Pratique - Feux de forêt : les bons gestes pour les prévenir et s'en protéger

Pratique - Feux de forêt : les bons gestes pour les prévenir et s'en protéger
© marc munari - stock.adobe.com

En partenariat avec le ministère de la Transition écologique et solidaire

Bientôt l’été ! Après plusieurs semaines passées chez soi, l’envie est forte pour bon nombre d’entre nous de profiter du grand air avec ses proches. Dans toute la France, cet été comme les autres, il est cependant essentiel de faire preuve de vigilance afin d’éviter les départs de feux qui ravagent les forêts comme la nature. 

Les feux de forêt, ça n’arrive pas qu’aux autres. Nous sommes tous concernés : 80 % d’entre eux se déclenchent à moins de 50 mètres des habitations. Le risque concerne aussi bien les forêts que les autres zones de nature comme les friches, les abords des champs, les landes, les bords de route, etc.

L’ensemble de la végétation peut être impacté et il faut redoubler de vigilance cette année. En effet, la sécheresse de l’année dernière, combinée aux conditions météorologiques particulières de ces derniers mois (rafales de vent, peu de précipitations et températures en hausse), implique que les sols et la végétation sont très secs. Les espaces naturels pourraient s’enflammer rapidement.

Les bons gestes contre les feux de forêt

Pour limiter le risque, il convient de respecter de bons comportements.

Barrafina

Ainsi, près des espaces naturels desséchés, il ne faut pas :

- faire usage de matériel provoquant des étincelles (débroussailleuse, disqueuse, meuleuse, poste à souder…),

- jeter de mégot par terre,

- faire de barbecue,

- stocker de combustibles près des maisons (bois de cheminée, peintures ou solvants, citernes de gaz ou de fuel).

Restez vigilants ! Ces comportements concernent aussi bien les riverains que les touristes.

Lors d’un départ de feu, restez chez vous et contactez dans les plus brefs délais les services des pompiers (18) et des urgences (112 ou le 114 destiné aux personnes souffrant d’un handicap auditif). La préfecture met également à disposition des informations via son site ou un répondeur.

Rappelons enfin que plusieurs dizaines d'hectares de forêt ont déjà été incendiés en ce début de printemps, dans la zone à risque habituelle comme dans les Alpes-Maritimes (32 ha le 9 avril 2020) ou les Bouches-du-Rhône (98 ha le 9 avril 2020) mais aussi dans des départements historiquement moins exposés comme en Charente (36 ha le 10 avril 2020), Haute-Loire (15 ha le 15 avril 2020), Sarthe (10 ha le 23 avril 2020), entre Vosges et Moselle (10 ha le 24 avril 2020).

Plus d'infos sur le net : Ministère de la Transition écologique et solidaire

Toutes les actus

Les articles à lire

Bons Plans Voyage