Le Tarn en automne, bucolique et gourmand

Le Tarn en automne, bucolique et gourmand
Cordes-sur-Ciel © B. Piccoli - stock.adobe.com

Terre de nature, de patrimoine et de gastronomie, le Tarn se découvre en toute saison. L’automne est d'ailleurs une excellente période pour s’offrir une parenthèse bucolique et gourmande dans le coin. Du vignoble de Gaillac aux bastides fortifiées, d’Albi aux jardins des Martels, c’est le moment de (re)découvrir ce beau département du Sud-Ouest, aux multiples facettes et attraits.

Gaillac : entre vignoble et bastide

Gaillac : entre vignoble et bastide
Château de Saurs © Solène Duclos

De Toulouse, trois quarts d’heure suffisent pour rejoindre la « petite Toscane » tarnaise, dans la région de Gaillac. Rendez-vous au château de Saurs pour une visite de ses caves et une dégustation de ses nectars biologiques avec vue sur le vignoble vallonné qui a commencé à enfiler ses magnifiques vêtements d’automne.

L’heure des vendanges a sonné : les nouveaux crus seront bientôt là. Un petit verre de vin de Gaillac et le temps suspend son vol… Mais l’horloge rappelle qu’il est temps de terminer les verres pour poursuivre le voyage.  

La modération est de mise, car la prochaine étape attend ses protagonistes en vélo électrique. Au programme : 8 km de petite route à travers les vignes sous un soleil radieux afin de rejoindre le bourg de Lisle-sur-Tarn.

Cette bastide du 13e siècle fait son petit effet grâce à son architecture typique : une place du marché centrale (la plus grande du Sud-Ouest !), des rues organisées en plan à damier, des îlots, des hôtels particuliers et une église : la belle Notre-Dame-de-la-Jonquière classée Monument Historique. Il n’en faut pas plus pour laisser le charme tarnais agir instantanément… et donner à beaucoup l’envie d’y poser ses valises pour toujours.

Les bastides albigeoises : une visite en apesanteur

Les bastides albigeoises : une visite en apesanteur
Castelnau-de-Montmiral © Solène Duclos

Bonne nouvelle pour tous les amateurs d’histoire et de vieilles pierres : le Tarn fourmille de bastides, toutes plus belles… et plus hautes les unes que les autres ! Au programme : une journée sportive avec la découverte en apesanteur de Castelnau-de-Montmiral, Puycelsi et Cordes-sur-Ciel afin de combler les petites et grandes faims de découvertes.

Perchée entre ciel et vallée, Castelnau-de-Montmiral est une cité médiévale couronnée du titre de « plus beau village de France ». Jadis forteresse imprenable, elle est aujourd’hui prise sous toutes ses coutures… en photos par les nombreux visiteurs qui foulent ses rues pavées chaque année.

Ici aussi, on retrouve la place entourée d’arcades et le plan en damier propres aux bastides du coin. Construite au 13e s, Castelnau fit fortune dans le commerce de vin et du pastel. Des siècles plus tard, le nectar royal coule toujours dans les cafés du village et on peut en prime visiter ses jardins étagés et contempler ses façades uniques.

Entre deux leçons d’histoire, il est fort agréable de poursuivre par une randonnée sur les sentiers voisins à pied, à vélo ou à cheval. Les températures de la fin d’été sont parfaites pour crapahuter et le point de vue à couper le souffle sur le paysage saura récompenser les courageux marcheurs de l’effort !

Puycelsi © Solène Duclos

Le deuxième bourg porte le nom de Puycelsi. Créé au Moyen Âge, il fut doté de 800 m de remparts, de deux tours et de portes fortifiées. Des arguments de défense devenus des atouts touristiques aujourd’hui.

Depuis plus de sept siècles, le village règne dignement sur son énorme rocher avec en ligne de mire la rivière de la Vère qui coule sous ses pieds. Au détour des ruelles, ne manquez pas de jeter un œil au château des Gouverneurs, à la chapelle Saint Roch, aux demeures du 16e siècle et à l'église romane.

Cordes-sur-Ciel © Solène Duclos

Et puis il y a Cordes-sur-Ciel, la bien nommée – et célèbre – cité qui n’a pas la corde au cou, mais qui tutoie les étoiles la nuit venue. Édifiée sur sa montagne (le Puech en occitan) lors de la Croisade contre les Albigeois, elle fit profiter les habitants de l’époque médiévale d’une douce vie sans impôts. S’ensuit un destin prospère fait de constructions de palais gothiques et d’autres charmantes bâtisses. Albert Camus y résida quelque temps, et les visiteurs d’aujourd’hui en ont fait l’un des « villages préférés des français ».

