Forum Australie

Desillusion sur l'Australie?? besoin de témoignages!

39 réponses

Dernière activité le 23/07/2020 à 10:17 (consulter)

Avis non contrôlés
Signaler
jlaurenelm
Le 17 avril 2013
Bonjour !

Ma meilleure amie et moi avons pris la décision de partir en OZ avec le visa vacances travail.
Nous sommes toutes les deux dans l'optique de travailler un minimum de 6 mois à Sydney , Melbourne ou Adélaide pour s'immerger vraiement dans la culture Aussie. Pour ma part je souhaite profiter de ce voyage pour obtenir une expérience professionnelle dans le secteur de l'hôtellerie.
J'ai entendu énormément de bien sur l'australie mais récemement, les retours que j'ai sont assez négatifs. Dû à l'explosion du nombre de personnes bénéficiant du WHV , il serait radicalement plus difficile de trouver un emploi en Oz et certains m'ont parlé d'une montée de pensées réfractaires aux européens venus travailler.
Je ne prends pas ceci pour argent comptant, toutefois, je suis curieuse de connaître vos avis là dessus, si vous en avez entendu parler ou si vous l'avez constaté en étant sur place. Car si la situation en Australie était réellement bloquée,le but n'étant pas de dilapider nos économies les 3 premiers mois, nous envisagerions à la place de partir en NZelande, un peu moins fréquentée semble t-il.
Merci de vos réponses =)!

situation "bloquée" Australie??

Signaler
Nadineh
Il y a 7 années
si je me souviens d'un "incident" il y a quelueqs à Malbourne (jeune française chantant dans un bus et prise à partie...) ça me semble tout à fait marginal! ma fille vit en Australie depuis 6 ans, elle rencontre pas mal de jeunes français qui viennent pour quelques mois,, sans aucun problème! voir des avis aussi sur australie- australie.
la NZ est un pays sympa , mais rien à voir avec l'Australie!

WHV australie

Signaler
oodanata
Il y a 7 années
Salut
Ben c'est vrai que bcp d'européens se rendent en Australie avec un whv, et maintenant ce n'est pas si simple, il y a de la concurrence (asiatique par exemple), et le français n'a pas spécialement la réputation d'être un bosseur assidu et sérieux (ce que j'ai entendu , ressenti , et qui n'a pas valeur de sondage...). svt, l'anglais pratiqué nos compatriotes n'est pas terrible non plus. De là à voir un rejet, non. Mais ne t'imagine pas que tu es attendu comme le Messie parce que tu es Français(e).
Vécu.
Oodanata

Australie, bad trip

Signaler
Otterina
Il y a 7 années
Bonjour,

N'allez pas dépenser vos économies en Australie ! Tombés sous le charme de ce pays en 2011 suite à un voyage, un ami et moi avons décidé de passer l'année 2013 aux antipodes. Motivés, nous nous sommes inscrits dans une école de langue pour améliorer notre anglais et avons fait le choix de vivre chez l'habitant. Quelle erreur ! Arrivés début janvier à Sydney, nous rentrons fin avril en France : l'expérience n'aura duré que 4 mois. Les Aussies semblent sympathiques mais c'est un leurre. Presque tous les étudiants de l`école – nous y compris - ont à se plaindre de leur radinerie (par exemple, la douche ne doit pas dépasser 5 mn, on ne mange pas à sa faim, etc...) ; ils n'accueillent des étudiants étrangers que pour l'argent. Méfiez-vous des commerçants ! Certains ne rendent pas la monnaie et si vous la réclamez, ils vous traiteront de voleur en affirmant que vous avez mis les pièces dans votre porte-monnaie ! Quant à trouver un job, c'est quasiment mission impossible pour un Européen car les patrons préfèrent les migrants des pays pauvres qu`ils n`hésitent pas à exploiter. Un ami finlandais ingénieur avec une « particular skill » recherchée ici n`a pas eu de réponse aux dizaines de CV envoyés ; nos amis tchèques et italiens vivent une situation identique. Le seul aspect positif de cette aventure aura été de revoir les paysages et la faune de ce pays. L'Australie a beau se la jouer cool et « friendly », ça n'est que du flanc !

Precisions

Signaler
Otterina
Il y a 7 années
Bonjour,

3 petites choses pour rebondir sur ce que vous dites :

-Pour être passée par une école de langue en Oz, je peux vous assurer que l`anglais pratiqué par les Français n`est pas pire que celui des autres…

-Si les Australiens trouvent que les Français sont moins bosseurs qu`eux, c`est qu`ils ont un grand sens de l`humour. Européens et Sud-Américains travaillant ici vous diront tous la même chose : ce sont en général des fainéants qui comptent sur les étrangers pour assurer.

-Enfin, je n`ai pas vu de compatriotes qui aient jamais eu la prétention d`être attendus comme le Messie.

généralisation, généralisation ...

Signaler
oodanata
Il y a 7 années
,,Bonjour,N'allez pas dépenser vos économies en Australie ! Tombés sous le charme de ce pays en 2011 suite à un voyage, un ami et moi avons décidé de passer l'année 2013 aux antipodes. Motivés, nous nous sommes inscrits dans une école de langue pour améliorer notre anglais et avons fait le choix de vivre chez l'habitant. Quelle erreur ! Arrivés début janvier à Sydney, nous rentrons fin avril en France : l'expérience n'aura duré que 4 mois. Les Aussies semblent sympathiques mais c'est un leurre. Presque tous les étudiants de l`école – nous y compris - ont à se plaindre de leur radinerie (par exemple, la douche ne doit pas dépasser 5 mn, on ne mange pas à sa faim, etc...) ; ils n'accueillent des étudiants étrangers que pour l'argent. Méfiez-vous des commerçants ! Certains ne rendent pas la monnaie et si vous la réclamez, ils vous traiteront de voleur en affirmant que vous avez mis les pièces dans votre porte-monnaie ! Quant à trouver un job, c'est quasiment mission impossible pour un Européen car les patrons préfèrent les migrants des pays pauvres qu`ils n`hésitent pas à exploiter. Un ami finlandais ingénieur avec une « particular skill » recherchée ici n`a pas eu de réponse aux dizaines de CV envoyés ; nos amis tchèques et italiens vivent une situation identique. Le seul aspect positif de cette aventure aura été de revoir les paysages et la faune de ce pays. L'Australie a beau se la jouer cool et « friendly », ça n'est que du flanc !

Bonjour
Voyez-vous , votre message me gêne pas mal. Votre généralisation sur les Australiens, à partir de votre échec personnel et de quelques exemples, me semble totalement infondée. Votre vision aigrie et amère de ce pays ne correspond absolument pas à ce que j'ai vécu sur un peu plus d'un an, loin des français et autres nationalités en whv. Il faut savoir couper les ponts avec ses compatriotes et vivre à l'australienne, question de philosophie.... compatriotes bcp trop geignards, qui s’attribuaient des valeurs et une importance qu'ils ne possédaient pas... à mes yeux tout du moins.
Il me semble totalement improductif de vivre en milieu whv..
Qd à la langue , évidemment on peut supposer que l'on ne maîtrise pas l'anglais si on s'inscrit dans une école de langue.... mais je le répète, pour ce que j'ai vu (et cela n'a pas valeur de sondage) , le niveau de mes compatriotes était trop souvent au ras des pâquerettes, niveau collège/lycée, comparé par exemple à des Allemands, des Scandinaves, des Asiatiques... Moi, j'avais déjà passé un an à Glasgow, et je persiste à dire que le fait de bien parler anglais facilite grandement son séjour en Australie, surtout dans la quête d'un travail.
Oodanata
re:encore une fois, j'ai rarement rencontré des gens aussi généreux que les Australiens...

