Hauts-de-Seine : balades aux portes de Paris

Hauts-de-Seine : balades aux portes de Paris
Château de la Malmaison © sphraner - stock.adobe.com

Il n’y a pas que Paris en Île-de-France ! À l’ouest de la capitale, portant le numéro 92, le département des Hauts-de-Seine forme un croissant bien appétissant. Doté de grands espaces verts agrémentés de châteaux, ce territoire où s’étend aussi le quartier de La Défense, hérissé de gratte-ciel, est également riche en musées et autres lieux culturels. De quoi faire des découvertes, juste de l’autre côté du périph’…

Au fil de l’eau : les bords de la Seine, d’île en île

Au fil de l’eau : les bords de la Seine, d’île en île
Tour aux figures © CD 92 WL

Voyager d’île en île aux portes de Paris ? C’est possible juste à l’ouest de la capitale, dans les Hauts-de-Seine !

Venant de Paris, la Seine forme une grande boucle au nord du département. Une bonne partie de ses rives sont aménagées pour la promenade à pied ou à vélo – de Villeneuve-la-Garenne à Rueil-Malmaison, d’Issy-les-Moulineaux à Sèvres.

Se partageant entre zones d’habitation, équipements divers ou espaces verts, ses îles sont à explorer. La première est l’île Saint-Germain, à Issy-les-Moulineaux. Elle comprend notamment un parc où trône la Tour aux figures, œuvre monumentale de Jean Dubuffet.

Parcours des Impressionnistes sur l'ïle de la Jatte © Archives municipales de Neuilly-sur-Seine

Lui succède l’île Seguin à Boulogne-Billancourt, anciennement occupée par une immense usine Renault. En chantier, elle dispose déjà de La Seine musicale, bâtiment qui, épousant la pointe aval de l’île, prend la forme d’un navire. Il est signé par les architectes Shigeru Ban et Jean de Gastines (auteurs du centre Pompidou-Metz).

Plus loin, voici l’île de Puteaux, riche en sites sportifs, et l’île de la Jatte (Neuilly-sur-Seine, Levallois-Perret), plutôt résidentielle. Sur cette dernière, un parcours des Impressionnistes vous est proposé. Il est ponctué de panneaux reproduisant 10 tableaux de peintres de ce courant qui appréciaient les bords de Seine, Seurat notamment.

D’autres îles suivent encore, mais elles dépendent des départements voisins, bien qu’elles longent les Hauts-de-Seine.

Nature : un bouquet de forêts, parcs et jardins

Nature : un bouquet de forêts, parcs et jardins
Parc de Saint-Cloud © luzulee - stock.adobe.com

Bordé par la Seine, le bois de Boulogne fait partie de Paris, mais est comme enserré dans les Hauts-de-Seine, entre Neuilly-sur-Seine et Boulogne-Billancourt.

Promenades, randonnées... La découverte des principaux espaces verts du département est un thème d’escapade tout trouvé. Tentons de définir un parcours, non exhaustif...

Partons de Rueil-Malmaison, où le domaine national de la Malmaison (28 hectares) comprend un château qui fut la demeure de Joséphine et Napoléon Bonaparte – c’est aujourd’hui un musée – et le parc de Bois-Préau. Non loin s’étend la forêt domaniale de Malmaison (201 ha), à Rueil-Malmaison et Vaucresson. On s’y promène par exemple au bord de l'étang de Saint-Cucufa.

Lui succèdent les 460 ha du domaine national de Saint-Cloud. Si son château a disparu, le parc conserve des statues et fontaines héritées notamment de l’époque où œuvra ici Le Nôtre, le jardinier de Louis XIV. Le voisinent la forêt domaniale de Fausses-Reposes (631 ha), à Ville-d’Avray, et la forêt domaniale de Meudon (1 100 ha).