Albi, la Vallée du Tarn et ses délices gourmands

Albi, la Vallée du Tarn et ses délices gourmands
Maison à colombages à Albi © Solène Duclos

Préfecture du Tarn, postée à 169 m d’altitude, Albi permet de faire débuter la journée en douceur à ses mollets. Avec ses briques rouges, la belle aurait pu être surnommée la « mini-ville rose ». Peuplée d'environ 50 000 habitants, elle offre une ambiance bon enfant et chaleureuse, loin de l’agitation frénétique de sa grande sœur toulousaine.

Pour autant, les occupations sont nombreuses avec, pour commencer, la découverte de son centre historique, de sa Cité Épiscopale inscrite au Patrimoine mondial de l’Humanité de l’Unesco et de sa majestueuse cathédrale Sainte-Cécile. Ne manquez pas également de partir sur les traces de Toulouse-Lautrec, ce talentueux enfant du pays.

Après ces visites, n’hésitez pas à vous perdre dans les ruelles d'Albi pour guetter les maisons à colombages, les hôtels des pastelliers du 16e s et à pousser la porte des restaurants afin de commander un plat traditionnel comme les bougnettes (grosses crépinettes de porc), le melsat (sorte de boudin blanc) ou la daube de bœuf à l'albigeoise…

© Solène Duclos

Au départ du Palais de la Berbie, en s’éloignant du centre, on accède doucement mais sûrement à la nature qui attend sagement aux portes de la ville. Il s’agit du sentier de l’Échappée Verte tracé par le GR36 avec, à la clef, 4 km entre ville et campagne. Après quelques foulées sur les berges du Tarn et un salut au Pont-Vieux, on rejoint un milieu naturel préservé idéal pour un pique-nique, une petite marche ou une session plus sportive. Les amateurs de sports nautiques pourront en outre s’offrir une mini-croisière en gabarre ou un tour de canoë kayak sur le fleuve.

Et puisque, après l’effort, vient toujours le réconfort, le reste de la journée sera consacré à la bonne chère avec la visite d’un tunnel insolite d’affinage de fromages de montagne. C’est dans un ancien souterrain ferroviaire, à 1 h de route d'Albi (à Viane), que la Laiterie Fabre officie.

Créée en 1949, l’entreprise fabrique ses spécimens – 25 produits en différentes gammes – en tommes pasteurisées ou au lait cru. Le tout dans le respect de la tradition fromagère et à base de produits locaux : lait de brebis conventionnel et bio, laits de chèvre et de vache…

Que serait une planche de fromages sans son assortiment de charcuteries ? On continue vers les monts de Lacaune pour la découverte de la salaison traditionnelle avec la charcuterie Millas. L’enseigne révèle les secrets de ses mets avant de les faire déguster grâce à la passion de ses propriétaires. Bougnette, melsat, bar à charcuterie…  Les papilles sont en fête.

Ici, la qualité des cochons et des produits utilisés (œufs, poivre de Sarawak, légumes et pain frais, roquefort « Le Vieux Berger », piment d’Espelette AOP, sel salin du midi...) et le respect des recettes traditionnelles de la région sont au cœur des préoccupations des gérants, pour le plus grand bonheur des gourmets.

Les jardins des Martels : le Tarn bucolique

Les jardins des Martels : le Tarn bucolique
Jardins des Martels © Solène Duclos

Parfois, la nature aime montrer qui est la patronne, et les jardins des Martels ne vont pas la contredire !  L’été indien (et le printemps) est sans doute l’une des meilleures périodes pour errer dans ses allées fleuries sans souffrir de la chaleur.

Classé « Jardin Remarquable », ce parc floral à l'anglaise de 35 000 m2 l’est dans tous les sens du terme. Petits et grands peuvent ainsi partir à la rencontre des plantes des cinq continents, des jardins de tous types, d’une serre exotique et aquatique, d’un belvédère, d’une bananeraie, d’un temple du lotus et d’une mini-ferme agrémentée de daims, chèvres du Sénégal, angoras, moutons d'Ouessant et Astrakan, poneys, cochons chinois et ânes… dont un bébé né au mois de juin dernier.

Autre possibilité pour se reposer après une journée bien remplie : s’allonger sur l’herbe et rêver à sa prochaine virée dans le Tarn.

Fiche pratique

Retrouvez tous les bons plans, adresses et infos utiles dans le Routard Tarn en librairie 

Consulter notre guide en ligne Midi toulousain – Occitanie

Tourisme Tarn 
Vallée du Tarn Tourisme 

Comment y aller ?

