Abitibi-Témiscamingue, le Far West du Québec

Abitibi-Témiscamingue, le Far West du Québec
Olivia Le Sidaner

Des forêts à perte de vue, une foultitude de lacs, des rivières, quelques petites villes et… des mines : bienvenue en Abitibi-Témiscamingue !

Située à l’extrême ouest du Québec, la région est une terre de pionniers. Habitée par les Algonquins depuis au moins 8 000 ans, elle n’a été colonisée que tardivement, à la faveur du développement de l’exploitation forestière au XIXe siècle et de la découverte d’importants gisements d’or et de cuivre dans les années 1920. Une histoire fascinante pour les visiteurs du Vieux Continent.

L’atout de l’Abitibi-Témiscamingue ? Ses grands espaces et d’abondantes ressources naturelles : 85 % de son territoire est couvert de forêts, et l’on compte quelque 22 000 lacs et rivières.

De quoi satisfaire les amoureux de plein air, qui peuvent s’adonner à la randonnée, au kayak, au canot ou encore à la pêche dans l’une des nombreuses pourvoiries que compte la région.

Texte : Olivia Le Sidaner

Mise en ligne :

Canada Les articles à lire

Voyage Canada

Bons Plans Voyage

Services voyage