Argent Népal

Argent, banques, change

Monnaie, change

La monnaie est la roupie népalaise (Rp), différente, bien sûr de la roupie indienne.
Début 2020, pour 1 €, on obtenait environ 120 Rps, et environ 100 Rps pour 1 US$.
Les hôtels d’une certaine catégorie, les billets d’avion, les permis de trek et les prestations des agences de voyages se calculent en dollars US. On paie soit en roupies (normal), soit en euros (calculé sur le cours du jour de la roupie), soit en carte de paiement. Inutile de prévoir des dollars pour vos dépenses.

Aucun problème pour changer vos euros en roupies népalaises, on trouve de nombreux bureaux de change et des banques dans tous les endroits touristiques, à commencer par Kathmandu et Pokhara. N’acceptez pas de billets troués ou déchirés. En revanche, si vous partez en trek, mieux vaut changer suffisamment pour toute la durée de ce dernier car, bien sûr, en montagne, vous ne trouverez pas de bureau de change et certains services seront à payer sur place (compter environ 1 000 Rps par jour de trek).
Le taux des money changers est grosso modo le même que dans les banques, la queue et les tracasseries en moins. Les bureaux de change sont ouverts tous les jours, avec des horaires plus étendus (souvent 9h-21h) que ceux des banques. Dans les banques, prévoir le passeport pour la transaction. Partout, on vous remet des reçus qu’il faut conserver car, à la sortie du pays, s’il vous reste des roupies, vous pourrez les rechanger contre des euros en présentant vos bordereaux. Les roupies népalaises ne sont pas négociables en dehors du Népal, et surtout pas en Inde.

Cartes de paiement

Les banques de Kathmandu et sa vallée, ainsi que celles de Pokhara sont généralement ouvertes de 10h à 16h en hiver (15h en été) et ferment à 15h le vendredi. Elles possèdent toutes des distributeurs de billets en façade, acceptant les cartes Visa et MasterCard. Ailleurs, n’en attendez pas !

Afin d’éviter les frais lors de chaque paiement ou retrait en dehors de la zone euro, certaines banques offrent la gratuité des retraits dans leurs propres distributeurs (DAB) dans le monde entier (comme HSBC, pour ses clients) ou dans les banques avec qui elles ont un accord selon les pays (se renseigner avant le départ).
Les néobanques comme Max, My French Bank, Revolut ou N26 proposent des cartes gratuites qui ne facturent aucune commission pour les paiements et retraits.
Les banques en ligne, Boursorama et Fortuneo proposent elles aussi ce type de cartes gratuites (carte Ultim et carte Fosfo) permettant à la fois de payer en devises et d’en retirer sans frais.

Budget au Népal

Hébergement

Nos fourchettes de prix s'entendent pour 2 personnes partageant une chambre double en haute saison, c'est-à-dire, en gros, de fin septembre à avril, mais surtout en avril, octobre et novembre (la pleine saison touristique). Le reste de l’année, les prix sont revus à la baisse et souvent négociables, même en haute saison si vous sentez que l’hôtel n’est pas complet.
Le petit déjeuner n'est presque jamais inclus pour les hôtels pas chers, mais l'est la plupart du temps dans les plus chics. Les tarifs, dès que l'on sort de la catégorie « Bon marché » ou « Prix moyens », sont le plus souvent annoncés en dollars US, ce qui n'empêche pas de payer en roupies (ou en euros).
Nous vous indiquons, sauf exception, les prix taxes incluses car elles sont assez élevées (lire plus loin la rubrique « Pourboire et taxes »). Mais il est important de se le faire préciser à la réservation, car ces infos ne sont pas toujours clairement spécifiées.

- Très bon marché : moins de 1 000 Rps (environ 8,50 €).
- Bon marché : de 10 à 20 $ (8,50-17 € environ).
- Prix moyens : de 20 à 40 $ (17-42 €).
- Chic : de 50 à 80 $ (environ 42-67 €).

Restos

Un peu difficile d'établir des catégories précises, la plupart des restos proposant en fait une large gamme de plats à prix assez variables. Les prix que nous vous indiquons sont ceux d'un plat unique, souvent assez copieux néanmoins pour pouvoir se passer d'autre chose.
- Très bon marché : moins de 300 Rps (2,50 €).
- Bon marché : 300-500 Rps (2,50-4 €).
- Prix moyens : de 500 à 800 Rps (4-6,50 €).
- Chic : plats au-dessus de 800 Rps (6,50 €).

Sites et treks

Dans la vallée de Kathmandu, l’accès à certaines villes est payant, entre 350 et 1 000 Rps, le record étant détenu par Bhaktapur avec 1 500 Rps par personne (12,50 €) ! Assez cher, donc, en espérant que cet argent serve concrètement à la reconstruction du patrimoine.

Si vous séjournez plusieurs jours dans une ville ou si vous revenez plus tard au cours de votre voyage, vous pouvez faire valider votre billet pour la semaine (avec votre passeport) ou même pour la durée de votre visa. Dans ce dernier cas, apporter en plus de votre passeport 1 photo d’identité et votre billet d’entrée.

Pourboire et taxes

Le pourboire dans les restaurants n'est pas obligatoire, mais il a tendance à se généraliser. Si le service n'est pas déjà inclus dans la note, il est d'usage de laisser 5 à 10 % du montant de l'addition. Pour les autres services, quelques roupies suffisent largement.