Aussie mirage

Signaler
Tikrit
Il y a 7 années
Bonjour Jlaurenelm,

Après 18 ans de vie professionnelle, dont les 3 dernières années au « Pays de Galles » (Cardiff) où les gens sont en général très fiables et chaleureux, j’en ai eu marre du climat hyper-pluvieux. Je suis parti début novembre faire un break de 6 mois « et plus si affinités » en Australie, sans projet précis mais avec des a priori très positifs sur le pays et ses habitants. Malgré un accent assez différent de la GB, et des dizaines de mots d’argot local, pas de problème linguistique pour moi.

J’ai passé 2 mois à Perth-Fremantle, puis 1 mois sur Adelaïde, et suis maintenant à Sydney, toujours logé chez l’habitant avec l’espoir de profiter d’un véritable échange culturel. Malheureusement je peux globalement te confirmer le témoignage de Otterina :

Ils ont une conception du savoir-vivre très originale : on se sert de la bière ou du vin sous ton nez sans t’en proposer alors que toi tu amènes volontiers une bouteille à partager de temps en temps ; on te fait volontiers des réflexions si tu restes plus de 7-8 minutes dans la salle de bain… J’ai croisé un autre voyageur qui a observé cela aussi.
Malgré le prix plutôt élevé des chambres d’hôtes « bed and breakfast » (entre 190 et 230 dollars la semaine) beaucoup ne savent pas recevoir : tout est calculé, tandis qu’à côté de ça les lumières et la grande télé restent allumées des heures dans des pièces où il n’y a personne ...
Effectivement, dans les grandes villes il n’est pas rare que les commerçants rechignent à te rendre la monnaie.

La fameuse « arrogance » française : si nous sommes loin d’être exemplaires, nous avons là trouvé nos maîtres ! Epargnés jusqu’ici par la grande crise économique qui sévit depuis 2008, pour la bonne raison que la Chine et l’Inde leur achètent massivement du charbon et des minerais dont leur sous-sol regorge, les « Aussies » se croient plus malins et plus travailleurs que les autres. Cependant, si tu rentres dans une banque après 16h00 on t’envoie bouler sans ménagement tandis que dans beaucoup de secteur de Sydney, agglo de 4.5 millions d’habitants, tu n’as qu’un bus par heure (en semaine, sinon c’est un toutes les 1h30), et plus de bus après 23h00. Les horaires indiqués n’étant d’ailleurs respectés qu’une fois sur deux.

Quand tu vas dans les commerces et que tu demandes des précisions sur un matos genre Smartphone, ordi portable, etc … tu sens bien que tu déranges, que ça les fatigue, et que tu devrais passer de suite à la caisse sans poser la moindre question.

Leurs trains sont des tape-culs qui ne dépassent jamais les 100km/h, pourtant le parlement vient de rejeter la construction d’une ligne haute-vitesse entre Melbourne et Sydney …
Sinon, Internet et les mobiles ça marche beaucoup moins bien que chez nous tout en étant plus cher.

Au total, ils ont 15 à 30 ans de retard sur l’Europe dans une foule de domaine. Tu t’y attends lorsque tu vas en Amérique Latine, mais pas en Australie où le niveau de vie est plus élevé que chez nous : beaucoup de choses sont 20 à 50% plus chères qu’en France, ici un menu de base au restaurant c’est environ 30 dollars (24 euros), un café moyen 3.5 dollars (2.70 euros), 200grs de jambon 7 à 10 dollars (5 à 8 euros). Pour eux pas de problème car leurs salaires, payés à la semaine, sont plus élevés qu’en Europe, mais ils ne veulent pas comprendre que les étrangers sont souvent moins à l’aise financièrement, et ils te le font bien sentir.
Ici « down under » règne un état d’esprit bourgeois au possible. Il semble que ce n’était pas comme ça il y a 20 ou 30 ans, « but that was before » …

Seuls points positifs que je reconnais encore à ce pays-continent : ses paysages et sa Nature bien sûr, ainsi que l’omniprésence de verdure/de parcs et jardins dans les villes. Attention, à Sydney (mais aussi Melbourne) il pleut énormément et n’importe quand dans l’année.

Je compte partir dès que possible et retourner à Cardiff, sachant que je ne compte pas revenir : pourquoi engraisser ces mufles mesquins et prétentieux d’australiens ?

Maintenant tu trouveras toujours des personnes, comme oodanata, qui ont eu de la chance, et qui se permettent de donner des leçons de morale simplistes à celles et ceux (de plus en plus nombreux apparemment) qui ne partagent pas leur vécu sur l’Australie.
A toi de voir si les retours des personnes ayant récemment séjournées en Australie sont en majorité positifs ou négatifs et de choisir selon tes priorités, d’aller ou non « down under ». Si c’est pour améliorer ton anglais le Canada ou la GB (en particulier l’Ecosse-Scotland et Wales-Pays de Galles) seront probablement bien plus accueillants ; mais c’est vrai le climat y est plus ingrat ...

Quoiqu’il en soit, je te souhaite bon vent !

Généralisation, bis

Signaler
Otterina
Il y a 7 années
Bonjour,
Mon message n'avait pas pour but de vous gêner mais de faire part de mon expérience à jlaurenelm, différente de la vôtre apparemment, et je suis ravie pour vous si vous trouvez votre compte en Australie. J'écris pour rétablir quelques vérités me concernant. D'abord, je ne suis pas restée avec les WHV, comme vous dîtes si dédaigneusement, car j'ai malheureusement dépassé l'âge pour obtenir ce genre de visa. Je suis donc venue ici avec un visa touristique, mon but n'étant pas de trouver du travail. C'est pourquoi je ne vous permets pas de parler d'échec me concernant ; le jour où vous aurez mon expérience professionnelle, nous pourrons en reparler. Deuxièmement, si vous aviez attentivement lu le 1er message que j'ai posté sur ce fil, vous n'auriez pas manqué de noter que j'ai choisi l'immersion en famille d'accueil, je pense avoir fait preuve ainsi de volonté d'intégration... Quant à vos suppositions fallacieuses sur mon niveau d`anglais, je vous informe que j`ai besoin d`utiliser cette langue à mon travail et que donc mon niveau était bon en arrivant ici, le but de l'école linguistique était d`obtenir un diplôme (que j`ai eu…). Si je puis me permettre, vérifiez votre orthographe, « quant à » s`écrit avec un « t » et non un « d ». Enfin, vous vous permettez d’insinuer que je généralise d’après mon cas personnel, et pourtant vous faites de même : tout est forcément génial dans ce pays car vous, vous avez trouvé ce que vous vouliez. Je le répète, jlaurenelm demandait des renseignements, il est normal qu’elle ait tous les sons de cloche, ne vous en déplaise.

Tel est pris qui ...

Signaler
oodanata
Il y a 7 années
Bonsoir
Vous savez, donner un avis en qq mots n'est pas chose aisée, il serait parfois plus utile de se parler. On n'interprète pas forcément d'une façon juste les propos de tout un chacun. Je n'avais nullement l'intention de vous agresser, mais simplement de vous faire comprendre que j'ai vécu qq ch aux antipodes de ce que vous avez vécu... Je n'ai pas eu le parcours classique du WHV à cause d'un accident, accident qui m'a introduit dans un large cercle d'amis australiens formidables, amis que j'ai fréquentés tt au long de mon séjour ds ce pays.. ..
Il est vrai aussi que j'ai du mal à supporter qu'on dénigre tout un pays , une population, à partir d'une expérience personnelle. Perso, si je n'aime pas, je laisse tomber, et j'ai plutôt tendance à m' incriminer moi même, plutôt qu'à accuser le pays.
Je ne parlais pas de votre niveau d'anglais qu'évidemment j'ignore totalement, (idem pour votre formidable expérience professionnelle... ) mais je persiste , les quelques compatriotes que j'ai rencontrés avaient un niveau d'anglais plutôt faiblard...et les chevilles qui enflaient rapidement... Mais comme je vous le disais, ce n'est qu'un ressenti.
Le post initial trouvera donc son bonheur dans nos propos divergents : génial, c'est le but d'un forum, non ?
J'ai passé une année à Glasgow, ce fut formidable. J'ai passé un peu plus d'un an en Australie, ce fut formidable. Comme le dit qq un, question météo , il y a un endroit que je préfère ... mais question alcool, Glasgow surclasse l'Australie ...
Oodanata

nb: (hors post)
Reprocher UNE faute d' orthographe à un intervenant n'est pas trop sympa ...
et oser la critique est chose périlleuse, car cela suppose qu'on maîtrise parfaitement son orthographe, son Français, or dans votre message initial, j'avais souri à votre conclusion --- ça n'est que du FLANC --- disiez-vous : tel est pris qui croyait prendre . (je vous laisse chercher dans votre dictionnaire)
Hum, je trouve qd même ma faute sur une abréviation plus légère, non ?

