Forum Camping-car

Tout savoir, sur les carrosseries de nos camping-cars

298 réponses

Dernière activité le 23/11/2018 à 19:50 (consulter)

Avis non contrôlés
Signaler
yves 89
Le 06 novembre 2014
Bonsoir à tous ,
Je reprends ici le thème d' un sujet débattu dans une discussion voisine , afin de le développer plus en détails .
JP 41 et quelques autres , avaient émis des doutes sur la solidité d'une carrosserie en polyester , là dessus , je me suis permis de leur répondre qu' ils pouvaient être rassurés, et notre ami Louis , qui , tout comme moi , connait le sujet ,( puisque nous avons travaillé l' un et l' autre dans ce domaine ) est venu confirmer les explications que j' avais données .
Toutefois , sans " abreuver " l'ensemble de nos collègues par des explications qui seraient trop techniques , je vais essayer ici en termes simples ,de leur rappeler ici les quelques fondamentaux de base leur permettant de mieux les éclairer sur les principes de la fabrication des carrosseries ......, je précise que Louis , avait fort bien commencé à en expliquer les grands principes .

Au départ , il y a la naissance de l' automobile : en gros, on peut la situer dans la première décennie du siècle précédent .
Une auto , à ce moment là , c'est quoi :
-Un châssis , sur lequel on fixe un essieu avant , un essieu arrière , en bout desquels , de chaque côté on pose un moyeu , sur lequel vient se fixer la roue
.On pose ensuite sur la partie avant du châssis un moteur que l' on accouple à une boite de vitesse au bout de laquelle vient s' accoupler à son tour un arbre de transmission , qui lui va s'accoupler à l' essieu arrière par l' intermédiaire d' un pont, ( naturellement , je simplifie.....et je résume ! )
Il reste ensuite à poser sur l' ensemble de tout ce montage la partie qui nous intéresse le plus .... une coque , cette dernière sera boulonnée sur toute la base du reste .
Ce système de fabrication va perdurer plusieurs décennies , jusqu' a ce que les ingénieurs se penchent à nouveau sur la question et qu'ils se mettent à modifier sérieusement la donne ..... !
C'est à partir de là ,( fin des années 40 , mais pour la grande production surtout début des années 50 ) qu' apparait , la caisse dite " autoporteuse" , appelée plus couramment " monocoque "
Dans ce nouveau procédé , vous n' avez plus à franchement parler un châssis, et une coque séparée , mais ces deux éléments, font partie intégralement l' un de l' autre , et au final ne forment plus qu' une seule et unique pièce
Naturellement , puisqu' il faut toujours continuer de poser les essieux avant et arrière , certaines parties basses de cette pièce unique, vont devoir obligatoirement jouer le rôle qui était celui du châssis d'origine, et c'est pour cette raison que l' on va être obligé de renforcer des parties précises de cette monocoque par l' emploi de "morceaux " de type longerons , et divers autres pièces de renfort ..... mais , quoi qu' il en soit, il ne sera plus possible de séparer un seul morceau de l' ensemble vu que tous ces éléments seront soudés entre eux, dans le but premier d' atteindre une rigidité maximum
Alors me direz vous , mais quel rapport avec nos CC ?
- Le rapport c'est que si effectivement ,toutes les automobiles sont depuis bien longtemps fabriquées sur le procédé monocoque , nos CC eux qui font partie des véhicules utilitaires , (apparentés à de petits camions ) sont toujours fabriqués sur l' antique principe du châssis ..... et de la coque séparée!
Dans le monde du camion , et cela pour tout un tas de contraintes que Louis vous expliquerait bien plus en détails que moi , ( vu que c' était sa spécialité ) , il n'est pas pour l' instant possible d 'avoir recours à un autre procédé de fabrication que celui datant de l' origine, coque et châssis !

Pour l' anecdote ,
- La dernière voiture française à avoir été fabriquée le plus longtemps avec un châssis et une coque, est la 2 chevaux Citroën qui a duré jusqu' au début des années 90.....!
Voilà, cette première explication , qui fait partie éventuellement d' autres qui suivront
( exemple les différentes matières qui ont été employées etc.....)
Si ce thème vous intéresse et que vous désirez continuez cette discussion , vous pouvez déjà exprimer les remarques qui vous viennent à l'esprit sur cette première partie du sujet
A plus
, Bien cordialement , Yves





Pourquoi pas le bois

Signaler
fran67
Il y a 6 années
Bonjour Guy, bonjour à tous,

Je voulais simplement indiquer que je pensais que ce n’étais pas le sandwich à la base des problèmes mais l’absence de protection des découpes. Imaginons que chaque fois qu’il y avait découpe ( par exemple pour mettre un lanterneau), on badigeonne copieusement cette découpe de mastic ou qu’on le recouvre d’un film élastique type peinture caoutchouc empêchant toute pénétration d’eau on ne serait peut être pas obligé de sophistiquer ces sandwichs.
Personnellement je n’ai rien contre le bois. Ce qui me gène c’est qu’on ne puisse pas l’utiliser car on ne sait pas rendre étanche toutes ces découpes. Donc en l’absence d’avancée dans ce sens, je suis contre toute introduction de matière hygroscopique dans ces parois.
Aujourd’hui avec les produits très élaborés que l’on a ( mastic … ), un bon recouvrement et l’application généreuse d’un de ces mastics devrait rendre étanche nos véhicules malgré les écarts de temperature, les contraintes mécaniques  et les déformations quelqu'en soit l'origine thermique ou mécanique ( qu'on oublie trop souvent) de nos parois .

Concernant l’épaisseur, combien de camping car ne sont utilisé que l’été ou en demi saison?
Pour moi un critère est l’absence significative ( je sais cela ne veut pas dire grand chose et d’autre part je ne vais pas vérifier dans les placards ) de condensation sur les parois .

Dans tous les camping car commercialisés actuellement, les lanterneaux – baies … sont tous à double vitrage.

Bonne journée
PS à JP 41 : par grand soleil, est ce les lanterneaux ou les rideaux (stores occultants) de ces lanterneaux qu’il faut éviter de fermer ? personnellement je laisse toujours ces lanterneaux fermés , par contre je tire jamais les rideaux ni les moustiquaires de ces lanterneaux pour éviter d’enfermer la chaleur. Est ce la bonne solution ?


les différences des accessoires

Signaler

Il y a 6 années
bonjour,

en ce qui concerne les lanterneaux il y a plusieurs modèles déjà chez narbonne accessoires à des prix très différents ce qui prouve qu'ils ne sont pas tous les mêmes.
Il y a des fournisseurs allaemands mais aussi espagnols et italiens de lanterneaux qui se ressemblent mais qui ne sont pas fabriqués avec les mêmes matériaux et n'ont pas les mêmes résistances y compris dans les "manivelles".
Le systèmes de poignée qui se soulève et se rabaisse ne laisse qu'une seule possibilité de réglage d'ouverture et ne me parait pas être un vrais système pour un lanterneau que l'on doit pouvoir ouvrir comme on veut.
Si le lanterneau est fabriqué avec un bon matériau, il devrait protéger correctement des rayons du soleil, je me souviens que dans le plexiglass utilisé dans le bâtiment pour des baies "vitrées mais pas en vitres"  il y a 30 ans il y avait différents plexiglass dont un qui était très solide et opaque et protégeait efficacément du soleil mais il avait évidemment un prix.
Quand il fait rès chaud il ne faut pas laisser les lanterneaux fermés car les joints finissent par coller mais comme je le disait plus haut, si le lanterneaux est de bonne fabrication il suffit de mettre les mousticaires et rien d'autre.

Pour les fuites autour des lanterneaux normalement on découpe et ensuite on loge des tasseaux autour de la découpe entre les deux parties toit et plafond, puis on pose du mastic détanchéité sur le pourtour sur le toit, on met le lanterneau en place et au serrage avec la partie inférieure l'étanchéité se fait. S'il y a fuite c'est que le mastic utilisé est de moindre qualité c'est tout.

A présent lorsque je lis que "propriétaire de challenger tout est bien et tout va bien", est-ce que vous avez eu ou pu essayer une marque plus évoluée et bien sur plus chère pour voir la différence? Je suis parti d'un rapido profilé puis un eriba intégral puis intégral et je suis revenu sur un fleurette profilé et je peu vous dire qu'il y a des différences certaines entre les différentes marques et aussi selon les prix. Par contre je peu aussi dire que la parque adria est un excellent produit qualité prix et surtout service après vente.

salutations.
Louis.

