Où sortir à Londres ?

Où sortir à Londres ?
visitlondonimages/ britainonview/ Stephen McLaren

La capitale anglaise est en pleine effervescence à l’approche des Jeux Olympiques. Les sites sportifs à l’est de la ville sont fin prêts pour accueillir les athlètes. Mais, en attendant, c’est à vous d’aller faire reluire le dance floor et autres vieux parquets patinés des soirées de la prochaine capitale olympique. Et faut dire qu’il y a de quoi faire ! Pas mal de nos coups de cœur sont concentrés à l’est de la ville. C’est là que ça pulse sec !

Début de soirée

La fin d’après-midi est une institution pour les Anglais. Une étape d’intégration essentielle même sur le lieu de travail ! On va boire un verre au pub pour se désaltérer, refaire le monde, négocier les contrats, et même empiéter sur la rue, quand on ne peut plus tenir collé-serré à l’intérieur dudit pub. Ambiance du tonnerre, tous les accents du monde s’entrecroisent, les yuppies tombent la cravate, et les femmes juchées sur leurs hauts talons entrechoquent leurs pintes de bière.

Dans le cœur de la ville, on aime bien les petits pubs qui ont gardé leur âme. Il y a la French House, bien sûr, avec un drapeau français plutôt incongru en cette contrée, mais surtout la présence à la carte du petit jaune qui fait de la résistance sur ces terres houblonneuses ! De Gaulle y venait lui aussi, au premier étage.

Autres plaisirs, dans les minuscules tavernes, très vite prises d’assaut, vers Brompton, après la visite des grands musées du coin, comme chez Kevin Moran, The Nag’s Head. Une adresse qu’on a eu du mal à dégotter, mais une fois arrivés sur place, ce fut l’extase. Le pub comme on l’imagine. Génial, été comme hiver.

Autre bonne adresse, un peu secrète, la Jerusalem Tavern, dans un coin de Londres peu visité par les touristes d’un jour, mais qui vaut le détour. Tels de nouveaux prophètes, on vient y siroter la bière maison, la Saint Peter dont vous nous direz des nouvelles.

En évitant de vous cogner aux fûts, direction l’une des grosses artères commerçantes de la ville, près de Regent Street, pour enfiler parka, moufle et bonnet, et siroter un alcool venu du froid, dans un décor de glace éphémère à l’Absolut Ice Bar, estampillé d’une célèbre marque de vodka. On n’y reste pas longtemps, juste le temps de finir son verre tout en glace qui commence déjà à fondre. Partons donc nous réchauffer dans d’autres quartiers et faire la fête.

Cap sur l’East End

Après une petite expo tendance au White Cube, autour de Hoxton Square, on peut partir à la découverte des clubs qui font bouger les nuits londoniennes. On avale un bagel sur Brick Lane, dans la célèbre boutique ouverte 24h/24. Ensuite, petit détour dans la boutique Rough Trade pour chiner les derniers vinyles à la mode, ou des fripes dans les boutiques à côté. Le look étudié, nous voici prêts pour les spots de l’East End.

Nos copains Londoniens nous ont entrainés Off Broadway, plus mode et ciné (Keira Knightley y est souvent, sans ses pirates…). Pour commencer raffiné. Puis au Mother et Mother Live, l’un des plus vieux clubs du coin, qui vient de se refaire une beauté. C’est frais, c’est animé, c’est rythmé. De quoi se mettre en jambes.

Autre étape au Callooh Callay : du jeudi au samedi soir, un DJ anime les lieux sur fond de soul, disco, electro, rock, pop, etc. Autre « dancing spot » : Dalston. Filons droit au Dalston Superstore. On passe le néon étincelant et coloré, et on arrive dans l’un des hotspots de la nuit gay et joyeuse de la ville. Grand bar, tablée et DJ viennent s’en donner à cœur joie. Electro, disco, house. Le tout sévèrement enjoué.

Autre adresse à la mode, mais dans un autre registre, dans les mêmes parages : Passing Clouds, avec musique afro, jazz, reggae. Et à chaque fois, droit d’entrée quasi inexistant, prix des consos raisonnables et pas de physio à l’entrée. Ouf ! Merci Londres !

Carnet d'adresses

-The French House : 49 Dean St, W1D 5BG. Tél : 020-7437-2799. M. : Leicester Sq. Tlj 12h-23h (22h30 dim). La devise du lieu ? « Si tu bois pour oublier, paie pour commencer ! »

- Kevin Moran, The Nag’s Head : 53 Kinnerton St, SW1X 8ED. Tél : 020-7235-1135. M. : Knightsbridge. Petite rue à laquelle on accède par Wilton Pl. Tlj 11h-23h (22h30 dim).

-Jerusalem Tavern : 55 Britton St, EC1M 5UQ. Tél 020-7490-4281. M. : Farringdon. Lun-ven 11h-23h.

- Absolut IceBar & Belowzero : 31-33 Heddon St, W1B 4BN. Tél : 020-7478-8910. M. : Piccadilly Circus. Ice Bar ouv 15h30 (12h30 sam)-23h (23h45 jeu, 0h30 ven-sam, 22h15 dim). Droit d’entrée : 12,50-16 £ selon heure, 1 conso comprise. Horaires un peu plus larges pour le Belowzero (entrée gratuite, sf soirée spéciale).

- Mother Live : 333 Old St, EC1V 9LE. Tél : 020-7739-1800. M. : Old St. Tlj 7h-2h. Entrée : 5 £ ven-sam ; gratuit les autres j.

- Callooh Callay : 65 Rivington St, EC2A 3AY. Tél : 020-7739-4781. M. : Old St. Tlj 18h-minuit, jusqu’à 1h jeu-sam. Cocktail env 9 £ ; boissons 5-11 £. LE bar à cocktails de Shoreditch !

- Dalston Superstore : 117 Kingsland High St, E8 2PB. Tél : 020-7254-2273. M. : Dalston Junction ou Dalston Kingsland Rail. Lun-ven 12h-2h, sam 11h-2h.

- Passing Clouds : 1 Richmond Rd, E8 4AA. Tél 020-7951-9898. M. : Dalston Kingsland Rail. Dans une ancienne imprimerie, sur 2 étages. Musique live.

- Off Broadway : 63-65 Broadway Market, E8 4PH. Tél :020-7241-2786. M. : Haggerston. Lun-ven 16h-23h, w-e 10h-23h. Mais avouons que ce sera plus simple d’y aller en taxi, car en effet c’est un peu excentré.

Autres adresses : White Cube ou Rough Trade

Fiche pratique

Retrouvez toutes les infos pratiques pour préparer votre voyage dans nos fiches Londres et Angleterre.

Visit Britain

Visit London

Comment y aller ? : plusieurs trains Eurostar depuis Paris Nord tous les jours, des vols depuis de nombreux aéroports français avec Air France ou British Airways et des low costs comme Easyjet et Ryanair.

Trouvez votre hôtel à Londres

Texte : Gavin's Clemente-Ruiz

Mise en ligne :

Angleterre Les articles à lire

Services voyage