Vallée de la Creuse, sur les traces des impressionnistes

Vallée de la Creuse, sur les traces des impressionnistes
Rocher de la Fileuse à Crozant © ADRT23

Le littoral normand, les bords de Seine, le village de Barbizon en lisière de la forêt de Fontainebleau, celui de Pont-Aven en Bretagne… Tous ces lieux ont attiré de nombreux peintres à partir du 19e siècle. Entre les années 1850 et 1920, ce fut également le cas de la vallée de la Creuse, dont les paysages singuliers ont inspiré notamment Claude Monet. Les sites à voir ont tout pour combler les amateurs d’escapades qui font rimer nature et culture. « Tout y enflamme l’imagination… tout y serre le cœur » écrivait George Sand à leur propos !

La vallée de la Creuse, muse des peintres

La vallée de la Creuse, muse des peintres
Vallée de la Creuse © david hughes - stock.adobe.com

C’est une vallée située au nord-ouest du département de la Creuse, traversée par deux rivières, la Creuse et la Sédelle, qui se frayent un chemin entre de petites gorges… Ce cadre des plus bucoliques a séduit les peintres paysagistes dès les années 1850, à une époque où travailler « sur le motif » (c’est-à-dire en extérieur) commençait à s’imposer, les artistes pouvant enfin disposer de tubes de couleurs et de matériels faciles à transporter. Cette manière de faire et de penser a notamment donné naissance à l’impressionnisme.

C’est par centaines que les peintres vont venir dans cette vallée pour de courts ou longs séjours, afflux favorisé par l’arrivée du chemin de fer dans la région. Si les sites d’Argenton-sur-Creuse et Gargilesse (où George Sand, qui a contribué à rendre fameuse la vallée, avait une maison) ont eu les faveurs de peintres, ce sont Crozant et Fresselines qui furent les plus courus.

Hôtel Lépinat © ADRT23

Il a fallu beaucoup d’énergie à des passionnés pour faire reconnaître l’importance qu’a eu la vallée dans l’histoire de l’art. L’école de Crozant désigne aujourd’hui les artistes qui travaillèrent sur de mêmes motifs dans la région, notamment un grand nombre d’impressionnistes et de postimpressionnistes. Ont peint ici Claude Monet, Armand Guillaumin, Émile Othon-Friesz, Allan Osterlind, Léon Detroy, Paul Madeline, ou encore Francis Picabia...

Pour diverses raisons, les peintres ont peu à peu délaissé cette belle vallée durant la première moitié du 20e siècle : orientation vers de nouvelles formes d’art, modification de certains paysages due notamment à la création du barrage d’Éguzon et l’emprise de la végétation sur une partie des rives rocheuses des rivières… Verdure qu’apprécient les visiteurs d’aujourd’hui, lesquels, qu’on se rassure, retrouvent tout de même bon nombre de motifs immortalisés par les peintres sur leurs tableaux !

Crozant, cœur de la vallée des peintres

Crozant, cœur de la vallée des peintres
Forteresse de Crozant © Saison d'Or & Co. - M. Anglada - ADRT23

Le village de Crozant a été le point d’ancrage des artistes qui se sont enthousiasmés pour la vallée de la Creuse. L’hôtel Lépinat y fut le havre principal des peintres, qui s’y côtoyaient dans une ambiance bon enfant. Cette auberge a été transformée en centre d’interprétation comprenant notamment des projections, des installations interactives et des salles d’exposition de tableaux.

Tout près, derrière l’église, vous attend une vue sur les vestiges de la forteresse de Crozant, dont il subsiste essentiellement des tours en ruine. Le site, qui possède un cachet extraordinaire, s’étend sur une colline rocheuse dont la pointe est arrondie et bordée par les rivières Creuse et Sédelle, qui se rejoignent à sa base.

Arboretum de la Sédelle © Philippe Wanty - ADTR23

Se rendre sur l’autre rive de la Creuse en haut du rocher de la Fileuse est impératif. On y a un point de vue saisissant sur cette colline après avoir emprunté un chemin bucolique des plus charmants. La plupart des peintres sont comme vous tombés amoureux de ce paysage !

Comme de nombreux artistes encore, il faut aussi aller vous balader sur les bords de la Sédelle où des moulins ont été conservés.

Pendant que vous y êtes, ne manquez pas de visiter l’Arboretum de la Sédelle, en bas duquel coule cette même rivière. C’est un jardin remarquable qui recèle notamment une collection d’érables très réputée.

Fresselines, au temps de Monet et de Rollinat

Fresselines, au temps de Monet et de Rollinat
Espace Monet-Rollinat © ADRT23

Fresselines est l’autre haut lieu de l’école de Crozant, où a été créé l’Espace Monet-Rollinat. Ce centre d’art comprend des espaces d’expositions et de pratiques artistiques, ainsi que des évocations des deux personnalités qui lui donnent son nom.

