Carte d'identité Australie

- Superficie : 7 692 060 km².
- Population : 25 180 000 habitants (estimation 2018).
- Capitale : Canberra.
- Densité : 3 hab./km².
- Langue officielle : anglais.
- Monnaie : dollar australien.
- Régime : monarchie constitutionnelle, fédération et démocratie parlementaire. L’Australie est membre du Commonwealth.
- Premier ministre : Scott Morrison est le chef du gouvernement (depuis août 2018).
- Chef de l’État : la reine Elizabeth II.

- Sites inscrits au Patrimoine mondial de l'Unesco : la Grande Barrière de corail, le parc national de Kakadu, la région des lacs Willandra, les îles Lord Howe, la zone de nature sauvage de Tasmanie, les forêts humides Gondwana de l'Australie, le parc national d'Uluru-Kata Tjuta, les tropiques humides de Queensland, la baie Shark (Australie-Occidentale), l'île Fraser, les sites fossilifères de mammifères d'Australie (Riversleigh / Naracoorte), l'île Macquarie, les îles Heard et McDonald, la région des montagnes Bleues, le parc national de Purnululu, le Palais royal des expositions et les jardins Carlton à Melbourne, l'opéra de Sydney, les sites de bagnes australiens, la côte de Ningaloo.

Économie

L’économie florissante de l’Australie a de quoi faire rêver ! Voilà plusieurs décennies que le pays affiche une croissance ininterrompue (2 à 7 % en moyenne par an, même si elle est descendue autour de 2 % en 2017), avec l’un des niveaux de vie les plus élevés de la planète (classé 6e en 2019 pour son indice de développement humain). La crise financière de 2008 a été surmontée sans difficulté, c’est même le seul pays de l’OCDE à ne pas avoir connu de récession durant cette période. Le taux de chômage est assez bas (autour de 5 % en 2019-2020), et les salaires sont bien supérieurs à la plupart des pays d’Europe (le SMIC horaire australien est bien plus élevé qu’en France).

Réformes et rigueur budgétaires

L’Australie a connu des périodes de boom économique et d’autres, de forte dépression, notamment dans les années 1960-1970. Ces différents cycles semblent appartenir au passé. Le pays s’est adapté aux crises économiques des 30 dernières années, avec une grande politique libérale : déréglementation, mondialisation et flexibilité en sont les lignes directrices. Le gouvernement australien a entrepris un certain nombre de réformes pour assouplir les contours d’une économie, jusqu’alors très administrée : suppression de l’indexation des salaires sur les prix, privatisation d’entreprises publiques, baisse des droits de douane... Le tout couplé à une rigueur budgétaire, faisant de l’Australie l’un des rares pays au monde sans dette.

Le secteur des services

Le secteur tertiaire représente environ plus de 80 % du PIB du pays en 2018. Le tourisme a boosté l’économie du pays ces dernières années. Les 3 États les plus prisés par les visiteurs étrangers sont les New South Wales, le Victoria et le Queensland. Ils génèrent aussi le plus gros PIB du pays. Principaux pays d’origine de ces touristes étrangers : la Nouvelle-Zélande, le Royaume-Uni, le Japon, les États-Unis mais la plus forte augmentation est à mettre sur le compte de l’Inde et de la Chine.

Agriculture et industrie

L’Australie reste un vaste pays agricole. Elle est souvent présentée par les économistes comme « la ferme du monde », et exporte la majorité de sa production agricole. Pourtant ce secteur, très concentré, emploie à peine 4 % de la population active. 75% des terres cultivées sont dévolues aux céréales. L'Australie a en outre l'un des plus importants cheptels ovins du monde.

L’Australie est un grand producteur et exportateur de minerais : elle possède les plus grandes réserves mondiales de nombreuses ressources stratégiques (comme l’uranium). L’or a également fait la fortune du pays. L’Australie recèle enfin d’énormes réserves de gaz naturel et de pétrole.

Une dame de fer sur le déclin

L’industrie a connu un développement spectaculaire depuis 1945, notamment dans le domaine des industries lourdes et agroalimentaires. Elles représentent 25 % des exportations. Elles valorisent et transforment ce que produit le pays, à savoir les premières matières agricoles et minières (abattoirs, sucreries, textiles, sidérurgie, aluminium...). Même s’il représente toujours près d’un tiers du PIB, le secteur est en perte de vitesse depuis plusieurs années, conséquence d’une politique protectionniste et du mauvais marché des exportations dans ce domaine. À l’image des autres pays développés,
l’Australie poursuit doucement son lent chemin vers la désindustrialisation...

Un des premiers pays exportateurs au monde

Le commerce extérieur est l’une des principales sources de revenus de l’Australie. Les deux tiers des exportations reposent sur des produits agricoles et miniers : laine, sucre, céréales, viande, café, thé, minerais, charbon, uranium... Le dernier tiers (plus étonnant) concerne les moteurs, les machines-outils et le matériel de transport.
Principaux clients : la Chine, le Japon, les États-Unis et la Nouvelle-Zélande. L’Australie se tourne d’ailleurs de plus en plus vers les pays asiatiques pour leur commerce extérieur, en accélérant notamment son intégration à la zone
Asie-Pacifique. Dans cette perspective, elle a signé en 2014 un accord de libre-échange avec la Chine.

Voyage Australie

Bons Plans Voyage Australie

Services voyage



Forum Australie

Voir tous les messages

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Australie

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus Australie

Agenda Australie

Australie Les articles à lire