Chacun son expérience. La mienne :positive

Signaler
stephll
Il y a 7 années
Bonjour,Concernant le travail en Australie, il est vrai que le nombre d'étrangers (en whv) augmentant, pas mal d'entreprises en ont assez d'être constamment sollicitées par des personnes qui ne seront la que pendant un court laps de temps. Ce sont les retours que j'ai eu lors de mon année en Australie. Toutefois, cela ne m'a pas empêché de trouver des jobs dans différents états de l'Australie (j'en ai fais le tour). Et cherchant en centre ville la concurrence est effectivement plus rude. Et il est vrai que certains étrangers (asiatiques notamment) sont plus facilement embauchés (en picking par exemple), car il faut le dire plus 'travailleur' et moins, pour certains, négociateurs concernant leur salaire.
J'ai, durant toute cette année, rencontrée énormément de personnes pour la plupart toutes très sympa. J'ai peut être eu beaucoup de chance, mais tant mieux. C'est vrai que les australiens sont peut être plus frileux au premier abord avec les étrangers, mais il suffit d'essayer de s'adapter à leur mode de vie et de s'intéresser à eux et ça passée plutôt bien.
Donc mon conseil serait d'essayer de trouver un travail hors centre ville, afin d'éviter la concurrence massive et de vous permettre de faire des économies (en vivant en plein centre de Sydney, ou autre, on est plus soumis aux diverses tentations : pubs, sorties...).
Quoi qu'il en soit, et où quevous décidiez d'aller, je vous souhaite de passer d'aussi agréables moments que j'ai pu avoir!
Stéphanie

Australie :douche minutée??

Signaler
Nadineh
Il y a 7 années
en réponse au post concernant le temps minuté sous la douche : en période de grande sécheresse (ça arrive, quand ça n'inonde pas!) des mesures de restrictions sont prises , et comme les australiens sont respecteux des règles ils les appliquent (des sabliers ont même été distribués, ça nous avait fait marrer!), et ils mes font appliquer... chez moi j'ai 200 litres d'eau chaude, et quand nous sommes nombreux on pense à ceux qui prennent la douche après nous... rien de choquant!

Notre expérience

Signaler
Gilles 7
Il y a 7 années
Bonjour,

Pour notre part (ma copine et moi), nous avons passé une magnifique expérience en whv en Australie (octobre 2011 - juin 2012).
Nous avons trouvé du travail quand nous en avons cherché (en picking) mais c'est vrai qu'on sentait que la situation devenait de plus en plus compliqué avec une concurrence de plus en plus présente...
Quoiqu'il arrive, je pense que le conseil de s'éloigner de l'hyper centre des grandes villes est judicieux !
Pour ce qui est des Australiens, nous n'avons eu que de super expériences. Nous avons passé 10 jours dans une famille à Sydney et un petit mois (entrecoupé de périodes de boulot) à Melbourne ! Les 2 familles se sont révélées adorables et nous nous sommes quittés la larme à l'œil... A l'heure actuelle, presqu'un an après notre retour, nous sommes toujours en contact !
Maintenant, contrairement aux réponses précédentes, il ne s'agissait pas de famille d'accueil qui faisaient ça pour l'argent mais de personnes que nous avons contacté directement via des amis qui avaient été accueillis précédemment dans le cadre d'échanges internationaux d'étudiant de 18 ans (système belge, j'ignore s'il existe pareil en France même si je suppose que oui...).
Enfin, voilà, pour nous, expérience à 200% positive et pour rien au monde nous ne changerions quelque chose si cela était à refaire...
Quoiqu'il en soit, que ce soit l'Australie ou la Nouvelle-Zélande (nous y avons passé 3 semaines), ces pays sont magnifiques et l'expérience vaut vraiment la peine !
En vous souhaitant une expérience aussi positive que la notre !
Bon voyage...

Gilles

avis suite séjour touristique

Signaler
lisnaty
Il y a 7 années
bonjour,
je reviens d'un séjour en Australie pendant le mois d'avril. Nous sommes partis en couple avec un visa ETA touristique. Nous avons eu l'occasion de rencontrer de nombreux français dans les restaurants à Sydney et à Port Douglas. Nous avons pu échanger quelques minutes avec eux. Le serveur à Sydney avait pu obtenir un visa sponsorisé par le restaurant après son WHV. Le serveur rencontré à Port Douglas nous a fait part que certains australiens avaient une image négative sur WHV et les considéraient comme des voleurs ! Et aussi qu'il était prévu que le gouvernement réduise le nombre de WHV européens.
Nous avons constaté surtout à Sydney à grand nombre d'asiatiques à ce demander si nous sommes bien en Australie ou en Chine ! Les asiatiques occupent tous les postes de caissiers ou vendeurs.
Je vous conseille d'aller à la rencontre de serveurs et serveuses françaises dans les restaurants et je suis sûre qu'ils vous conseilleront sur les démarches. Nous avons toujours été bien accueillit pendant notre séjour et avoir noué de bons contacts avec les australiens.
Bonne continuation,
Agnes

Australie: bien pour le voyage, à éviter pour s'installer

Signaler
Tartuflette
Il y a 4 années
"epargnés jusqu’ici par la grande crise économique qui sévit depuis 2008, pour la bonne raison que la Chine et l’Inde leur achètent massivement du charbon et des minerais dont leur sous-sol regorge, les « Aussies » se croient plus malins et plus travailleurs que les autres."

Ce topic date d'il y a 2 ans, et aujourd'hui en 2015 la crise chinoise est passée par là. L'économie australienne se porte MAL, le AUD s'est écroulé, les industries ferment les unes après les autres (genre Holden à Adelaide, les chantiers navals, etc..) et les chinois investissent en masse dans la bulle immobilière qui va bientôt péter. Le gouvernement fait n'importe quoi, du genre à vouloir sous-traiter sa défence à son ancien ennemi le Japon (cf l'affaire du renouvelement de la flotte de sous-marins), ou alors le traité de libre-échange entre l'Australie et la Chine qui est un pur suicide économique à moyen terme.

Je me retrouve totalement dans le post de la personne qui avait écrit ces lignes citées ci-dessus. Je déteste l'Australie, pays que je m'apprête à quitter dans quelques mois. Je précise que je ne suis pas un backpacker qui écume les pubs et les campings, mais un universitaire avec une bonne paie et intégré dans la vie locale depuis plusieures années. Je n'ai pas eu de désillusion concernant l'Australie car je n'avais pas non plus d'apriori en venant. Je voulais voir le bout du monde et j'ai saisi une opprtunité. Mais clairement le niveau de sous-developpement de ce pays m'a profondément choqué, je ne m'attendais à un tel déclassement comparé aux USA ou l'Europe. Quelqu'un a écrit plus haut que l'Australie a 15/20 ans de retard sur le reste du monde, et bien je confirme ces dires. D'ailleurs récement j'ai lu avec effarement un article dans la presse parlant des puissances moyennes, et l'Australie est classée au même niveau que le Vietnam au niveau développement....