Tout savoir sur les carrosseries de nos CC

Signaler
yves 89
Il y a 6 années
Bonjour à tous ,
Ma réponse s' adresse principalement à Guy , et à Philippe , qui assurent sans complexe, la promotion du panneau sandwich
Le panneau sandwich , selon vous a évolué .......?
Pourrait on selon vous, savoir exactement ce que vous estimez qui a évolué techniquement sur un panneau sandwich depuis l' origine de sa création il y a plus d' un demi siècle,( il est né pour fabriquer les caravanes , à la fois en France ( merci Notin ...). et parallèlement aux Etats Unis durant les années trente )
Merci de répondre très précisément à la question afin que nous puissions bien parler du même sujet !
Si je vous pose cette question , c'est uniquement parce que j' ai pris soigneusement le temps de faire le tour du problème, et donc je vais , pour ma part , vous re....préciser une fois de plus ce qui a changé depuis l' origine de sa première année de fabrication :

1) La qualité des isolants , plusieurs essais ont été réalisés ..... et retenus , vous en connaissez tous comme moi , les noms ( un peu' barbares' du reste ......sytro .....machin chose etc .....! )
-Quoi , qu 'il en soit , si le fait d' insérer dans un panneau sandwich un isolant de qualité supérieure au précédent est une bonne chose sur le plan de l' isolation , çà n' apporte rien .....ou si peu ......sur le plan de la solidité

2) les composants intérieurs et extérieurs qui ferment de chaque côté le sandwich , il y a quelques années le polyester n' était pas encore rentré dans les choix
-Qu' importe que l'on mette une peau en polyester à l' extérieur ,ou une peau en aluminium , n' apporte pas non plus une solidité supplémentaire à l' ensemble et ne change toujours rien au concept du panneau Idem , pour l' intérieur le fait de remplacer le panneau en contreplaqué par du polyester , ne change pas grand chose

3 ) les mastics colle , dont les propriétés d' efficacité se sont améliorées au cours des décennies passées
On aurait été tenté de croire que les méthodes d ' assemblages en auraient bénéficié , en apparence , il n' en est rien ...... ce qui est particulièrement incompréhensible , J P 41 , croyait comme moi ,après avoir constaté que les baguettes d 'angles du toit , qui comme il l' avait fait remarquer étaient devenues plus larges, ç 'était fait dans ce but , eh bien , amère désillusion , c'est non !! elles ont juste décoratives , et là , effectivement on se demande bien pourquoi !
Voici donc en résumé , les trois éléments techniques qui font partie de l' évolution des panneaux sandwich , en aucun cas elles ne concernent l ' amélioration de la solidité de l' ensemble
Toutefois , si j' ai oublié de signaler quelque chose je suis prêt à faire amende honorable !
J' ajoute à cela que le fait que certains fabricants mettent des renforts en métal plutôt que du bois date de fort longtemps déjà , ce n' est absolument pas une nouveauté , la seule nouveauté en ce domaine c' est le passage de ces renforts en acier , à des renforts en alu , mais rien de plus, et qu' il s' agisse de Notin , de Durant , ou de Dupont , çà ne change rien à l' affaire , le seul fabricant qui aie validé à fond ce système c'est la marque Eriba , car dès le départ , ils ont travaillé avec du métal sur la réalisation d' une sorte de cage de renfort d'ensemble , alors que tous les autres sans exception se sont contentés d utiliser des renforts ,( par exemple pour Notin , c'est dans la partie haute de la cellule )
Quant au bois ,erreur ! , il aura pendant longtemps encore droit de se retrouver dans ce type de fabrication , car globalement ( mais cela aussi je l' avais déjà expliqué ), il résout plusieurs problèmes à la fois , et rabaisse les prix de revient
Nul parmi vous , n' ignore que le métal est conducteur de température , d' ou obligation pour le fabricant de procéder à l' isolation du morceau de métal qu' il insère dans le panneau , s' il ne le faisait pas, la cellule serait truffée de ponts thermiques, en été ce serait moyennement grave , mais en hiver ce n'est pas envisageable, on irait à la catastrophe!
Précisons aussi qu ' il y a bois ......et bois ! rien de semblable entre du tasseau de bois blanc de base.... à trois" balles " , et du tasseau de chêne !
Autre chose, la qualité de traitement de ces tasseaux intervient énormément dans la qualité de la cellule , un tasseau de bois encore vert ...... je vous fais grâce de mes commentaires , nous nous sommes compris !
Donc pour ce qui est du bois : quel bois? , à quel prix? , et traité de quelle manière ?
Tout est question de prix d' achat de ces tasseaux, selon l' investissement fait par le fabricant de CC , on pourra aller du pire ..... au meilleur ! mais il est toujours possible de réaliser un excellent compromis avec du bois
A présent , Guy , je suis assez surpris que tu puisses argumenter sur les panneaux sandwich du fait qu' on les utilise dans le bâtiment , il n' y a là pas la moindre possibilité de comparatif : d' une part ce ne sont pas du tout les mêmes, ensuite un panneau sandwich dans le bâtiment n'est pas utilisé pour réaliser les structures principales extérieures , mais uniquement à titre de cloison interne, ce qui est une nuance de taille , qui plus est, il deviendra une fois mis en place un élément définitivement statique .
Sur un CC les panneaux sandwichs servent de structures extérieures
( l' enveloppe principale ! ) et les contraintes physiques qu'ils vont avoir à supporter dès qu' ils sont posés sur un châssis roulant , sont sans commune mesure avec celle d' une cloison posée dans un bâtiment.

¨Pour résumer des panneaux sandwich , j' en ai découpé,( pour en changer des parties abîmées ) ,et j'en ai réparé pas mal , j' y ai également créé des ouvertures qui n' existaient pas , dans le but d' y poser des baies supplémentaires , je connais parfaitement comment ils sont fabriqués , en long , en large , et en travers !
Je maintiens que ce type de réalisation non seulement est obsolète, mais se situe à la limite de la camelote !
Et , je vais aborder à présent un aspect négatif supplémentaire de ces panneaux dont je ne vous avais jamais parlé , jusqu' à présent ......un de plus! Rassurez vous j' avais bien l' intention d' aborder ce sujet mais seulement dans la fin de la discussion
Avez vous déjà eu l' occasion tous les deux, de voir ce qu' il reste d' une cellule de CC après un banal accrochage , lisez bien ce que je viens d' écrire, j' ai pas dit: " après un accident grave " j' ai seulement écrit après un banal accrochage !
- Le moindre petit accrochage , et tout éclate ! parce que le panneau sandwich question solidité excusez moi de vous le dire : c'est juste de l ' ignoble quincaillerie de bas étage !
Vous mettez ma parole en doute ?
Alors faites l' expérience suivante : rentrez chez le premier carrossier supposé en avoir déjà réparé , et demandez lui ce que techniquement il pense des panneaux sandwichs de CC et écoutez bien ce qu' il va vous répondre , vous n' allez pas être déçu" du voyage " !
Celui de ma région va même jusqu' à dire qu' il estime ce type de procédé de fabrication dangereux , et comme il le dit également : heureusement que ce brevet a été déposé il y à longtemps , car aujourd' hui , il n' aurait aucune chance d' être accepté par les services de la Drire !
Mais, heureusement pour les fabricants de CC, vous n' êtes pas censé l' ignorer , les décisions prises dans ce domaine ne peuvent pas être remises en cause une fois qu'elles ont été validées ,
..... Notez , qu' heureusement pour moi aussi, que la loi fonctionne de cette manière , car il y a belle lurette que je ne serais plus autorisé à rouler avec certaines de mes bagnoles de collection..... tel que mon Accadiane par exemple ....... et çà je dois vous dire que çà risquerait de me contrarier énormément
Mais revenons en à nos fameux panneaux sandwichs adulés par Guy et Philippe, et détestés par Yves .......!
Pour prendre également un autre exemple de la piètre solidité de ces "merdouilles" de panneaux sandwich , je m' adresse à Philippe .

Philippe , comme tu le sais nous nous retrouvons , régulièrement sur un autre site
Au mois de Novembre , j' ai effectué une réparation sur l' arrière d' un panneau de CC , et son propriétaire , un certain Jean François , a eu la bonne idée d 'afficher sur ce site la photo de la cassure , avant ....... et la photo du CC après que j' aie effectué la réparation .
Comme tu as pu le remarquer , l' accroc en question faisait tout de même une taille non négligeable , eh bien je peux t' affirmer que c'était suite à un tout petit choc de rien du tout , et J F était fort surpris de découvrir suite à cette cassure , l' étonnante fragilité d' un panneau sandwich de CC

J' ajoute pour terminer que vous contestez mes dires , sans jamais tenir le compte, le moins du monde des arguments techniques que je vous explique , à ce sujet , comme je n' hésite jamais à apporter la preuve de ce que j' avance, je vais vous faire la proposition suivante :
Au printemps , j' ai un gros boulot à faire sur le CC Hymer d' un copain camping cariste breton , je propose à tous ceux, qui mettent en doute mes propos , de passer en Bourgogne par chez moi , je leur ferai découvrir de visu ce qu'est véritablement un panneau sandwich !

........ de toutes les façons vous ne serez pas déçus , je possède de l' excellent pinard dans ma cave , rien que pour çà , vous pouvez vous donnez la peine de faire le détour, et comme du côté " bouffe " , Philippe sait que je me débrouille plutôt bien aussi, pas de commentaire particulier , si ce n'est pour celui qui aura pris la peine de faire ce déplacement, l'obligation d' avoir à prévoir un petit régime pour les jours suivants ........!

je peux vous dire que ceux arrivés avec beaucoup " d' illusions "en matière de panneau sandwich risquent bien de repartir profondément déçus.... après avoir découvert la véritable nature de ce qu'est exactement ce procédé de fabrication
Je tiens à vous signaler , qu' à partir de Samedi , je serais absent du forum pour une huitaine de jours , pour cause d' escapade dans un endroit ou on "se les gèle" moins qu' en Bourgogne !
N'étant pas équipé d ' un téléphone moderne ( ces engins là , c'est pas de la carrosserie de CC et je ne serai pas certain de savoir m' en servir ! ) je serai donc très content de tous vous retrouver après le 20 décembre !

