10 lieux effrayants dans le monde

© toshket - Fotolia

Bientôt Halloween... Âmes sensibles, s’abstenir ! 

Du Londres de Jack l’éventreur à la forêt de la mort au Japon, découvrez 10 sites bien glauques pour vous faire frissonner (de plaisir ?).

Momies, vampires, cadavres, rats et autres esprits frappeurs vous attendent dans un tour du monde de l’étrange et du fantastique. 

Bouh, fais-moi peur...

Et pour consulter ce dossier, nous vous avons concocté une playlist disponible sur Deezer et Spotify, pour vous faire frémir de peur ! Montez le son et cliquez ici !

Europe

Tueurs en série, vampire, momies, ils sont nombreux les lieux effrayants, en Europe, où ces monstres ont vécu ! Alors, êtes-vous prêts à les visiter ? 

Le Londres de Jack l’éventreur - Angleterre

Le Londres de Jack l’éventreur - Angleterre
© www.londonwalks.com

À l’automne 1888, un mystérieux tueur en série terrorisa le quartier populaire de Whitechapel, dans l’East End de Londres. Après avoir tranché la gorge de plusieurs prostituées, il disparut sans laisser de traces et Scotland Yard ne le découvrit jamais. Il est entré dans la légende du crime sous le nom de « Jack l’éventreur ».

Aujourd’hui, des visites guidées vous entraînent sur les lieux du crime à la tombée de la nuit, dans les ruelles et les passages sombres de Whitechapel. Préférez une soirée brumeuse ou un soir de fine pluie pour vous mettre dans l’ambiance. En chemin, vous ferez sans doute halte au Royal London Hospital Museum : outre des archives sur Jack, il recèle le masque de John Merrick, alias « Elephant Man ». Brrr…

En savoir plus : Jack the Ripper Tour et London Walks
Consulter notre guide en ligne Londres

Le Dracula Tour en Transylvanie - Roumanie

Le Dracula Tour en Transylvanie - Roumanie
© cristianbalate - Fotolia

Préparez vos gousses d’ail en arrivant à Sighisoara ! C’est en s’inspirant de la vie d’un seigneur local du 15e siècle, le sanguinaire Vlad Tepes, que Bram Stoker imagina son fameux comte Dracula (« dracul » signifie « le diable » en roumain).

Le château voisin de Bran servit de modèle pour la demeure du vampire. Une sorte de forteresse perchée, qui n’a en fait pas grand-chose à voir avec le vampire. Vlad Tepes serait enseveli dans le monastère de l’île de Snagov… Vous suivez ?

Si la belle cité féodale de Sighisoara, classée à l’Unesco, a tout du décor de film fantastique, le Dracula business bat ici son plein. Tours guidés, souvenirs, effigies, rien ne nous est épargné ! De quoi donner l’envie de sortir son crucifix : vade retro Dracula !

En savoir plus sur Dracula à Sighisoara
Consulter notre guide en ligne Roumanie
Voir les photos du Château de Bran

Le couvent des Capucins à Palerme - Sicile

Le couvent des Capucins à Palerme - Sicile
© toshket - Fotolia

En dehors du centre de Palerme, dans un quartier un peu glauque, le couvent des Capucins renferme une crypte digne d’un film d’horreur. Dans les galeries souterraines, les catacombes, quelque 8 000 corps momifiés sont suspendus aux murs comme à des crocs de boucher. La coutume remonte au 18e siècle, quand la bonne société palermitaine trouvait chic d’établir sa dernière demeure chez les Capucins.

La visite de la crypte est à déconseiller aux âmes sensibles. Certains corps, tous élégamment vêtus, ont conservé des lambeaux de chair, des touffes de cheveux, des poils de moustache. Le comble de l’horreur : une petite fille de deux ans parfaitement conservée. Un vrai festival de zombie !

Dans le même genre, on vous signale les ossuaires de Sedlec à Prague et de Hallstatt en Autriche

Infos et vidéos sur Palermo Web
Consulter notre guide en ligne Sicile


La ville fantôme de Prypiat - Ukraine

La ville fantôme de Prypiat - Ukraine
© Fotokon - Fotolia

Malheureusement, il ne s’agit ni d’une légende, ni de croyance. Cité modèle construite par les soviétiques en 1970, Prypiat est bel et bien une ville fantôme depuis 1986. Nulle malédiction pourtant : Prypiat se trouve à 3 km de la centrale nucléaire de Tchernobyl.

Située dans la zone d’exclusion autour de la centrale après la catastrophe de 1986, la ville est aujourd’hui inhabitée. Ses 50 000 occupants ont été évacués. Prypiat, qui ne se visite pas, est restée telle quelle, rongée par la rouille et les herbes folles. Mais le mal, invisible, circule toujours dans ses rues : il y règne un taux de radioactivité 70 fois supérieur au seuil maximal de sécurité.

Pompéi de l’ère atomique, Prypiat est une ville maudite, un témoignage de la folie des hommes et des dangers du nucléaire.

Consulter notre guide en ligne Ukraine

Reste du monde

Si les lieux effrayants d'Europe ne vous ont pas suffi et ne vous ont pas fait assez peur (vous êtes drôlement courageux au passage !) découvrez d'autres endroits tout aussi terrifiants autour du monde. 

La Winchester Mystery House à San Jose - Californie

La Winchester Mystery House à San Jose - Californie
© Winchester Mystery House, LLC

Construite par la veuve du fabricant de carabines Winchester, cette gigantesque demeure californienne fout les jetons ! Et pour cause. Sa structure, complètement délirante, aurait été dictée à Sarah Winchester par les esprits des morts tués par une Winchester.