Domaine départemental de la Vallée-aux-Loups © CD 92 WL

Ce n’est pas fini ! Voici le domaine départemental de la Vallée-aux-Loups (56 ha) à Châtenay-Malabry, lequel se compose de la Maison de Chateaubriand, d’un Arboretum (500 espèces d'arbres et d'arbustes), d’un parc boisé et de l'Île Verte, jardin sauvage.

On atteint ensuite le domaine départemental de Sceaux (181 ha), initialement conçu par Le Nôtre, dont le château (19e siècle) abrite un musée consacré à l’Île-de-France.

À voir encore, au nord : le parc départemental des Chanteraines (82 ha) à Villeneuve-La-Garenne et Gennevilliers, qui est entre autres une réserve de biodiversité, ainsi que le parc départemental André Malraux (25 ha) à Nanterre, lequel donne sur les tours de La Défense. N’oubliez pas votre appareil photo !

Par ailleurs, ne manquez pas d’aller jeter un œil sur le vignoble de Suresnes (1 ha) – beau panorama sur Paris.

Un patrimoine architectural varié

Un patrimoine architectural varié
Grande Arche de La Défense © neiezhmakov - stock.adobe.com

On l’a vu, les domaines de Malmaison, de la Vallée-aux-Loups et de Sceaux comprennent des châteaux ou demeures de prestige. Ajoutons-y le château d'Asnières-sur-Seine, une folie de style rocaille du 18e siècle.

Nombre de villes résidentielles des Hauts-de-Seine sont riches en maisons, villas ou immeubles remarquables.

Parmi ces constructions, on peut citer deux curiosités conçues à l’occasion de l’Exposition universelle de 1878 de Paris qui ont été transplantées en lisière du parc de Bécon à Courbevoie : le pavillon des Indes et le pavillon Suède-Norvège, lequel est accolé au musée Roybet Fould.

À Boulogne-Billancourt, un parcours des Années 30 vous révèle une belle collection de réalisations signées Perret, Mallet-Stevens, Le Corbusier... Du début du 20e également datent la cité-jardin de Suresnes, modèle du genre, ou la cathédrale Sainte-Geneviève à Nanterre, dont l’intérieur offre d’abondants fresques et vitraux.

La fin du 20e et le début du 21e ont été notamment marqués par la réalisation de La Seine musicale à Boulogne-Billancourt (voir ci-dessus) et, bien entendu, par l’émergence du quartier de La Défense à Puteaux, Courbevoie et Nanterre. S’il est habité, il se constitue essentiellement de gratte-ciel où sont établies d’importantes entreprises. On y trouve aussi la Grande Arche (dont le toit est accessible au public (architecte : Johan Otto von Spreckelsen) ; le CNIT, imposante voûte autoportante en béton aujourd’hui extension du centre commercial Les 4 Temps ; la Paris La Défense Arena (architecte : Christian de Portzamparc)...

Des musées en tout genre

Des musées en tout genre
© S. Tardy -Fondation Arp

La Paris La Défense Art Collection est comme son nom l’indique située dans le quartier de La Défense, notamment sur sa vaste esplanade. On y découvre librement une soixantaine d’œuvres (Miró, Calder, César, Venet, Serra...) pour certaines monumentales.

Dans le domaine de l’art moderne et contemporain toujours, vous avez, outre des expos proposées par nombre de galeries et centres culturels, la Tour aux figures de Dubuffet sur l'île Saint-Germain (voir ci-dessus) ; la fondation Arp, installée dans l'atelier et le jardin de Jean Arp et Sophie Taeuber, à Clamart ; le musée des Années 30 à Boulogne-Billancourt ; le Mastaba 1  à La Garenne-Colombes, insolite maison du plasticien Jean-Pierre Raynaud couverte de carrelage blanc et agrémentée de pots de fleurs démesurés ; Le Cube, centre de création numérique à Issy-les-Moulineaux...

À ne pas manquer non plus : le musée Rodin Meudon qui se trouve dans la villa des Brillants et son parc, où vécut l’auguste sculpteur.

