Carnaval à Notting Hill : les Caraïbes sur la Tamise

Carnaval à Notting Hill : les Caraïbes sur la Tamise
© Western Union Money Transfer

Les 26 et 27 août 2007, Londres s'enflamme à l'occasion du plus grand festival de rue d’Europe : le carnaval de Notting Hill. Chaque année, ce quartier branché se transforme en un gigantesque festival multiculturel. Deux millions de personnes envahissent les rues pour admirer les couleurs flamboyantes des danseurs et des chanteurs du bout du monde sur les rythmes ensoleillés des Caraïbes. C’est Trinidad et la Jamaïque à moins de trois heures de Paris, et c’est gratuit !

Un bref historique

Pour comprendre l’origine du festival, il faut remonter au XIXe siècle, à Trinidad. La population noire subit alors le joug de l’esclavagisme. La fête, ils ne la faisaient pas, ou bien leur participation se limitait à distraire leurs maîtres. Avec l’abolition de l’esclavage, en 1833, c’est l’explosion : les assujettis se déchaînent et s’emparent des rues. Ils se parent de costumes et de masques afin de singer leurs maîtres et crient leur identité sans retenue.
Comment cette tradition est-elle venue frapper aux portes de l’Europe ? C’est l’arrivée des Cubains à Londres qui va colorer les brumes de la Tamise. Refoulée dans les quartiers délabrés de la ville, la communauté noire se réunit dans des entrepôts du nord afin de renouer avec l’ambiance carnavalesque dont elle est nostalgique. En 1965, face à l’atmosphère électrique qui divise les différents groupes ethniques de Londres, Rhaune Laslett, alors assistante sociale à Notting Hill, décide de rassembler tout ce beau monde et d’organiser un gigantesque festival de rue. Les percussions et la danse envahissent alors le quartier et les populations noires et blanches se mêlent au rythme de la calypso.

Coup de soleil à Notting Hill

Depuis, l’événement est devenu une tradition, et chaque année, à la fin du mois d’août, des groupes de plus en plus nombreux et variés viennent des quatre coins du monde pour enflammer la capitale. Aujourd’hui, le message reste politique et social. Cette année, le carnaval souligne le bicentenaire de l'abolition de la traite des esclaves avec le mot d'ordre : "Set All Free ! " (Libérez-les tous !). Mais le carnaval de Notting Hill demeure surtout une belle occasion de faire une grosse fête !
Les 26 et 27 août prochains, près de deux millions de personnes de toutes origines se réuniront à Notting Hill : des Caraïbes, bien sûr, mais aussi, de Martinique, des Philippines, du Brésil, d’Afrique, du Bangladesh, de Bulgarie, de Suisse, et… d’Angleterre, of course ! Au programme, parade de steelbands colorée, stands de nourriture exotique, vendeurs ambulants de jus de betterave et cocktail explosif de musiques : calypso, soca, salsa, reggae, rap, hip-hop, techno… L’imagination est sans borne, et chacun trouvera rythme à son pied !
Le 26, c'est le carnaval des enfants et le lundi 27 (jour férié en Angleterre) vient le tour des adultes. Le spectacle commence à 11 heures. Le défilé, qui emprunte Ladbroke Grove, Westbourne Grove, Chepstow Road et Great Western Road, dure jusqu’aux environs de 21 h, après quoi, les rues se vident, et les pubs se remplissent…
Devant ce tableau vivant et tropical, n’oubliez pas le mot d’ordre : “ Chaque spectateur est un acteur. Le carnaval est pour tous ceux qui osent célébrer la liberté ! ” Un beau programme pour faire la fête et prendre le pouls du multiculturalisme vibrant de la capitale britannique.

Un avant goût de la fête…

Un pré-carnaval aura lieu pour se mettre en jambe, mais attention, pour cette fois-ci, l’entrée est payante !
Le vendredi soir, de 19 à 23 h, vous pourrez assister pour £ 10 (environ 15,5 €) à une compétition de calypso pour adultes au Yaa Asantewaa Arts Centre, 1, Chippenham Mews.
Samedi 25, compétition de steelband à Hyde Park de 16 h à 21 h. Gratuit.

Pour en savoir plus

- Sites sur le carnaval de Notting Hill avec toutes les infos pratiques pour organiser sa fête
www.nottinghillcarnival.biz
www.nottinghillcarnival.org.uk/carnival2007news.htm
- Un site sur les carnavals dans le monde (in english, if you please !).
- Office du tourisme de Grande-Bretagne.
- Quelques photos pour vous mettre l’eau à la bouche.

Texte : Marine Goddin

Mise en ligne :

Angleterre Les articles à lire

Voyage Angleterre

Bons Plans Voyage

Services voyage