Pendant 38 ans, la veuve construisit cette maison à San Jose pour conjurer le mauvais sort. 160 pièces, 2 000 portes – dont certaines s’ouvrent sur un mur ou dans le vide –, 10 000 fenêtres, 50 escaliers – dont une bonne partie ne mène nulle part –, des vitraux Tiffany et du bois précieux partout… Un vrai délire architectural qui se visite de jour comme de nuit et qui a inspiré Stephen King himself pour la série Rose Red...

Enfin, pour les amateurs de demeures maudites, on a retrouvé la terrible maison d’Amityville : elle se trouve au 112 Ocean Avenue de la ville du même nom, sur Long Island.

En savoir plus sur la Winchester Mystery House
Consulter notre guide en ligne Californie

Le Musée des momies à Guanajuato - Mexique

Le Musée des momies à Guanajuato - Mexique
© Museo de las momias de Guanajuato

Vous avez aimé les Capucins à Palerme ? Vous adorerez les momies de Guanajuato. C’est même l’attraction touristique principale de cette magnifique ville coloniale classée à l’Unesco. Comme quoi…

Dans ce musée, une centaine de cadavres exhumés d’un cimetière de la ville sont exposés en vitrine. Certains ont encore leurs dents ou leurs cheveux, mais tous sont dans un état de décomposition avancée. Il y a même une galerie des enfants.

Les Mexicains adorent se prendre en photo devant les cadavres. Les amateurs de sensations fortes peuvent même se rendre au Museo del Culto de la Muerte voisin, pour continuer dans le macabre. Si le cœur vous en dit…

Plus d’infos sur le Museo de las Momias
Consulter notre guide en ligne Mexique

Le Temple des rats à Deshnoke - Inde

Le Temple des rats à Deshnoke - Inde
© pawopa3336 - Fotolia

Pour certains, le temple de Karni Mata, dans le Rajasthan, passe pour l’endroit le plus horrible du monde. Il est, en effet, envahi par des rats, qui sont considérés comme des hôtes sacrés en ces lieux. La sainte hindoue à laquelle est dédié ce temple aurait donné vie, selon la croyance, à un enfant-rat.

Les rongeurs vagabondent à leur guise, nourris par les offrandes des fidèles. C’est simple, on ne voit plus le sol par endroits. Petit détail : on entre dans le temple pieds nus ! Toujours motivés ? Sachez que si un rat vient se lover sur vos pieds, cela porte chance, si c’est un rat blanc de surcroît, on vous conseille de jouer illico presto au loto !

Consulter notre guide en ligne Inde
Voir les photos du Temple des rats (Karni Mata)

Le Marché aux fétiches de Lomé - Togo

Le Marché aux fétiches de Lomé - Togo
© sarlay - Fotolia

C’est le supermarché favori des sorciers africains, des guérisseurs et autres adeptes de rites magiques. Dans le quartier d’Akodessewa se trouve le fameux marché aux fétiches de Lomé. Installé sous des hangars aux toits de tôle qui sentent la charogne, cette caverne d’Ali Baba porte le surnom de « marché aux têtes » en raison de tous les crânes d’animaux que l'on peut y trouver.

On y apprend notamment que la peau de porc-épic mélangée à une plante tropicale guérit la varicelle et la rougeole. Quant au fameux philtre d’amour, il s’agit d’une décoction composée de plantes et d’une peau de caméléon. Glurps !

Sur les étals, on trouve des statuettes, des peaux de reptiles et de crocodiles, des serpents éventrés, des ossements d’oiseaux, de chiens ou de buffle et même d’humains ! Bref, tout ce qu’il faut pour réussir sa potion magique… ou faire des cauchemars la nuit suivante !

En savoir plus sur le marché aux fétiches
Consulter notre guide en ligne Togo

Le fort de Banghar - Inde

Le fort de Banghar - Inde
© MediaNation - Fotolia

Le très sérieux Times of India s’est posé la question : s’agit-il du pire endroit hanté d’Asie ? En tout cas, le fort abandonné de Banghar, situé dans le district d’Alwar du Rajasthan, est le théâtre de phénomènes paranormaux dès la nuit tombée.

C’est du moins ce que prétendent les gens du coin. Une affaire suffisamment sérieuse pour que l’Archaeological Survey of India interdise le site aux promeneurs après la tombée de la nuit…

Selon la légende, le fort aurait été détruit par un éboulement après qu’un magicien ait essayé d’envoûter une princesse à l’aide d’un philtre d’amour. Celle-ci refusa le breuvage, ce qui causa la destruction de Banghar.

Aujourd’hui, les fantômes chercheraient à venger le sorcier. Ce qui n’a pas empêché un groupe de jeunes Indiens d’y passer la nuit pour réaliser un film dans le style Blair Witch Project.

Consulter notre guide en ligne Inde.

Aokigahara, la forêt de la mort - Japon

Aokigahara, la forêt de la mort - Japon
© SeanPavonePhoto - Fotolia

Située au pied du mont Fuji, cette forêt si dense qu’on n’y voit plus le jour passe pour un endroit maudit. Ayant poussé sur une coulée de lave du volcan, elle abriterait des phénomènes paranormaux.

En tout cas, c’est un fait avéré, Aokigahara attire chaque année des dizaines de candidats au suicide. Certains cadavres n’ont jamais été découverts, comme happés par la verdure luxuriante.

Qualifiée de « parfait endroit pour mourir » par un écrivain japonais, la forêt serait hantée par les âmes des défunts. Gus Van Sant y a tourné son film Nos souvenirs (The Sea of Trees). En tout cas, des panneaux déconseillent fortement de sortir des sentiers balisés. Sous peine de se perdre… à jamais ?

Consulter notre guide en ligne Japon.

Prêts pour toujours plus de frissons ? Découvrez Halloween en France et dans le monde.

Texte : Routard.com

Les articles à lire

Bons Plans Voyage