Mais ce n'est pas tellement la qualité de vie médiocre ou son coût qui me choque. Ce que je déteste par dessus tout c'est cet état d'esprit arrogant, enfermé, lié à un manque flagrant d'éducation et de savoir-vivre. Bref, l'autosatisfaction dans la médiocrité et la non-chalance. Je ne sais pas ce qui m'agace le plus, entre l'absence total de politesse et le mépris qu'ont les australiens pour la vie des autres, l'asbence du moindre signe de culture et d'identité, ou tout simplement ce sentiment que les gens ne voient pas plus loin que le boût de leur nez et que le monde tourne autour d'eux. Cet état d'esprit avait été critiqué dans les années 60 par Donald Horne dans son livre "the lucky country", et les australiens n'ont même pas compris que ce titre était péjoratif, et que l'auteur prévoyait le déclassement du pays pour les prochaines décénies. Force est de constater qu'il ne s'était pas trompé. 

Au final, autant l'Australie peut être sympathique à visiter en tant que touriste, autant je déconseille fortement toute volonté d'y immigrer durablement. Après je connais des français qui se complaisent dans cette vie, chacun sa sensibilité. Mais je ne comprend pas cet espèce d'état de grâce de la part des médias français dont bénéficie l'Australie. 

témoignage

Signaler
boncampeur
Il y a 4 années
,,"epargnés jusqu’ici par la grande crise économique qui sévit depuis 2008, pour la bonne raison que la Chine et l’Inde leur achètent massivement du charbon et des minerais dont leur sous-sol regorge, les « Aussies » se croient plus malins et plus travailleurs que les autres."

Ce topic date d'il y a 2 ans, et aujourd'hui en 2015 la crise chinoise est passée par là. L'économie australienne se porte MAL, le AUD s'est écroulé, les industries ferment les unes après les autres (genre Holden à Adelaide, les chantiers navals, etc..) et les chinois investissent en masse dans la bulle immobilière qui va bientôt péter. Le gouvernement fait n'importe quoi, du genre à vouloir sous-traiter sa défence à son ancien ennemi le Japon (cf l'affaire du renouvelement de la flotte de sous-marins), ou alors le traité de libre-échange entre l'Australie et la Chine qui est un pur suicide économique à moyen terme.

Je me retrouve totalement dans le post de la personne qui avait écrit ces lignes citées ci-dessus. Je déteste l'Australie, pays que je m'apprête à quitter dans quelques mois. Je précise que je ne suis pas un backpacker qui écume les pubs et les campings, mais un universitaire avec une bonne paie et intégré dans la vie locale depuis plusieures années. Je n'ai pas eu de désillusion concernant l'Australie car je n'avais pas non plus d'apriori en venant. Je voulais voir le bout du monde et j'ai saisi une opprtunité. Mais clairement le niveau de sous-developpement de ce pays m'a profondément choqué, je ne m'attendais à un tel déclassement comparé aux USA ou l'Europe. Quelqu'un a écrit plus haut que l'Australie a 15/20 ans de retard sur le reste du monde, et bien je confirme ces dires. D'ailleurs récement j'ai lu avec effarement un article dans la presse parlant des puissances moyennes, et l'Australie est classée au même niveau que le Vietnam au niveau développement....

Mais ce n'est pas tellement la qualité de vie médiocre ou son coût qui me choque. Ce que je déteste par dessus tout c'est cet état d'esprit arrogant, enfermé, lié à un manque flagrant d'éducation et de savoir-vivre. Bref, l'autosatisfaction dans la médiocrité et la non-chalance. Je ne sais pas ce qui m'agace le plus, entre l'absence total de politesse et le mépris qu'ont les australiens pour la vie des autres, l'asbence du moindre signe de culture et d'identité, ou tout simplement ce sentiment que les gens ne voient pas plus loin que le boût de leur nez et que le monde tourne autour d'eux. Cet état d'esprit avait été critiqué dans les années 60 par Donald Horne dans son livre "the lucky country", et les australiens n'ont même pas compris que ce titre était péjoratif, et que l'auteur prévoyait le déclassement du pays pour les prochaines décénies. Force est de constater qu'il ne s'était pas trompé. 

Au final, autant l'Australie peut être sympathique à visiter en tant que touriste, autant je déconseille fortement toute volonté d'y immigrer durablement. Après je connais des français qui se complaisent dans cette vie, chacun sa sensibilité. Mais je ne comprend pas cet espèce d'état de grâce de la part des médias français dont bénéficie l'Australie. 


Merci pour ton témoignage,

C'est peu habituel d'en parler sur ce forum étant plus occupé à parler de faisablilité de telle ou telle piste ou de la qualité de tel hôtel.
C'est bien aussi parfois d'englober un point de vue plus général et réfléchi.

Australie dans mon cœur !!

Signaler
schrtroumfette77
Il y a 4 années
Bonjour à tous !

Partie avec un visa touristique en décembre 2012, j'ai été agréablement surprise par ce pays !
Tout d'abord, je me suis sentie bien accueillie. J'apprécie l'absence totale de barrières avec les gens qui ne te connaissent pas. L'Australien est avenant, facile d'accès, c'est indéniable !

Depuis cette première découverte, j'ai fait deux autres voyages de 2,5 mois (visa touristique) durant lesquels j'ai sillonné le pays. Mon envie d'y vivre est claire, ce pays touche mon coeur comme aucun autre ! 

On peut toujours trouver des avantages et inconvénients, rien n'est parfait nulle part.
Le manque d'eau et la sécheresse sont des problématiques factuelles du pays, c'est normal de prendre des mesures, simple bon sens. 

L'Australie est l'un des pays du monde où il y a le plus de cancers de la peau compte-tenu du fort ensoleillement et du trou de la couche d'ozone. Avez-vous déjà eu écho de cette information ? Peu probable car les Australiens ne se plaignent pas, ils vont de l'avant.

Je pourrais en parler pendant des heures .... 
Moi j'ai trouvé mon eden, et dans les prochains mois je vais mettre tout en oeuvre pour y vivre.

Je n'ai qu'un conseil : vivez vos rêves, et n'écoutez pas les mauvaises expériences des autres !! 


cancer de la peau

Signaler
boncampeur
Il y a 4 années
,,Bonjour à tous !

L'Australie est l'un des pays du monde où il y a le plus de cancers de la peau compte-tenu du fort ensoleillement et du trou de la couche d'ozone. Avez-vous déjà eu écho de cette information ? Peu probable car les Australiens ne se plaignent pas, ils vont de l'avant.



Tout à fait, je l'avais même appris à l'école. Je me demandais même si la statistique était restée valable et si ce n'était pas devenu un cliché. 

