolle (2 326 m), puis celui de la Petite Cayolle (2 639 m) au-dessus de son lac.

Après être passé par des panoramas à couper le souffle, arriver au lac des Garrets puis au Pas du Lausson (2 602 m) d’où l’on découvre le lac d’Allos, le plus grand lac naturel d’Europe (62 ha).

Sur les éboulis s’épanouissent les fleurs jaunes du rare chardon de Bérard, hautement protégé. En direction d’Estenc, descentes et montées reconduisent au col de la Cayolle.

- Topoguide La vallée de l’Ubaye à pied, éd. FFRP, 2012
Comité départemental du tourisme des Alpes-de-Haute-Provence

Consulter notre guide en ligne Provence.


Pagnol et les collines du Marseillais - Bouches-du-Rhône (Provence)

Pagnol et les collines du Marseillais - Bouches-du-Rhône (Provence)
© Pierre Violet - Adobe Stock

2 h 20, 7 km, balisage jaune, depuis le parking de l’école de Lascours, 8 km au nord d’Aubagne (D 44).

L’univers de Pagnol imprègne cette balade facile et proche de Marseille, au nord-est du Garlaban.

Après la visite des faïenceries et du patrimoine d’Aubagne, prendre le chemin depuis Lascours, en direction du mont du Marseillais (628 m). Monter vers les panoramas qui s’offrent petit à petit sur le village, la Sainte-Victoire et la chaîne de l’Étoile.

Continuer jusqu’au sommet du mont du Marseillais, en plein cœur d’un paysage karstique. Le sentier des Tourdres propose à nouveau une vue magnifique sur la Sainte-Baume et le cap Canaille. La descente pierreuse ramène à Lascours.

- Topoguide Les Bouches-du-Rhône à pied, éd. FFRP 2010
Comité départemental du tourisme des Bouches-du-Rhône

Consulter notre guide en ligne Provence.

La presqu’île de Giens, parcours d’Azur - Var (Côte d’Azur)

La presqu’île de Giens, parcours d’Azur - Var (Côte d’Azur)
© Donnerbold - Adobe Stock

3 h, 8 km, balisage jaune, depuis le parking du port de la Madrague à Giens, 12 km au sud d’Hyères (D 97).

Les marins connaissaient déjà la pointe d’Escampobariou pour ses vents changeants, ses criques et ses falaises.

Depuis le port de la Madrague, une succession de plages et de rochers conduit par les calanques du Four-à-Chaux, des Chevaliers et du Blé jusqu’aux pointes d’Escampobariou et des Salis.

Sur cette ancienne île de Giens, devenue presqu’île, on hume l’air du large et du militaire près de la batterie de la pointe du Rabat

Corniches, vallons et mer, le repos se fait à la plage du Pontillon avant d’attaquer la pointe du Piguet, la calanque de Tamarin, la pointe de la Galère et la plage de l’Arboussière. Des noms qui chantent sur le retour par le chemin charretier.

- Topoguide Le Var à pied, éd. FFRP, 2010
Comité départemental du tourisme du Var

Consulter notre guide en ligne Côte d'Azur.


Texte : Anne-Marie Minvielle

Randonnée et trek - Les articles à lire