Culture Maroc

Habitat

Les kasbah

Dans le Sud, vous rencontrerez au milieu des palmeraies ces superbes bâtisses fortifiées en pisé. Autrefois résidence du seigneur, la kasbah joua un rôle fondamental pendant des siècles. Elle servait à la fois d'abri pour les récoltes et de refuge aux oasiens quand les pillards du désert devenaient menaçants.
Comme toutes les maisons traditionnelles du Sud marocain, les kasbah sont construites en pisé, mais sur des fondations en pierre.
Les kasbah comprennent trois niveaux : le rez-de-chaussée est consacré aux animaux, avec une étable et une pièce pour les activités agricoles ; le 1er étage est l'espace central, réservé aux femmes, avec sa cuisine à ciel ouvert ; le 2e étage est constitué du salon de réception, réservé aux hommes, l'ensemble étant coiffé d'une terrasse.
Certaines de ces kasbah, inscrites au Patrimoine mondial de l'humanité par l'Unesco à la fin des années 1980, font l'objet d'un programme de conservation.

Les riad et les dar

Le terme « riad » signifie en fait « jardin clos », tandis que dar veut dire « maison ».
Le riad est toujours de plain-pied. C'est en quelque sorte la maison bourgeoise de la médina. Dans un dar, on compte deux étages maximum, un salon de réception au rez-de-chaussée et une terrasse.
Par abus de langage, on utilise le terme « riad » pour désigner des maisons traditionnelles construites autour de cours intérieures.
La vie familiale s'organise autour de ces cours intérieures. Les différentes pièces ne communiquent pas nécessairement. Les fenêtres s'ouvrent sur la cour intérieure, alors que les murs donnant sur la rue ne disposent d'aucune ouverture.

La tente berbère

C'est l'habitat utilisé par les nomades en transhumance avec leurs troupeaux.
La tente (khaïma) de couleur marron est tissée en laine de mouton ou en poil de chèvre. On retrouve l'espace réservé aux femmes et aux enfants, et un autre espace de réception, que les hommes utilisent pour dormir. Le sol est recouvert de nattes, de tapis et de coussins.

Musique et danse

Les musiques

La musique populaire

Variée et imaginative, la musique populaire est en constante évolution. Ce sont des chansons légères, en langue arabe dialectale.
Il en existe 3 types principaux :

  • Le griha est une improvisation poétique, à l'origine purement vocale, qui s'est ensuite discrètement accompagnée de oûd (sorte de luth arabe) ou de violon avant de laisser la place aux percussions.
  • La musique de cortège fait la part belle à une sorte de hautbois, le ghaïta, et au tambour tabala.
  • Enfin, la ghounia est une chanson légère qui utilise des thèmes d'actualité.

En marge de cette dernière, le raï, d'origine algérienne, a fait des émules au Maroc.
Il faut aussi citer les Nass el-Ghiwane, groupe qui s'est fait connaître par des textes engagés chantés sur des rythmes traditionnels.

La musique classique

Connue sous le nom de musique arabo-andalouse, c'est une musique de cour jouée et chantée généralement dans les grandes villes du Nord. Elle est surtout un divertissement pour les hommes de lettres et les savants, les textes étant toujours d'une grande qualité.
Classique également est la musique d'inspiration sacrée qui relève du soufisme. Le soufisme a développé l'art du chant sacré (pour voix d'hommes).

La musique berbère ou rurale

La musique rurale, notamment berbère, est souvent indissociable de la danse et de la poésie, et a gardé, dans son isolement pastoral, toute son authenticité. Elle est inspirée de la campagne marocaine. Les chants et les danses des paysans sont de magnifiques spectacles. Ils ont très souvent une fonction religieuse.

La musique du monde arabe

Le Maroc est très ouvert aux grands chanteurs égyptiens ou proche-orientaux, tels Oum Kalthoum, Fairuz et Mohammed Abdel Wahab.

Les danses

Vous assisterez certainement à quelques danses folkloriques, le plus souvent collectives.
Dans le Haut Atlas, en pays chleuh, on peut observer l'ahouach, dansée par des femmes alors que les hommes donnent le rythme en frappant les bendir.

Les Gnaoua ont conservé leurs rythmes africains. On peut assister à leur démonstration à Essaouira ou à Marrakech. Dommage, ces « spectacles » sont de plus en plus dénués d'authenticité. 

Services voyage



Forum Maroc

Voir tous les messages
Culture

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Les dernières discussions du forum Culture Maroc

Vos discussions préférées du forum Culture Maroc

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Maroc

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus Maroc

Agenda Maroc

Maroc Les articles à lire