Andorre : une escapade 100 % nature

Andorre : une escapade 100 % nature
© Office de tourisme d'Andorre

En partenariat avec l’office de tourisme d’Andorre

Au cœur des Pyrénées, entre France et Espagne, la Principauté d’Andorre promet une salutaire bouffée d’air pur aux vacanciers cet été. La nature occupe ici 90 % du territoire, dont 10 % classés au patrimoine mondial de l’UNESCO. Randonnée au cœur des montagnes dans les parcs naturels, vélo, golf, aventures en famille… Andorre est un vrai paradis pour les activités outdoor (et en plus, ça rime !). Elle satisfait aussi les amateurs de culture, de bien-être et même de shopping. Une destination idéale pour faire un break de quelques jours et déconnecter, en toute tranquillité et au plus près d’une généreuse nature... Voilà qui tombe à pic !

Des parcs naturels remarquables

Des parcs naturels remarquables

Montagnes, lacs, rivières… Andorre est un superbe terrain de jeux pour les amateurs d’activité en plein air et de territoires préservés. D’ailleurs, la principauté abrite trois parcs naturels : pas mal, pour un petit pays de 468 km2 !

Commençons juste de l’autre côté de la frontière, par celui de la Vallée de Sorteny qui s’étend sur quelque 1000 hectares. C’est le plus petit des trois, mais ça ne l’empêche pas d’abriter une biodiversité d’une très grande richesse : ici, on ne compte pas moins de 700 espèces de plantes et de fleurs et il y a même un jardin botanique. Quelle joie d’apercevoir, en chemin, des chamois…

Au sud de la principauté, le parc Madriu-Perafita-Claror est le plus grand de tous. À lui seul, il représente 10% de la superficie du pays. Et il ne se contente pas d’être vaste : incroyablement beau, il est également inscrit au Patrimoine de l’Humanité par l'UNESCO pour ses traditions montagnardes vieilles de plus de 700 ans. On adore s’y balader (seul ou guidé), sur les traces des adorables constructions typiques pour l’élevage appelée « bordas », mais aussi pour observer la faune et la flore pyrénéennes.

Cap à l’ouest d’Andorre pour explorer le troisième et dernier parc : les Vallées du Comapedrosa La vedette, ici, c’est le pic du même nom : du haut de ses 2 942 mètres, le plus haut sommet de la principauté ! Côté nature, on est là encore gâtés, entre fleurs typiques des zones alpines (cyclamen, céraiste pyrénéens…) et autres fascinants rapaces (aigle royal, gypaète barbu…).

Au pays de la randonnée

Au pays de la randonnée

Avec 60 chemins et sentiers, dont 5 GR, l’Andorre fait le bonheur des randonneurs qui apprécient particulièrement les magnifiques lacs et étangs lovés au creux des vallées et au pied des montagnes. Offrant de somptueux panoramas, ils forment des spots idéaux pour pique-niquer et se rafraîchir… Bingo : la Principauté en recèle plus de 70 ! On vous souffle le nom de quelques-uns à l’oreille : le lac d’Engolasters (l’un des seuls à se situer à moins de 2 000 mètres d’altitude, le plus accessible donc) ou encore l’ensemble des Estanys de Tristaina et l’idyllique Estany des Truites, dans les Vallées du Comapedrosa.

Envie de repousser vos limites ? L’ascension du pic Comapedrosa, réputée pour être difficile, promet aux randonneurs aguerris un sacré défi (meilleure période : de mai à octobre). Sans oublier le GRP : un itinéraire d'environ 120 km, qui permet de parcourir tout le pays en 7 étapes avec, tout du long, des paysages spectaculaires.

Enfin, pour une immersion 100% nature, rien de tel qu’une nuit en refuge. Il en existe une trentaine, tous nichés dans des paysages incroyables. Quatre sont gardés (Comapedrosa, Sorteny, Juclar et Illa) et un itinéraire, « Coronallacs », les relie tous (92 km, environ 5 étapes de 18,4 km).

Vélo en Andorre

Vélo en Andorre

Le Tour de France et la Vuelta Espana sont passés par là… Et pour cause : Andorre est un paradis pour les cyclistes. Des centaines de kilomètres bien balisés et quelque 21 cols tendent les bras aux vélos de route. Il y en a pour tous les niveaux et toutes les envies. Un réseau d’hébergements spécial cyclistes (emplacement idéal, services adaptés…) vient en plus nous faciliter la vie.

On profite de ces sorties pour admirer, par exemple, des chefs-d’œuvre de l’art roman, notamment du côté d’Escaldes-Engordany. Et à Ordino, on est confrontés aux pentes les plus mythiques du cyclisme européen… Pour se faciliter la tâche dans les montées, on peut opter pour l’assistance électrique !

Parcs avec bosses, sauts et obstacles, itinéraires de cross-country… côté VTT, il y a également de quoi faire…

De nombreuses autres activités en plein air

De nombreuses autres activités en plein air

Vous préférez la grimpe ? Andorre compte plus de 25 voies d’escalade et de via ferrata, de tout niveau, ainsi que cinq canyons.

On fait aussi le plein de sensations dans les parcs d’aventure : le top, en famille. Naturlandia réserve d’incroyables attractions et notamment le plus long toboggan alpin du monde (5,4 m de long, pour un dénivelé de 400 m), ainsi qu’un grand circuit aérien pour adultes et enfants.

Un autre exemple ? Allez, deux, même ! Au Mon(t) Magic, on expérimente la plus longue tyrolienne d’Andorre : 550m de long, 40 m d’altitude, des pointes à 80 km/h ! Au Vallnord Mountain Park, on se sent l’âme d’un aventurier : tir à l’arc, randonnée, parcs de cordes, tyrolienne…

Et si vous en voulez encore, d’autres activités vous attendent en Andorre : balade à cheval dans les bois, golf en altitude (Soldeu, l’un des trois, est le plus haut d’Europe), pêche en haute montagne… L’embarras du choix pour des vacances bien remplies !

Une destination plaisir, aussi…

Une destination plaisir, aussi…

Après les activités physiques, rien ne vaut une bonne remise en forme et un succulent repas. Parfait : en Andorre, il y a tout ce qu’il faut pour se faire plaisir ! Et en toute sécurité : tous les protocoles sanitaires anti-Covid19 nécessaires ont été mis en place dans l’ensemble des établissements du territoire. Et les grands espaces naturels garantissent quant à eux la distanciation sociale !

Pour se relaxer, direction le spa thermal Caldea, plus grande station thermale du sud de l’Europe avec 30 000 m2 d’espaces pour se faire du bien en famille grâce à une eau riches en minéraux aux vertus curatives. Côté resto, on s’attable volontiers dans une « borda », typique ! Ces petites constructions de montagne, qui abritaient autrefois le bétail, ont été rénovées et transformées en restaurants. Elles servent des plats locaux, comme les cannelloni à l’andorrane ou l’escudella (délicieux pot-au-feu de porc) à accompagner de l’un des gouleyants vins locaux.

Envie de ramener un souvenir ou un cadeau ? La réputation de la principauté n’est plus à faire avec 2 000 boutiques à prix compétitifs, notamment sur « The Shopping Mile ». Vous y trouverez sans doute votre bonheur, comme partout ailleurs en Andorre !

Pour en savoir plus

visitandorra.com

Texte : Routard.com

Andorre Les articles à lire

Voyage Andorre

Bons Plans Voyage

Services voyage