Histoire Lanzarote

On évalue vers 500 av. J.-C. l’arrivée des Mahos, les premiers habitants de l’île. Du continent africain, et d’origine berbère, comme les Guanches de Tenerife. Jusqu’à la fin du XIVe siècle, l’île, qui portait localement le nom de Titeroygatra, ne connut que quelques incursions ou explorations infimes, avec capture d’une poignée d’indigènes. Le premier découvreur fut, dit-on, un certain Lanzarotto Malocello, génois de son état, qui aurait donné son nom à l’île.

Puis vint la vraie conquête en 1402, avec un baron normand, Jean de Béthencourt, ses soldats et, bien entendu, ses aumôniers... Les indigènes, avec à leur tête le roi Guardafia, réservèrent un bon accueil aux envahisseurs.

La lune de miel ne dura cependant guère et une révolte des Mahos faillit tourner au massacre général ; les conquérants proposant de tuer tous les hommes et de n’épargner que les femmes et les enfants. Les missionnaires réussirent à évangéliser à temps un maximum de familles pour les sauver, mais n’empêchèrent pas l’instauration de l’esclavage des Mahos.

Ensuite, l’île servit de tête de pont pour la conquête de Fuerteventura. Contrairement à d’autres îles de l’archipel, Lanzarote résista peu à cause du faible nombre d’habitants (environ 1 000) et de la nature du terrain, trop plat pour se cacher et mener la guérilla.

L’intégration se fit rapidement d’abord par les mariages entre Espagnols et élites indigènes, puis à cause de l’Inquisition : en effet, pour entrer dans les écoles supérieures, il fallait produire des documents établissant qu’on n’était d’origine ni canarienne, ni juive, ni maure. Nombre de familles dissimulèrent ainsi leurs ascendances aborigènes...

Dans les siècles qui suivirent, la colonisation ne fut troublée que par les incursions barbaresques et, en 1617, par celle de sir Walter Raleigh, l’aventurier favori de la reine d’Angleterre Élisabeth Ire...

Des siècles telluriques

Amanay-Fuerteventura-Lanzarote-La Graciosa constituaient une seule et même île ! Qui plus est la plus ancienne de toutes (20-15,6 millions d’années), que la glaciation avait mis au jour. Depuis, l’eau est remontée, et les volcans se sont érodés...

Mais le grand événement qui marqua Lanzarote, demeure certainement l’énorme éruption volcanique qui la frappa de 1730 à 1736. Les habitants qui ne fuirent pas vers les autres îles racontèrent que pendant de longues années l’air resta chargé de cendres, et qu’ils ne virent quasi jamais le soleil.
Toute la région ouest, la plus fertile, fut ravagée et de nombreux villages disparurent... Un quart de la superficie de l’île fut recouverte par des coulées de lave !

Une nouvelle éruption importante eut lieu en 1824, puis l’activité volcanique cessa définitivement.

Aujourd’hui, les traces impressionnantes de ces éruptions sont largement visibles, comme si les laves s’étaient tout juste refroidies !

Voyage Lanzarote

Bons Plans Voyage Lanzarote

Services voyage



Forum Lanzarote

Voir tous les messages
Culture

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Les dernières discussions du forum Culture Lanzarote

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Lanzarote

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus Lanzarote

Agenda Lanzarote

Lanzarote Les articles à lire