Maurice Rollinat était un poète (auteur de Les Névroses) qui, après avoir connu un certain succès à Paris, se retira ici dans une petite maison où il recevait entre autres des artistes. Parmi ceux-ci figurait Auguste Rodin, qui rendit hommage à son ami à travers Le Poète et sa Muse, un bas-relief enchâssé dans un mur de l’église du village.

Claude Monet, l’un des très grands noms de l’impressionnisme, fut aussi de ses visiteurs. En 1889, il a peint une dizaine de tableaux sur le site naturel du confluent des deux Creuse, la Petite et la Grande. C’est l’une de ces fameuses séries qui lui permettaient de montrer un même paysage tel qu’il le voyait, à différents moments. Encore une balade incontournable !

Pour aller plus loin, dans la Creuse

Pour aller plus loin, dans la Creuse
Château de Boussac © ADRT23

D’autres belles choses sont à voir dans les environs de la vallée de la Creuse. À La Souterraine, vous visitez l'église romane Notre-Dame, étape située sur un chemin menant à Saint-Jacques-de-Compostelle, et la Tour de Bridiers, vestige d’un château médiéval.

Autre édifice roman, l’église de Bénévent-l’abbaye mérite également votre attention. C’est le point de départ de la Voie de Rocamadour, itinéraire emprunté par des pèlerins en route pour la cité du Quercy et/ou Compostelle.

Le château de Boussac, édifice du Moyen Âge superbement restauré, est également à votre portée. On y voit notamment des tapisseries, ce qui rappelle que c’est là qu’a été découverte celle de la Dame à la licorne. Mais aussi qu’Aubusson et sa Cité internationale de la tapisserie ne se situent pas très loin…

Enfin, le Musée d'art et d'archéologie de Guéret possède une collection de tableaux peints dans la vallée de la Creuse par, entre autres, Guillaumin, Madeline ou Alluaud. Il comprend aussi des collections de peintures flamandes, italiennes et françaises du 16e au 20e siècle, de sculptures, d’arts asiatiques, d'émaillerie limousine, d'archéologie, d’histoire naturelle… Mais, pour admirer tous ces trésors, il vous faut attendre la fin 2020 car le musée est en travaux.

La vallée de la Creuse… dans l’Indre

La vallée de la Creuse… dans l’Indre
Argenton-sur-Creuse © LEDAY L - stock.adobe.com

Née dans le département à qui elle donne son nom, la rivière Creuse poursuit sa route dans celui de l’Indre.

Des peintres ont également posé leur chevalet dans et autour d’Argenton-sur-Creuse et Gargilesse où l’on peut prolonger son séjour sans difficulté puisque ces jolies cités sont proches de Crozant et Fresselines. La première est surnommée « Venise du Berry », tandis que la seconde a été labellisée « Plus Beau Village de France » !

On profite aussi dans ces parages des loisirs qu’offrent les eaux du barrage d’Eguzon.

Fiche pratique

Retrouvez les bons plans, infos pratiques et adresses dans le Routard Limousin en librairie

Consulter notre guide en ligne Limousin

Office du tourisme de la Vallée des peintres 

Sites de la vallée des peintres

Creuse Tourisme 

Berry Tourisme 

Comment y aller ?

Train Intercités ou TER jusqu’à La Souterraine. Compter 2 h 50 de trajet depuis Paris-Austerlitz. Location de voiture sur place.

Où manger ou boire un verre

- Auberge de la Vallée : 14, rue Armand Guillaumin à Crozant. Belle cuisine marquée terroir à base de produits locaux. Formules à partir de 17 €, menus 39-56 €.

- Hôtel Nougier, à Saint-Étienne-de-Fursac. Un hôtel de charme d’une dizaine de chambres et une table à juste titre réputée.

- Auberge des Pêcheurs : 2, rue des Pradelles à La Celle Dunoise. Avec terrasse en bord de rivière, face au village (belle vue). Idéal pour boire un verre au cours d’une balade. À la carte aussi : fish and chips, burgers, plats du jour français traditionnels… Concerts certains soirs. Menu 12,50 €.

Trouvez votre hôtel dans la Creuse

À lire

- « Impressionnisme et postimpressionnisme dans la vallée de la Creuse » de Christophe Rameix, éditions Christian Pirot. L’ouvrage de référence sur la question, abondamment illustré. Il comprend notamment la reproduction de la série de Claude Monet réalisée à Fresselines en 1889.

Texte : Michel Doussot

Mise en ligne :

Limousin Les articles à lire

Voyage Limousin

Bons Plans Voyage

Services voyage