Bien cordialement à tous Yves

tout est relatif

Signaler
Philippe04
Il y a 6 années
Bonjour Yves,

je te répond juste que depuis près de 20 ans je possède des CC, le premier et le 2ème étaient des roller-team d'occasion, il y doit donc avoir pas mal d'années s'il roule encore le 1er, j'ai ainsi pu faire la comparaison de l'isolation, de la planimétrie et des systèmes de montage entre le 1er et celui que je possède aujourd'hui; il n'y a pas photos. j'ai moins de comptétences que toi en matière de carrosserie, mais je ne fais que constater (et pas seulement avec le mien, en général, tous les CC de ces 5 dernières années sont nettement mieux construits).
et pour relativiser un peu ce que tu dits à propos des résultats de petits accrochages, voici un cas que j'ai vécu personnellement :
il y a quelques années (près de 25 ans), je possèdais une Mercedes 280 SE (je ne sais plus l'année); un jour pluvieux, j'était suivi par une toyota (marque qui ne passe pas pour être de la camelote) et tout-à-coup, je me trouve devant un feu orange foncé; je freine pour m'arrêter et le conducteur qui me suivait, surpris, bloque ses freins, naturellement sa voiture glisse (aquaplanning je pense) et viens percuter l'angle arrière droit de ma voiture.
J'entends un bruit énorme (je n'ai pratiquement rien senti) je sors et je vois une toyota "explosée" une aile par ci, une autre par là, la calandre par terre, le capot plié en deux, le moteur déplacé etc... bref, la voiture était "foutu" (j'ai appris ensuite qu'elle à fini à la casse, pourtant elle était quasiment neuve).
Tu me croiras si tu voudras, mais, sur ma mercedes, il a été impossible de trouver le point d'impact. pas la moindre bosse, même pas une rayure (il faut dire que le pare-choc avait une protection en caoutchouc).
Si tu as une explication, je suis premeur, à l'époque personne n'a rien compris mais le carrossier qui est venu chercher l'épave avait dit que, selon les points de contact, il est tout-à-fait possible que la toyota a percuté la mercedes en en endroit d'ou les vecteurs de force (de chocs) se sont propagés en suivant des tracés particuliers qui ont explosé la carrosserie....
c'était juste pour te dire qu'il peut y avoir "petits chocs" et "petits chocs" avec des résultats différents et surprenants; ce qui ne retire rien à tes constatations et à tes expériences
Bon voyage au soleil et tu as raison de laisser ton téléphone à la maison.
Philippe

tout savoir sur les carrosseries de nos CC

Signaler
yves 89
Il y a 6 années
Bonjour Philippe ,
 Tout d' abord je ne suis pas encore parti ,( samedi c'est demain ! ) et je vais bien emporter mon portable , mais il s' agit juste d' un vieux " coucou"de 8 ans que je n' ose plus sortir de ma poche parce que tout le monde se fiche de moi !
Mon petit fils , après l' avoir examiné et fait semblant de chercher je ne sais trop quoi , m' a posé la question suivante: Dis  Papy , c'est à quel endroit qu' on branche la manivelle ?
 Bon , c'est pas grave , je ne m' en séparerais  pas ,( Papy fait de la résistance ! ) il me va très bien quant même , que veux tu , les " vieux machins " s' entendent très  bien entre eux , d' ou cette entente parfaite entre mon portable..... et moi !
Ce n'est pas à toi , que je vais expliquer   , que  sur ce genre d' engin il n'est pas possible d'  avoir Internet !
Ton expérience vécue il y a 25 ans  entre ta "Mercos " et une Toyota , est parfaitement explicable au vu des descriptions de la scène  que tu nous racontes, il n ' y a pas besoin d' être carrossier pour comprendre , le pourquoi , du comment  les faits , parlent d'eux même  
Avant d' en venir au but , il est bon de rappeler les quelques paramètres en présence   :
-D' un côté , on a une Mercédès 280 qui devait peser à ce moment là au bas mot    au moins une tonne 600 , qui était réputée pour être construite selon un schéma particulièrement solide
-De l'  autre nous nous trouvons en présence d' une berline Toyota , que je suppose être de gamme classique  et qui doit peser" toute mouillée" entre 900 kg et une petite tonne ,  tu n as pas précisé le modèle , mais à l' époque je me souviens bien de ce qui était importé dans le flot des japonaises ,il s' agissait  essentiellement des berlines de gamme moyenne
 Toyota avait la réputation d' être une marque d' une grande fiabilité :( pas , ou très  peu de pannes,  comparativement aux européennes de l' époque ).
En revanche , en dehors de ses modèles tous terrain ,( type Land cruiser) , je n' ai gardé aucun souvenir précis du fait que ces voitures se seraient situées   sur le plan de la solidité  au dessus  des moyennes de leur catégories  .
 A l' inverse de cela  les Mercédès étaient citées  en tête de peloton,  pour ce qui concernait   la sécurité passive , avec également  la marque  Volvo .
 Ces divers éléments que je viens de te citer , doivent être pris  en compte dans l 'analyse de la situation que tu évoques .
 Pour en revenir au choc , à proprement dit :
- Tu nous parles bien d' un choc dans le coin   arrière droit de ton véhicule n'est ce pas ? .....
 C'est justement   là que se situe  toute la différence  
Naturellement  ne nous méprenons pas , que ce soit l'  arrière droit ..... ou l'  arrière gauche n'aurait rien  changé  à notre affaire .  
 Non , ce qui est significatif c'est que le véhicule qui te suit  vient percuter l' angle de ta  voiture, c'est à dire en fait une des parties     la plus solide   ! de ton véhicule , le calcul des résistances étant bien plus élevé dans un angle,  qu' en plein   milieu de ton  pare choc  
 Livre toi à une petit expérience d' école  
:Tu  fabriques un cadre en bois rectangulaire  avec des tasseaux , amuses toi  à forcer dans chacun des angles , et ensuite à  exercer la même pression dans  le sens des deux largeurs , et pour finir,  dans le sens des deux longueurs  , tu augmentes  cette pression  , jusqu' à faire rompre  le cadre :
 Dans l' ordre  de rupture , ce seront les longueurs  qui vont rompre en premier , ensuite les largeurs , et seulement en dernier......ce seront  les angles!
 Ce petit montage était réalisé par un de mes Professeurs au centre de formation des apprentis , afin de nous apprendre,  quels étaient en premier les points faibles en cas de choc sur une automobile , je le revois encore nous faire sa démonstration comme si c' était hier !
 Donc , pour se résumer , ton véhicule suiveur est venu percuter un des angles de ta voiture , il n' a vraiment pas choisi le bon endroit ,  qui plus est , il n' a pas choisi la bonne voiture non plus , parce qu' une Mercédès , à ce moment la était un  véhicule au châssis particulièrement solide !
 je crois cependant  que n' importe quelle autre marque  , dans des conditions identiques ,  avait de grandes chances de finir à la casse !
 En revanche , si la Toyota  , était arrivée  , en faisant un gros " bisou" complet sur la totalité de ton pare choc ( c'est à dire tout l' avant du sien.....bien plaqué  contre tout l' arrière du tien .....! )  le résultat aurait été différent , la Toyota aurait sans nul doute été bien pliée, mais la Mercédès avait également dans ces conditions ,  de fortes chances de " dérouiller " aussi !
 Je me souviens avoir passé au marbre , une Mercédès ( soit , ce n' était qu' une 220 ) qui avait pris dans la configuration que je viens de te décrire,  une 204 Peugeot  sur tout l' arrière  un malheureux jour de verglas !
 Eh bien je peux t' assurer qu' on avait eu pas mal de boulot pour la remettre d' aplomb , car le châssis ,( toute Mercédès solide qu' elle était ) avait relativement bien plié quand même
C'est dommage que sur ce site , nous ne puissions pas insérer de photos dans nos messages , çà serait bien pratique parfois pour expliquer des choses que l' on veut dire , toi , Philippe qui maitrise parfaitement l' informatique , ne peux tu pas intervenir auprès de webmaster du routard , pour qu' il nous améliore ce point là ?  

 Que ce type d' exemple d' accident  qui se passe strictement entre deux automobiles ne nous fasse pas oublier qu' il n' y a pas de commune mesure entre la façon dont  sont fabriquées les automobiles,   et celle dont est fabriqué un CC avec ses panneaux sandwich...... çà ne retire rien aux informations que je vous donnais dans mon précédent message  .
 Une consolation  toutefois , selon mon assureur le secteur des CC , est pour lui , parmi tout ce qui roule , celui ou il enregistre le moins de sinistres , c'est rassurant  n'est ce pas , à priori nous  nous situons dans la catégorie  des  conducteurs les plus sages ! C'est " ti " pas une bonne nouvelle !
Cordialement à toi , et à bientôt      Yves   
 

devoir de vacances

Signaler
fran67
Il y a 6 années
Bonjour Yves,
Dans un choc, les masses ( avec les vitesses) ne servent que pour calculer l'energie au moment du choc  et les trajectoires après le choc.
Dans ce cas les efforts appliqués à la mercedes ont été les mêmes que ceux sur l'autre voiture , après c'est un problème d'élasticité ( du moins au départ ...).
on ramasse les copies à la rentrée
Bonnes vacances studieuses

tout savoir sur les carrosseries de nos CC

Signaler
yves 89
Il y a 6 années
Bonsoir fran 67
,je suis attentif à ton explication mathématique , mais je suppose , sans être un spécialiste en théorèmes " matheux " que la petite démonstration de mon prof avec son cadre en bois , devait bien reposer sur une vérité quelconque , vu que j' ai eu par la suite l' occasion de constater que ce qu' il nous avait appris semblait s' avérer exact dans la réalité, par rapport à divers accidents qui laissaient bien les véhicules détériorés de la manière dont il nous l' avait expliqué .
Bonne soirée , Yves

tout savoir sur les carrosseries de nos CC

Signaler
yves 89
Il y a 6 années
Bonsoir à tous ,
Merci à toi J P d' apporter de" l' eau à mon moulin "avec cet exemple
Cordialement , Yves

energie synéthique

Signaler
Philippe04
Il y a 6 années
Bonsoir Yves,

merci pour ton explication qui corrobore celle qu'avait donné à l'époque le carrossier qui était venu chercher l'épave Toyota (oui, c'était une berline de gamme classique) ma "mercos" 280 SE était effectivement très lourde mais franchement c'était une super bagnole (je l'ai échangé dans le cadre des "balladurettes" tu te souviens qu'il y avait une campagne qui consistait à se faire reprendre une voiture âgée pour 3 francs six sous contre l'achat d'une voiture neuve et la vieille voiture passait au pilon.
je le regrette encore aujourd'hui, bien qu'elle dépensait 16 à 18 littres de super au 100, je prenais un plaisir énorme avec ce joujou et ce serait aujourd'hui une voiture de collection recherchée.
bref, pour revenir au sujet, j'étais bien arrêté, le pied sur le frein (c'était une automatique), la toyota en mouvement avait sans doute glissé légèrement sur la droite et avait percuté le coin arrière droit de ma voiture à faible vitesse, mais l'énergie synéthique, au lieu de provoquer des dégâts chez moi s'était finalement retournée contre l'autre et certainement en un point faible (au milieu de la calandre, ce qui rejoint ton exemple du cube en carton) et paf !! réaction en chaîne qui provoque l'explosion de la berline sans faire le moindre dégât sur la mercos.

