Santé et sécurité Ukraine

Rappelons qu'il est actuellement formellement déconseillé de se rendre dans le Donbass (zones minées) et en Crimée. 

Santé

Les installations médicales et hospitalières sont encore vétustes. Certains médicaments manquent parfois, et les cas de pénurie de fournitures médicales ne sont pas rares.

Il est recommandé d'être à jour de ses vaccins universels : DTCP, ROR, ainsi que tuberculose, ainsi que, selon les conditions de voyage, les vaccinations contre la fièvre typhoïde, la méningite, les hépatites virales A et B, et la rage.

- Encéphalite à tiques : aucun risque dans les villes, ni dans les campagnes. En revanche, elle peut frapper dans les régions boisées, en été seulement. Cette maladie est transmise par une tique qui vit dans les bois. Il existe un vaccin contre l’encéphalite qu’il vous suffit de demander avant de partir. Attention, la tique peut s'attraper très facilement dans les parcs de Kiev, comme à Hydropark. Il est conseillé de porter des vêtements couvrants, et d'appliquer des répulsifs cutanés. Au retour de promenade, bien s'examiner, à la recherche d'éventuelles tiques à retirer très rapidement.

- Rage : la vaccination préventive est recommandée en cas de séjours rural ou prolongé.

- Le VIH est très présent en Ukraine.

Risque radioactif

Risque-t-on d’être irradié encore aujourd’hui, en Ukraine ? En dehors de la zone dite d'exclusion, de toute manière interdite, englobant Tchernobyl et Pripiat dans un périmètre de 20 km autour de la centrale accidentée, les taux de radioactivité sont revenus à la normale, et le pays ne présente aucun risque majeur en la matière.
La zone d'exclusion est délimitée par la frontière biélorusse et par les localités suivantes : Strakholissya, Medvin, Gubin, Dytyatky, Stari Sokoly, Novi Sokoly, Tcheremoshnya, Martynovychy, Zelena, Polyanalimitee, Polisske et Viltcha.
Le ministère français des Affaires étrangères indique que « le risque nucléaire a sensiblement diminué depuis la mise à l’arrêt définitive fin 2000 du dernier réacteur de type Tchernobyl ».

Sécurité

Régions déconseillées

Le ministère des Affaires étrangères déconseille formellement de se rendre dans la partie du Donbass qui échappe au contrôle gouvernemental (oblasts du Donetsk et de Louhansk), et déconseille sauf raison impérative la Crimée et les abords immédiats de la ligne de front, sur une distance d’environ 10 km.

Remarques et recommandations

- Vols à la tire et pickpockets : comme partout, faire attention à ses papiers dans les lieux publics et les transports en commun, et ne pas porter de pochette banane. Dans les hôtels, fermer sa porte à clé. Ne pas se promener seul la nuit en ville, ni dans les parcs et les zones boisées (nombreux à Kiev), ni sur les îles du Dniepr. Rester très vigilant dans les trains de nuit.

- Papiers, passeport : avoir toujours sur soi ses papiers en règle (passeport). La police ukrainienne peut très facilement contrôler les papiers d’un touriste, dans la rue, dans un bar ou dans certaines circonstances particulières. Il peut suffire parfois d’un simple litige autour d’une addition avec un restaurateur pour que celui-ci, s’il sent qu’il a tort, fasse appel à la police.

- Fraude à la carte de paiement : faire attention au moment de remettre votre carte à une autre personne lors d'un paiement ; ne pas laisser la personne s'éloigner avec la carte de crédit. Par ailleurs, lors des retraits d'argent liquide, certains distributeurs débitent la somme sans donner l'argent. Pour des achats, on utilisera le moins souvent possible sa carte de crédit.

- Autres escroqueries : il peut arriver qu’une personne laisse tomber un portefeuille ou de l'argent devant un touriste. L’escroc prétend alors avoir trouvé l’argent et demande au touriste si l’argent lui appartient. Il offre au touriste de partager la somme avec lui. Une tierce personne arrive alors pour accuser le touriste et le complice, et en profite pour subtiliser les papiers du touriste. Si un tel cas de figure se profile, poursuivez simplement votre chemin sans engager la conversation.

On dénombre aussi un certain nombre d'escroqueries de la part d'agences matrimoniales qui s'avèrent être fictives.

- Kiev : on y constate une recrudescence de la délinquance et de la criminalité depuis plusieurs années, mais ce phénomène ne nécessite pas plus de précaution que dans toute autre grande ville du monde. On évitera toute ostentation, de circuler trop longtemps la nuit en dehors du centre-ville...

- Dans le métro de Kiev : porter ses papiers dans une pochette autour du cou, glissée sous ses vêtements. Éviter les wagons où il y a trop de monde (risque de bousculade et de vol).

- Dans les transports en commun : mêmes remarques que pour le métro.

- Sur la route : prudence extrême car les accidents sont fréquents et meurtriers. Quand une banale collision se produit entre deux véhicules, les conducteurs ne remplissent pas eux-mêmes le constat d’assurance, mais attendent que la police arrive sur place.

- Zone d'exclusion : suite à la catastrophe de Tchernobyl en 1986, une zone de 29 km de rayon a été mise en place autour du site. Englobant Tchernobyl et Pripiat, elle est bien entendu soumise à autorisation.

- Sport : le Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères déconseille formellement le déplacement de supporteurs de clubs de football français en Ukraine (risques d'agression). 

Voyage Ukraine

Bons Plans Voyage Ukraine

Services voyage



Forum Ukraine

Voir tous les messages
Santé et sécurité

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Les dernières discussions du forum Santé et sécurité Ukraine

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Ukraine

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus Ukraine

Agenda Ukraine

Ukraine Les articles à lire