Musée Picasso et Fondation Louis-Vuitton : Paris, capitale de l'art

Musée Picasso et Fondation Louis-Vuitton : Paris, capitale de l'art
Fondation Louis-Vuitton - Architecte Frank Gehry / Photo Iwan Baan

La réouverture du Musée Picasso et le lancement de la Fondation Louis Vuitton : deux événements majeurs qui mettent la capitale française à la une de l’actualité de l’art en cet automne 2014.  Au même moment, à Saint-Germain-des-Prés, le palais de la Monnaie de Paris ouvre ses salles à des expositions temporaires. Autant de raisons d'aller au musée à Paris...

La renaissance du Musée Picasso à Paris

Enfin ! Le Musée Picasso Paris a rouvert ses portes après cinq années de travaux de restauration de l’Hôtel Salé (5, rue de Thorigny, 3e arrdt), le bâtiment du 17e siècle qui l’abrite depuis 1985.

C’est un musée agrandi que l’on visite à présent. Le hall d’accueil se trouve maintenant dans d’anciens communs, tandis que la cave et les étages supérieurs ont été transformés en espaces d’exposition.

S’étendant sur cinq niveaux, leur superficie a presque doublé, passant de 2 300 m² à 3 600 m². Toutes de blanc vêtues, les salles recèlent 500 œuvres sur les 5 000 que compte la collection de ce musée national, laquelle est plus importante au monde en ce qui concerne Picasso.

Le parcours est divisé en trois parties. La principale est chronologique, même si des pièces de périodes différentes se côtoient ici et là. On y est propulsé dans un maelstrom de créativité.

Pablo Picasso (1881-1973) fut peintre, dessinateur, sculpteur, céramiste… Figuratif à ses débuts, il coinventa le cubisme, notamment sous l’influence de l’art africain, revint à la figuration, accompagna l’émergence du surréalisme, etc.

Les chefs-d’œuvre sont pléthore : Autoportrait, La Célestine, Guitare (en trois dimensions), Nature morte à la chaise cannée (collage), Portrait d’Olga, Paul en Arlequin, La Course, des études pour Les Demoiselles d'Avignon, Jacqueline aux mains croisées

Au grenier, sous des poutres qui donnent un aspect quasi cubiste aux salles où elles exposées, des toiles de Renoir, Cézanne, Matisse, Modigliani, Douanier Rousseau ou Miro indiquent quels peintres l’artiste appréciait. Au sous-sol, ce sont ses différents ateliers qui sont évoqués.

Un auditorium, une nouvelle boutique et un café avec terrasse surplombant la cour de l’Hôtel Salé aux beaux jours : tels sont les autres attraits de ce musée réinventé.

Ouvert tous les jours sauf le lundi, le 25 décembre, le 1er janvier et le 1er mai. Du mardi au vendredi : 11h30 – 18h. Samedi et dimanche : 9h30 – 18h. Nocturne le 3e vendredi de chaque mois, jusqu’à 21h. Plein tarif : 11 €, tarif réduit : 9 €.

Plus d’infos : site du Musée Picasso Paris 

La Fondation Louis-Vuitton, l’art contemporain au bois de Boulogne (photo)

Consacrée à l’art contemporain, la Fondation Louis-Vuitton va à coup sûr devenir un des sites les plus courus des visiteurs de la capitale. S’élevant au bord du Jardin d’Acclimatation (8, av. du Mahatma-Gandhi, 16e arrdt) dont LVMH a la concession, elle a été voulue par le patron de cette entreprise du luxe, Bernard Arnault.

Construit à partir de 2008 selon les plans de Frank Gehry (auteur notamment du Musée Guggenheim de Bilbao), le bâtiment est spectaculaire. Avec ses douze voiles de verre maintenues par une structure complexe de bois et d’acier, il prend en effet l’allure d’un gigantesque voilier, à moins qu’il ne s’agisse d’un vaisseau spatial...

Totalisant 11 000 m², dont 7 000 m² sont accessibles au public, il mérite à lui seul la visite, de sa base bordée par des bassins et une cascade en escalier, à son sommet où des terrasses offrent de formidables points de vue sur le bois de Boulogne et La Défense.

Chaque détail de cet extraordinaire édifice vaut le coup d’œil, d’autant plus que des artistes ont été associés à la réalisation de certains espaces ou éléments de décoration.

La partie « musée » à proprement parler se constitue de 11 galeries dédiées à la présentation d’œuvres provenant des collections ou de commandes de la Fondation, ainsi qu’à diverses expositions temporaires.

A voir entre autres, des créations (installation, peinture, vidéo…) de Olafur Eliasson, Cerith Wyn Evans, Ellsworth Kelly, Sarah Morris, Taryn Simon, Adrian Villar Rojas, Christian Boltanski, John Giorno, Pierre Huyghe, Bertrand Lavier, Gerhard Richter, Thomas Schütte…

Enfin, notez qu’à bord de ce navire, vous avez encore un auditorium, une librairie et un restaurant.

Ouvert le lundi, mercredi et jeudi 12h-19h, le vendredi jusqu’à 23h, sam-dim 11h-20h. Fermé le mardi. Plein tarif : 14 €, tarif réduit 10 €.

Plus d’infos : site de la Fondation Louis-Vuitton

La Monnaie de Paris se met aux expos

La manufacture nationale installée quai de Conti (6e arrdt) se constitue de plusieurs bâtiments qui font depuis 2011 l’objet travaux de restauration et de réaménagement.

 La première phase du projet intitulé « MétaLmorphoses » vient de s’achever avec l’ouverture au public d’un palais du 18e siècle situé face à la Seine. Il est dorénavant consacré à des expositions temporaires prenant la forme de dialogues entre art contemporain et métiers d’art.

La première se nomme « Chocolate Factory ». Il s’agit d’une vaste installation de Paul McCarthy dont le cœur est une véritable chocolaterie qui produit des figurines délirantes sur le thème de Noël (du 25 octobre au 4 janvier). Dans le palais également : le nouveau restaurant de Guy Savoy.

A venir en 2016 : réouverture du musée et visite des ateliers (monnaies de collection, bijoux, objets d’art…), des rues piétonnes, un jardin, des boutiques…

Ouvert tous les jours de 11h à 19h. Nocturne le jeudi jusqu’à 22h. Fermeture le 25 décembre et le 1er janvier. Plein tarif : 8 €, tarif réduit 5 €

Plus d’infos : site de la Monnaie de Paris

Pour en savoir plus

Consulter notre guide en ligne Paris

Office du Tourisme et des Congrès de Paris

Trouvez votre hôtel à Paris

Texte : Michel Doussot

Mise en ligne :

Paris Les articles à lire

Street art, événements culturels, architecture originale, situation insolite......

Voyage Paris

Bons Plans Voyage

Services voyage