Transports et déplacements Îles Féroé

Avion

L’essentiel des vols à destination des îles Féroé est assuré par la compagnie féringienne Atlantic Airways qui, pour développer le tourisme, a le bon goût de ne pas pratiquer des tarifs trop élevés. Seul inconvénient : pour en profiter, il faut d’abord gagner Édimbourg (liaison bi-hebdomadaire d'avril à décembre), Copenhague (biquotidien), Bergen ou Reykjavik (2-3 fois par semaine), d’où partent ces vols. Des liaisons sont aussi assurées avec Barcelone de mai à mi-octobre pour ceux qui n’habiteraient pas trop loin et 2 rotations aller-retour sont proposées chaque année vers… Chambéry en février !

Attention, le site de la compagnie ne fonctionne que partiellement avec Firefox (impossible de réserver).

La compagnie SAS relie Copenhague aux Féroé toute l’année, tous les jours sauf mardi.

Bus

Un excellent réseau de bus dessert la majeure partie de l’archipel. Seuls quelques lieux touristiques ne sont pas reliés, notamment Bøur et Gásadalur sur l’île de Vágar, et le joli hameau de Saksun, au nord de Streymoy. Sur les routes les moins usitées, les fréquences sont toutefois souvent réduites (2-3 par jour à certains endroits) ; sachez aussi qu’il peut être nécessaire de réserver pour que le bus marque certains arrêts.

Parmi les liaisons les plus utiles, le bus n° 300 relie l’aéroport à Tórshavn 7 fois par jour en semaine (4 fois seulement le week-end). En sens inverse, il permet de gagner directement le port de Sørvagur, d’où l’on embarque pour Mykines.

Sachez en outre que les bus urbains sont gratuits à Tórshavn.

  • torshavn.fo : infos des bus seulement en féringien…

Ferries

C’est souvent à bord du M/S Norröna, le ferry féringien ralliant le Danemark (Hirtshals) à l’Islande (Seyðisfjørður), que les visiteurs débarquent pour la première fois aux îles Féroé. Un sacré navire, pouvant transporter 800 voitures et près de 1500 passagers ! 

La liaison, active à l’année, est la seule qui permette de gagner l’Islande et les Féroé avec son propre véhicule. La compagnie réalise une rotation hebdomadaire en moyenne et basse saisons et deux en été. Le voyage depuis le Danemark dure environ 37-38 h jusqu’à Tórshavn, où le bateau marque 5 à 6h d’escale avant de repartir pour une seconde étape de 19 h jusqu’à sa destination finale. Une bien belle aventure qui en prélude une autre…

Une fois aux îles Féroé, les ferries de Strandfaraskip Landsins prennent le relais pour gagner la plupart des îles non desservies par un pont ou un tunnel sous-marin. Les seules îles habitées à ne pas être accessibles sont celles de Koltur et de Stóra Dímun, où l’on ne peut se rendre qu’en hélicoptère.

Les passes de 4 ou 7 jours proposé par la compagnie incluent bus et ferries :

Seul le trajet vers l’île de Mykines (mai-août seulement) n’est pas compris. Celui-ci se réserve auprès de : mykines.fo

Si vous devez bientôt repartir des Féroé, prévoyez une bonne marge temporelle pour regagner Tórshavn ou l’aéroport à temps : il arrive que les rotations des ferries soient perturbées, voire supprimées lorsque le temps est trop mauvais.

Voiture

Si les tarifs ne sont pas tendres, la location de voiture est bien utile pour visiter les recoins les plus secrets des îles Féroé, où les bus ne vont pas, et circuler plus librement, sans contrainte temporelle (ni climatique !). Plusieurs compagnies sont présentes, dont les tarifs sont généralement assez similaires. Mieux vaut réserver bien à l’avance, le parc étant assez limité. Et si vous ne trouvez rien de disponible à l’aéroport, cherchez sur Tórshavn même (que vous pourrez rejoindre par le bus n° 300).

Il existe quelques autres compagnies, mais leur site Internet étant seulement en féringien, cela complique notablement la communication… D’autres n’en ont même pas. Il s’agit en général de garages automobiles qui louent quelques véhicules.

La plupart des routes sont en très bon état, mais certaines sont à voie unique (utilisez les dégagements pour les croisements) et quelques axes secondaires sont gravillonnés. La vitesse est limitée à 50 km/h en ville et 80 km/h partout ailleurs (70 km/h pour les camping-cars). Il est obligatoire de rouler avec ses phares allumés.

Deux tunnels sous-marins sont payants (100 Kr. A/R) : celui qui relie l’île de Streymoy à celle de Vágar, et celui qui relie Eysturoy à Nor∂oy. Aucun guichet ni automate, le montant sera automatiquement débité de votre carte de crédit si vous avez loué un véhicule. Si vous êtes avec votre propre voiture, vous avez 3 jours pour payer dans une station-service en communiquant votre numéro d’immatriculation.

Taxis

Chers, chers, très chers ! Pour une course à Tórshavn, il faut prévoir une quinzaine d’euros. Et, pour l’aéroport, plutôt 600 Kr (80 €)…

Hélicoptère

Atlantic Airways ne gère pas que les liaisons en avion, mais aussi celles en hélicoptère ! Lundi, mercredi, vendredi et dimanche, ses appareils desservent en quelques minutes les îles et communautés les plus isolées de l’archipel : Mykines, Koltur, Skúvoy, Stora Dímun, Froðba (sur l’île de Suðuroy), etc. 
Ces liaisons sont hautement subventionnées et affichent des tarifs très bas pour assurer la mobilité à travers le pays. Les visiteurs ne payent pas plus cher, mais les résidents ont logiquement la priorité sur les vols. Seuls des billets en aller simple sont proposés.

Bons Plans Voyage Îles Féroé

Services voyage



Forum Îles Féroé

Voir tous les messages
Transport

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Les dernières discussions du forum Transport Îles Féroé

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Îles Féroé

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus Îles Féroé

Agenda Îles Féroé

Îles Féroé Les articles à lire