POur ce qui est des CC avec la technique des panneau sandwich, tu as certaiment raison sur le fond, mais tu reconnais aussi que les colles et autres mastics ont, pour leur part, apporté beaucoup de meilleure qualité à la conception de ces panneaux.

Bonne soirée à toi
Philippe

Panneau sandw

Signaler
RN56
Il y a 6 années
Bonsoir Yves, 
 À  la lecture de ton long plaidoyer,on comprend que ton verdict est sans appel, le panneau sandwich c'est,( je te cite) de la camelote, de l'ignoble quincaillerie, de la merdouille !!! Difficile dans ce cas d'envisager son avenir. Et pourtant, à part les fourgons aménagés, quasiment 100% des campig-cars sont actuellement fabriqués avec cette technique. Personnellement, je m'inscris en faux sur la caricature que tu en fais. Certes, les procédés de fabrication ne sont pas toujours à la hauteur, idem pour les matériaux utilisés, mais on ne peut pas tout jeter à la poubelle sans avoir la moindre idée de remplacement.

Oui,  je confirme!.. les isolants, les parements, les colles, les mastics, les techniques d'assemblage ont évolués, de même que les finitions.

Désolé, mais je pense qu'un panneau sandwich bien réalisé, avec des composants de qualité demeure un produit "5 en un" à savoir : léger, résistant, isolant, peu épais, facile à fabriquer et a mettre en œuvre, donc parfaitement adapté pour la fabrication d'un camping-car.

D'autre part, tu parais offusqué devant les baguettes de toit qui ne seraient que "juste décoratives", mais quoi de plus normal que de masquer les fixations?...

Quant aux tasseaux de bois, à quoi bon utiliser du chêne ( bois à forte densité qui ne ferait d'alourdir l'ensemble)' alors qu'un pin des landes droit de fil,  bien séché et même pas traité ferait parfaitement l'affaire.

Non!..  les "sandwich" dans le bâtiment ne servent pas uniquement en cloisons internes, des portes de garage pas franchement statiques sont réalisées avec des portées de  7ml x 6. Et ne me dis pas que ça n'a rien à voir, alors que le principe de fabrication est identique même si la destination est différente.

Pour en avoir le cœur net, j'ai suivi ton conseil, j'ai pris la peine de me déplacer chez mon carrossier qui a une très bonne renommée et qui, après 2 générations, n'a plus rien à prouver.
Trois concessionnaires du secteur, lui apportent leur CC.
5 CC attendaient leur réparation. Dans l'atelier, j'ai discuté avec les gars qui s'activaient sur 3 d'entre eux. quand je leur ai demandé ce qu'ils pensaient des panneaux sandwich, aucun n'a sauté de terreur. Ils m'ont dit textuellement, " on trouve toujours une solution."
Pour être plus précis, l'un d'entre eux travaillait en simultané sur 2 CC. L'un , un Hymer (peau ext alu) enfoncé modérément, sur lequel il pratiquait un remplissage à l'enduit pour rattraper la planimétrie. 
Sur l'autre CC, il réparait le pare-choc AV. Il me fait remarquer que l'ensemble de la paroi de côté, avait été au préalable remplacée intégralement  par le concessionnaire lui même.
Le 3ème CC était en cabine de peinture.

J'ai donc retenu ceci:

-Enfoncements légers ou éraflures >>> petite réparation par remplissage à l'enduit.

-Enfoncement plus important avec déchirure de la première peau>>>réparation par découpage et remplacement ponctuel puis finition à l'enduit ( quel que soit le type de revêtement, alu ou polyester.

-Domages plus importants ayant entraîné la perforation de la deuxième peau et la détérioration du mobilier>>>remplacement intégral du panneau avec réparations collatérales.

Choc fatal>>>>>>casse direct......

Tu vas trouver ma déduction un peu simpliste, mais n'étant pas carrossier moi même, je m'appuie sur les dires de compagnons compétents que j'ai vus ce matin, qui ne sont pas des perdreaux de l'année et pour qui, rien n'est insurmontable.

personnellement, je ne mets pas en doute tes convictions ni tes compétences et te remercie de nous convier en Bourgogne, mais en ce qui me concerne et bien que la sonorité du mot "Bourgogne"me fasse saliver, vu la distance je ne crois  pas pouvoir m'y rendre.

Si tu n'es pas encore parti, je te souhaite de bonnes vacances.

Bon vent et bon soleil,
Guy




Camping-car désintégré...

Signaler
RN56
Il y a 6 années
Bonjour JP et bonjour à tous,

En effet, la photo est vraiment spectaculaire, elle tombe à point nommé pour conforter Yves dans ses préjugés.
Deux blessés légers; c'est un miracle!.. Peut-être est-ce dû aux sièges qui sont restés intacts.
On pourrait trouver des tas de  Photos de voitures complètement écrabouillées après un accident ou des avions littéralement désintégrés lors de crash. 
La question est: "Faut-il remettre en cause les carroseries de voiture et les carlingues d'avion ?... "

Bonne journée à tous,
Guy

quelle est la finalité?

Signaler
Philippe04
Il y a 6 années
Bonjour à tous,

A la lecture de cette discussion, mais ma remarque est valable pour beaucoup d'autres, je me pose une question : quelle est la finalité recherchée au fond ?

Nous opposons à d'autres des arguments plus ou moins étayés, les uns par un apprentissage de carrossier (Yves par exemple), les autres (moi en l'occurrence) par de simples constats, la majorité d'entre nous sommes des béotiens en termes de mécanique et de construction de véhicules etc...

mais, pourquoi ne pas poser la question à qui de droit, par exemple: " pourquoi les constructeurs de CC utilisent-ils encore les panneaux sandwich ? ", directement aux constructeurs de camping-cars ? Yves aurait sans doute une réponse claire et précise et il pourrait leur faire part de son avis et de ses critiques, parce que j'ai l'impression que nos échanges finissent par tourner en rond et, finalement, pardonnez moi ma franchise, ne servent pas à grand chose.

Ce forum, en revanche, est très utile à ceux qui ont un problème d'utilisation d'un composant de son CC, à ceux qui aimerait avoir un avis sur un itinéraire, savoir ou s'arrêter dans telle ou telle commune, à ceux qui se demandent s'il vaut mieux acheter une capucine ou un profilé etc etc....

Je sais que je vais recevoir un vollée de bois vert, mais cela ne fait rien, j'ai l'habitude, en attendant, bon weekend à tous

Philippe

La sécurité avant tout!...

Signaler
RN56
Il y a 6 années
La sécurité avant tout!...


Bonjour JP 41, bonjour Philippe,

JP 41,
J'ai eu moi aussi une caravane en 1977, c'était une "Digue" de 3,5 m. J'en ai gardé d'excellents souvenirs. Je ne me souviens d'aucun problème. Les parois intérieures n'étaient pas en isorel mou, mais en CP déco bois. Aucun problème d'infiltration. Il faut dire qu'elle était bien remisée au sec hors saison.

C'est exact, les CC d'aujourd'hui, n'ont rien à voir avec les caravanes d'il y a 40 ans. Ça semble être une vérité de La Palice et pourtant nous passons notre temps à vouloir démontrer des évidences.

La sécurité, est effectivement un aspect capital et la photo sur Google pose question!..
Il y aurait certainement des efforts à faire dans ce domaine comme par exemple la pose de renforts en Arceaux au niveau de la cabine et des airbags supplémentaires ne seraient pas du superflus, mais je crois que nous devrons encore attendre quelques accidents graves et plusieurs statistiques, pour que les autorités prennent la mesure et imposent des règles aux constructeurs.

Philippe,
On peut effectivement se poser la question sur la finalité de ces discussions, d'autant qu'elles ne concernent apparemment que quelques personnes. La question que je me pose est celle de savoir si nos remarques vont au delà de ce forum?.. Est- ce que les constructeurs suivent de près ou de loin nos échanges?... En effet si nous ne sommes que 4 ou 5 personnes sur le coup, l'intérêt est plus que limité.
Pour ce qui me concerne, aimant la technique , je me prête volontiers à la conversation et j'en tire souvent bénéfice.

Par contre, à propos de nos discussions, je ne suis pas d'accord avec vous quand vous dites que nous sommes des "béotiens" , que "ça tourne en rond" et "ça ne sert à rien".
Nous ne sommes peut-être pas des savants mais pas des ignorants non plus . Nous avons tous au moins une idée qui peut faire avancer le schmilblick .

