Aérien - Perte et retard de bagages : comment limiter les risques ?

Aérien - Perte et retard de bagages : comment limiter les risques ?
© weerayut - stock.adobe.com

Selon le site Flightright, quelque 1,2 million de bagages ont été perdus par les compagnies aériennes en 2018 à travers le monde (rapport SITA). Un chiffre qui paraît impressionnant, mais qui n’est en fait qu’une goutte d’eau si on le compare aux 4,27 milliards de bagages transportés l’an dernier…

En tout, ce ne sont « que » 24,8 millions de bagages qui ont connu un incident d’acheminement (soit 1 sur 200). Les forts en maths en déduiront que la probabilité de perte d’un bagage est d’environ 1/4000… Ces chiffres se sont nettement améliorés, puisqu'en 2007, il y avait deux fois plus d’erreurs, avec un nombre de voyageurs nettement inférieur. 

Parmi les causes principales de perte de bagages, selon Flightright, citons les problèmes d’acheminement en correspondance (surtout lorsqu’elles sont courtes), le manque de temps lors du chargement en cas d’enregistrement tardif, une identification incorrecte du bagage, des retards dus aux contrôles douaniers ou encore un refus d'embarquement des bagages s'ils sont trop lourds.

Ainsi, pour éviter la perte de bagages, il faut limiter le nombre de correspondances, éviter les courts transferts, ne pas s’enregistrer à la dernière minute, choisir des valises résistantes et en bon état (agréées par la Transportation Security Administration pour les Etats-Unis), mettre une étiquette sur son  bagage et, en cas de perte, bien conserver le numéro d’identification de son bagage avec soi.

Si le bagage est manquant à l’arrivée, il faut établir un constat d’irrégularité bagages et conserver le numéro de dossier afin de suivre l’évolution des recherches. Si la valise est retardée, les compagnies aériennes remboursent la plupart du temps le coût des produits de première nécessité, dans une limite raisonnable. Veuillez à bien conserver les justificatifs.

Si le bagage a plus de 21 jours de retard, il est considéré comme perdu et la compagnie peut vous indemniser jusqu’à 1 295 € environ (convention de Montréal).

En savoir plus sur les droits du passager aérien

Toutes les actus

Les articles à lire

Bons Plans Voyage