Reims, champagne !

Reims, champagne !
Jean-Philippe Damiani

Reims, à 45 mn de Paris, abrite tout un pan de notre histoire et de notre culture. Outre la cathédrale où furent sacrés les rois de France, la capitale champenoise recèle des joyaux patrimoniaux. L’un est inestimable : les grandes maisons de champagne, dont les caves sont ouvertes aux visiteurs. À la vôtre !

La cathédrale des rois de France

Sans Reims, la France ne serait pas la même. Désormais à 45 mn de Paris en TGV, la capitale de la région Champagne-Ardenne fait indéniablement partie de notre patrimoine commun. De Clovis à la Révolution, tous les rois de France capétiens, à l’exception de Louis VI, Henri IV et Louis XVIII, se sont fait sacrer à Reims. Dans un lieu symbole de notre histoire : la cathédrale Notre-Dame.

Elle a fière allure, la cathédrale de Reims, avec sa tour à l’Ange qui culmine à 87 mètres au-dessus de la ville et de la plaine champenoise. La construction de ce chef-d’œuvre gothique, qui a débuté en 1211, a duré plus d’un siècle. Sa façade est impressionnante, surtout au coucher du soleil ou lorsqu’elle est éclairée le soir. Outre la statue célébrissime – et énigmatique – de l’Ange au sourire, elle est connue pour sa somptueuse galerie des rois de France, au-dessus de la rose.

À l’intérieur, l’étroitesse de la nef (138 mètres de long pour 38 mètres de large) confère une dimension aérienne à l’édifice. Dans le chœur, il ne faut pas manquer les six superbes vitraux bleus de Chagall dominant les onze vitraux supérieurs du XIIIe siècle. Splendide.

Joyaux de Reims

Juste à droite de la cathédrale, le palais de Tau, également classé au patrimoine de l’Unesco, abrite aujourd’hui de superbes statues provenant des campagnes de restauration de la cathédrale. Construit entre les XVe et XVIIe siècle, il abritait la résidence des archevêques de Reims. Le trésor contient notamment le talisman de Charlemagne du IXe siècle, ou l’orfèvrerie du sacre de Charles X...

Parmi les autres édifices notables de Reims, il ne faut pas manquer la très belle basilique Saint-Rémi, édifiée au XIe siècle sur le tombeau de saint Remi, et remaniée au XIIe siècle. De son côté, le musée des Beaux-Arts contient la deuxième collection de toiles de Corot après le Louvre ainsi que des sculptures et objets d’art du XIXe siècle (Monet, Matisse, Rodin, etc.).

Bulles de champagne

On ne vient pas à Reims seulement pour humer l’air de l’histoire. La ville des rois de France peut s’enorgueillir de posséder un autre fleuron de notre patrimoine : le champagne, symbole internationalement reconnu du raffinement à la française. Un tout autre pèlerinage vous est offert à Reims : la visite des caves des grandes maisons qui font rêver la planète. Réservation obligatoire, le plus souvent à l’avance, et prix variables selon les dégustations proposées.

Voici une petite sélection qui a de quoi enivrer :

Veuve Cliquot : 1, place. des Droits-de-l’Homme. Tél. : 03-26-89-53-90. Sur rendez-vous uniquement. Fermé sam (sf avr-oct) et dim. Les caves, qui font 25 kilomètres, sont les plus longues de toutes les maisons de champagne). Les crayères datent de l’époque gallo-romaine (IIIe et IVe siècles). Dégustation en fin de parcours.

Ruinart : 4, rue des Crayères. Tél. 03-26-77-51-51. Slt sur rdv 9h-16h. Fondée en 1729, la maison Ruinart possède des caves du XIXe siècle et du IIe siècle apr. J.-C, entre 25 et 40 mètres de profondeur. Il y a 24 crayères en tout, dont quatre sont classées aux Monuments historiques.

Pommery : 5, place du Général-Gouraud Tél. : 03-26-61-62-55. Visite des celliers sur réservation de 10h à 18h (19 h en été). Les caves s’étendent sur 18 kilomètres dans la craie compacte (les crayères). Belle demeure de style Tudor.

G.H. Mumm : 34, rue du Champ-de-Mars, Tél. : 03-26-49-59-70. Réservation préférable car les visites ne sont pas toujours en français. Mars-fin oct visite tlj 9h-11h, 14h-17h. Visite de musée, des caves et dégustation de Cordon Rouge.

Pour accompagner le champagne, rendez-vous chez Fossier(25, cours Langlet), la pâtisserie créée en 1754, qui inventa le biscuit rose de Reims, idéal avec les bulles. Et, si vous êtes motorisés, faites un tour du côté de la montagne de Reims, qui domine la ville. Balades bucoliques, entre vignobles et forêts, pour découvrir la terre d’où provient le divin champagne.

Fiche pratique

Pour préparer votre séjour, consultez notre fiche Champagne-Ardenne.

À lire

Le Guide du Routard publie son premier guide sur la région Champagne-Ardenne. Toutes les infos et les bons plans pour découvrir ce coin de France.

Comment y aller ?

Reims se trouve sur la ligne du TGV-Est, à 45 mn de Paris et 1 h 30 de Strasbourg. En voiture, Reims est accessible par l’autoroute A4.

Où dormir ? Où manger ?

- Ardenn’ Hôtel : 6, rue Caqué. Double de 33 à 47 €. Petit hôtel dans une rue calme du centre-ville. Les chambres sont parfaitement tenues et l’accueil très sympa.
- Le Café du Palais : 14, place Myron-T.-Herrick. Tél. : 03-26-47-52-54. Fermé dim, lun soir et jours fériés. Carte 30-35 €. Ce remarquable bistrot, véritable institution locale dont la fondation remonte à 1930, accueille le beau monde de la ville. Superbe décor rococo, verrière Art déco et bonne cuisine de brasserie.

Choisir votre hôtel à Reims

Bon plan : un billet valable un mois permet de visiter, pour la modique somme de 3 €, les principaux musées gérés par la ville, dont le musée des Beaux-Arts et le musée Saint-Remi.

Liens utiles

Office de tourisme de Champagne-Ardenne

Office de tourisme de Reims

Site officiel du champagne

Texte : Jean-Philippe Damiani

Mise en ligne :

Champagne-Ardenne Les articles à lire

Bons Plans Voyage

Services voyage