Les Alpes, montagnes de lumière

Mont Blanc, Aiguille du Midi, lacs d'altitude... Les paysages alpins se dressent de toute leur force, comme pour mieux tutoyer la lumière. Photographe basé en Savoie, Nicolas Boulandet ne manque pas une occasion d'aller arpenter les sentiers de montagnes, pour admirer la rencontre entre les sommets fermement enracinés et les ciels sans cesse changeants.

Face au géant

Face au géant
© Nicolas Boulandet

J’ai pris cette photo lors d’un week-end d’automne près de Chamonix, en compagnie de mon ami photographe Thomas Gallopin (qui pose pour la photo). Après une randonnée dans la brume et un bivouac à près de -5 degrés, le massif se dévoile enfin au matin. Nous redécouvrons, comme à chaque visite dans ce massif, le relief acéré des aiguilles et l’incroyable puissance du Mont Blanc. Un spectacle mémorable.

Rebelle

Rebelle
© Nicolas Boulandet

Isolé au cœur des géants de roche, il pousse. Photo réalisée sur le tracé du tour du Mont Blanc, au pied des aiguilles rouges.

La muraille des Alpes

La muraille des Alpes
© Nicolas Boulandet

La chaine des Fizz est une véritable œuvre d’art : des faces à pic et des pics acérés formant un relief d’un autre monde. La crête s’illumine dès les premiers rayons du soleil et se dévoile progressivement au fil de la matinée, un spectacle incroyable !

Bouquetin sur les crêtes

Bouquetin sur les crêtes
© Nicolas Boulandet

Rencontre au petit matin avec l’une des espèces emblématiques de nos montagnes: le bouquetin. Au loin se dessine le Mont Blanc, point culminant des Alpes françaises.

L’aiguille du midi

L’aiguille du midi
© Nicolas Boulandet

Je ne me lasserai jamais de la prendre en photo. Plantée là, au cœur du massif, elle surveille les sommets, les glaciers et la vallée. Photo prise aux premières lueurs du matin depuis le refuge de Flégère.

Entre terre et mer

Entre terre et mer
© Nicolas Boulandet

Regarder la mer au milieu de la montagne, ce n’est pas commun ! Un spectacle rare dont j’ai la chance de pouvoir profiter de temps à autres. Cette photo est assez marquante pour moi tant on peut voir la montagne déchirée de ce qui était autrefois un épais et majestueux glacier.

Ice

Ice
© Nicolas Boulandet

Soufflées par le vent, les dernières traces humaines se transforment en formes abstraites, laissant apparaitre toute la rudesse de l'hiver dans ces formes déchirées.

Cascade

Cascade
© Nicolas Boulandet

La magnifique cascade du Rouget près de Sixt Fer à Cheval. Toute la puissance de l’eau et de la montagne en un endroit. La vallée de Sixt Fer à Cheval regorge de cascades. Celle-ci est l’une des plus accessibles mais également l’une des plus belles.

Rock

Rock
© Nicolas Boulandet

Après plusieurs dizaines de minutes d'attente dans la brume, au cœur des montagnes, les aiguilles percent enfin les nuages tel un mirage et nous dévoilent enfin leurs incroyables reliefs.

Récif des montagnes

Récif des montagnes
© Nicolas Boulandet

Les montagnes recèlent des trésors cachés. Au lendemain d’un glacial bivouac près des sommets, je pars chercher un peu d’eau pour déjeuner. Le lac est calme. Je découvre en me penchant les incroyables couleurs que prennent les eaux, grâce au subtil mélange entre la lumière et le gradient de profondeur. Je profite de l’absence de vent pour capter le reflet des montagnes, monte un filtre polarisant sur mon objectif (il permet de supprimer les reflets sur la surface) et capte ce superbe instant.

Lenticulaires

Lenticulaires
© Nicolas Boulandet

L’une de mes premières photos de 2020, l’aiguille du goûter et le Mont Blanc voilé dans les nuages prise, depuis la station de Passy Plaine Joux, qui offre une vue incroyable sur le Mont Blanc. Les nuages lenticulaires sont les formations nuageuses les plus surprenantes que j’ai pu observer. Leur formation est relativement rare mais un spectacle à chaque fois !

Pastel automnal

Pastel automnal
© Nicolas Boulandet

Au détour d’un sentier de randonnée dans la Tarentaise, je me perds dans les moraines, en quête des incroyables couleurs d’automne qu’arbore la végétation à cette saison. Je découvre finalement cette étendue d’eau perdue. Une incroyable zone humide au cœur des moraines, marquée au sol du passage des animaux venant s’abreuver. La végétation que je suis venu chercher, est finalement présente au second plan, le ciel se nappe d’incroyables textures ; tout pour me plaire.

Shadow

Shadow
© Nicolas Boulandet

5h du matin. Je suis au pied du glacier du mont Pourri. La chaleur des derniers jours a déstabilisé la montagne qui s’effondre devant nous, dès le lever de soleil. La météo est difficile et une épaisse nappe de brouillard emprisonne les sommets. Derrière nous, la lumière perce sur la vallée…

Under the starlights

Under the starlights
© Nicolas Boulandet

Ce jour là, après une rapide ascension à ski de randonnée, nous établissons le camp au cœur de la montagne. Le ciel est clair, la nuit est douce, les étoiles et la voie lactée se dévoilent. Nous contemplons cet incroyable spectacle, sublimé par l'écrin de sommet qui nous entoure.

