20 randos au fil de l’eau : plages et côtes

20 randos au fil de l’eau : Méditerranée

Enfin, prenons la direction de la Méditerrannée. Entre ses magnifiques calanques et la côte corse, le dépaysement y est garanti ! 

Girolata, le sentier du facteur - Corse

Girolata, le sentier du facteur - Corse
© Oleksiy Drachenko - Adobe Stock

Départ parking de Bocca a Croce (col de la Croix) à Osini, 12 km, 4 h (variable), balisages orange et Mare e Monti.

Noblesse oblige, les randonnées corses sont sportives, avec des dénivelés plutôt raides. Girolata, au nord de Porto, ne s’atteint qu’à pied ou en bateau, ce qui en fait son charme. Prévoir de bonnes chaussures et de l’eau.

Depuis le parking Bocca a Croce (269 m), au nord d’Osani, descendre par le sentier du Facteur. Guy Ceccaldi devait être un bon marcheur !

Depuis la buvette, le balisage orange mène à la plage de Tuara que l’on traverse. Le sentier de gauche remonte en balcon pour redescendre sur Girolata et son fortin où se cachait le pirate turc Dragut au 16e s… .

Revenir par la variante du sentier Mare e Monti le long du cimetière et du maquis. Le laisser quitter pour bifurquer sur la plage de Tuara et remonter par le chemin de l’aller.

Retour possible par bateau de Girolata à Vignola + 3  km à pied jusqu’à Bocca a Croce.

Corse entre mer et montagne, éd. FFRP 2012
Et : www.port-girolata.com

Consulter notre guide en ligne Corse
Voir les photos de Girolata

Digue des Saintes-Maries-de-la-Mer - Bouches-du-Rhône

Digue des Saintes-Maries-de-la-Mer - Bouches-du-Rhône
© Provence Tourisme

Départ : Office de Tourisme des Saintes-Maries-de-la-Mer, 12 km, 3 h 30, balisage jaune sur la fin. À éviter par temps de pluie.

Retrouver le bord de mer, puis le centre de thalasso-thérapie. Emprunter la digue le long de passerelles accédant aux plages.

Le pont de Rousty marque le début de la réserve nationale. Seules quelques plantes bien adaptées résistent au sel, au mistral, à la sécheresse estivale et aux inondations hivernales de la « sansouire », paysage typique de la Camargue, entre mer et lagunes.

Ces costaudes ont pour nom la salicorne, la soude et l’obione. Quelques alouettes des champs se mélangent aux nombreux oiseaux migrateurs de ces vastes espaces sauvages.

Les Bouches-du-Rhône à pied, éd. FFRP 2013

Consulter notre guide en ligne Provence
Voir les photos de la Camargue

Calanque de Callelongue - Bouches-du-Rhône

Calanque de Callelongue - Bouches-du-Rhône
© Sylvie CUCCHI - Adobe Stock

Départ : Callelongue, sud de Marseille, terminus bus 20, 5 km, 2 h, balisages blanc-rouge, jaune.

Depuis l’arrêt du bus 20, prendre vers le petit port des Goudes en longeant les cabanons.

Au fond de la calanque de Callelongue, remonter par un sentier pierreux qui contourne le fort des Goudes. Le balisage blanc-rouge mène à la calanque des Trous.

Revenir par la route et l’anse de la Maronnaise, face à l’île Maïre, en contournant le fortin Napoléon. Centre de plongée sur le cap Croisette, l’un des endroits les plus secs de France.

Les calanques à pied, éd. FFRP 2012

Consulter notre guide en ligne Marseille
Voir les photos des calanques de Marseille

Presqu’île et calanque de Port-Miou - Bouches-du-Rhône

Presqu’île et calanque de Port-Miou - Bouches-du-Rhône
© Boris Stroujko - Adobe Stock

Départ : parking réglementé à Port-Miou, au sud-ouest de Cassis, 1,5 km, 1 h 30, balisage bleu.