Incontournable aussi est le site de la Cité de la Céramique à Sèvres, vénérable manufacture fondée au 18e siècle qui est également un musée présentant des pièces extraordinaires de divers pays et époques. À voir encore : l’étonnant musée français de la Carte à jouer à Issy-les-Moulineaux, ainsi que le musée et jardin Albert Kahn à Boulogne-Billancourt. Il recèle la collection des Archives de la Planète (films et photos, dont des autochromes), constituée au début du 20e siècle. Combinant les styles anglais, japonais ou français, le jardin est une petite merveille.

Forcément émouvant, le haut lieu de la mémoire nationale du mont Valérien, à Suresnes, comprend une forteresse dans laquelle furent fusillés un millier de résistants et otages durant l’Occupation, un Mémorial de la France combattante...

Festivals, sorties et loisirs

Festivals, sorties et loisirs
Les terrasses en pierre sèche de la Ferme du Bonheur au Champ de la Garde © Alternacom

Les salles de spectacle ne manquent pas dans les Hauts-de-Seine. Il en est de grandes dimensions, comme la Paris La Défense Arena à Nanterre, ou La Seine musicale à Boulogne-Billancourt.

La plupart des villes possèdent un théâtre : Gennevilliers, Amandiers (Nanterre), Les Gémeaux (Sceaux), Jean Vilar (Suresnes), Firmin-Gémier – La Piscine (Châtenay-Malabry), auquel est associé l'espace Cirque d'Antony...

Pour sa part, la Ferme du Bonheur à Nanterre est un lieu hybride. On s’y intéresse autant à la culture qu’à l’agriculture !

Plusieurs grands festivals et autres événements réguliers sont programmés chaque année : Chorus (chanson), Orangerie de Sceaux (classique), La Défense Jazz Festival, Rock en Seine, Suresnes Cités Danse, Marto ! (marionnettes), fête des Vendanges de Suresnes, salon de Montrouge (art contemporain)...

Parc nautique départemental de l'Île de Monsieur © CD92 - Julia Brechler

La diversité est également de mise en ce qui concerne les loisirs physiques. À pied ou à vélo, vous pouvez emprunter la Coulée verte du sud parisien qui, dans le département, va de Malakoff à Antony (environ 15 km). Elle fait partie du parcours de la Véloscénie.

Vous aimez l’eau : voici le parc nautique départemental de l'Île de Monsieur à Sèvres, ou le centre UCPA Aqua Hauts-de-Seine qui abrite une fosse de plongée atteignant 20 m de profondeur...

Si vous préférez les chevaux, vous avez entre autres le domaine départemental du Haras de Jardy à Vaucresson. Ce n’est pas tout. Les Hauts-de-Seine possèdent également des terrains de golf, des patinoires, des parcs accrobranche, des fermes pédagogiques...

Visites insolites

Visites insolites
cimetière des Chiens d'Asnières-sur-Seine © Delphotostock - stock.adobe.com

Premier port fluvial français, le vaste port de Gennevilliers se situe sur la Seine. Il se visite lors de croisières.

Donnant sur le fleuve lui aussi, vous avez le surprenant cimetière des Chiens d'Asnières-sur-Seine où reposent des chiens et d’autres animaux.

Fiche pratique

Préparez votre voyage avec notre guide en ligne Île-de-France

Hauts-de-Seine Tourisme 

Explore Paris : visites insolites et balades urbaines pour découvrir toute la richesse et la diversité culturelle du département.

Y aller

Métro : lignes 1, 3, 4, 9, 10, 12, 13

Bus : voir site de la RATP

RER : lignes A, B, C

Train : lignes J, L, N, U

Tramway : lignes T1, T2, T6

Renseignements : www.ratp.fr  et www.transilien.com

Texte : Michel Doussot

Mise en ligne :

Île-de-France Les articles à lire

Voyage Île-de-France

Bons Plans Voyage

Services voyage