Re: Australie: bien pour le voyage, à éviter pour s'installer

Signaler
optifric
Il y a 2 années
QU est que cela fait du bien de voir écrit par d autres le même ressenti, avec en plus jne analyse qu on aurait peine à élaborer si ce n est avec le temps. On part quelque part avec l idée que c eat different, que les gens aont gentils etc... on n essaye de ne pas generaliser, ne pas limiter gacher son expérience. Oui je trouve aussi que dans la majorité ils sont renfermés, peu ouvert et curieux sur le monde, les autres. Pensant à comment faire de l argent essentiellement. Avec une arrogance pensant que leur pays est le mieux puisqu autant de personnes y vont en working holiday visa pour un salaire plus elevé, et que si leur pays est mieux s est qu ils sont plus intelligents... toujours cette pression de montrer qu on est efficace et intelligent sous un vernis d easy going. Je ne les sens pas tres heureux non plu no en quête, plutot en mode automatique. Pas d education de savoir vivre poir certains, s enervant tres vite , jamais je n en ai vu autant de personnes rudes en un an ici qu en 7 ans en amerique latine, pu de toites ma bie, on ne soucie pas de l autre. J ai l impression parfois que se sont des robots. Je ne sens pas l humanite chez eux. Vois allez la bas pour ameliorer vitre anglais et certains se moquent de vois car vous n êtes pas bilingues, sans qu ils ne parlent aucune langue ni voyagés

Mais ce n est wue mon petit avis, comme je pense rester encore un an je prefere esperer avoir tort et me dire qu il me faut connaitre davantage, que je n ai pas rencontre les bonnes personnes, ou que la culture eat different qu il faut rester ouvert et curieux,
je leur trouve bien sûr certaines qualités, comme le fait que les transports piblica ont l air de fonctionner, le slieix publics se soucient du pieton, les formations sont courtes et on a le sentiment qu l on peut changer pkus facilement de carriere, plus democratique en votant regulieremwnt, les vendeurs tres serviable pour conseiller, efficace en general, seven eleven toite la nuit carte de transport rechargee automatiquement facilité pour travailler créer son abn , soucieux des regles et honnête, etc... Le système fonctionne mais les gens semblent robotisés ; c est peut etre mon cote latin qui ressort et le contraste avec l amerique latine

Re: Australie: bien pour le voyage, à éviter pour s'installer

Signaler
optifric
Il y a 2 années
J oublais aussi en qualite le fait de ne pas se preoccuper du regard des autres,
les villes sont adaptees au voiture mais on sent un effort pour les pietons cycliste: voies pour les velos, bornea de velo, espace public parc etc...

Re: Desillusion sur l'Australie?? besoin de témoignages!

Signaler
ballerinasandsneakers
Il y a 2 années
Hello,

L'exprerience c'est la tienne. Va sur des groupes facebook egalement et discute avec les gens c'est important. Nous avons fait la nouvelle zélande et on a été décu (je précise pour y vivre et non pour voyager qu'on a adoré). Avant de partir je n'avais que lu des groupes et des articles de blog mais il faut parler avec les gens. Une fois sur place j'ai réalisé que bcp de francais étaient malheureux ici: manque de culture, pas de transport en commun a auckland (c'est la ou il y a du travail), peu de vie en dehors du boulot...

Je te laisse jeter un coup d'oeil sur mon blog pour te faire une idée aussi. N'hésite pas a m'envoyer un message si tu veux plus d'informations sur la nouvelle Zélande.

Mes articles Australie/Nouvelle Zélande: 


Re: Desillusion sur l'Australie?? besoin de témoignages!

Signaler
Danielc17
Il y a 2 années
Bonjour,

Je me retrouve dans une situation tres stressante et votre avis,conseils et aides le seront tres utiles.
Il se trouve que ma femme a envoyer sa demande de visa étudiant (subclass500) y rattachant moi même ainsi que notre fils de 7 ans le 30/03/2018 pour des cours en 'LEADERSHIP AND MANAGEMENT' a HARWARD COLLEGE.
Avec tout nos dossier a jour COE,sponsor,OSHC,GTE,certified true copy etc..
J'ai déjà reçu un 1er retour de l'immigration (par le biais de mon agent) que la demande est prise en compte,avec mail a l'appuis status 'received',TRN recu,application ID .
Néanmoins ses cours débutent le 09/04/2018 et on a déjà dépasser cette date!
Je me suis renseigner auprès de mon agent qui me précise qu'au niveau de l’école pas de problème car les cours débutent chaque 1er lundi du mois.
La date d’entrée pour l’école de notre fils est prévu pour le 16/04/2018 qui nous fait moins d'une semaine.
Je n'ai pas d’aces a IMMIACCOUNT car mon agent me stipule que seul lui peut y avoir accès vu qu'on est passer par une agence.
Meme si on a une réponse après les date d'entrée ça ne nous pose pas de problème,sauf qu'on veut être rassurer que tout se déroulera pour le mieux et dans les plus brefs délais.
Sachant aussi qu'avant de partir on a encore beaucoup de chose a finaliser.

Est-ce que ça peut arriver qu'on se voit refuser nos visa car les cours ont déjà commencer?
Aider moi svp!!!

Re: Desillusion sur l'Australie?? besoin de témoignages!

Signaler
ballerinasandsneakers
Il y a 2 années
,, Bonjour,

Je me retrouve dans une situation tres stressante et votre avis,conseils et aides le seront tres utiles.
Il se trouve que ma femme a envoyer sa demande de visa étudiant (subclass500) y rattachant moi même ainsi que notre fils de 7 ans le 30/03/2018 pour des cours en 'LEADERSHIP AND MANAGEMENT' a HARWARD COLLEGE.
Avec tout nos dossier a jour COE,sponsor,OSHC,GTE,certified true copy etc..
J'ai déjà reçu un 1er retour de l'immigration (par le biais de mon agent) que la demande est prise en compte,avec mail a l'appuis status 'received',TRN recu,application ID .
Néanmoins ses cours débutent le 09/04/2018 et on a déjà dépasser cette date!
Je me suis renseigner auprès de mon agent qui me précise qu'au niveau de l’école pas de problème car les cours débutent chaque 1er lundi du mois.
La date d’entrée pour l’école de notre fils est prévu pour le 16/04/2018 qui nous fait moins d'une semaine.
Je n'ai pas d’aces a IMMIACCOUNT car mon agent me stipule que seul lui peut y avoir accès vu qu'on est passer par une agence.
Meme si on a une réponse après les date d'entrée ça ne nous pose pas de problème,sauf qu'on veut être rassurer que tout se déroulera pour le mieux et dans les plus brefs délais.
Sachant aussi qu'avant de partir on a encore beaucoup de chose a finaliser.

Est-ce que ça peut arriver qu'on se voit refuser nos visa car les cours ont déjà commencer?
Aider moi svp!!!


Bonjour,

Je te recommande de t'inscrire aux groupes facebook "francais en nouvelle zélande" et "francais à auckland" : tu pourras y poser tes questions et il y aura peut être quelqu'un dans ton cas. Je ne peux malheureusement pas t'aider sur ta question.

Cdt,

Marie

Re: situation "bloquée" Australie??

Signaler
agassi-thollet
Il y a 1 année
,, si je me souviens d'un "incident" il y a quelueqs à Malbourne (jeune française chantant dans un bus et prise à partie...) ça me semble tout à fait marginal! ma fille vit en Australie depuis 6 ans, elle rencontre pas mal de jeunes français qui viennent pour quelques mois,, sans aucun problème! voir des avis aussi sur australie- australie.
la NZ est un pays sympa , mais rien à voir avec l'Australie!


bonjour je voulais avoir quelaues informations sur comment votre fille a fait pour aller en australie et y rester pour une durée de 6 ans merci de votre reponse.

Re: situation "bloquée" Australie??

Signaler
exploringpaw
Il y a 1 année
Bonjour,

Je suis en Australie depuis 3 ans maintenant. Le Working Holiday Visa (ou PVT) te permet de rester 1 an + 1 an renouvelable. Au dela de ca il faut que tu aies un autre visa. Pour y rester 6 ans j'imagine que c'est en y travaillant et donc il te faudra un visa travail. Plusieurs solutions (que je connais maais peut etre pas les seules):

- Se faire sponsoriser: cela veut dire que une entreprise paye ton visa pour avoir tes competences et que tu travailles pour eux. En general il faudra que tu travailles au moins 6 mois avant pour pouvoir pretendre a cela. De plus il faut que ton metier soit sur la "skill list" (les metiers autorises au sponsorship par le gouvernement australien)

- Skills visa: tu demandes le visa depuis la France ou autre et attend qu'il soit valide. Pour cela il faut egalement que ton metier soit sur la "skill list"

- Partner visa: si tu rencontre un/une australien(ne) et fait une demande pour rester aupres de ton/ta partenaire en Australie

Dans tous les cas les procedures sont longues et requierent de nombreux documents. Plus d'infos sur le site de l'Immigration Australienne.

