Anvers baroque

Anvers baroque
Anvers © Alexandra Gnatush - stock.adobe.com

En partenariat avec VISITFLANDERS

Des musées passionnants, une architecture splendide, une qualité de vie remarquable et une offre culturelle intense…  Anvers, c’est tout cela à la fois. Mais c’est aussi la ville du grand peintre baroque Rubens, son illustre enfant dont elle est si fière. Cette année, la cité portuaire belge lui rend un hommage aussi vibrant qu’actuel avec le festival culturel « Antwerp Baroque 2018. Rubens inspires » qui débute le 1er juin. L’occasion d’aller (re)découvrir les multiples facettes d’Anvers, ce joyau de la Flandre qui nous promet de beaux éclats en 2018 !

L’année Anvers Baroque 2018, qu’est-ce que c’est ?

L’année Anvers Baroque 2018, qu’est-ce que c’est ?
Maison Rubens © Ans Brys - Antwerp Baroque 2018

Près de 400 ans après sa mort, le plus célèbre des habitants d’Anvers exerce toujours une vive influence sur sa ville natale. Pierre-Paul Rubens (1577-1640)  ne s’est pas contenté de bouleverser  l’histoire de l’art avec son style baroque célébrant la vie, la couleur et le mouvement. Il a aussi profondément marqué de ses œuvres et de son esprit sa ville d’adoption, à laquelle il est resté attaché jusqu’à la fin de sa vie.

Aujourd’hui encore, Anvers conserve l’héritage de Rubens en cultivant cet art de faire bouger les lignes et de surprendre, propre à l’art baroque. Des artistes de renommée internationale, Jan Fabre et Luc Tuymans pour ne citer qu’eux, ont ainsi choisi de vivre et travailler dans la métropole flamande.

Cette richesse culturelle, passée et présente, Anvers la célèbre durant un exceptionnel festival au long cours, de juin 2018 à janvier 2019. Son titre sobre - Anvers Baroque - ne reflète pas toute l’originalité et la diversité du programme. Loin d’être réservé aux amateurs d’art très pointus, il inclut également des activités, des promenades et des visites guidées inédites, accessibles à tous.

Car le baroque à Anvers ne se trouve pas seulement dans les musées. Le style de Rubens semble avoir déteint sur toute la ville : on le retrouve dans la gestuelle d’un vendeur ambulant, dans une assiette aux airs de nature morte, dans les églises ou sur les étagères d’un créateur de mode.

Belles toiles et installations artistiques

Belles toiles et installations artistiques
Bertrand Lavier, Fountain, 2014 © Courtesy and copyright of the artist – Photo Bruno Voidey

Anvers Baroque, c’est tout d’abord un riche programme d’expositions confrontant le baroque de Rubens aux artistes contemporains. Voici notre sélection :

Côté peinture, le musée Mayer van den Bergh met en valeur ses plus beaux chefs-d’œuvre baroques. Le parcours, spécialement conçu pour l’occasion au sein de la collection permanente, dévoilera des toiles de Cornelis de Vos, de Jacob Jordaens et Jan Brueghel, mais aussi des sculptures et des dessins du même style. Du 1er juin 2018 au 13 janvier 2019.

Au MAS, musée iconique d’Anvers, une surprise attend le visiteur : une expo-événement consacrée à une créatrice baroque contemporaine de Rubens : Michaelina Wautier (1604-1689), une artiste méconnue qui osa, en son temps, défier les peintres masculins sur leur terrain de prédilection, comme la peinture historique. Une découverte à faire absolument. Toujours au MAS, le jeune artiste photographe anversois Athos Burez présente une série de photos sur le baroque réinterprétant les genres du XVIIe s : natures mortes, portraits, paysages et intérieurs. Du 1er juin au 2 septembre 2018.

Anvers a confié les clés de l’église Saint-Augustin à son autre « enfant du pays », Jan Fabre. L’artiste touche-à-tout a conçu des œuvres permanentes pour remplir des vides sur trois autels. Les précédentes toiles n’étaient autres que celles de… Rubens, Jordaens et Van Dyck, trois maîtres du baroque ! Pour réaliser ses installations, Jan Fabre a dû suivre les mêmes instructions qu’avait reçues le trio en 1628, et s’inspirer de leurs œuvres originales. Une création très prometteuse que l’on pourra découvrir dans un édifice historique reconverti en salle de concert. Entrée libre. Du 9 juillet au 10 décembre 2018.

Le musée Middelheim, quant à lui, s’intéresse à l’impact du baroque sur l’art contemporain avec Experience Traps. Des plasticiens de renom ont relevé le défi de créer des œuvres hybrides, entre architecture, sculpture, installation et performance. Elles s’appuient sur des concepts paysagers typiquement baroques, comme la grotte, le labyrinthe, le tableau vivant, la folie, la fontaine, le trompe-l’œil… Vous avez dit bizarre ? Entrée gratuite. Du 1er juin au 23 septembre 2018.

Autre confrontation intéressante entre le  baroque et le contemporain : l’expo Sanguines Bloedrood montée par le peintre Luc Tuymans au M HKA, le Musée d’Art contemporain d’Anvers, fait dialoguer les créations du XVIIe s avec celles d’artistes et de plasticiens actuels (On Kawara, Edward Kienholz, Zhang Enli, Takashi Murakami…). Du 1er juin au 16 septembre 2018.

