Vélo : en piste sur la Voie Bleue, Moselle-Saône à vélo !

Vélo : en piste sur la Voie Bleue, Moselle-Saône à vélo  !
La Voie Bleue vers Fontenoy-le-Château © Guillaume ROBERT-FAMY

Reliant le Luxembourg à Lyon, la Voie Bleue Moselle-Saône à vélo est une piste cyclable de 700 km qui longe la Moselle, le canal des Vosges et la Saône. Pour musarder à bicyclette le long des chemins de halage, rien de tel qu’une virée du côté des Vosges et de la Haute-Saône en partant d’Épinal pour rejoindre Gray. On a testé ce tronçon de la Voie Bleue de moins de 200 km et jalonné de 93 écluses au fil de petits tronçons bucoliques. De quoi pédaler en toute tranquillité, le long d’une piste pratiquement plate, pour finir l’été en beauté !

1ere étape : Épinal à Bains-les-Bains, 48 km

1ere étape : Épinal à Bains-les-Bains, 48 km
Épinal © Guillaume ROBERT-FAMY

Un tour à la maison du vélo à Épinal pour choisir sa petite reine, électrique de préférence, et c’est parti pour plusieurs jours d’escapade !

En laissant le centre-ville d’Épinal, son marché couvert, la basilique Saint-Maurice construite en grès rose local et sa charmante place des Vosges, on retrouve vite la quiétude de la campagne avec ses frênes centenaires.

À peine les premiers kilomètres avalés le long du canal des Vosges, autrefois appelé canal de l’Est, et déjà les paysages verdoyants défilent. La région boisée et vallonnée de la Vôge cache la ligne bleue de partage des eaux : au nord, les eaux de la Moselle qui rejoignent le Rhin à Coblence et, au sud, les eaux de la Saône qui se jettent dans le Rhône à Lyon.

La Voie Bleue nous conduit jusqu’au plan d’eau de Bouzey, le plus grand plan d’eau des Vosges, qui a été créé en 1882 pour alimenter le canal des Vosges, non loin de l’abbaye de Chaumousey.

Il est temps de laisser le vélo pour partir à la découverte du bois de Bellangerais et de son étang de la Comtesse, un écosystème protégé. Un sentier de 7 km (compter 1 h 30 de balade) ponctué d’une tourbière de plaine et de zones humides qui fourmillent de batraciens siffleurs, de cygnes et de colverts.

2e étape : Bains-les-Bains à La Rochère, 25 km

2e étape : Bains-les-Bains à La Rochère, 25 km
© Laetitia Insousciance

Le temps semble s’être arrêté dans cette petite station thermale créée sous Napoléon III et qui accueille chaque année plus de 5 000 curistes venus goûter aux eaux chaudes naturelles.

Face à l’office du tourisme de Bains-les-Bains, l’ancien bassin en pierre avec des colonnades construit par les Romains dissimule pas moins de sept sources, dont la température oscille entre 40 et 51 degrés.

Détruit pendant la guerre de Trente Ans, il fut réparé à la fin du 18e siècle. Un tour par l’étang du parc et son ancien casino et c’est reparti pour une balade forestière jusqu’à la manufacture Royale de Bains-les-Bains sur les rives de Côney, le long du canal !

Cet ancien centre métallurgique devenu manufacture de clous est aujourd’hui très prisé comme lieu de tournage. Ancêtre du familistère de Godin, ce village-usine regroupe les locaux de production, de stockage, un château, un barrage hydraulique et des maisons d’ouvriers. Quand il n’est pas sous les projecteurs de TF1 et de sa série « les Combattantes », ce monument historique redevient un lieu d’hébergement privé avec 11 petits gîtes restés dans leur jus !

Fontenoy-le-Château © Guillaume ROBERT-FAMY

Autour se trouvent l’arboretum disséminé sur 20 hectares et une chapelle restaurée par le propriétaire des lieux. Au fur et à mesure de notre progression sur le chemin de halage transformé en véloroute, les villages se raréfient et les écluses se multiplient. Le paysage change jusqu’à devenir complètement sauvage.