Questions à Nicolas Boulandet

Le Routard : Etant basé en Savoie, pars tu souvent faire des prises de vues dans les Alpes ?

Nicolas Boulandet : Oui, mes études m’ont amené à vivre quelques années loin d’elles. Depuis mon retour en Savoie, il y a trois ans, je profite de mon temps libre pour sillonner les Alpes, chercher de nouveaux endroits à explorer et à photographier. Les possibilités sont vraiment nombreuses pour trouver de belles vues sur les montagnes ou la nature de manière générale.

Le Routard : As-tu des coups de cœur, des lieux que tu aimes plus particulièrement ?

Nicolas Boulandet : Oui je ne me lasse pas du massif du Mont Blanc. Le relief est absolument incroyable et la dimension des montagnes force toujours le respect. L’altitude du massif permet de pouvoir l’observer depuis de nombreux points culminants alentour, et rend les opportunités photographiques très nombreuses. La vue sur les glaciers et leur évolution au fil des ans est toujours saisissante, et rappelle à chaque sortie à quel point tout ça est fragile.

Le Routard : Comment se déroule une sortie photo typique ?

Nicolas Boulandet : Mes sorties photos se déroulent en deux temps: une première phase de préparation (recherche de l’itinéraire, évaluation des conditions météorologiques et préparation du matériel adéquat) et une seconde phase plus concrète de prise de vues. Je décide généralement d’un endroit à photographier, puis laisse voguer mon inspiration sur le chemin. J'essaye de prévoir à l'avance tout en laissant une grande ouverture au hasard qui fait souvent bien les choses !

Le Routard : Est-ce ton métier ?

Nicolas Boulandet : Oui, la photographie était jusqu’à aujourd’hui une activité parallèle à mon travail principal. Actuellement en fin de contrat sur mon travail principal, je vais désormais développer mon activité photo au maximum. Je travaille en indépendant au travers de la vente de mes photographies sur mon site internet et en prestation pour des entreprises et particuliers.

Le Routard : Tu as l'air d'apprécier les ambiances nuageuses. As-tu un sujet et/ou un style de prédilection, essaies-tu de faire passer un message dans tes photos ? 

Nicolas Boulandet : Oui, j'aime le caractère que prennent les paysages dans des ambiances nuageuses. Ils apportent un dynamisme certain dans des paysages figés et donnent souvent naissance à des lumières et atmosphères très particulières.

Mes photos retranscrivent tout ce que j’aime: la montagne, la nature et les espaces naturels. J’essaie indirectement de sensibiliser à la beauté et la fragilité de la nature qui nous entoure, tout en essayant de permettre aux personnes qui n'ont pas la possibilité de se déplacer ou de voyager, de s’évader un instant au travers de mes photos. La photographie est avant tout un moyen de communication et une manière de passer des messages.

Le Routard : Choisis tu tes destinations de voyage en fonction du potentiel photographique ?

Nicolas Boulandet : Je choisis mes destinations sur un ressenti général qui mêle culture et paysage. Le "potentiel photographique" est avant tout pour moi la richesse et la diversité. Il se dévoile au fil de la route sur le voyage. Les destinations de montagne mêlant pics montagneux, et grandes étendues naturelles sont avec le recul mes destinations de prédilection.

Le Routard : Quels sont les pays qui t'ont le plus marqué ?

Nicolas Boulandet : L’Inde et le Pérou ont été les deux pays les plus marquants pour moi, tant sur la culture, l’humain ou les paysages. J’ai toujours été attiré par les régions d’altitude pour mes voyages, ceux-ci ont été les points culminants. La cordillère blanche et le Ladakh sont deux régions d’altitudes distantes de milliers de kilomètres, dans lesquelles j’ai pourtant retrouvé un nombre incroyable de similitudes: des paysages épurés, toujours majestueux, une quiétude certaine dans des conditions parfois très rude, et une réelle humanité des populations.

Le Routard : Quel équipement photographique emportes-tu en voyage ?

Nicolas Boulandet : On ne peut pas tout emmener en voyage, il faut choisir le bon ensemble qui correspond à notre pratique et notre mode de voyage. J'emmène donc l’essentiel pour moi: un grand angle 16-35mm F4 monté en continu sur mon boitier SONY A7 III, complété par un 70-200mm F4. Si mes conditions de voyage le permettent, un petit drone vient parfois compléter ce matériel pour des angles de vue aériens.

Le Routard : Comment retravailles-tu tes photos ?

Nicolas Boulandet : Je capture mes photos en format brut (RAW), que je «développe» dans des logiciels adaptés pour interpréter au mieux les informations captées par mon appareil sur le terrain. Suite au développement de base, j’oriente l’ambiance de mes photos, pour recentrer le regard sur des éléments-clés de l’image et immerger le spectateur dans l’atmosphère que je souhaite.

Le Routard : Quel est ton prochain projet ?

Nicolas Boulandet : Je pars à partir du mois d’aout pour un voyage de quelques mois en Asie. L'idée est de prendre un vol aller simple, puis voyager au moyen de transports doux, au fil des rencontres et opportunités professionnelles, notamment à travers les montagnes d'Asie que je rêve de retourner explorer.

Découvrez les autres photos de Nicolas sur son site personnel et son profil Instagram.

À voir également nos autres portfolios et toutes les photos de la communauté.

Vous aussi, montrez-nous vos plus beaux clichés.

 

Mise en ligne :

Alpes Les articles à lire

Voyage Alpes

Bons Plans Voyage

Services voyage