Voyage et diabète : Les incontournables de la trousse à pharmacie

Voyage et diabète : Les incontournables de la trousse à pharmacie
© Robert Przybysz - Fotolia

En partenariat avec SANOFI

Certes, la trousse à pharmacie prend de la place dans les bagages, mais elle est indispensable en cas de pépins. Mal soigné, le moindre petit bobo peut rapidement devenir critique. C’est encore plus vrai si on part à l’aventure, dans des endroits reculés… et quand on a un diabète. Voici le portrait-robot de la trousse d’un routard en vadrouille.

Antiseptique, pansements et soin des pieds

Les petites blessures (ampoules, coupures avec le récif…) ont vite fait de nous gâcher le séjour. Premier réflexe à adopter : garder la plaie propre. Afin de pouvoir la laver et la désinfecter, prévoir du savon, des compresses de gaze et un antiseptique cutané. En voyage, ce dernier est bien plus pratique sous forme de spray car il ne risque pas de se déverser dans la trousse. S’ajoutent à ce trio indispensable les pansements, pour protéger les éventuelles plaies des risques d’infections. Si on compte se baigner, penser aux pansements waterproof. Pour les brûlures, prévoir des pansements gras.

Que le séjour soit citadin ou nature, on marche beaucoup et les pieds sont soumis à rude épreuve. Et c’est encore plus vrai en cas d’inspection quotidienne des pieds par le patient ayant un diabète, en voyage. Il faut donc bien les protéger, et prévoir une crème de soin spécifique.

Médicaments de base

Médicaments de base
© okolaa - Fotolia

Antalgiques (pour calmer la douleur), anti-diarrhéiques (une tourista quand on change ses habitudes alimentaires et d’hygiène peut vite arriver en voyage), antiémétiques, anti-spasmodiques (en cas de douleurs intestinales), antihistaminiques… Pour tous ces médicaments « en cas de pépins », demandez conseil à votre médecin traitant et à votre pharmacien. L’application DiabVoyage® récapitule les incontournables à emporter dans la rubrique « B-A.BA DIABETE & VOYAGE / Mon traitement en voyage ».

Petit matériel utile

On n’oublie pas de quoi couper des pansements, retirer une écharde ou une tique : ciseaux, pince à épiler et épingle à nourrice sont alors nos alliés (il faudra par contre les mettre dans ses bagages en soute, sous peine de se les faire confisquer à l’aéroport). Prévoir aussi un thermomètre pour prendre sa température.

Anti-moustique, purificateur d’eau, protection solaire…

Anti-moustique, purificateur d’eau, protection solaire…
© Victoria - Fotolia

Plus l’endroit visité est précaire en terme de conditions d’hygiène et de soins, plus il faut être prévoyant ! Là où les moustiques sévissent et sont porteurs de maladies (Dengue, Zika…) il faudra se protéger avec des répulsifs anti-moustiques et des moustiquaires.

Pour certaines destinations – de nombreux pays d’Afrique, d’Asie ou d’Amérique centrale et latine notamment – il faudra penser aux produits ou matériels pour purifier l’eau (acheter de l’eau en bouteille sur place).

Destination ensoleillée ? On n’oublie surtout pas la crème solaire ! Avec un indice élevé, on est mieux protégé. Si on compte rester longtemps dans l’eau (sports aquatiques, par exemple), il est recommandé de se procurer une très haute protection, qui résiste à l’eau. On n’oublie pas de se protéger les oreilles et les lèvres, trop souvent négligées ! Il est de plus utile d’emporter une crème pour calmer les éventuelles brûlures.

Conseils à adapter bien sûr en fonction de la destination envisagée !

N’hésitez pas à demander conseil à votre médecin traitant ou à votre pharmacien.

Ses traitements habituels

Si on est déjà sous traitement, on n’oublie évidemment pas d’emporter ses médicaments, accompagnés de leur ordonnance. Au cas où, mieux vaut en prendre plus qu’il ne faut, en cas d’aléas : voyage prolongé, retour retardé, vol de bagages...

Et quand on a un diabète…

S’ajoute à la trousse de base tout son matériel de surveillance, d’injection ou de traitement du diabète, à savoir :

  • Le traitement oral et injectable
  • Matériel d’auto-surveillance glycémique
  • Piles et chargeur pour pompe/lecteur
  • Carnet de glycémie

En cas de traitement par insuline, penser à la trousse isotherme pour la conserver.

Bon à savoir : l’application DiabVoyage® permet de créer son propre voyage et nous indique alors quelle quantité de matériel emporter en fonction du traitement et des dates de voyage renseignées.

Jamais bien loin de ma trousse : mes papiers importants

Il est important de conserver les notices, son certificat médical, une ordonnance stipulant la liste du matériel transporté et autorisant le transport d’insuline, une ordonnance de secours, un document faisant mention de ses antécédents médicaux, une carte de diabétique et, le cas échéant, une carte de porteur de pompe.

Pour être sûr de toujours avoir tous ces documents avec soi, il est nécessaire de les prendre en photos, se les envoyer sur sa boite email et/ou de les enregistrer dans l’application DiabVoyage®, rubrique « Mon coin perso ».

Voir également l’article « chek-list ».

Texte : Routard.com 7000025404 - 06/19

Voyage et diabète - Les articles à lire