Les hébergements dans la catégorie « Bon marché » donnent en général leurs tarifs TTC. Les hôtels et restos des catégories « Prix moyens » et « Chic » annoncent, quant à eux, souvent leurs prix hors taxes. Ils ajoutent donc à l’addition finale 10 % de service et, sur le total obtenu, encore 13 % de TVA (sauf dans les lodges accessibles en cours de trek), ce qui fait donc quand même un supplément de 23 %...
Évidemment, on vous proposera régulièrement de payer sans facture, donc sans la TVA (mais le service de 10 % s’appliquera tout de même).

Concernant les restos, on trouve 3 cas de figure sur les menus : soit aucune taxe n’est incluse et il faudra alors ajouter 23 % sur les prix des plats. Soit elles sont incluses (très rare et c’est alors spécifié clairement). Soit, le cas le plus fréquent, l’une des 2 taxes est incluse (mention en bas de page du menu). Pas toujours facile de s’y retrouver.

Si vous partez en trek avec guide et porteurs, ceux-ci s'attendront (si les prestations ont été correctes) à ce que vous leur laissiez un pourboire à la fin. Un pourboire collectif raisonnable est de l'ordre de 300 Rps par porteur et par jour et de 500 Rps par guide et par jour. À noter que le pourboire est généralement plus conséquent pour les treks en tentes que pour ceux en lodge.

Achats et souvenirs du Népal

- Les khukuri : couteaux souvent employés comme serpes et que l'on voit quelquefois à la ceinture des Népalais.

- Les sarangis : petites violes dont jouent les chanteurs ambulants. Elles sont toutes taillées dans le même morceau de bois et comportent quatre cordes en boyau de chèvre. L'archet, très court, est fait en crin de cheval.

- Les moulins à prières : attention, ceux que l'on vous proposera comme anciens sont toujours faux. Possibilité d'en acheter de belles copies fabriquées de façon artisanale. Vérifier qu'ils contiennent bien les textes sacrés à l'intérieur.

- Les bols chantants tibétains sont vendus dans la plupart des bazars du Népal. Envoûtant ! Achetez-les de préférence dans un magasin de musique. Certaines boutiques proposent même des healing therapy, censées vous réharmoniser, à partir des sons et vibrations émis par ces singing bowls.

- Les tapis : ils sont en pure laine et les couleurs sont à base de teintures végétales. Ils sont chers et difficilement négociables. Attention, vous n’avez le droit d’entrer en France qu’avec un tapis par personne, les excédents sont taxés...

- Les bijoux : de toutes formes et à tous les prix, ce ne sont pas les boutiques qui manquent ! Dans certaines, vous pourrez vous composer votre propre collier.

- Les pierres : proposées à partir de 1 $ le carat et jusqu’à 100 $ (et plus). La plupart des pierres semi-précieuses (aigue-marine, tourmaline, etc.) proviennent du Népal. En revanche, corail, turquoise et lapis-lazuli viennent d’Inde et du Tibet. Les pierres synthétiques (souvent très jolies) sont quasi impossibles à détecter.

- Les vêtements de tous les jours : on en trouve partout, à des prix défiant toute concurrence. Attention à la finition, pas toujours parfaite. Les tailleurs népalais, très habiles, peuvent vous en confectionner sur mesure dans des délais très courts. On ne peut résister aux tee-shirts brodés à la machine sur commande d’après des modèles exposés. Les pantalons de coton sont très agréables quand il fait chaud. Grand choix de pulls avec des motifs originaux tricotés. Pas idéal pour le trek, autant le savoir. Prendre la meilleure qualité car le poil de yack... ça gratte terriblement ! On trouve bonnets, gants, moufles et chaussons dans la même laine.

- Les châles appelés pashminas, en duvet de chèvre provenant des régions d'altitude, sont vendus à tous les coins de rue à Kathmandu. Il existe trois qualités différentes : 70 % pashmina et 30 % soie, 50 % pashmina et 50 % soie, et 100 % pashmina. Mais ceux qu’on essaiera de vous vendre seront plutôt proches de 0 % : viscose, laine, coton, soie, tout y passe avec toutes sortes de matières indécelables. Il faut être doué pour démêler le vrai du faux. Sachez que les pashminas purs, beaucoup plus chers, ne se trouvent que dans certaines boutiques de luxe.

- Les masques en bois : sur Durbar Square à Kathmandu, à Patan et dans de nombreuses boutiques à Bhaktapur.

- Les bronzes, cuivres, étains, laitons à la cire perdue : les plus beaux et les moins chers se trouvent chez les artisans de Patan.

- Les thangkas ou paubha : plein de boutiques (pour touristes), mais les vraies peintures artisanales sont à commander.

- Les papiers népalais : on les appelle à tort « papiers de riz », car il s'agit en fait de papiers élaborés à partir de l'écorce d'un arbre (daphné). La majorité de ces papiers est fabriquée à Bhaktapur. D'autres peuvent être issus de matériaux bien plus insolites, tels le jute, le chanvre ou l'ortie. On en trouve absolument partout. Cahiers, carnets, albums photo, calendriers, sacs, autant de cadeaux légers et faciles à emporter. De même les objets peints en papier mâché, boîtes, animaux, coupes. Décoratifs et bon marché.

- Les épices et thés : la demande est croissante. Vous trouverez les mêmes produits à un prix très inférieur, mais pas sous plastique, dans les boutiques d’Asan Tole et Indra Chowk à Kathmandu. Véritable safran importé bien souvent du Cachemire et conditionné obligatoirement dans de petites boîtes de plastique scellées, gingembre, noix de muscade, badiane, cardamome, etc.

Voyage Népal

Bons Plans Voyage Népal

Services voyage



Forum Népal

Voir tous les messages
Argent et budget

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Les dernières discussions du forum Argent et budget Népal

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Népal

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus Népal

Népal Les articles à lire