- En train : TGV Paris-Toulouse (à partir de 4 h 17) ou Intercités vers Toulouse puis TER Toulouse-Albi (56 min).

- En avion + voiture : vols Paris-Castres/Mazamet avec Amelia (puis 45 min de route jusqu’à Albi) ou vols vers Toulouse Blagnac avec Air France ou EasyJet (à 1 h de route d’Albi) depuis plusieurs aéroports français.

- En voiture : Albi se trouve à 698 km de Paris (7 h de route), 312 km de Bordeaux (3 h de route), 77 km de Toulouse (1 h de route), 197 km de Montpellier (3 h de route).

Bonnes adresses

Château de Tauziès : 1850 route de Cordes, 81600 Gaillac. Tél. : 05 63 41 26 80. C’est au cœur du vignoble gaillacois que le Château de Tauziès cultive l’art de vivre à la tarnaise. Posté seul sur ses coteaux entourés de vignes, l’ancien domaine agricole propose un séjour au calme, au plus proche de la nature, entre bonne cuisine et bon vin. Au choix : 15 chambres spacieuses avec kitchenette au rez-de-chaussée ou à l’étage. Le must : la piscine avec vue sur les raisins en devenir.  Doubles à partir de 101 €.

Grand Hôtel de Castres : 11, rue de la Libération, 81100 Castres. Tél. : 05 63 37 82 20.Établissement historique aux mains de la même famille depuis 1909 (aubergiste dans le Tarn depuis le 17e siècle) le Grand Hôtel de Castres a été entièrement rénové pour devenir l’établissement moderne qu’il est aujourd’hui. Situé à deux pas du musée Goya, il a le mérite de proposer une situation idéale et des chambres confortables. Demander une vue sur l'Agoût pour profiter du calme. Mention spéciale pour le petit déjeuner à prendre en terrasse devant l’affluent du Tarn. Doubles à partir de 92 €.

Ferme auberge Les Chênes : 172 chemin de Peyre Blanque, 81140 Larroque. Tél. : 05 63 33 10 92. Adeptes de la simplicité, de la convivialité et de la nourriture de qualité : cette (bonne) adresse est pour vous ! Ici, on élève, cuisine et partage de bons petits plats concoctés par Serge avec ses recettes de grand-mère… pendant que Cécile, son épouse, accueille ses clients chaleureusement. Cerise sur le gâteau : les gîtes et chambres d'hôtes pour prolonger l’instant. Doubles 85 €.

Hôtel-restaurant du Pont : La Moulinquié 81340 Ambialet. Tél. : 05 63 55 32 07. Au cœur de la presqu’île d’Ambialet, enlacée par un méandre du Tarn et dominée par un ancien prieuré, la terrasse du Pont a quelques solides atouts visuels. Tenue par la septième génération de la famille Saysset, l’établissement propose une cuisine gastronomique créative et des plats du terroir élaborés à partir de produits frais régionaux. Doubles 97 €. Menus 23-45 €.

Restaurant Chez Louis : 27 avenue du Sidobre, Les Salvages, 81100 Burlats. Tél. : 05 63 35 05 98.  Aux portes du Sidobre, il est des établissements dont la déco suffit à faire le job. Ajoutez à cela une superbe terrasse au bord de l’eau et une cuisine gastronomique originale. Vous obtiendrez un resto de qualité où il fait bon dîner ou déjeuner. Menus 27-60 €.

Restaurant l’Échauguette : rue Grand Rue, 81500 Giroussens. Tél. : 05 67 67 45 84. Il y a d’abord cette vue sur la plaine du Vaurais, mais aussi la carte faite à partir de produits locaux. Des plats simples et efficaces à déguster confortablement juché sur les remparts de Giroussens. Que du bonheur !

Trouvez votre hôtel dans le Tarn

Texte : Solène Duclos

Mise en ligne :

Midi toulousain - Occitanie Les articles à lire

Voyage Midi toulousain - Occitanie

Bons Plans Voyage

Réservez votre transfert Lyon <> Aéroport

Réservez votre transfert Lyon <> Aéroport

Transfert Aéroport
Besoin d'évasion ? Réservez votre hébergement dès à présent

Besoin d'évasion ? Réservez votre hébergement dès à présent

Hôtels
HomeExchange - Echange de maison et d’appartements : inscription gratuite

HomeExchange - Echange de maison et d’appartements : inscription gratuite

Echange de maisons

Services voyage