Pour ce qui est des infos sur les itinéraires ou d'autres sujets, je crois , (sans en être sûr) que des forums existent déjà sur la question.

Dans cette discussion dédiée aux carrosseries des CC, Il n'est pas non plus interdit de glisser une info intéressante ayant trait à d'autres sujets, ça détendrait parfois l'atmosphère.

Bonne fin de soirée à tous,
Guy

technique de contruction

Signaler

Il y a 6 années
bonsoir à tous,

pour ceux qui ne le savent pas, en afrique (côte d'ivoire) j'ai construit des autobus et les plus gros étaient de 72 places sur des châssis - moteurs mercédès, volvo, man.
On commence par découper le châssis d'origine avant les roues arrières avec une découpe en forme de "z" on intercale 2 rallonges de forme identique au châssis et de 1,50m afin de rallonger le châssis. On pose des traverses tous les 50 ou 60 cm en tubes à section rectangle en travers sur le châssis d'origine maintenus par des équerres vissées sur le châssis. on placera ensuite le plancher bois dessus.
on a aupréalable fabriqué  l'ossature du toit en tubes métalliques de section carrée avec un tube de section rectangle tous les 4 tubes carrés pour renforcer.
Les côtés gauches et droits sont fabriqués de la même façon.
l'arrière et l'avant uniquement en tubes carrés.
On monte les côtés droits et gauches en les soudant sur les traverses puis on pose l'arrière et l'avant soudés sur les ossatures des côtés et ensuite on pose l'ossature du toit.
On habille les côtés et le toit d'une tôle galvanisée tirée au maximum avec des tire-fort avant de la fixer sur les divers tubes des ossatures par des rivets.
on habille l'arrière et l'avant avec des faces confectionnées en polyester. ensuite on passe un aprêt gris ou vert clair qui nous permet de voir les défauts, on mastique et on remet de l'aprêt pour vérifier jusqu'à ce que les panneaux latéraux et le toit soient bien droits.
on met une galerie sur le toit et généralement les chauffeurs transportent les bagages dans les soutes latérales et arrières mais aussi sur le toit avec du fer à béton, des sacs de ciment, une moto, des chèvres etc...il faut du solide ...!
j'ai même du refaire l'arrière d'un bus car ils avaient mis dans la soute qui doit faire 2m de large sur 2m de profondeur un moteur de poids lourd mércédès et avec les trous de la route le plancher de la soute a plié et entrainé les côtés et le toit pliant le tout près de 20 cm vers le bas.

nous avons donc un véhicule qui pèse lourd mais ne dépasse pas le poids total en charge en considérant 72 personnes plus chauffeur et les nombreux bagages mais, bien sur, pas les excédants de bagages...! malgré tout ça tient et lors d'accidents les bus se couchent sur le côté mais plient très peu, ce qui n'empéche pas de devoir enlever les tôles et reprendre les ossatures entirèrement car quand ça porte sur le côté gauche, par exemple, ça plie vers la droite.

en matière de sécurité des passagers c'est autre chose que nos bus français avec des parois très fines et une multitude de vitrages qui descendent très bas. mais il est certain que nos bus français ne seront jamais soumis aux vitesses des bus africains, aux virages pris à fond ni aux déformations des routes africaines et ...des bagages...!

certains c.c. étaient fabriqués de cette façon par exemple chez eriba (intégral jet 696 en 2009) sauf qu'à la palce des tubes métalliques il y avait des tubes aluminium, alors il n'était pas évident d'avoir des côtés bien rectilignes sans déformation dues aux tubes mais ça devait être solide je pense.

salutations.

Louis.

Les bus en Afrique!...

Signaler
RN56
Il y a 6 années
Les bus en Afrique...

Bonsoir Louis,
Merci pour la description de construction d'un bus en Afrique, mais comme le dit Philippe, c'est quoi la finalité de l'histoire ?...
En France, on est capable de construire des véhicules sécurisés voir même indestructibles, mais le problème, c'est le poids en charge autorisé et un fine le prix!...
Comment faire avec seulement 3t5? ...
Tout le temps qu'on ne pourra pas dépasser cette limite, nos camping-cars seront condamnés à être légers dans tous les sens du terme.
Bonne soirée à tous

PS/ JP, je suis d'accord avec vous sur les termes de votre dernier message.

finalité ?

Signaler
Philippe04
Il y a 6 années
Bonsoir à tous,

Guy, je n'ai pas dit que nous étions tous des béotiens, mais que je pensais que la majorité d'entre nous étions des béotiens, ce qui est légèrement différent, mais ce n'est pas grave, ce n'est qu'une question de vocabulaire.
En revanche, quand je me pose la question de la finalité de la discussion,  c'est parce qu'il manque un interlocuteur dans le débat, en effet, pour pouvoir débattre efficacement, il faudrait que les constructeurs participent à ce débat, sinon, c'est facile, il n'y a que le son de cloche d'Yves qui instruit à charge sans que les constructeurs puissent lui opposer les raisons qui les conduisent à réaliser les carrosseries comme ils le font aujourd'hui.
IL y a bien quelques participants, dont vous, qui n'êtes pas d'accord avec Yves avec des aurguments et moi, qui n'ai que mon intuition et mes constats, ce qui, j'en convient, est un peu court pour être pertinent dans ce débat.
vous le dites justement, est-ce que les constructuers lisent ce forum ? en tirent-ils des conclusions ? si c'était le cas, je suppose qu'ils interviendraient car parfois, ils sont attaqués très vertement.
cordialement.
Philippe

Et votre voiture ?

Signaler
fran67
Il y a 6 années

Bonjour à tous,
Vous posez vous autant de question sur votre voiture que vous vous en posez sur votre camping car ?
Non.
Participeriez vous à un forum de voiture pour faire part de vos questions comme vous le faites pour votre camping car ?
Il n’est pas admissible que, en 2014, on puisse avoir des doutes sur la conception de son beau jouet même si tous les jours qui passent les connaissances et la technique avance inexorablement .
Combien parmi nous redoutent un problème humidité , de fuite d’eau … , et la sécurité sujet dont on n’ose pas aborder ?
J’ai eu une caravane en 1970 ( marque Océane) isolation polystyrène, dessous de la caravane avec film plastique pour les projections d’eau.40 ans après à part 2 problème de fuite et malgré une vie passé à l’extérieur , sa peau en aluminium est impeccable simplement la peinture extérieur part en poudre .Sa technique de construction est comparable à pas mal de camping car des années 2000,  le film plastique  en moins !!.

J’ai un peu l’impression que la technique a fait du sur place pendant tout ce temps mais depuis quelques années la machine s’est remise en route et que la conception de la cellule est en train d’évoluer à grand pas ( du moins pour quelques constructeurs)
Les caisses isothermes pour le transport de marchandise périssable ressemble un peu à nos cellules de nos camping car. Ces caisses ont l’air de satisfaire nos transporteurs. Elles semblent isolantes ( attention environ 60à 80mm d'épaisseur) résistantes et étanches .La conception de certains camping car que j’ai pu voir au Bourget ont l’air d’aller dans cette voie. On serait donc dans la bonne voie . Mais pour les actuels possesseurs de camping car il faudra faire avec des conceptions rétrogrades et suivre de près leurs défauts si on ne veut pas voir nos jouet s’autodétruire.
Vous avez dû comprendre que, pour moi, le panneau sandwich est adapté au camping car mais à condition d’y mettre un peu plus de matière grise .
Mais comme le dit RN56 pas plus de 3.5t
Petite remarque On a déjà du mal à avoir des réponses des constructeurs à nos problème de camping car, j’ai beaucoup de doutes qu’ils donnent un avis pertinent sur la conception des cellules.
Bonne route à tous

des c.c. qui seraient hors de prix

Signaler

Il y a 6 années
bonjour,

mon explication sur les bus africains c'était pour changer un peu la discussion et dire qu'il n'y a pas que les panneaux sandwich.

un c.c. de 7m50 et avec une charge utile d'une tonne vendu à un prix normal pourquoi pas, il suffirait que l'on arrive à trouver le moyen de baisser le coût du polyester ou de trouver un autre matériaux similaire moins cher. on a déjà parlé de P.L.A. qui sort  un c.c. de 7 m coque polyester avec une bonne charge utile.

il existe des matériaux ultra légers et ultra solides comme par exemple celui que l'on utilise pour fabriquer un vélo de course professionnel ou des motos de grand prix, le carbone, le titane, mais quand on voit le prix de ces objets...!
il existe aussi des matériaux d'isolation aussi légers et extrêmement efficaces qui équipent simplement les combinaisons des pilotes de course moto GP ou formule 1. on peut avoir des réservoirs d'eau sale et propre et de carburant en aluminiumou en poyester spécial.
on voit des autos du paris - dakar qui pèsent trois fois rien et dans lesquelles les pilotes ne semblent pas tellement souffrir de la châleur ...!
le problème c'est que je n'ai même pas idée du coût que ça pourrait engendrer de fabriquer un c.c. avec des matériaux de ce genre...!

mon dernier c.c. avant celui que j'ai était un concorde 4,5 tonnes et j'ai repris un c.c. en 3,5 t car ça me posait trop de problèmes de rouler avec un poids lourd trop souvent interdit, vitesse réduite à 80 km/h sur route et 90 km/h sur autoroute si l'on a une petite remorque avec moto derrière, de plus lorsque j'ai beaucoup de route pour rejoindre un point précis je dois emprunter l'autoroute et le tarif poids lourd c'est pas donné et avec une remorque ça devient un 3 essieux et on paie l'équivalent d'un semi-remorque de 45 tonnes ce qui est totalement anormal quand on sait que les tarifs autoroutiers considèrent la surface de chaussée qu'un véhicule occupe. la direction autoroute interrogée répond que les tarifs sont faits avec l'accord du ministère des transports et le ministère des transports ne répond même pas aux questions posées.