Mika

Re: Desillusion sur l'Australie?? besoin de témoignages!

Signaler
jolanne
Il y a 1 année
l'Australie n'est pas accueillante du tout;  par contre agréable les filles ne sont pas embétées dans la rue;le soir 
elle estime pas avoir besoin de comptences externes sur l'administratif ou le management alors que le service client est une notion à developper sérieusement là bas. les gens rencontrés parlent rarement de leur job avec interet ..à part financier.
le pays étant agréable les "écoles à visa" propsperent mais majoritairemnt ne vous permettent pas une formation de qualité juste de rester un peu plus
n'esperez pas à part dans l'informatique trouver un job
et en plus si malheureusementvous rencontrez l'amour devotrevie c'est compliqué et les visas super cher ( 800 dollers australiens je crois) je pense que l'étranger est mal vu et juste considéré comme une pompe à fric ou une opportunité d'exploitation puisque pour rester pour un 2d VVT il faut travailler 81 jours dans un job pas voulu par les australiens et je ne crois pas qu'en Europe même dans les pire jobs on  use (et abuse) des gens comme là bas.

c'est quand même un pays qui vient aussi d'interdire à sa presse de publier des articles sur la condamnation d'un religieux. pas banel, mais il faut etre dans le consensus à tout prix; vous ne risquez pas de trouver l'équivalent du canard enchainé là bas.....

je parle de l'experience de qq"un que je connais bien et qui a fini par partir
il y a d'autres pays super dans le monde
Franchement évitez le miroir aux alouettes
en plus coté social et retraites il n'y a pas d'accord avec la France, et les impots sont finalement très importants au regard des services qu'il y a en face
qq mois en touriste c'est la solution mais surtout pas plus !
Date de l'expérience : 20/12/2015

Re: Precisions

Signaler
jolanne
Il y a 1 année
c'est aussi le retour que j'en ai eu !!!
Date de l'expérience : 20/12/2015

Re: cancer de la peau

Signaler
jolanne
Il y a 1 année
pour connaitre une personne qui a travaille dans des produits pour la peau la basje confirme
elle se trompait sur l'age des gens tant la peu vieillit mal

nous n'y sommes allés que   qq semaines voir des amis
mais franchement je suis adssez d'accord sur les commentaires sur le caractere hautain et arrogant

tant qu'ils ont leurs ressources minieres ils vivent de façon nonchalante
un jour faudra qu'ils se mettent au boulot
Date de l'expérience : 20/12/2015

Re: Desillusion sur l'Australie?? besoin de témoignages!

Signaler
jolanne
Il y a 1 année
Je vais completer mes commentaires car je crois utile d'éviter à des jeunes de perdre leur temps là bas
visitez qq mois c'est joli ok mais pas plus

on a été attendre une personne à la gare
train lent et viellot mais en prime la personne nous à montré les photos des couchettes  (et du casse croute inclus) ca nous a offert un voyagede 50 ans en arriere
d'ailleurs  si vous aimez manger il ya qq endroits sympas, les restauranst étrangers,
et ne comptez pas sur lees supermarchés
le choix y est peut etre plus important quand même que ce que j'imagine des supermarchés soviétiques de l'époque communiste ..mais  rien à voir avec nos magasins européens
pas question de vous faire envoyer de bons produits, un certain nombre sont interdits
la première chose que font les gens qui  reviennent d'Australie : ils  se jettent sur le fromage!

tout à l'heur efaute de frappe le visa pour vivre àvec son amour c'est 8000 dollars australiens si le montant n'a pas changé

et pour ne pas généraliser il ya peut etre des endroits corrects pour travailler les 81 jours
mais ceux dont j'ai entendu parler c'était soit des horaires de dingues
soit nourri logé et pas rémunéré mais avec moins d'heures en l'occurence quand même 5 à 8 par jour pendant 6 jours

je crois que ce pays vit bien.....  grace à nos jeunes europeens.
 avis aux amateurs

Re: Desillusion sur l'Australie?? besoin de témoignages!

Signaler
Mademoiselle-Chocho
Il y a 1 année
Quand je regarde vos témoignages, c'est à se demander pourquoi l'Australie est aussi populaire dans les médias. Jusque là je n'avais majoritairement que des avis positifs, qui disaient l'opposé de ce qui est écrit ici  donc c'est un peu la douche froide haha 
Enfin, j'imagine qu'aucun pays n'est parfait... !
Peut être avez-vous d'autres destinations plus "sympathiques" à proposer pour quelqu'un qui souhaite découvrir un nouveau pays et y travailler ? 

Re: Desillusion sur l'Australie?? besoin de témoignages!

Signaler
Hammer-Doune
Il y a 1 année
L'Australie est un pays superbe, mais comme partout, tout n'est pas parfait.

C'est un pays immense avec une societe bien differente de la societe francaise et je comprend totalement que certain(e)s n'aiment pas du tout. Beaucoup de personnes n'imaginent pas rencontrer un choc des cultures en arrivant. Je conseille aux francais partant pour l'australie de s'y preparer. La premiere etape etant d'accepter de ne plus raler sans cesse. Je sais, c'est hyper dur :-)

Je pense aussi que le visa vacances travail (VVT) n'est pas le meilleur moyen pour venir decouvrir ce pays. Personnelement, je vois le VVT comme un moyen pour l'Australie de faire venir de la main d'oeuvre pas chere pour des travaux penibles que les australiens ne veulent pas se coltiner. Mon avis: ca craint. Mais tant que des millions de jeunes du monde entier seront prets a venir cueillir des fruits 12h/jour sous 40 degres pour un salaire de m*erde, le systeme perdurera.

Beaucoup de personnes en VVT imaginent trouver un travail facilement, idealement en ville (Syd, Mel, Bri ou Perth) avec un bon salaire et des horaires pas trop dures. Non malheureusement. Ces jobs sont pris par les Aussies. Tres chiant mais c'est comme ca, apres tout ils sont chez eux et n'ont pas besoin de VVT pour ces jobs. Aucun employeur ne veux avoir a recruter tous les 6 mois, sauf peut etre pour faire barman, serveuse, la plonge...

J'aimerai insister sur le fait que venir en VVT peut etre une superbe experience pour un jeune, et ceci peut super bien se passer. Je ne veux pas decourager, juste donner un avis un peu "cash". Il ne faut pas s'attendre a ce que ce soit facile. Et surtout selon moi, ne pas compter sur ce sejour pour "decouvrir" l'Australie. Pour ceci, il vaut mieux venir en visa touriste pour 2 ou 3 mois si possible et n'avoir qu'a voyager... Pas facile, tres cher mais ce sera une vraie decouverte de ce pays.

Desole pour les personnes qui ont temoigne sur ce forum et qui n'ont pas aime. Je ne critique ni ne discute les gouts de chacun. Je pense juste que 1 an en VVT ne donne surement pas la meilleure image du pays.

En esperant que ceci aide ceux qui sont indecis... Oui, venez en VVT si vous souhaitez tenter l'experience mais soyez prets a ce que ce ne soit pas si idyllique que ce que l'on peut lire ou entendre.

Re: Desillusion sur l'Australie?? besoin de témoignages!