La route serpente sous les arbres et le canal des Vosges s’élargit progressivement jusqu’à Fontenoy-le-Château. En laissant le vélo près du port de plaisance où se louent des pénichettes électriques, on pénètre dans des ruelles pavées bordées de maisons en pierre et de magasins vintages.

Pour apercevoir les vestiges du donjon et de sa tour des Lombards, il faudra gravir une pente raide, mais la récompense est au bout du chemin... la vue sur la vallée de Côney !

3e étape : La Rochère à Port-sur-Saône, 50 km

3e étape : La Rochère à Port-sur-Saône, 50 km
© Louis Gaillard - Cristallerie La Rochère

La cristallerie La Rochère n’est pas très loin de la Voie Bleue. Il suffit de suivre les panneaux sur la route de Corre pour voir ce grand bâtiment blanc en lisière de forêt. Fondée en 1475, c’est la plus ancienne entreprise active depuis cinq siècles. Elle est classée au patrimoine vivant.

À l'intérieur, la modernisation a envahi les chaînes d’assemblage et des fameuses briques de verre opaques plébiscitées par Le Corbusier ont pris un sacré coup de jeune. Dans le premier bâtiment inscrit dans la visite, la présence d’un four ouvert avec deux souffleurs de verre façonnant une boule de feu rappelle les origines artisanales du lieu. Un spectacle presque aussi hypnotique que les machines infernales pourvues de chalumeaux sortant des verres de la collection abeille.

Tunnel-canal de Saint Albin © M. Joly - CRTBFC

Depuis quelques kilomètres déjà, la Saône a remplacé le canal des Vosges. L’itinéraire vélo est pratiquement rectiligne et les maisons de halage ont des allures de coquettes résidences fleuries. Au loin, le tunnel-canal de Saint Albin, classé monument historique.

C’est Napoléon III qui commanda ce tunnel-canal afin de relier deux boucles de la Saône. Achevé en 1880, l’ouvrage de Philippe Lacordaire, long de 681 m, est encadré de petites terrasses en gradins particulièrement pratiques pour voir les bateaux défiler. L’été, l'affluence est de mise et les clients du bar le Barnayout n’en ratent pas une miette !

Les familles préfèrent quant à elles suivre le sentier didactique de 2 km qui commence juste au-dessus de l’arrivée du canal. À l’aval du tunnel, l’écluse semi-automatique de la petite Saône apporte une touche industrielle à ce long ruban vert.

4e étape : Port-sur-Saône à Ray-sur-Saône, 34 km

4e étape :  Port-sur-Saône à Ray-sur-Saône, 34 km
Ray-sur-Saône © Guillaume ROBERT-FAMY

À 12 km au nord de Vesoul, le petit port tranquille de Port-sur-Saône s'enorgueillit d’un riche patrimoine religieux à côté de son pont aux 13 arches, un ouvrage du 18e siècle qui enjambe la Saône.

La Voie Bleue se poursuit jusqu’à Scey-sur-Saône, ancien fief des comtes de Bourgogne. Une courte montée pour franchir le tunnel de Saint-Albin annonce un paysage paisible scandé par des rangées de frênes. 

Pour prendre le meilleur cliché du bourg de Ray-sur-Saône, n’hésitez pas à grimper dans le parc du château éponyme solidement ancré sur le bord d’un promontoire rocheux. La Voie Bleue n’est qu’à 500 m en contrebas et l'accueil vélo à l’entrée du château est pratique pour profiter des lieux en toute tranquillité.

La plus belle vue sur le village de Ray-sur-Saône se situe à droite du château en direction des prairies fleuries de coquelicots. Dans une boucle du fleuve, un joli clocher aux tuiles vernissées offre un décor de carte postale.

Côté parc, la plus grande forteresse de Franche-Comté au Moyen Âge apparaît au milieu d’une allée de peupliers. Malgré les remaniements successifs, l’apparence de ce château néo-classique n’a pas perdu de sa superbe. À l’intérieur, cette noble demeure est meublée de pièces choisies par la même famille depuis 900 ans. La collection de porcelaine et la bibliothèque seront bientôt inscrites à la visite. 

