Visites insolites en Béarn des Gaves : randonner avec un pottok

Visites insolites en Béarn des Gaves : randonner avec un pottok
Pottok en famille © O. Robinet

En partenariat avec l'Office de tourisme du Béarn des Gaves

Le Béarn des Gaves est incontestablement un paradis de la randonnée. On peut également y vivre une expérience insolite qui ravira les amis des chevaux : faire une promenade accompagné d’un pottok. On vous en dit plus ci-dessous…

© Office de tourisme du Béarn des Gaves

Vallées, bois, vignobles, Pyrénées en toile de fond… les magnifiques paysages du Béarn des Gaves se découvrent volontiers à pied. D’ailleurs, côté rando, il y a de quoi faire ! Les sentiers les plus connus et les plus fréquentés ne sont autres que les trois chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle : la voie du Puy-en-Velay (GR 65), la voie de Vézelay (GR 654) et celle de Tours. Depuis le Moyen Âge, ces itinéraires font partie de l’identité du Béarn des Gaves. Encore aujourd’hui, les pèlerins font étape dans les jolies cités de Navarrenx et de Sauveterre-de-Béarn, riches en histoire. Le Béarn des Gaves compte par ailleurs nombre de circuits balisés.

© Olivier Robinet

On se balade ici au son apaisant des gaves, nom donné aux rivières pyrénéennes. Quand les jambes se font lourdes, on s’arrête volontiers sur la berge, histoire de se tremper les orteils dans l’eau fraiche, pique-niquer et se livrer à de grands concours de ricochets. Le bonheur des choses simples !

Histoire de rendre la randonnée plus insolite, on peut se faire accompagner d’un pottok. Il s’agit là d’un petit cheval de montagne basque dont le nom se prononce « pot-tiok ». Pendant la randonnée, cet adorable compagnon soulage notre dos en portant nos affaires et, notamment, le précieux pique-nique. Les enfants adorent marcher à ses côtés, en le tenant à la longe.

Dans les environs de la jolie cité fortifiée de Navarrenx – étape importante sur la voie du Puy-en-Velay –, l’office de tourisme du Béarn des Gaves nous propose même de l’embarquer pendant plusieurs jours ! Avec lui, on parcourt 12 à 15 km, de ferme en ferme. En soirée, on est accueilli dans des familles qui partagent volontiers leur maison et leur repas, mais aussi leurs connaissances et anecdotes sur les environs. La promesse d’une belle aventure humaine ! Sous leur toit, on est invités à faire comme chez nous : on soigne son pottok, on l’emmène au pré, on nourrit les poules… et à l’heure du dîner, on passe à table avec tout le monde.

Le lendemain matin, il est temps de reprendre la route, panier-repas sous le bras… enfin, sur le dos du pottok ! Des souvenirs plein la tête, on repart pour de nouvelles aventures…

Pour en savoir plus

Office de tourisme du Béarn des Gaves

Texte : Routard.com

Béarn des Gaves - Les articles à lire