il y a un message précédent qui fait allusion au fait que les propriétaires de c.c. n'ont pas les mêmes attentes quand il s'agit de leur auto mais pour avoir du subir des clients je peu dire qu'il y a des sacrés pénibles avec leur autos et j'ai souvent écrit sur ce forum qu'un propriétaire de c.c. qui a des soucis va souvent finir par trouver une excuse au fabriquant et même le féliciter lorsqu'il a enfin résolu son soucis alors qu'il a galéré des fois des mois et qu'il ne dira jamais merci au concessionnaire automobile qui a résolu son problème rapidement...! la phrase courante c'est : "mais on ne peut pas comparer un c.c. avec une auto...!"

salutations.
Louis

homologation

Signaler
Philippe04
Il y a 6 années
Bonhour JP,

Vous avez déjà abordé ce sujet il y a quelques temps et je crois vous avoir dit qu'en réalité il y a des crash test pour l'homologation des CC, en tous cas chez Notin, mais je suppose que chez les autres constructeurs, c'est la même chose, je me souviens qu'ayant commandé mon nouveau CC en aout, il n'a pas pu m'être livré avant avril 2014, justement, parceque la DRIRE mettait un temps fou pour proposer un rendez-vous à Notin pour les crash test.
j'avais choisi un nouveau modèle qui n'était pas encore homologué; les normes de sécurité sont aussi exigeantes que pour une voiture je crois. (je dispose du cahier des charges, c'est impressionnant !!!)
D'autre part, vous avez peut-être lu ma petite anecdote  avec une toyota qui avait explosé comme un cageot contre ma mercedes alors que je n'avait même pas un feu arrière de cassé il y a quelques années, je pense que tout dépend des circonstances de l'accident, une fois le vihicule explose, une fois il n'y a même pas une rayure... 
Mais je crois que quelques uns se sont déjà exptimés sur ce sujet
Bonne soirée à vous
Philippe

Crash test camping-car...

Signaler
RN56
Il y a 6 années
Crash tests camping-cars!...

Bonsoir à tous,

Je suis d'accord, il faudrait trouver le produit de remplacement idéal, pas trop lourd, pas trop cher, résistant, Isolant. etc..
Le carbone, le titan et tous les matériaux de haute technologie réservés aux constructions spécifiques sont à oublier, parce que trop chers!...
N'en déplaise aux réfractaires de panneaux sandwich, il faudra se faire une raison, ce produit n'est pas prêt d'être remplacé. Par contre il sera nécessaire de l'améliorer sur le plan de l'isolation et de sa résistance aux chocs .

Quand je dis que le PTC limité à 3,5t, devrait être réévalué, ce n'est pas avec l'idée de faire passer le véhicule dans la version PL, mais bien de le conserver en VL, et ce dans le but d'améliorer la sécurité et bien d'autres choses.

Philippe, des crash tests chez Notin?.. j'apprends quelque chose!... Qu'il y ait un cahier des charges à respecter avec des contrôles strictes par la D.R.I.R.E, c'est une certitude, mais le fait de casser un camping-car Notin, ça me surprend un peu!.. Vous avez peut-être raison. Je vais à Feurs en février, je ne manquerai pas de poser la question.

Des crash tests ont déjà été réalisés sur des camping-car et notamment sur un intégral Hymer qui n'a d'ailleurs pas explosé comme celui de JP sur l'autoroute. ( on peut le voir sur le net, il faut taper "crash test camping-car")

Il faut savoir que n'importe qui peut faire homologuer un véhicule qu'il aura transformé lui même. Ce pas pour autant que la DRIRE va le lui exploser.

Bonne soirée à tous,
Guy

Comment écrire un message sans risque

Signaler
RN56
Il y a 6 années
Comment écrire un message sans risque

Bonsoir à tous,
Je me permets de faire ce petit aparté qui n'a rien à voir avec le camping-car.
Il s'agit de la méthode pour écrire sur les forums du Routard.com
À plusieurs reprises , j'ai vu mon texte, presque terminé, disparaître juste avant que je ne l'envoie, sans que je puisse le récupérer et sans avoir vraiment compris mon erreur.
À force , ça devient énervant et même décourageant .

J'ai contacté le "webmaster" qui m'a répondu, et bien qu'il soit très sympa, ne m'a pas vraiment beaucoup aidé.

Je travaille (enfin façon de parler) sur une tablette Apple .
Jusqu'alors je tapais mes messages directement sur la fenêtre du site. Pour un petit texte, ça ne pose pas de difficultés, mais plus il s'allonge et plus ça devient ingérable .

Après plusieurs déconvenues, j'ai opté pour une autre formule. Je prépare mon message sur un outil de "traitement de texte" beaucoup plus sûr, et par un effet de "copier-coller", je le transfère directement sur la zone de texte du site.

Je suppose ne rien apprendre à la majorité d'entre vous, mais peut-être qu'au moins une personne sera intéressée par cette info.

Bonne soirée à tous,
Guy

Avez vous un petit trou dans votre caisse?

Signaler
fran67
Il y a 6 années
Bonsoir,

https://www.youtube.com/watch?v=Zdz6DAvSPCE
On est rassuré par la facilité ...
Bonne route

Réparation réussie...

Signaler
RN56
Il y a 6 années
,,Bonsoir,

https://www.youtube.com/watch?v=Zdz6DAvSPCE
On est rassuré par la facilité ...
Bonne route


Bravo, beau travail !...
Guy

Réparation polyester,

Signaler
RN56
Il y a 6 années
Bonjour à tous,

Pour les téméraires, voici une idée pour la réparation de panneaux polyester de nos camping-cars.
À déconseiller toutefois aux bricoleurs du dimanche!... 

http://camping-car-webzine.fr/fiche-polyester.html

Bonne journée,
Guy

Réparation polyester

Signaler
RN56
Il y a 6 années
Bonjour JP,
On peut dire avec certitude, que dans le domaine du camping-car tout se répare, mais vous avez raison, moi non plus je ne m'aventurerais dans une telle réparation. Il faut bien avoir à l'esprit que la reprise doit être invisible, ce qui veut dire que la peinture devra être parfaite.
Pour la revente ce sera mieux!..
À moins d'avoir le savoir-faire et tout le matériel, il est préférable de faire confiance à un bon carrossier, sous couvert de son assurance.

Bonne journée,
Guy

reparation de cc en ploly

Signaler
taha'a
Il y a 6 années
bonjour, et pourquoi pas auprès d'un  chantier naval , j'entends! Ils ont vachement l'habitude de ce genre de réparations sur nos boats!qu'en pensez vous? bonnes fetes a vs toutes et tous jcbreton

coup de gueule 2014

Signaler
RN56
Il y a 6 années
Coup de gueule 2014

Bonjour à tous,

L'actualité du moment est riche d'annonces concernant les arrangements de grands groupes sur les prix, dont le consommateur est toujours le dindon de la farce.
Au niveau des camping-cars, je pense que c'est la même chose.
Je reviens de chez un concessionnaire où j'ai remarqué une affichette sur laquelle était notés les tarifs de contrôle d'étanchéité de différentes marques (au 10/02/2012).

-CHALLENGER. MAC LOUIS et ITINEO. 143,50€
-POSSL et VANY . 123€
-HYMER.... 190€. ( le champion)
et NOTIN que je connais bien 80€.

À ma connaissance, il n'y a que dans l'univers du camping-car qu'on peut voir une chose pareille!!! C'est un scandale dont tout le monde s'accommode. Des constructeurs qui ne sont même pas capables d'assumer leurs responsabilités "ne serait-ce que 2ans" et qui font payer à leurs clients la garantie qu'ils devraient assurer eux mêmes...
Et nous!!!!... Clients béats, qui acceptons de nous faire plumer sans broncher!.. Il suffirait de mettre dans le panier de la négo, notre exigence de passer commande, à la condition que ce contrôle soit pris en compte par le concessionnaire lui même pendant 5 ans. Je vous parie qu'il accepterait le deal .

Il en est de même pour les roues de secours dont les constructeurs de porteurs et de camping-cars, se sont mis d'accord pour les supprimer, et les remplacer par un kit de réparation et un compresseur à "3 frs 6 sous", fabriqués en Chine. La raison officielle est une question d'allègements du CC, mais la vraie raison est plutôt financière. Le problème est de savoir comment fait-on en cas d'éclatement d'un pneu dans une région reculée, que ce soit en France ou à l'étranger. Attendre 3 à 5 jours sur place, est-ce la solution?... Dans ce domaine aussi, de mon point de vue, il y a reculade et enfumage . Personnellement, parce que, naïvement je croyais que la roue de secours était prévue, je me suis fait avoir et j'ai dû en acheter une et la faire installer à mes frais.

Je me souviens qu'à une époque on disait que "le client était roi", mais je crois bien que les temps ont changés et qu'aujourd'hui il est devenu "une vache à lait."

Voilà mon coup de gueule 2014....

Je vous souhaite à tous, un joyeux Noël et d'excellentes fêtes de fin d'année.
Guy

construction de nos cc

Signaler
taha'a
Il y a 6 années
bonsoir, he oui ,comme dit l'adage... le client est roi , mais le vendeur est devenu Empereur..  méditons la dessus, ça va changer un peu. kenavo jcb

garantie et usage

Signaler
Philippe04
Il y a 6 années
Bonjour Jp et les autres,

C'est vrai qu'il y a un problème d'usage à propos de ce contôle d'étanchéité.