Signaler
marie_31
Il y a 1 année
L autre problème c est qu effectivement l Australie est populaire donc il y a des milliers de VWH qui imaginent en plus avoir un job bien payé cool dans une ville sympa où au bord de la plage 

comme pour l afflux de touristes dans certains coins l afflux de ces voyageurs travailleurs finit par créer des problèmes et des tensions 

Pour avoir énormément rencontre d australien ( nous voyageons en vélo et sommes hébergés grâce au réseau warmshowers ) je confirme que ils ont souvent une mauvaise image de ces jeunes qui font leur courses "a la française" traduction volent 
Ruinent les zones de camping gratuit en y séjournant des mois .  




Re: Desillusion sur l'Australie?? besoin de témoignages!

Signaler
djackx
Il y a 1 année
Mais c'est surtout que la plupart des gens en WHV vont tous au mêmes endroits et espèrent trouver du boulot (bien payé et pas trop fatiguant en ce qui concernent les français)
J'y suis resté 2 ans de 2008 a 2010 j'ai jamaid eu aucun souci pour du boulot ( ça me prenait 2 coup de téléphone pour en trouver un).
Après je ne suis pas allé dans le NSW et je respectais les lieux, les gens et les backpack dans lesquels je ne volais pas, je payais toutes mes courses contrairement a énormément de français qui après viennent se plaindre ....

Desillusion sur l'Australie?? besoin de témoignages!

Signaler
jolanne
Il y a 11 mois
Connaissant quelque qui a passé plusieurs années en Australie VVT
puis etudiant pour rester avaec son amie (dans ce que j'appellerai une école à visa ou les cours ne paraissent pas top) 
L'experience est que le VVT parait majoritairement taillable et corveable à merci et participe pour beaucoup à la santé économique de ce pays.
Ils estiment ne pas avoir besoin de competences à part informatique
c'est sans doute une erreur, s'ils n'avaient pas leurs mines ou autres pas mal de salariés australiens devraient etre plus impliqués et ou  monter en compétences.
On est pas toujours bon en Europe mais apparemment on peut quand même leur en apprendre en relation client et gestion ou autres domaines.

Re: Desillusion sur l'Australie?? besoin de témoignages!

Signaler
Beats
Il y a 1 mois
En reponse a @jolanne, @tikrit, @otterina et les autres, je vais essayer de la faire courte mais il y a tellement a dire.

Etant en Australie depuis 16 ans (2004) et etant passee par tout un tas de visas (etudiant, ETA -touriste- WHV x2 et enfin de facto - provisional) avant la residence permanente et la double nationalite, je me sens qualifiee pour repondre.

La realite pour trouver un job (qualifie) en Australie en 2020, c'est que ca prend environ 2 mois (parfois plus) quand:
-on est BILINGUE (bi-lin-gue, pas juste baragouiner 3 mots d'anglais)
-on a fait des etudes ici et donc on a un diplome local
-on n'a AUCUNE restriction de visa

Et, choses encore plus importantes pour les employeurs locaux:
-on va rester plus de 6 mois a travailler pour eux (mettez-vous a leur place, vous aimeriez faire la paperasse toutes les 5 minutes pour embaucher qq'un et les former, pour qu'ensuite ils/elles se cassent pour aller visiter le pays? Je ne crois pas, non)
-on a une experience en droite ligne (2 ans minimum) avec le poste recherche, c-a-d soit le meme job ou soit le job au niveau juste en-dessous
-on a une experience locale, c-a-d australienne. Ca, c'est fondamental
-evidemment, c'est mieux si vous avez une experience en droite ligne avec le poste recherche ET en plus locale

Pour un job non-qualifie du type ferme, serveur/se, il faut bien se rendre compte que la concurrence est rude. Des backpackers, il y en a des tonnes. Des qui parlent anglais couramment (Anglais, Irlandais, Allemands, Scandinaves), en tous cas mieux que les Francais en general, qui comprennent les instructions qu'on leur donne, qui bossent et qui ne la ramenent pas. Tout l'inverse des Francais. Bien sur, je generalise. Il n'empeche que, bien que l'Australie soit un pays "occidental", et que le mode de vie y soit proche de celui de la France, ce n'est pas la meme CULTURE.

Vous ne gagnerez rien en etant direct, en argumentant votre point de vue et en etant difficile. Il y a l'art et la maniere de faire (un peu de subtilite ne fait pas de mal), mais evidemment ca demande d'etre ds le pays pendant des annees pour bien comprendre la culture et s'adapter, ca prend du temps, donc on ne peut pas en vouloir a des backpackers qui viennent d'arriver de ne pas connaitre les codes sociaux. En France, il faut tjs raler pour se faire entendre et avancer, l'administration est lourdingue, on commence par vous dire non avant toute autre chose et vous etes limites dans ce que vous pouvez entreprendre. Mais les choses ne se passent pas comme ca ici. Vous arriverez juste a vous faire mal voir, potentiellement licencier et a pourrir l'opportunite pour le prochain Francais qui arrive.

Perso, le WHV, je l'ai fait en 2007 et n'ai eu aucun probleme a l'epoque pour trouver du boulot, mais je ne sais pas si je le referais maintenant, vu la concurrence.

Le probleme des Francais, c'est qu'ils ont tellement entendu dire que c'etait facile de trouver du boulot en Australie (ca, c'est la faute des medias francais), qu'ils s'imaginent qu'il suffit de se baisser et hop! On travaille le lendemain. Non mon gars. En tout cas, plus maintenant. De plus, comme la situation economique de la France n'est pas glorieuse, ils sont souvent archi-diplomes et se disent que faire une premiere experience professionnelle a l'etranger ds un pays anglo-saxon sera bon pour le CV avant de retourner faire carriere en France. But tout-a-fait honorable. Sauf que. La aussi, difference culturelle: les Australiens d'une maniere generale n'accordent que peu d'importance aux diplomes. C'est d'ailleurs aussi pour ca qu'ils vous donneront votre chance alors que vous n'avez que peu de diplomes, chose que certains jeunes Francais apprecient; c'est le revers de la medaille. Donc que vous soyez diplomes d'une grande ecole francaise, ca ne leur fait ni chaud ni froid. De plus, il y a 5-6 universites australiennes dans le top 100 au niveau mondial (dixit Time magazine, annee apres annee, qui est une publication americaine, donc neutre), donc en-dehors de qq postes bien specifiques (je vous renvoie aux listes CSOL et autres du ministere de l'immigration australien), l'Australie a tous les jeunes diplomes dont elle a besoin, merci.

Et puis, que croyez-vous? Que parce que vous etes diplome, vous allez tout de suite trouver un bon job et le prendre, en passant, a un(e) Australien(ne)? Euh, non. La preference nationale est une realite, mais c'est pareil partout. J'ai une copine australienne qui a suivi son Francais a Paris debut 2015; elle a fini par monter sa boite debut 2017 car elle ne trouvait pas de job. Et elle parle francais, elle, pourtant.

En conclusion, mon conseils ca serait de reflechir au but de votre voyage et de prendre le visa qui correspond, ce qui determinera aussi vos possibilites une fois sur place:
-si vous voulez un meilleur CV pour commencer/continuer votre carriere en France: faites un diplome australien et essayez de trouver un travail en rapport avec votre cursus. Avec le visa etudiant vous pouvez travailler 20h/semaine. Pour un employeur local il sera plus avantageux d'avoir qq'un de stable, meme a mi-temps, pendant 1-3 ans. Et diplome + experience professionnelle a l'etranger = ca, c'est du bon! Bien sur, c'est un budget...
-Si vous voulez decouvrir le pays: visa touriste
-le WHV: n'oubliez pas que c'est avant tout un visa touriste de longue duree pour les jeunes. Le gouvernement australien se doute que vous ne pourrez subvenir a vos besoins en voyageant aussi longtemps sans travailler, c'est pour ca qu'il vous en donne l'autorisation. Mais ne pas oublier que c'est avant tout un visa touriste, et ensuite qui vous permet de travailler. Et non l'inverse.

A bon entendeur.

Re: Desillusion sur l'Australie?? besoin de témoignages!

