Drapeau Tanzanie

Géographie Tanzanie

Géographie

La Tanzanie est le plus vaste pays de l'Afrique de l'Est. La majeure partie du pays est formée par des hauts plateaux dont l'altitude oscille autour de 1 500 m.
- Les montagnes : les deux plus hauts sommets, le mont Kilimandjaro (5 892 m) et le mont Meru (4 565 m).
- Les steppes et les savanes : 64 % du pays est constitué de steppes d'herbes et de savanes (steppe + quelques arbres clairsemés = savane).
- Les forêts : même si 36 % de sa surface totale est couverte de forêts, pour découvrir la vraie forêt primaire équatoriale, c'est dans l'ex-Zaïre (aujourd'hui Congo dit démocratique) qu'il faut aller, non en Tanzanie.
On trouve quand même quelques forêts intéressantes comme la forêt humide (ou pluviale) de montagne qui peut pousser jusqu'à 3 000 m d'altitude. Elle couvre les pentes du mont Meru, du Kilimandjaro, et les versants du cratère du Ngorongoro.
Il existe aussi des forêts-galeries, sortes de longs bois touffus composés d'arbres tropicaux (palmiers, arbres à saucisses...) qui frangent les berges des rivières ou des lacs. Mais la forêt recule chaque année, au profit des cultures.

Les différents secteurs géographiques

- Le littoral tanzanien : la plaine côtière, profonde d'une soixantaine de kilomètres, offre des sols assez pauvres. La mangrove de palétuviers occupe les secteurs inondés du bord de la mer ou les deltas fluviaux.
- Les plateaux du Centre : les paysages varient. La steppe massaï (aride) est fréquente et ne comporte généralement pas d'arbres. La savane africaine (bush) est clairsemée et ponctuée d'acacias, d'euphorbes, de palmiers, de baobabs...
- Le Nord : la région la plus montagneuse, où se trouvent aussi les grands parcs nationaux les plus visités.
- L'Ouest : le lac Tanganyika est le plus long lac d'eau douce au monde (32 000 km², 675 km de long et 50 km de large) et le deuxième par sa profondeur (1 434 m). Il se déverse dans le fleuve Zaïre par la rivière Loukouga.

Environnement

Les rhinocéros et leur corne

Malgré les mesures de protection renforcées, le nombre des rhinocéros en Tanzanie a fortement diminué, comme partout en Afrique. Aujourd'hui, il y en aurait un peu plus de 3 700, la Tanzanie possédant 6 % de la population mondiale, la plupart se trouvant dans la réserve de Selous.
Le rhinocéros reste très recherché pour les prétendues vertus aphrodisiaques de sa corne. En fait, celle-ci ne contient pas d'excitant sexuel, mais renferme bien souvent les spores d'un champignon responsable d'une maladie infectieuse qui provoque des abcès chez l'homme. Peu importe, le mythe demeure intact et pousse certains à en acheter, parfois à des prix mirobolants. Un kilo de corne de rhino, réduite en poudre, peut en effet être vendu jusqu'à 12 500 €.

Les éléphants et le commerce de l'ivoire

La population des éléphants en Tanzanie a chuté de 184 000 individus en 1977 à 55 000 en 1987, mais depuis, elle est repartie à la hausse. La Tanzanie compterait entre 70 000 et 110 000 pachydermes, le plus gros contingent se trouvant à Selous. Le commerce de l'ivoire continue pourtant dans certains pays d'Afrique australe.
Le 20 octobre 1989, les délégués de la conférence de Lausanne sur les espèces menacées avaient décidé d'interdire jusqu'en 1992 le commerce international de l'ivoire. Mais le braconnage continua, bénéficiant de complicités dans les parcs, au sein de l'administration et même dans les ministères.

Le braconnage en Tanzanie

Sur le terrain, les braconniers se sont très bien organisés au fil des ans. Ils utilisent des armes automatiques, souvent bien plus performantes que les armes des gardes des parcs chargés de la lutte antibraconnage. Le Burundi voisin a servi de plaque tournante pour ce commerce lucratif, puios ce fut le Mozambique. De ces pays, la précieuse marchandise est expédiée vers les Émirats arabes et les pays d'Asie.
Le gouvernement tanzanien se range désormais derrière la nécessité de promouvoir le tourisme. Son nouveau credo : préserver la vie des bêtes, en particulier celle des gros mammifères les plus menacés.
Toutefois, le combat n'est pas gagné : les chiffres indiquent que, à l'échelle de l'Afrique, le braconnage est reparti à la hausse, dopé par la demande chinoise ! On a aussi révélé qu'une cinquantaine d'éléphants en moyenne étaient tués, chaque mois, à Selous... et un rapport parlementaire de 2012 a même évoqué un braconnage échappant désormais à tout contrôle, parlant de chiffres dramatiques à l’échelle du pays (30 éléphants tués par jour entre 2009 et 2011... !).
Est-ce un hasard si la Tanzanie, lors de la réunion internationale de la CITES, en mars 2010, à Doha, a défendu, seule avec la Zambie, une demande d'autorisation de vente de ses stocks d'ivoire ? Heureusement, la grande majorité des pays africains, emmenée par le Kenya, a refusé de suivre la Tanzanie dans cette voie et, fin 2012, la Tanzanie a renoncé à son projet. Reste à vérifier si la volonté politique affichée de lutter désormais contre le braconnage se traduira bel et bien sur le terrain.




On en parle sur le forum Tanzanie

> Tous les messages Climat Tanzanie

SUJET dernier
  Tanzanie Zanzibar fin fev deb mars ? (9 réponses) 13/01/2014
  Quoi mettre dans sa valise pour la Tanzanie (1 réponse) 11/12/2013
  Ascension Kilimandjaro fin juillet (2 réponses) 29/11/2013
  Tanzanie début juin, ça se tente? (3 réponses) 07/09/2013
  Safari en famille en Tanzanie en février (5 réponses) 01/08/2013
  Voyage Tanzanie en Avril ? saison des pluies ? (10 réponses) 02/07/2013
  Fin janvier début février en Tanzanie (1 réponse) 05/06/2013
  Tanzanie en avril (7 réponses) 24/04/2013
  Date départ en Tanzanie, question pour ceux qui connaissent. (5 réponses) 06/03/2013
  Tanzanie en famille le 24 février (1 réponse) 10/01/2013
Accéder au forum Tanzanie
Drapeau sejours week end Tanzanie

Partir en Tanzanie


Applis