L'usage veut, quelque soit le produit acheté, qu'un certain temps de garantie court avant que celle-ci ne s'arrête, en général, c'est 2 ans, mais il existe des garantie de 5 ans et sans doute plus en fonction des produits.

Au terme de ces garanties, nous avons la possibilité, moyennant paiement, de bénéficier d'une extension de garantie.

Dans le cas qui nous préoccupe ici, il n'est pas normal que, pendant le durée de la garantie du véhicule (soit 2 ans en général), nous devions payer les contrôles puisque l'étanchéité est censée être "garantie" pendant cette période.

La difficulité réside peut-être dans les petites lignes, écrites en tout petit ou il est spécifié (pour toutes les garanties de tous les produits) que celle-ci fonctionne pour autant que l'utilisation de cet objet n'ait pas été dévoyé ou "martyrisé" soit en utilisation "normale".... c'est bien là que réside le piège, comment un concessionnaire peut-il être certain que nous avons utilisé nos camping-car "normalement"  ? 

comment pouvons nous prouver que nous n'avons pas fait de "bêtises" ? je dis n'importe quoi, mais si nous avons fait du tout terrain avec des passages difficiles (comme avec une jeep) et des franchissements de rocher (je précise bien que je donne un exemple absurde, ce n'est pas peine de me sauter à la gorge pour cela) , bref, nos CC ne sont pas des machines à café et il se peut (j'en ai vu) que le même modèle, de la même année soit "impeccable" avec un utilisateur, et pratiquement détruit avec un autre après 2 ans d'utilisation ? le problème reste entier....

ceci dit, c'est vrai que, vu le prix de nos véhicules, le comtrôle pourrait être gratuit pendant la durée de la garantie.

enfin, il m'est arrivé de faire ce contrôle pour 80 euros chez un concessionnaire, alors qu'il était à 120 euros chez un autre et pourtant de la même marque (Burstner en l'occurrence) donc attention renseignez vous sur le prix avant.

Bon weekend à tous
Philippe

Question responsabilité.

Signaler
RN56
Il y a 6 années
Question responsabilité......

Bonjour JP , Philippe et tout le monde,

Dans le bâtiment, l'entrepreneur est tenu de présenter à son client, une attestation de responsabilité décennale. Il s'agit d'une assurance , qui comme son nom l'indique, couvre les risques de la construction pendant 10 ans, à compter du jour de réception des travaux.
Que l'entreprise soit incompétente et que les travaux aient été mal réalisés, la compagnie d'assurance se doit de prendre en charge les dommages.

Un camping-car, présente évidemment d'autres critères qui nécessitent une conception différente. La structure doit être résistante, mais souple et avec des assemblages devant absorber les contraintes de torsion que lui impose la route et par la même son conducteur.

Faut-il considérer qu'un camping-car serait "un objet roulant fragile" ne supposant pas prendre un trottoir ou un dos-d'âne, sans que la structure en pâtisse. Ça nous ramène à nos discussions sur la qualité de fabrication.

Dans le droit commercial, il y a ce que l'on appelle " la garantie légale des vices cachés."
Il s'agit en fait d'une garantie que le vendeur est tenu d'apporter concernant des vices cachés, rendant la chose impropre à l'usage auquel on la destine, et ce, durant une durée déterminée.

Un camping-car qui prend un trottoir ou un dos-d'âne et dont la structure se fragilise au point de créer un désordre impropre à l'usage, ne serait-ce pas un vice caché qui se serait déclaré dans une circonstance conforme à une utilisation normale.

Prendre un trottoir ou un dos-d'âne avec un CC, ce n'est pas normal, mais possible, au même titre qu'un avion peut subir un trou d'air ou une turbulence. Partant de ce constat, un bureau d'étude digne de ce nom doit être en mesure d'anticiper le phénomène. Si la structure est mal conçue ou mal exécutée, le risque de facto est possible , d'où l'obligation pour le vendeur de garantir la chose vendue.

Où le bât blesse, c'est quand le client doit se substituer au vendeur pour payer à sa place une prestation imputable à ce dernier. Que la vérification soit obligatoire pour s'assurer que la structure tienne le choc, OK!.. mais pas au frais de celui qui a déjà payé le prix fort pour avoir un produit réputé au minimum être étanche à l'air et à l'eau.

En conclusion Philippe, malgré toutes les circonstances atténuantes qu'on pourrait invoquer, cette pratique est pour moi une forme d'abus difficilement définissable, mais en tout cas complètement incompréhensible.

Nous pourrions pourtant, chacun à notre niveau, inverser le cours des choses, car le paradoxe est qu'à la base, nous avons beaucoup d'atouts en mains, mais en face de professionnels de la vente, l'acheteur lambda souvent euphorique, très heureux et impatient de prendre possession de son nouvel engin, en oublie l'essentiel, et se fait avoir comme un bleu.

JP à raison de dire que la clientèle camping-caristes, majoritairement des retraités, est plutôt considérée avant tout comme des portefeuilles. Il faut donc effectivement être vigilant.

Allez!.. Je vous souhaite une bonne soirée,
Guy



ou est le curseur

Signaler
Philippe04
Il y a 6 années
Bonjour Guy,

Nous sommes tous d'accord, je pense, pour dire que le fait de faire payer un contrôle d'étanchéité, surtout pendnat la période de garantie du CC, est inadmissible et peut révéler le manque de confiance que les constructeurs ont en leur fabrication.

Mais, dans nos derniers messages, nous avons soulevé un problème qui n'a jamais été beaucoup abordé, c'est ce que vous appelez "les vices cachés" et que j'ai évoqué en me demandant ou était la limite de "l'utilisation normale" d'un produit.

C'est vrai que prendre un trottoir n'est pas normal mais que cela arrive, pour autant, les dégats éventuels causés par cette manoeuvre doivent-ils être pris en chagre par la garantie ou non ? j'avoue que je n'ai pas la réponse; comme je le disais dans mon dernier post, j'ai vu un jour deux mêmes modèles de la même année qui étaient dans des états tellement différents que l'on aurait pu croire qu'ils avaient 20 ans d'écart, l'un d'eux était impeccable, comme neuf, l'autre était (à mon avis) bon pour la casse et limite dangereux. lequel des deux avait été utilisé "normalement" par son propriétaire ?

Je pense donc qu'il est difficile de faire la part des choses et d'être objectif dans l'évaluation des choses qui rentrent dans la garantie selon que l'on est le client ou le concessionnaire.

Voilà un sujet de réflexion infini.....

Bonne journée à tous

Philippe

Vices cachés!...

Signaler
RN56
Il y a 6 années
Vice caché...

Bonjour Philippe,

La question qui se précise, est de savoir si un désordre provoquant une infiltration due à un choc , "par exemple avec un trottoir," doit être considéré comme un vice caché?..
Étant donné qu'il s'agit d'un véhicule susceptible de subir des déformations, et dans la mesure ou la structure lâche, oui, je pense qu'il y a vice caché; pour moi cela ne fait aucun doute.
Un CC qui ne pourrait pas supporter une telle contrainte, ne mérite pas d'être mis en circulation.

Pour nous resituer dans le contexte, je rappelle qu'aujourd'hui, on nous demande de passer au contrôle pendant minimum 5 ans, pour avoir droit à la prise en charge d'une réparation éventuelle, c'est à dire le temps qu'il faut pour être sûr que le véhicule ait pu résister aux épreuves et aux tests sur le terrain.
En somme, on nous demande de financer l'étude et la vérification d'un ouvrage que le constructeur n'est pas sûr d'avoir bien conçu et construit, C'est un comble!...

Dans l'exemple que vous donnez concernant les deux camping-car, je suis d'accord avec vous, il peut y avoir des exceptions.
Prenez l'exemple d'un frigo (garanti 2ans) que vous ramenez pour réparation. Si vous l'avez fait tombé de la camionnette et qu'il est très abîmé, il y a de fortes chances que vous y soyez pour vos frais.
Un camping-car, c'est la même chose, s'il apparaît tout cabossé, le concessionnaire est en droit de refuser la prise en charge du sinistre. Tout est une question de mesure et d'appréciation.

Sur le fond je suis d'accord avec vous, nos petits échanges ne feront pas changer la donne et devant cette manne si juteuse, les concessionnaires ne sont pas prêts de lâcher le morceau.

Par contre, je crois beaucoup au rapport de force, entre l'acheteur et le vendeur. Il faut avoir le mental pour poser le stylo sur le bureau et ne pas signer la commande, tant que vous n'avez pas obtenu ce que votre propre cahier des charges vous y oblige.
Exemple: "la prise en compte pendant 2 , 3 ou 5 ans , du contrôle d'étanchéité à la charge du concessionnaire ." Si vous tenez bon, soyez assurés que ce dernier ne lâchera pas l'affaire pour une prestation qui ne lui coûtera rien ou si peu.

C'est seulement par ce biais que nous pouvons agir dans ce domaine comme dans bien d'autres.

Bonne journée à vous ,
Guy

tout-à-fait d'accord

Signaler
Philippe04
Il y a 6 années
Bonjour Guy,

Je n'ai rien à ajouter, ni à retirer à votre message, je suis d'accord en tous points.

Pour ce qui est des actions, au tribunal par exemple, je ne sais pas si vous l'avez lu il y a quelques années, sur ce même forum, j'avais proposé la constitution d'une association type loi de 1905 qui ce serait appelé "association de défense des camping-caristes" , un ami avocat était d'accord pour défendre les intérêts des gens lésés etc...

ce projet est tombé à l'eau simplement parceque certains sur ce forum, m'avaient accusé de vouloir me faire de l'argent par le biais de cette association !!!!! comme quoi,certains sont arrivés, dans nos sociétés modernes, à douter de tout et de tous, ce sont sans doute des gens qui ne sont pas très bien dans leur propre vie et je me souviens d'une phrase que me disait mon grand père :"méfie toi des méfiants" !!!!

