Darwin et le Territoire du Nord : l'Australie intense

Darwin et le Territoire du Nord : l'Australie intense
Darwin Sailing Club ©Tourism NT

En partenariat avec les offices de tourisme du Territoire Nord et de l'Australie du Sud

A son extrémité nord, l’Explorers Way démarre ou termine sa course en beauté, à Darwin. Lovée au fond d’une baie gorgée de soleil, la capitale du Northern Territory, ville à taille humaine, accueille le visiteur dans une atmosphère cosmopolite et décontractée. Aux alentours, parcs et plages invitent au farniente ou à l’aventure. Quant à l’arrière-pays, l’Outback, il regorge de paysages sauvages d’une beauté à couper le souffle, au cœur du territoire mythique des Aborigènes.

Darwin, la capitale cool

Darwin, la capitale cool
Mindil Beach Sunset Markets, Darwin © Tourism NT

Tout au bout de l’Explorers Way, Darwin est la ville idéale pour couler des jours tranquilles avant ou après un périple à travers l’Australie. Cosmopolite, vivante et décontractée, la capitale du Northern Territory, située dans le Top End à l’extrême nord de l’Australie, concentre la moitié de la population de la région, soit 120 000 habitants. C’est une ville à taille humaine où l’on prend le temps de vivre et de savourer un climat tropical, agréable toute l’année.

Autre atout de Darwin : la ville se trouve au bord de la mer de Timor, face à une large baie étincelante où l’on peut s’adonner à toutes sortes d’activités nautiques. On se balade aussi avec plaisir le long du port et du front de mer, bordé de restaurants et de boutiques, mais aussi d’un aquarium écologique qui abrite les poissons et les récifs coralliens dans leur biotope.

Darwin, c’est aussi toute une histoire. Initialement habité par les aborigènes Larrakia, le site fut également visité par des Indonésiens et des Néerlandais avant l’installation des Britanniques qui y ont développé des industries minières. Fondée au début du 19e siècle, la ville doit son nom à Charles Darwin, le célébrissime naturaliste qui avait voyagé à bord de la Beagle, navire qui « inaugura » le port de cette future ville. Son équipage rendit ainsi hommage à son illustre passager… qui n’aborda jamais ici !

La situation géographique de Darwin en fait une ville cosmopolite, dont les habitants sont d’origine européenne, aborigène et asiatique. Un des effets majeurs de ce brassage de cultures est visible, ou plutôt se savoure à table, dans de nombreux restaurants, ainsi que dans les travées des marchés. L’un des spots gastronomiques les plus courus est le marché de Mindil Beach où des dizaines d’échoppes vous invitent à déguster une grande variété de plats dès la tombée de la nuit dans une ambiance festive, avec saltimbanques, musiciens, etc. (jeudi et dimanche d’avril à octobre). On s’y régale de street food d’inspiration souvent asiatique, mais aussi de produits frais et de fruits exotiques.

"Cage of Death", Crocosaurus Cove, Darwin © Tourism NT

Puisqu’on parle de plage, Darwin compte de nombreux sites de baignade sécurisés. Par exemple le Recreation Lagoon, avec son Wave Lagoon qui a beaucoup de succès. Et pour cause : il est balayé par des vagues générées par intermittence. De quoi bien s’amuser… Autres façons d’apprécier les abords maritimes de Darwin : la pratique de la voile ou de la pêche, ou une croisière dans la baie, pourquoi pas agrémentée d’un dîner… Et si vous voulez voir des crocodiles, mais sans prendre de risques, rendez-vous au Crocosaurus Cove, en plein centre-ville, où ces grosses bébêtes logent dans des enclos. Envie de sensations fortes ? Descendez dans l’eau à l’intérieur de la Cage of Death pour faire coucou aux crocos durant un quart d’heure !

Pour vous remettre de vos émotions, ne manquez pas les jardins botaniques, qui abritent diverses espèces de la faune et de la flore locales. On aime bien aussi flâner dans le Bicentennial Park, situé entre la mer et l’Esplanade, ainsi que dans les jardins qui entourent les temples et les églises de Cavanagh. Quelle ville agréable !

Les environs de Darwin, entre terre et mer

Les environs de Darwin, entre terre et mer
Florence Falls, parc national de Litchfield, Territoire du Nord © Tourism Australia

Située au cœur d’une région splendide, Darwin peut servir de camp de base pour explorer le Top End de l’Australie, côté terre ou côté mer.