Signaler
Beats
Il y a 1 mois
Dommage qu'on ne puisse editer sur ce forum et qu'il faille creer un autre post.

Quelques idees en plus:

Tout d'abord, je comprends que si vous avez vu revenir votre fils/fille/neveu/niece/pote plus tot que prevu suite a une deconvenue en Australie, ca aura teinte votre vision des choses.

Ensuite, les Australiens sont bien sur loin d'etre parfaits, il y a des idiots xenophobes partout. De plus, j'ai toujours du mal, au bout de 16 ans, avec la misogynie et le racisme (ceci dit, en France on est raciste aussi avec nos banlieues et nos ghettos, faut pas se leurrer).

Dans leur grande majorite cependant, les Australiens adorent la France et les Francais; ils nous percoivent comme sophistiques, avec du bon gout, bonne bouffe, styles en termes de mode, culture francaise etc.

Et puis, si l'Australie etait si pourrie que ca, expliquez-moi pourquoi tant de gens, de toutes nationalites, font des pieds et des mains pour y rester de maniere permanente et obtenir la residence? Et qu'il y a des quotas a l'immigration, qui des fois sont remplis bien avant la fin du programme pour cette annee-la? Ca n'aurait pas de sens.

Quelques conseils de plus:
-me vous meprenez pas, donc, sur le but du WHV: il est cense vous permettre de subvenir a vos besoins lors de votre voyage prolonge, il n'a pas ete mis en place pour vous permettre d'acquerir une premiere experience professionnelle en Australie, voire vous reconvertir dans une nouvelle branche dans laquelle vous n'avez aucune experience, avant de rentrer en France (ou non) pour faire carriere. Il est essentiel de partir avec les bonnes attentes en tete. Je crois que c'est la que le bat blesse le plus, car il y a un fosse entre les attentes des jeunes Francais et le but du programme.

-personne n'a dit que le travail dans les fermes etait facile. Il fait chaud (tres chaud), c'est physique, des fois il y a des epines, ben oui. Si le job etait plaisant, le gouvernement australien n'aurait pas besoin d'inciter les backpackers a le faire en promettant une deuxieme annee sur le territoire. Ceci dit, pour l'avoir fait, c'est une experience sans pareille et m'a fait voir une autre facette de l'Australie que si j'etais juste restee dans les bureaux de Melbourne et Sydney.

-c'est difficile quand on est dans un environnement qu'on ne connait pas, et le repli identitaire entre backpackers n'est pas typiquement francais, mais quand vous etes ici, essayez autant que possible de ne pas trainer avec des Francais, partout, tout le temps. Un, vous ne progresserez pas en Anglais, vous n'aurez pas l'immersion culturelle et, sur un plan plus terre-a-terre, limiterez vos occasions d'entendre parler de bons plans grace a une insertion dans la communaute. Deux, si c'est pour etre avec des Francais tout le temps, pourquoi venir en Australie? C'est moins cher de rester en France.

Il semblerait d'ailleurs que ceux qui temoignent ici d'une bonne experience sont ceux qui ont cree des liens avec des locaux et se sont fait leur trou dans la communaute. Rien d'etonnant la-dedans.

Voila, comme on dit en Anglais, "just my two cents (of wisdom)."

Re: Desillusion sur l'Australie?? besoin de témoignages!

Signaler
neal59
Il y a 4 semaines
Connaissant une personne partie en Australie, elle y est restée car elle a rencontré quelqu'un 
sinon elle serait repartie.
Vu  l'ambiance  ses principaux amis sont des expatriés , alors que la personne a voyagé dans d'autres contrées en s'integrant tres bien.

Les ecoles d'anglais sont de niveaux très "variables" en fait je pense qu'elle considerent qu'elles servent juste aux jeunes à avoir un visa.

Les australiens ne sparaissent pas toujours d'une efficacité monstrueuse au boulot semble t'il mais restent  majoritairement tres hautains avec les autres.
et puis boulot à la feme et puis le soir vider et nettoyer une maison aller à la benne 
le nombre d'heures ??? moins que les Aussie je crois.

Meme si les étrangers bossent généralement  plus et avec plus de competences 
enfin quand ils arrivent à avoir un travail:
Immigration limitée à certains metiers alors qu'ils auraient des gros besoins de competences..... dans pas mal de secteurs (gestion, RH; accueil...)

Le confinement 2020 va eviter à plein de jeunes d'aller perdre leur temps en Australie et c'est très très bien, il y a plein de pays plus accueillants.

Je pense que l'Australie ne pourra plus compter sur les etrangers ni sur les devises des etudiants ca va lui faire bizarre

et puis franchement manger en Australie ... finalement les expats finissent par trouver du fromage etc 
mais cherchez de simples biscuits de qualité correcte ...oups connaissent pas 
faut vous les faire envoyer, je vous dit pas les frais d'envoi 

et pensez à la creme solaire, c'est vraiment pas un bon pays pour la peau, trou dans la couche d'ozone je crois.

Re: Desillusion sur l'Australie?? besoin de témoignages!

Signaler
neal59
Il y a 4 semaines
votre reponse est un peu à cote de la plaque 

vous faites comme si vous repondiez a des gens qui ne connaissent rien et s'attendaient à trouver un job   sans connaissance de l'anglais
et restant repliés sur eux mêmes
et ne voulant pas bosser de façon stable 
votre generalisation est un peu hative, meme s'il y a des gens comme celà.

vous etes peut etre arrivée à une periode moins difficile ?

on est pas parfaits en France et on est tres theoriquement à 35h 
mais les gens aiment leur boulot et sont soucieux de sa qualité
et quand ils sont au boulot...ils bossent





Re: Desillusion sur l'Australie?? besoin de témoignages!

Signaler
neal59
Il y a 4 semaines
Les liens avec les locaux c'est possible à la marge.
Mais les liens avec les titulaires de visas de toutes origines  europeennes ou autres paraissent bien plus simples

Re: Desillusion sur l'Australie?? besoin de témoignages!

Signaler
djackx
Il y a 3 semaines
Je ne suis pas forcément d'accord avec le commentaire que vous critiquez, mais par contre je confirme que beaucoup de francais débarquent (c'était le cas en 2010) sans parler anglais et pensent trouver un boulot en claquant des doigts.

Et comme la majorité du troupeau, ils débarquent tous a Sydney et se retrouvent en concurrence avec tous les autres backpackers venus d'autres pays,et se finissent donc souvent sans emplois.

Enfin de toute façon vu la situation du moment, aucun voyage en Australie ne semble pouvoir s'effectuer avant au moins l'année prochaine....

Pour ma part j'ai fait mes 2 ans de WHV en 2008- 2010, c'était génial, j'évitais les francais autant que faire se peut, j'essayais de m'intégrer du mieux que je pouvais et j'ai toujours trouver du boulot au bout du premier ou 2 ème coup de téléphone, mais a l'époque il y avait beaucoup moins de backpackers que maintenant, c'était bien plus facile :)
Que de bons souvenirs de ce superbe pays :)

Re: Desillusion sur l'Australie?? besoin de témoignages!

Signaler
neal59
Il y a 3 semaines
à l'epoque c'était plus facile 
mais tout le monde ne debarque pas en troupeau

j'ai aussi l'exemple de nos toubibs qui ont exercé 4 ans là bas

mais il trouvaient que lbeaucoup beaucoup d australiens ne savient parler que d'argent de ce qu'ils avaient acheté
or ils avaient une autre conception des relations humaines
en plus ils m'ont dit preferer quitter une repas à mi parcours avant qu'un certain nombre de convives aient un peu trop bu...

au final entre ca 
et les impots finalement tres elevés avec peu de sevices publics derriere 
ils sont revenus

Bons Plans Voyage Australie

Voyage Australie

Services voyage