Sous le nom de sentier du Petit Prince, onze stations d’informations sur les calanques jalonnent cet itinéraire pédagogique et panoramique autour de la presqu’île de Port-Miou et sa calanque.

Les paysages, la forêt incendiée, l’historique, la géologie, la faune, la flore, le monde maritime, sont ainsi évoqués sur des stations face aux falaises de Soubeyrannes et au cap Canaille. Tout simplement splendide !

Les calanques à pied, éd. FFRP 2012

Consulter notre guide en ligne Provence
Voir les photos de Port-Miou

Tour de Saint-Jean-Cap-Ferrat - Alpes-Maritimes

Tour de Saint-Jean-Cap-Ferrat - Alpes-Maritimes
© Saint Jean Cap Ferrat Tourisme

Départ : parking payant de la plage de Passable, 10 km, 3 h 30, balisage jaune.

C’est sans doute l’un des plus beaux caps de la Côte d’Azur et l’un des seuls à pouvoir être suivi en boucle.

Vers le Sud, longer le littoral et son sentier par les pointes Pilone, Moulalier, Gavinette, de la Cuisse, du Crau de Nao jusqu’au phare de la Malalongue.

Puis continuer, fasciné par les coloris de la Méditerranée, par la pointe Causinière et la Corniche, pour rejoindre la presqu’île de Saint-Jean-Cap-Ferrat.

Il s’agit d’un « tombolo », une langue de terre qui relie cette ancienne île au continent.

Continuer par la pointe du Colombier et celle de Saint-Hospice pour retrouver la plage de la Paloma, puis votre chemin de l’aller. Bougainvilliers pourpres, acanthes et lauriers roses garantis.

La Côte d’Azur à pied, éd. FFRP 2010

Consulter notre guide en ligne Côte d’Azur
Voir les photos de Saint-Jean-Cap-Ferrat

Cap d’Antibes - Alpes-Maritimes

Cap d’Antibes - Alpes-Maritimes
© Giancarlo Liguori - Adobe Stock

Départ : plage de la Garoupe à Antibes, 5 km, 2 h 30, balisage jaune. Circuit glissant par temps de pluie.

« Il faudrait peindre ici avec de l’or et des pierreries » s’exclamait Claude Monet devant ses marines.

D’autres artistes suivront son enthousiasme. Après la visite de leurs œuvres exposées au musée Picasso dans la vieille ville d’Antibes, rejoindre la plage de la Garoupe au sud.

Étroit, le sentier passe par les falaises et les petites criques du cap Gros jusqu’au x murs de la villa Eilenroc et au château de la Croë.

Continuer jusqu’à la plage d’Argent-Faux, puis revenir au château pour remonter par le sentier des douaniers jusqu’à la Garoupe et sa plage.

La Côte d’Azur à pied, éd. FFRP 2010

Consulter notre guide en ligne Côte d’Azur
Voir les photos du cap d’Antibes

Salins de la Palme - Aude

Salins de la Palme - Aude
© Jean Belondrade – Grand Narbonne Tourisme

Départ : parking du monument aux Morts à La Palme, 7 km, 2 h 20, balisage jaune.

À l’abri des Corbières maritimes, la garrigue et les salins de La Palme se mélangent entre senteurs méditerranéennes et vastes panoramas sur la mer.

Rejoindre le jardin public et le ruisseau bordé de tamaris jusqu’à l’étang de La Palme. À la carrière, monter à gauche. La vue s’étend sur les anciens salins (400 ha) fermés en 2007. Des jumelles permettent d’observer les gravelots, chevaliers, flamants évoluant sur les parcelles géométriques.

Les vignobles, le thym et le romarin accompagnent le chemin de crête qui fait le tour du plateau des Cortals d’Aval. Rejoindre La Palme par la croix de Saint-Vincent.

Le pays de la Narbonnaise à pied, éd. FFRP 2010

Consulter notre guide en ligne Languedoc-Roussillon

Texte : Anne-Marie Minvielle

Bons Plans Voyage

Randonnée et trek - Les articles à lire