Les expositions de photographies

Les expositions de photographies
Cokeryen - Photo Film Food © KBC Rockoxhuis Antwerpen

Si vous ne connaissez pas Paul Kooiker, obnubilé par les corps féminins bien en chair (qui nous rappellent Les Trois Grâces de Rubens), ne manquez pas l’exposition que lui consacre le FOMU, le musée de la Photo d’Anvers. Ses photos en disent souvent plus sur nous, spectateurs voyeurs, que sur ces modèles complètement nus… Une expo d’autant plus intéressante que l’artiste a accepté, pour ce projet, d’entrer dans l’univers du baroque de Rubens et de Rembrandt (17-18e siècles), une période qui lui est peu familière. Du 29 juin au 7 octobre 2018.

Autre photographe, autre style. La maison Snijders & Rockox a eu la bonne idée de mettre en parallèle le peintre baroque Frans Snijders (né à Anvers, 1579 - 1657), connu pour ses natures mortes, et le photographe culinaire Tony Le Duc (aussi commissaire de l’exposition). Leur point commun ? Mettre si bien en valeur la nourriture que leurs oeuvres font saliver ceux qui les regardent.

L’exposition « Cokeryen - Photo Film Food » devient presque une expérience culinaire. Tony Le Duc mélange des toiles de Snijders et autres promoteurs de la bonne chair du 17e siècle avec une sélection de ses propres œuvres.

La sauce prend bien : on y admire des tables joliment dressées et des produits frais du marché. Le tout dans un cadre exceptionnel, puisqu’il s’agit de la maison et de l’atelier de Frans Snijders lui-même. Une expo très gourmande ! Du 28 septembre 2018 au 13 janvier 2019.

Les promenades urbaines

Les promenades urbaines
Cathédrale Notre Dame © Antwerp Baroque 2018

Le baroque à Anvers ne se célèbre pas que dans les musées. La ville compte cinq églises monumentales où l’on peut aussi découvrir l’univers de Rubens : la majestueuse cathédrale Notre-Dame, l’église Saint-Paul, l’église Saint-André, l’église Saint-Charles-Borromée et l’église Saint-Jacques (qui fut sa paroisse) qui abritent plusieurs de ses chefs-d’oeuvre. Un nouvel itinéraire, incluant les cinq églises, permet de remonter par la même occasion le fil de la vie de Rubens. Du 1er juin au 31 octobre 2018.

On peut aussi opter pour la promenade « Baroque Shock : a Limited Edition », qui se concentre sur les deux plus belles églises de la ville. La visite guidée fait le lien entre l’œuvre de Jan Fabre dans l’église Saint-Augustin et le goût de la mise en scène propre au baroque dans l’église Saint-Charles-Borromée.

Une autre balade, plus urbaine cette fois, s’intéresse à « l’émotion du baroque ». Grâce au guide, on comprend à quel point le baroque se niche dans les détails, partout en ville : il peut prendre la forme d’une façade imposante, d’un magnifique porche, d’une d’anecdote…

A voir, à faire à Anvers

A voir, à faire à Anvers
Maison Rubens © Ans Brys - Antwerp Baroque 2018

Anvers Baroque 2018, c’est aussi l’occasion de découvrir cette superbe cité flamande. Pour rester dans le bain baroque, commencez par l’incontournable maison Rubens, où il a vécu et travaillé. Dans le cadre du festival, la collection s’est enrichie de nouveaux prêts de longue durée. Et depuis l’automne, la ville a entamé la rénovation du portique et du pavillon du jardin, seuls éléments originaux de la demeure.

Que vous arriviez en train ou non, faites un tour à la majestueuse gare centrale, considérée comme l’une des plus belles au monde. Juste à côté s’étend le quartier des diamants. Mieux vaut faire la visite avec un guide, il vous initiera aux arcanes du commerce diamantaire anversois au 19e siècle.

Vous ne pourrez pas louper GroteMarkt, la place centrale d’Anvers où trône l’Hôtel de ville, construit dans le style Renaissance flamande. Cette place, l’une des plus animées, est bordée par les très belles maisons des guildes, véritables joyaux architecturaux.

On quitte l’art baroque pour remonter aux débuts de l’imprimerie. Le passionnant musée Plantin-Moretus, dans la maison même de l’imprimeur (classée au Patrimoine mondial de l’Unesco), possède des pièces rares comme une bible originale de Gutenberg, datant d’avant 1461.

Prenez aussi le temps de visiter le MAS (museum aan de Stroom), consacré à l’histoire de la ville. Son architecture remarquable est à l’image d’Anvers : innovante ! Le musée, qui accueillera diverses installations artistiques baroques toute l’année, sera un haut-lieu du festival.

Et comme le hasard fait bien les choses, le festival coïncide presque parfaitement avec l’inauguration, début mai, du DIVA, un nouveau musée dédié aux diamants, aux bijoux et à l’argenterie. Dans ce centre interactif à la mise en scène singulière, on pourra admirer des centaines d’objets d’art précieux. Incontestablement le nouveau joyau d’Anvers.

Fiche pratique

Les billets pour les expositions sont disponibles dès maintenant sur www.antwerpbaroque2018.be

Consultez notre guide en ligne Belgique

VisitAntwerp

Tourisme Belgique - Flandre & Bruxelles

https://www.facebook.com/theplacetobe.flandre

https://www.instagram.com/theplaceto_be

https://twitter.com/theplaceto_be

Comment y aller ?

Plusieurs liaisons par jour depuis Paris-Nord avec Thalys. Aller-retour à partir de 58 €. Depuis la province, plusieurs liaisons possibles avec Bruxelles en train avec TGV Province-Bruxelles et en avion avec Brussels Airlines.

Texte : Routard.com

Belgique Les articles à lire

Bons Plans Voyage

Services voyage