5e étape : Ray-sur-Saône à Gray, 35 km

L’arrivée dans la ville de Gray approche et la Voie Bleue file tout droit sous une allée de tilleuls vers la plage d’Autet, dernière étape avant de retrouver l’ambiance citadine. Cet ancien guet sur la Saône a été aménagé en 1997 et classé Natura 2000.

Au milieu des champs, des terrasses en bois ont été installées et un centre nautique propose des balades en paddle et en pédalo le long des rives paisibles. Le temps d’un plongeon dans les eaux cristallines avant de rejoindre Gray, cité de caractère de Bourgogne-Franche-Comté. La visite de la ville ne manque pas de surprises et ses fameux « trajes » (escaliers) offrent un côté pittoresque.

Au programme, l'hôtel de ville, qui a des airs de palais Renaissance avec ses tuiles vernissées, les maisons anciennes de la grande rue et une collection de peintures de primitifs flamands et italiens au musée Baron Martin. Une touche finale qui ne manque pas de cachet avant de repartir à Épinal. 

Fiche pratique

Retrouvez tous les bons plans, adresses et infos utiles dans le Routard Lorraine et le Routard Franche-Comté en librairie 

Consulter nos guides en ligne Lorraine et Franche-Comté

Site de La Voie Bleue

Vosges Tourisme

Haute Saône Tourisme

Comment y aller ?

Liaisons TGV Paris-Est à Épinal plusieurs fois par jour.

Bonnes adresses

- Ferme Aventure à La Chapelle aux Bois (Vosges) : au cœur de la forêt des Vosges, imaginez de jolies cabanes perchées dans les arbres, des huttes sur pilotis et des pyramides transparentes perdues dans la nature. L’expérience est insolite, presque autant que les activités pour enfants. Un régal.

- Le Tilleul de Ray : à Ray-sur-Saône, Stéphanie a restauré 5 chambres dans une jolie bâtisse avec un jardin de curé et propose également une table d’hôtes.

- Angèle et Auguste à Vauconcourt : Auguste et Angèle ont créé cinq chambres d'hôtes dans une ancienne maison de négoce du vin. Un endroit plein de charme où la piscine est au fond du jardin. Sur réservation, Auguste propose une table d’hôtes.

- La Maison du Vélo à Épinal : le long de la voie Bleue, ce loueur possède tous types de vélos. Pensez à réserver !

- Maison Moine à Xertigny : la rhubarbe a plus d’une vertu médicinale et la maison Moine n’a pas fini de les explorer ! Elle crée plusieurs cuvées de vin de rhubarbe chaque année et produit aussi de la confiture, du vinaigre et du jus. Une dégustation qui ne manque pas de pétillant !

- Manufacture Royale de Bains-les-Bains : un lieu insolite pour faire une halte nature. Pensez à réserver les chambres à l’avance, car les curistes sont nombreux ! Chaque année, des concerts de musique classique et des expositions sont organisés dans l’usine et la chapelle.

- Les Chalets du Lac : sur une terrasse dominant le lac de Passavant-la-Rochère, cette adresse mérite le détour tant son menu est délicieux et pas cher ! Un secret bien gardé, car il n’y a pas de site internet !

- La cristallerie la Rochère possède un magasin d’usine pour faire le plein de bonnes affaires.

- Château de Ray sur Saône : la réservation des visites est OBLIGATOIRE, au 03 84 95 77 37 ou sur chateauderay@haute-saone.fr

Trouvez votre hôtel en Lorraine et en Franche-Comté

Texte : Barbara Divry

Mise en ligne :

Franche-Comté Les articles à lire

Voyage Franche-Comté

Bons Plans Voyage

Réservez votre transfert Lyon <> Aéroport

Réservez votre transfert Lyon <> Aéroport

Transfert Aéroport
Besoin d'évasion ? Réservez votre hébergement dès à présent

Besoin d'évasion ? Réservez votre hébergement dès à présent

Hôtels
HomeExchange - Echange de maison et d’appartements : inscription gratuite

HomeExchange - Echange de maison et d’appartements : inscription gratuite

Echange de maisons

Services voyage