Cuisine, gastronomie et boissons Samoa

Cuisine

Aux Samoa comme presque partout ailleurs, le repas est une des pierres angulaires de la vie sociale, qui réunit les familles au sens large. Une tradition s’impose ici d’emblée : le umu. Commun à toute l’aire polynésienne, ce festin est, dans beaucoup d’archipels, préparé dans un « four » creusé à même le sol où sont disposées des pierres chaudes. Ici, c’est un peu différent : les pierres sont chauffées à blanc dans un foyer, les braises et les cendres retirées, la nourriture disposée dessus, recouverte d’autres pierres brûlantes, puis de deux couches de feuilles de bananiers et enfin de nattes mouillées. Le but : enfermer la chaleur pour que porc, poulet, poissons et poulpe nappés de crème de coco, bananes plantains et taro cuisent à l’étouffée. Moins d’1h plus tard, c’est prêt !

La plupart des hôtels touristiques de l’archipel organisent au moins une fois par semaine un fiafia (soirée traditionnelle avec danses) avec umu.

Parmi les autres spécialités samoanes, mentionnons les incontournables palusami (jeunes feuilles de taro à la crème de coco) et oka (poisson cru à la crème de coco), le poulet grillé, la viande au barbecue et, classique qui ne plaira pas à tous, le lupulu : du corned-beef aux feuilles de taro (depuis la Seconde Guerre mondiale, les Polynésiens adorent le corned-beef)! Si vous n’avez jamais goûté au taro, sachez que ses feuilles évoquent assez les épinards, mais que son tubercule prend, à la cuisson, un goût de colle pas forcément génial. On mange aussi de l’igname, de la citrouille et des pommes de terre… le plus souvent aussi préparés avec de la crème de coco ! Si l’on vous propose de l’arbre à pain, n’hésitez pas : c’est excellent juste grillé.

Si vous disposez d’une cuisine, vous pourrez aller au marché aux poissons, où vous trouverez masimasi (mahimahi ou dorade coryphène), thon jaune, bonite, barracuda, vivaneau (red snapper), poisson-perroquet, poisson-licorne, grosses tranches d’espadon ou de thazard noir (wahoo) préemballées, etc. Tout cela se retrouve naturellement dans les assiettes des restos, le plus souvent grillé ou… en crème de coco !

Étape suivante : le marché aux fruits et légumes, l’endroit parfait pour faire réserve de mangues, papayes, bananes, ananas, caramboles, corossols et cocos présentés sur les étals ou dans des paniers en palmes tressées (en un tour de main). Pour ceux qui voudraient un « vrai » dessert, il y a le pudding, les panipopo (petits pains au coco), panikeke (beignets ronds), masi samoa (gros biscuits au beurre et… coco) et autres paifala (sortes de chaussons fourrés à la crème ou à l’ananas).

Boissons

Souvenir du temps où les Samoa furent une colonie allemande, l’archipel possède deux brasseries : Vailima, la plus ancienne et appréciée, et la Taula.

Attention, l’alcool est interdit de vente le dimanche en dehors des hôtels, restaurants et bars. Ces derniers ferment leurs portes à minuit au plus tard.

Voyage Samoa

Bons Plans Voyage Samoa

Services voyage



Forum Samoa

Voir tous les messages
Restos et gastronomie

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Les dernières discussions du forum Restos et gastronomie Samoa

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Samoa

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus Samoa

Agenda Samoa