Au large de Darwin, les Tiwi Islands, entre mers d'Arafura et de Timor, sont principalement peuplées d’aborigènes quand elles ne sont pas désertes - les plus grandes se nomment Bathurst et Melville. On y trouve des forêts tropicales, des plages de sable, des cascades, des piscines naturelles… C’est dans ce cadre que l’on propose des initiations aux arts traditionnels des aborigènes.

Juste au sud de Darwin, le parc naturel de Berry Springs, ancienne base militaire réhabilitée, est parcouru de sentiers de randonnée et comprend des trous d’eau ouverts à la baignade, garantis sans crocodiles. Si un panneau ne vous indique pas cette info essentielle, contentez-vous d’admirer le paysage et cherchez un autre site où barboter ou nager ! D’ailleurs, sachez que ce principe de précaution est à suivre dans toute la région quand vous abordez un cours d’eau.

Situé à une centaine de kilomètres de Darwin, le parc national de Litchfield possède lui aussi des piscines naturelles comme Buley Rockhole, ainsi que des chutes d'eau spectaculaires telles que celles de Tolmer, Florence et Wangi, des zones de bush et des forêts luxuriantes, ou encore des dômes de grès érodés par les éléments à l’image de ceux de Lost City.

Côtés faune, vous verrez entre autres des wallaroos et des wallabies ou des dingos, mais vous serez sans doute extrêmement frappé par la présence de termitières géantes. Notez que ces parcs mettent à votre disposition des zones de pique-nique aménagées et des terrains de camping.

Le parc national de Kakadu

Le parc national de Kakadu
Twin Falls, parc national de Kakadu, Territoire du Nord © Sam Earp - © Tourism NT

C’est le must du nord de l’Australie, immortalisé par le film Crocodile Dundee ! Et pour cause… À l’est de Darwin, l’immense parc national de Kakadu offre une superbe diversité de paysages : chutes d’eau (Twin Falls, Jim Jim Falls…), piscines naturelles (Gunlom Falls…), gorges profondes, marécages… Un vrai régal pour les aventuriers !

Il est traversé par une route goudronnée, ainsi que par des pistes que l’on emprunte en véhicule tout-terrain, ou encore des rivières comme l’Adelaide River où l’on embarque pour participer à des croisières permettant d’assister au spectacle qu’offrent les crocodiles, espèce star du parc. On y voit aussi notamment le wallaby des rochers, le wallaroo noir et quantité d’oiseaux.

En plus de ces trésors naturels, le parc de Kakadu possède un grand nombre de peintures rupestres aborigènes datant pour certaines de plus de 40 000 ans (Nourlangie Rock…). Il est donc logiquement inscrit au Patrimoine mondial de l’humanité de l’Unesco ! Immanquable.

Encore plus au sud : le parc national de Nitmiluk et le Red Centre

Encore plus au sud : le parc national de Nitmiluk et le Red Centre
Kings Canyon, parc national de Watarrka, Territoire du Nord © Tourism NT

Autre site naturel remarquable, le parc national de Nitmiluk se trouve à quelque 200 km au sud de Darwin et du parc de Kakadu, près de la ville de Katherine où l’on peut acheter de l'art et de l'artisanat aborigène.

Outre une forêt tropicale, il comprend de merveilleux sites naturels comme les gorges de la Katherine River (croisières sur de petits bateaux) et les cascades d'Edith Falls. On y trouve aussi des sites d'art rupestre.

Enfin impossible de parler du Territoire du Nord, sans évoquer le Red Centre de l’Outback, immense région qui se partage entre zones semi-arides et désert.

Située au centre de l’Australie, à égale distance de Darwin au nord et Adélaïde au sud, la ville d’Alice Springs est une base idéale pour se lancer à la découverte de cette région aux innombrables sites fabuleux.

Il ne faut pas manquer le Kings Canyon, dont les parois de grès s’élèvent jusqu’à 300 m et le parc national d'Uluru-Kata Tjuta, avec le fabuleux massif des Kata Tjuta constitué de 36 dômes et le mythique Uluru, anciennement nommé Ayers Rock.  Un gigantesque bloc de grès haut de 863 m qui prend des couleurs différentes en fonction des heures de la journée et de la météo. L’une des vues les plus phénoménales qu’il offre naît au coucher du soleil, quand il devient tout rouge !

Pour en savoir plus

Tourism NT
northernterritory.com/fr-fr

Texte : Routard.com

Bons Plans Voyage

L'Explorers Way - Les articles à lire