Sports et loisirs Maroc

Comme dans la plupart des pays du monde, le sport roi demeure le football, avec quelques-uns des clubs les plus titrés d’Afrique, le Raja de Casablanca notamment. Les jeunes Marocains connaissent le nom des joueurs de l’équipe de France par cœur, même si c’est Zizou qui reste le plus célèbre d’entre eux.

Mais d’autres disciplines connaissent un certain essor, comme l’athlétisme ou le cyclisme, notamment grâce au Tour du Maroc inscrit au calendrier de l’Union cycliste internationale.

Sports nautiques

Avec ses 3 530 km de littoral répartis entre Méditerranée et Atlantique, le Maroc offre de nombreuses possibilités pour pratiquer les sports nautiques tels que le surf, la planche à voile, le kite-surf et le jet-ski. Les côtes atlantiques marocaines n'étant pas baignées par le Gulf Stream, la température de l'eau n'excède pas 18 °C, même en plein été !

Par ailleurs, la houle puissante de l'Atlantique rend la baignade dangereuse, et il est recommandé de rester dans les endroits aménagés ou surveillés. Important : le naturisme est formellement interdit.
Sachez enfin que l'upwelling (remontée d'eaux froides des profondeurs), associé à un puissant vent thermique rafraîchit considérablement le bord de mer en plein été, notamment dans les environs d'Essaouira. Si le phénomène ravit les véliplanchistes, il est fort désagréable pour ceux qui veulent bronzer sur la plage. Préférer la côte méditerranéenne.

Randonnée

Le tourisme rural est en plein boom. Les petites infrastructures hôtelières fleurissent un peu partout dans les Atlas, proposant des excursions et des guides. Le Maroc est le paradis des randonneurs. Une randonnée pédestre, équestre ou à VTT est l'occasion rêvée pour un contact avec les gens des montagnes, dont le mode de vie demeure encore très simple. Région du Toubkal, du djebel Siroua, Haut Atlas central, Anti-Atlas, Moyen Atlas et Rif, autant de paysages et d’ambiances à découvrir pour l’amateur de pleine nature.
Dans la montagne, la meilleure saison pour une randonnée pédestre s'échelonne d'avril à octobre. En hiver, préférer le désert.

Pour certaines randonnées, les services d'un guide sont utiles, voire indispensables. Mais attention, il y a les vrais guides (demander à voir la carte officielle) et il y a les faux !

Attention, même accompagné d'un guide diplômé, il est prudent de souscrire une assurance couvrant les activités sportives en cas de pépin. Et ce avant votre départ.

Ski

Les spécialistes du ski de randonnée connaissent le Maroc depuis longtemps, car le Haut Atlas central offre de nombreuses possibilités de randonnées hors pistes. Les amateurs de ski de fond préféreront le Moyen Atlas et la région d’Ifrane, pour d’authentiques randonnées dans les forêts de cèdres.

Pour le ski alpin, la plus haute station d’Afrique se trouve au sud de Marrakech, à l’Oukaïmeden (2 600 m d’altitude) ; malheureusement, l’enneigement y demeure souvent très aléatoire. Elle ouvre théoriquement de mi-décembre à mi-avril, et dispose de plusieurs téléskis et d’un télésiège.

Guides

- Les guides officiels : ils sont soit locaux, soit nationaux, mais offrent sensiblement les mêmes prestations. S'ils portent de moins en moins la djellaba, ils ont un badge (rouge pour les premiers et vert pour les seconds) et une carte de guide officiel du ministère du Tourisme marocain. Cette carte, avec photo, est toujours écrite en français (et non en arabe !).
En général, les guides nationaux sont habilités à vous conduire à travers tout le pays et, contrairement aux guides locaux qui, en théorie, ne peuvent vous guider que dans leur localité (qui figure sur leur carte).
Les offices de tourisme peuvent vous fournir une liste de guides (à contacter vous-même) ; sinon, renseignez-vous dans les agences de voyages des grandes villes ou dans les bureaux des guides de certains lieux touristiques ( ou encore à la réception de votre hôtel).

- Les guides de montagne, appelés « guides des espaces naturels » : ils ont suivi un apprentissage ardu. Tout guide diplômé possède une carte professionnelle (avec photo).
Attention, certains guides officiels sous-traitent parfois la visite ou la randonnée montagnarde à un frère ou un cousin, lequel n'est pas un guide officiel. Refusez systématiquement.

- Les faux guides : ils sont encore nombreux dans les grandes villes, malgré la chasse que leur fait la police touristique. On les reconnaît à leur baratin, leur envie de vous conduire de magasin en magasin dans l'espoir de toucher une commission. Évitez cependant d'être désagréable, hautain ou dédaigneux, c'est souvent leur seul moyen de subsistance. Si vous souhaitez effectuer la visite seul, éconduisez-les en douceur et, surtout, avec le sourire. De même en montagne, les faux guides sont nombreux.

- Les gamins : des enfants proposent parfois de vous guider ; très clairement, on vous les déconseille. Certes, ils sont souvent débrouillards, mais leur place est d'abord dans une école, et puis gare à eux si la police leur tombe dessus.

- S'aventurer seul : en montagne, jamais ! En ville, c'est tout le contraire. Il faut quelquefois savoir se perdre dans le dédale d'un souk. Rabatteurs et faux guides sont moins nombreux au centre des médinas, et la balade est d'autant plus authentique.

Forum Maroc

Voir tous les messages
Activités et visites

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

BESOIN D'UN RENSEIGNEMENT ?

Poser une question

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ? Cherchez et trouvez ici votre compagnon de route.

Petites annonces Maroc

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...