Pour ce qui me concerne, j'ai adopté depuis longtemps votre procédé, c'est à dire que je discute chaque point de mon cahier des charges jusqu'à satisfaction, sinon, je change de fournisseur.

bonne journée à vous.

Philippe

C'eût été une bonne idée,

Signaler
RN56
Il y a 6 années
C'eût été un bonne idée,

Rebonjour Philippe,

Non!.. je n'ai pas eu connaissance de votre proposition de créer un association, pour la bonne raison que je ne pratique ce forum que depuis 1an 1/2 seulement.

Je pense que je vous aurais soutenu dans votre démarche.

Je vous souhaite un joyeux Noël,

Guy

tout savoir sur les carrosseries de nos CC

Signaler
yves 89
Il y a 6 années
Bonjour à tous ,
Je vois que le sujet d' origine  a légèremenrt dérivé , tant il est vrai que traiter des infiltrations mérite largement que l' on ouvre une discussion !
 Toutefois je suis assez content du coup de gueule de Guy , concernant ce thème , si vous remontez dans nos discussions vous remarquerez que je l' avais largement abordé à plusieurs reprises , et je ne vous cache pas qu' à ce moment là j' étais assez étonné ,  justement,  par l' abscence  totale de vos réactions ( à l' exception de J P  ) d' ou ma surprise de constater que cette très juste remarque parte d'un mouvement d' humeur  de Guy!
Mais , c'est très bien , il existe un proverbe qui dit la chose suivante : Mieux vaut tard que jamais !
J P , il arrive que nous ne soyons pas toujours d 'accord ,eh bien cette fois ci , je suis parfaitement d' accord avec toi , tu nous as fait une excellente démonstration , ( avec d' ailleurs des documents à l' appui ) , de ce que peut être la fragilité d' un CC construit avec des panneaux sandwich , bravo à toi , pour cette action , qui a le mérite de remettre un peu les  " pendules à l' heure " ! j'aurais écrit exactement la même chose
 Je souhaite à tous ceux qui se font encore des illusions , de ne jamais avoir à subir un quelconque pépin ! , auquel cas ils apprendront à déchanter comme jamais ils n' ont eu à le faire !
 Pour la précision le plus fragile des CC restant le modèle intégral,  ou en cas de choc la " désintégration" sera  encore pire qu' avec  un  profilé ! )
Philippe nous dit que ce sujet trop technique , ne passionne sans doute guère les collègues , c'est sans doute vrai ,  mais à l' analyse , n'est ce pas un thème qui devrait bien au contraire être traité en priorité ?
Je vous souhaite un deuxième tour d' agapes , en espérant que vous aviez déjà bien réussi le premier !
 Joyeuses fêtes à vous tous et à bientôt     YVES

débat or not débat

Signaler
Philippe04
Il y a 6 années
Bonjour Yves et bonjour à tous,

Yves, je ne sais pas si le sujet des panneaux sandwich est trop technique pour intéresser la majorité des utilisateurs de CC, mais la question que j'ai posé et que tu n'as peut-être pas vu, concerne ce que j'ai appelé la "finalité" de cette discussion.

En effet, nous sommes tous d'accord pour dire qu'il n'est pas normal de payer un contrôle d'étanchéité, surtout pendant la période de garantie et aussi pour dire que, plus nos CC seront construits solidement et pour pas cher, plus nous serons contents etc..

Mais à part nous congratuler en constatant que nous sommes tous d'accord, à quoi sert ce "débat" en l'absence de contradicteurs qui auraient, peut-être, je dis bien peut-être, des arguments à nous opposer, je pense aux bureaux d'études des constructeurs; après tout, en discutant avec eux, tu aurais peut-être des réponses plus pertinentes que celles que l'utilisateur lambda comme moi peut apporter.

Donc, je me demande s'il ne serait pas judicieux que tu les contactes (les constructeurs, pas les concessionnaires) pour leur demander des éclaircissements sur ce sujet que tu sembles maitriser à la perfection; pour ma part, la prochaine fois que je me rendrai chez Notin, je m'engage à poser la question à l'usine et de venir ici transmettre la réponse à propos du choix de continuer à construire des cellules avec des panneaux sandwich plutôt qu'une autre méthode.

Bon réveillon à tous.
Philippe

Tout savoir sur les carrosseries de nos CC

Signaler
yves 89
Il y a 6 années
Bonjour Philippe ,
Je crains que tu ne poses une question à laquelle tu connaisses largement la réponse : les panneaux sandwich sont les plus rentables financièrement pour nos fabricants , et d' autre part , tout leur outillage est axé sur ce mode de fabrication , inutile de te préciser que partant de là , s' ils doivent dès demain refondre le système d' un coup ....d' un seul !, il y a là certains aspects financiers qui vont les faire freiner " debout sur la pédale de frein "
 Pour ma part , je dis qu' il faut absolument sortir de ce système , en revanche , leur accorder un délai raisonnable pour le faire,  me semble être une bonne chose , je pense par exemple à un délai d' une dizaine d' années , ce qui me semblerait  viable et réalisable  , en revanche , il faudrait qu' ils s' y mettent tout de suite , et là , malheureusement je  les ressens assez    vélléitaires ! 
 A surveiller de très près : l' initiative de PLA ,  qui entre autres choses aurait inventé une nouvelle méthode de fabrication avec le polyester
Bonne soirée à toi       YVES

un débat

Signaler
Philippe04
Il y a 6 années
Bonjour Yves, bonjour à tous,

Yves, tu as cet avis sur la raison pour laquelle les panneaux sandwich sont utilisés dans la quasi totalité des camping-cars, (raison uniquement économiques selon toi), ton avis est respectables.

Mais je le maintiens, il faut au moins deux parties pour débattre d'un sujet, sinon, ce n'est qu'un monologue que je pourrais qualifier de stérile dans la mesure ou il me mène à rien d'autre que nous faire plaisir (ce qui n'est déjà pas si mal, j'en conviens), dans notre cas, nous sommes tous du même côté et nous instruisons "à charge" sans que les constructeurs ne nous donnent leurs raisons de ce choix.

Et, comme "les absents ont toujours tord", c'est assez facile de nous défouler.

je le répète, je poserai la question au bureau d'étude de l'usine lors de ma prochaine visite et peut-être (ce n'est pas certain, mais on ne sait jamais) nous aurons une réponse que nous ne soupçonnons pas.

Bonne fêtes de fin d'année à tous
Philippe

que faire ?

Signaler
Philippe04
Il y a 6 années
Bonjour JP et les autres,

Bien sûr, nous sommes d'accord avec tout ce que vous dites et avec ce que dit Yves, mais je crois que nous ne nous comprenons pas très bien.

En effet, je me demande toujours à quoi sert ce genre de conversation ou nous ne faisons que critiquer les constructeurs sans proposer d'alternative à leur procédé de construction des cellules... chacun d'entre échafaude des hypothèses, c'est pour cela, c'est pour ceci, c'est pour nous prendre nos sous, c'est pour faire comme les caravaniers des années 50 etc etc....

Alors, proposez, par exemple de créer un comité d'utilisateurs qui irait faire pression chez les constructeurs pour les obliger à faire des produits plus solides, faisons comme les femens et allons nous mettre nus dans les salons, faisons la grève des achats de CC neufs, plus personne n'achète de camping-car pendant plusieurs années jusqu'à ce que les constructeurs fabriquent enfin des cellules qui nous conviennent etc....

je ne sais pas moi..... proposez quelque chose au lieu de ne faire que critiquer !!!

Bonne journée à tous
Philippe

Tout savoir sur lescarrosseries de nos CC

Signaler
yves 89
Il y a 6 années
Bonsoir à vous deux  ,
Philippe ,j' ai bien compris ton message , mais crois tu vraiment que devant l' immense marché que représente le secteur du CC , nos petites vélléités contestataires aient la moindre chance d'être écoutées ?
J'en doute un peu ....!
 Cependant , je n' ai rien de réfractaire à l' idée que tu proposes , même si selon moi , elle a peu de chances d ' aboutir , en revanche , j' ai un peu de mal à lire le fait que tu dises que nous passons seulement  notre temps à critiquer , sous entendu ....( corriges moi si je me trompe ) que nous le ferions uniquement pour le seul plaisir de critiquer !
 Pour ma part , ce n'est pas le cas , si  j' émets de telles critiques , c'est  parce que le sujet me passionne , que les hasards de la vie font que  j' ai  la chance d' avoir quelques connaissances précises dans ce domaine , et que mon envie première serait véritablement de voir évoluer ce système qui de mon point de vue a largement fait son temps !
De là à prendre mes désirs pour des réalités , j'ai trop les pieds sur terre pour croire encore au père Noël dans ce domaine,  comme dans bien d' autres ......d' ailleurs !
 Toutefois , je retiens ton idée , et serais prêt à être actif dans le domaine si elle devait se concrétiser !
Je pense que J P serait aussi des notres au vu de l' avis général qu' il a sur le sujet !
 Philippe , le fait que tu poses la question à Notin , est intéressante , mais tu ne dois pas oublier qu' il est , dans cette affaire,  un peu à la fois parti pris ....mais aussi   partie prenante ! ce qui risque fort , de fausser légèrement le sens de sa réponse , comme de n'importe quel autre de ses confrères fabricants  .
Bonne soirée à toi et à JP     YVES

Bons Plans Voyage

Voyage Camping et camping-car